Voiture d’occasion : quels tests mécaniques faire avant l’achat ?

Investir dans une voiture d’occasion nécessite absolument d’effectuer des tests avant l’achat. En effet, de nombreuses anomalies peuvent être dissimulées. La plupart des garages ne réaliseront pas ces tests, mais se fieront au carnet d’entretien, à l’état général et au kilométrage de l’auto pour la fixation du prix. Voici ci-dessous les tests mécaniques que vous devez absolument effectuer pour juger l’état du véhicule, qu’il s’agisse d’une transaction avec un particulier ou en cas d’essai si le véhicule est vendu en garage.

Voiture d’occasion : surveillez le pot d’échappement

Surveillez le pot d’échappement. En effet, il ne doit pas émettre de fumée. Si c’est le cas, la couleur révèlera son état :

  • Fumée blanche : si le véhicule n’est pas chaud et que la fumée blanche disparaît après le démarrage, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Il s’agit de l’évaporation de l’eau condensée au niveau des gaz d’échappement. En revanche, si le véhicule est chaud, cela indique une anomalie d’étanchéité de la pompe à eau ou un joint de culasse défectueux.
  • Fumée noire : à chaud comme à froid, elle indique un mélange essence/air trop important et un moteur encrassé. Un réglage sera ainsi à prévoir. Par ailleurs, sur les moteurs Diesel, en cas de forte accélération, une fumée noire peut apparaître due à l’évacuation des déchets de carburation. Cela est tout à fait normal.
  • Fumée bleue : cela est un signe de surconsommation d’huile, d’usure des segments, voire d’un moteur en fin de vie.

Enfin, un essai doit impérativement se faire à chaud et à froid car certains éléments peuvent révéler des dysfonctionnements selon la température de la voiture.

Assurez-vous que l’embrayage ne patine pas

L’embrayage est une pièce chère à remplacer lorsqu’elle est usée. Ainsi il convient d’effectuer quelques vérifications :

  • Attendez quelques minutes au point mort avec le moteur en marche. Par la suite, appuyez sur l’embrayage en enclenchant la marche arrière. La manœuvre doit se faire sans difficulté et sans grincement.
  • Roulez normalement puis accélérez brusquement. Si vous constatez une augmentation du régime moteur mais que la vitesse reste constante, il y a de fortes chances que l’embrayage soit hors service.

D’autre part, assurez-vous que le tapis de sol ne soit pas épais au risque de vous gêner au niveau de la pédale de l’embrayage.

Contrôlez le bon fonctionnement des freins

Le système de freinage doit impérativement être :

  • Stable : la trajectoire du véhicule doit être conservée.
  • Efficace : en une distance et un temps minimaux.
  • Progressif : le freinage se doit d’être proportionnel à l’effort du conducteur.
  • Confortable : le conducteur doit fournir un effort minimum.

Pour contrôler les freins, vous pouvez effectuer le test suivant: prenez de la vitesse et freinez progressivement. Si la voiture d’occasion ne tient pas sa trajectoire droite ou si une roue se bloque, c’est qu’il y a probablement un problème au niveau de la direction, du parallélisme ou du gonflage des pneus. Enfin, si la pédale de frein vibre, cela signifie que l’ABS s’est déclenché.

Assurez-vous du bon état de la boîte de vitesses

Pour connaître l’état de votre boîte de vitesses, un test à froid est utile. En effet, l’huile dans la boîte est plus visqueuse à froid et permettra de révéler d’éventuels dysfonctionnements. Elle apparaît sous deux formes :

  • Manuelle : maîtrise du changement des rapports.
  • Automatique : confort de conduite, économie de carburant et absence de la pédale d’embrayage.

Par ailleurs, la boîte de vitesses de la voiture d’occasion est en bon état si aucun craquement ne se fait entendre lorsque vous passez les vitesses rapidement. Enfin, il est primordial de vous assurer du bon état de la boîte de vitesses sachant que le prix de son remplacement est plus élevé qu’un moteur. En effet, il peut coûter jusqu’à 2 000 euros.

Assurez-vous de la bonne transmission des cardans

Les cardans transmettent le mouvement du moteur aux roues avant. Ils ont tendance à s’user prématurément. En principe, ils sont conçus pour être remplacés tous les 100 000 à 150 000 km.

Voici les signes permettant de détecter une anomalie :

  • Des bruits de claquement lors des virages, en cas de décélération ou d’accélération du véhicule.
  • Cardans abîmés, percés ou apparence de graisse sur les soufflets.

Vérifiez les amortisseurs de chocs

Des amortisseurs en mauvais état ont tendance à dégrader la tenue de route et user les pneus avant l’heure.

Voici le test à réaliser avant l’achat du véhicule :

  • Appuyez fermement sur l’arrière de la voiture puis relâchez de façon brusque.
  • Si le véhicule ne s’immobilise pas dans l’immédiat, un changement de la suspension devra être réalisé.
  • Répétez de nouveau le test à l’avant.

Enfin, le carnet d’entretien est le moyen le plus sûr de s’assurer que les révisions ont été réalisées rigoureusement. Cela vous donnera un aperçu du bon état du véhicule que vous avez l’intention d’acheter.

En conclusion, l’achat d’une voiture d’occasion peut parfois réserver de mauvaises surprises. En effet, les ruses sont multiples, c’est pourquoi il est indispensable d’inspecter méticuleusement le véhicule de l’extérieur et de l’intérieur.

Lorsque vous décidez d’acheter un véhicule d’occasion, il est donc important d’être proactif quant à la vérification de son état. Cette règle s’applique également à votre pare-brise. Si vous constatez un dommage sur votre vitrage automobile, il vous suffit de contacter directement les équipes de OuiGlass Nevers au 03 86 58 33 63 ou de prendre rendez-vous sur notre site web. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€ et garantissons la pose de pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules.

ParOuiGlass Nevers 332 vues

À propos de l’auteur

OuiGlass Nevers author

Laisser un commentaire