Le radar double-face : un appareil ultra-performant

Le radar double-face permet de prendre une photo de l’avant ainsi que de l’arrière de la voiture en cas d’excès de vitesse. Il est présent partout en France. En effet, le gouvernement avait prévu de mettre en place 600 de ces dispositifs. Aujourd’hui, leur nombre se situe aux alentours de 200 en France.

Un radar puissant et performant

Le radar double-face est apparu en France en 2017 après des années de test. Il s’agit d’une cabine dotée de deux appareils de prise de vue (avant et arrière). Ainsi, ce système est la bête noire des véhicules à deux-roues qui ne sont équipés que d’une plaque d’immatriculation à l’arrière.

Par conséquent, ces modèles de radars placent tous les conducteurs au même niveau. En effet, les conducteurs de deux-roues non équipés de plaque de signalisation à l’avant passaient entre les mailles du filet quand la photo du radar n’était prise que de face.

En effet, un capteur « LIDAR » se trouvant dans la cabine permet l’élimination du dysfonctionnement des radars discriminants classiques. Par ailleurs, ce capteur permet de distinguer la vitesse des véhicules légers et celle des poids-lourds. De plus, ce radar conçu par la société « Parifex » met fin aux PV non envoyés en raison des clichés inexploitables.

Auparavant, près de 38% des photos prises n’étaient pas utilisables par la Sécurité Routière, rendant la contravention impossible. Actuellement, il est simple d’identifier un visage au volant, ce qui ne permet plus au conducteur de contester une infraction.

Reconnaissance d’un radar double-face

Les radars double-face se composent d’une ou de deux cabines. Ceux qui sont dotés d’une seule cabine prennent deux photos :

  • Photographie de l’avant de la voiture avant qu’elle ne devance le radar.
  • Photo de l’arrière du véhicule lorsqu’il dépasse le radar.

Les radars se composant de deux cabines sont facilement reconnaissables :

  • Installation des cabines sur deux mâts éloignés de 10 mètres.
  • Photographie de l’auto prise lorsque qu’il se situe entre les cabines.

À titre informatif, le radar double-face est différent du radar double sens. Le premier concerne la prise de deux photos tandis que le second est en rapport avec le double sens de circulation.

Un développement de radars double-face en-dessous des prévisions

C’est en 2017 en France que les premiers radars double-face sont apparus. À ce moment, la décision de la Sécurité Routière était de mettre en place 600 radars double-face pour la fin de l’année 2020. Concrètement, le but est le remplacement de l’ensemble des radars discriminants.

Actuellement, le nombre de radars double-face en France s’élève à un peu plus de 200. En fait, ils remplacent les radars fixes courants se trouvant au bord des grands axes. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une nouveauté pour les conducteurs dans leur principe de fonctionnement, ils accentuent tout de même le niveau de contrôle pour une meilleure sécurité routière.

En conclusion, le radar double-face permet aux autorités d’obtenir deux photographies au moment de l’infraction du conducteur, augmentant ainsi les chances d’avoir un cliché exploitable peu importe le type de véhicule.

Par ailleurs, quel que soit le véhicule que vous conduisiez, si vous désirez changer ou réparer tout vitrage ou pare-brise, chez Ouiglass Castelnaudary , vous n’avez pas de frais à avancer. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts sur notre site web ou par téléphone au 04 83 43 36 44. De plus, nous vous offrons la franchise ou un chèque de 100 euros !

ParOuiglass Castelnaudary 297 vues

À propos de l’auteur

Ouiglass Castelnaudary author

Laisser un commentaire