Archive de l’étiquette Voiture d'occasion

Le véhicule 0 KM est une formule vous permettant de tirer profit d’une voiture neuve à un tarif proche de l’occasion. Il s’agit d’une occasion en or. En effet, l’achat d’une auto neuve en concession représente un réel investissement n’étant pas à la portée de tous. C’est pourquoi la plupart parcourent le marché de l’occasion lorsqu’il s’agit d’acheter un nouveau véhicule. Nous verrons ci-dessous les avantages et ce qu’il convient de savoir sur le véhicule 0 km.

Le véhicule 0 km : aussi neuf qu’un véhicule neuf

Une auto dite 0 km est un véhicule immatriculé mais non vendu dans les délais par un concessionnaire. Les objectifs de vente n’étant pas réalisés à temps, le concessionnaire applique une remise non négligeable afin d’écouler les stocks. Par conséquent, le prix devient attractif pour les acheteurs.

En pratique, ces autos affichent 0 à 50 km au compteur, correspondant seulement à la totalité des trajets logistiques. On peut citer à titre d’exemple la livraison à domicile, en concession, le transfert d’un parc constructeur à un autre ou encore le déchargement et chargement d’un camion.

Concrètement, le véhicule est bel et bien neuf, des consommables à la carrosserie et se doit d’être exposé d’occasion en raison de son immatriculation. Pour le reste, l’auto 0 km est neuve sur tous les plans.

Un prix attractif

En raison de l’immatriculation de la voiture 0 km, les concessionnaires appliquent une remise sur le montant de vente. Aussi, cela vous permet de l’acquérir à un tarif attractif en tirant profit des avantages d’un véhicule neuf.

Plus précisément, ce type d’autos fait partie des véhicules quasi neufs, regroupant les voitures de démonstration ou des collaborateurs. De plus, la voiture 0 km pouvant être vendue 16 à 20% moins chère, la remise d’un véhicule de démonstration peut atteindre jusqu’à 40% du montant de vente originel. A titre informatif, plus le kilométrage du véhicule est élevé, plus la remise de ce dernier est importante.

Types de voiture 0 km

Véhicules de collaborateur :

  • Immatriculés et achetés par une concession ou par son personnel ayant joui d’un tarif préférentiel, n’excédant pas 1000 km parcourus ou 3 à 6 mois d’usage.
  • Mention du fait qu’il s’agit d’un véhicule de collaborateur lors de la vente.
  • Bénéfice de la réduction et maintien de la garantie constructeur.

Voitures de démonstration :

  • Quasi neuves puisque achetées et immatriculées par un concessionnaire pour une exposition en showroom.
  • Exposition des modèles sur le stand d’un constructeur auto durant un salon.
  • Plus neuves que les autos de collaborateur en raison de leur entretien et de leur nettoyage approfondi pour séduire les clients.
  • Remise pouvant atteindre jusqu’à 40% du prix initial.

Disponibilité instantanée

La disponibilité d’une voiture 0 km est immédiate. À défaut de choisir une configuration personnalisée mais attendre plusieurs semaines, vous pourrez toutefois profiter de votre auto 0 km sans attente. D’ailleurs, cet aspect prend toute son importance avec les difficultés d’approvisionnement en semi-conducteurs suite au contexte sanitaire.

En outre, l’achat d’une voiture d’occasion lambda représente des économies, mais sa garantie constructeur est expirée. En effet, cela n’est pas rassurant lorsque l’on sait qu’un incident mécanique peut se produire, engendrant des frais.

À l’inverse, la garantie constructeur d’un véhicule 0 km est conservée, d’une durée de deux ans minimum. Celle-ci peut être entamée pour les voitures de collaborateur mais demeure transférable à l’acheteur lors de l’achat. Enfin, il n’y a plus d’incertitude à avoir quant à la durée de vie du véhicule, à son kilométrage, à sa fiabilité et à ses éléments internes.

Par ailleurs, quel que soit le type de voiture qui vous conduisiez, en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts. Chez OuiGlass, nous vous offrons la franchise pour tout remplacement de pare-brise ou 100 € ! Nos techniciens vous accompagnent dans toutes les interventions vitrages. Trouvez votre centre sur notre site : Ouiglass s’occupe du reste !

ParOuiGlass 360 vues

Le vice caché d’une voiture est un défaut non apparent présent au moment de la vente, ne pouvant être détecté par l’acheteur. Il apparait après la vente et demeure la responsabilité du vendeur. En effet, un vice caché peut engendrer l’annulation de la vente. Il est donc vivement recommandé de doubler de vigilance et d’avoir les bons réflexes pour vous en prémunir.

Garantie du vice caché

La gravité du vice caché rend le véhicule impropre à l’usage. De plus, l’acheteur de l’auto n’aurait pas approuvé l’achat ou renégocié le prix s’il avait été informé du problème avant la transaction. De ce fait, la loi prévoit une garantie permettant de vous dédommager en cas de panne après l’acquisition du véhicule d’occasion.

Les conditions pour l’application de cette garantie légale sont les suivantes :

  • Défaut précédant la vente de la voiture : par exemple, un joint de culasse défectueux avant l’acquisition du véhicule et non détecté au moment de la vente.
  • Défaut postérieure à la vente : la voiture tombe en panne un jour après son achat.
  • Anomalie non visible pendant la vente.

Spécificités du vice caché

Il est indispensable de fournir des preuves pour faire fonctionner la garantie des vices cachés :

  • Rapport d’un expert automobile.
  • Respect du délai de prescription pour agir en justice : l’acheteur a le droit d’agir pendant 2 ans à partir de la découverte du vice caché.

Conséquences non négligeables pour le vendeur particulier

Il se peut parfois que le défaut technique ne soit pas connu du vendeur. Toutefois, cela n’exclut pas le risque de vice caché pour le vendeur même s’il a effectué les démarches convenablement.

  • Réparation de la pièce aux frais du vendeur.
  • Dédommagement du préjudice subi par l’acheteur.
  • Remboursement des frais d’expertise de l’acheteur.
  • Annulation de la vente quand le prix des réparations excède la valeur du véhicule.
  • Frais de justice si le litige se règle devant un tribunal judiciaire.

Pour cela, il est primordial pour le vendeur de savoir ce qui l’attend s’il devait faire face à cette situation.

Protection du vendeur contre le vice caché

Voici quelques recommandations pour vous prémunir d’un vice caché si vous êtes vendeur :

  • Souscription à une protection juridique auto : cela vous protègera en cas d’arnaque automobile ou de litige. Concrètement, vous pourrez bénéficier d’une aide financière et d’une assistance juridique en cas de litige. De plus, cette aide inclue également les frais de procédure de justice, d’expertise automobile ou encore les honoraires d’avocats.
  • Entretien régulier de votre auto : cela vous permettra de montrer les factures de réparations et d’entretien du véhicule pour prouver votre bonne foi.
  • Réalisation d’un contrôle technique à l’approche de la date de vente : il est recommandé de le réaliser dans les 2 ou 3 mois précédant votre vente pour éviter l’apparition d’un défaut technique. De surcroit, vous avez la possibilité ou non d’insérer une clause d’exemption de vice caché.

En conclusion, que vous soyez acheteur ou vendeur, il est préconisé d’être vigilant pour vous prémunir du vice caché en prenant toutes les précautions nécessaires afin de ne pas être lésé.

Par ailleurs, que vous souhaitiez vendre ou acheter un véhicule, il est essentiel de veiller au bon nettoyage et à l’entretien de votre pare-brise. Chez OuiGlass Terres-De-Caux, nous nous occupons de la réparation et du remplacement de tous types de vitrages. De plus, nous vous offrons la franchise ou un chèque de 100 euros ! N’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne ou à nous contacter au 02 35 16 29 26.

ParOuiGlass Terres de Caux 290 vues

Investir dans une voiture d’occasion nécessite absolument d’effectuer des tests avant l’achat. En effet, de nombreuses anomalies peuvent être dissimulées. La plupart des garages ne réaliseront pas ces tests, mais se fieront au carnet d’entretien, à l’état général et au kilométrage de l’auto pour la fixation du prix. Voici ci-dessous les tests mécaniques que vous devez absolument effectuer pour juger l’état du véhicule, qu’il s’agisse d’une transaction avec un particulier ou en cas d’essai si le véhicule est vendu en garage.

Voiture d’occasion : surveillez le pot d’échappement

Surveillez le pot d’échappement. En effet, il ne doit pas émettre de fumée. Si c’est le cas, la couleur révèlera son état :

  • Fumée blanche : si le véhicule n’est pas chaud et que la fumée blanche disparaît après le démarrage, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Il s’agit de l’évaporation de l’eau condensée au niveau des gaz d’échappement. En revanche, si le véhicule est chaud, cela indique une anomalie d’étanchéité de la pompe à eau ou un joint de culasse défectueux.
  • Fumée noire : à chaud comme à froid, elle indique un mélange essence/air trop important et un moteur encrassé. Un réglage sera ainsi à prévoir. Par ailleurs, sur les moteurs Diesel, en cas de forte accélération, une fumée noire peut apparaître due à l’évacuation des déchets de carburation. Cela est tout à fait normal.
  • Fumée bleue : cela est un signe de surconsommation d’huile, d’usure des segments, voire d’un moteur en fin de vie.

Enfin, un essai doit impérativement se faire à chaud et à froid car certains éléments peuvent révéler des dysfonctionnements selon la température de la voiture.

Assurez-vous que l’embrayage ne patine pas

L’embrayage est une pièce chère à remplacer lorsqu’elle est usée. Ainsi il convient d’effectuer quelques vérifications :

  • Attendez quelques minutes au point mort avec le moteur en marche. Par la suite, appuyez sur l’embrayage en enclenchant la marche arrière. La manœuvre doit se faire sans difficulté et sans grincement.
  • Roulez normalement puis accélérez brusquement. Si vous constatez une augmentation du régime moteur mais que la vitesse reste constante, il y a de fortes chances que l’embrayage soit hors service.

D’autre part, assurez-vous que le tapis de sol ne soit pas épais au risque de vous gêner au niveau de la pédale de l’embrayage.

Contrôlez le bon fonctionnement des freins

Le système de freinage doit impérativement être :

  • Stable : la trajectoire du véhicule doit être conservée.
  • Efficace : en une distance et un temps minimaux.
  • Progressif : le freinage se doit d’être proportionnel à l’effort du conducteur.
  • Confortable : le conducteur doit fournir un effort minimum.

Pour contrôler les freins, vous pouvez effectuer le test suivant: prenez de la vitesse et freinez progressivement. Si la voiture d’occasion ne tient pas sa trajectoire droite ou si une roue se bloque, c’est qu’il y a probablement un problème au niveau de la direction, du parallélisme ou du gonflage des pneus. Enfin, si la pédale de frein vibre, cela signifie que l’ABS s’est déclenché.

Assurez-vous du bon état de la boîte de vitesses

Pour connaître l’état de votre boîte de vitesses, un test à froid est utile. En effet, l’huile dans la boîte est plus visqueuse à froid et permettra de révéler d’éventuels dysfonctionnements. Elle apparaît sous deux formes :

  • Manuelle : maîtrise du changement des rapports.
  • Automatique : confort de conduite, économie de carburant et absence de la pédale d’embrayage.

Par ailleurs, la boîte de vitesses de la voiture d’occasion est en bon état si aucun craquement ne se fait entendre lorsque vous passez les vitesses rapidement. Enfin, il est primordial de vous assurer du bon état de la boîte de vitesses sachant que le prix de son remplacement est plus élevé qu’un moteur. En effet, il peut coûter jusqu’à 2 000 euros.

Assurez-vous de la bonne transmission des cardans

Les cardans transmettent le mouvement du moteur aux roues avant. Ils ont tendance à s’user prématurément. En principe, ils sont conçus pour être remplacés tous les 100 000 à 150 000 km.

Voici les signes permettant de détecter une anomalie :

  • Des bruits de claquement lors des virages, en cas de décélération ou d’accélération du véhicule.
  • Cardans abîmés, percés ou apparence de graisse sur les soufflets.

Vérifiez les amortisseurs de chocs

Des amortisseurs en mauvais état ont tendance à dégrader la tenue de route et user les pneus avant l’heure.

Voici le test à réaliser avant l’achat du véhicule :

  • Appuyez fermement sur l’arrière de la voiture puis relâchez de façon brusque.
  • Si le véhicule ne s’immobilise pas dans l’immédiat, un changement de la suspension devra être réalisé.
  • Répétez de nouveau le test à l’avant.

Enfin, le carnet d’entretien est le moyen le plus sûr de s’assurer que les révisions ont été réalisées rigoureusement. Cela vous donnera un aperçu du bon état du véhicule que vous avez l’intention d’acheter.

En conclusion, l’achat d’une voiture d’occasion peut parfois réserver de mauvaises surprises. En effet, les ruses sont multiples, c’est pourquoi il est indispensable d’inspecter méticuleusement le véhicule de l’extérieur et de l’intérieur.

Lorsque vous décidez d’acheter un véhicule d’occasion, il est donc important d’être proactif quant à la vérification de son état. Cette règle s’applique également à votre pare-brise. Si vous constatez un dommage sur votre vitrage automobile, il vous suffit de contacter directement les équipes de OuiGlass Nevers au 03 86 58 33 63 ou de prendre rendez-vous sur notre site web. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€ et garantissons la pose de pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules.

ParOuiGlass Nevers 153 vues

L’année 2021 est synonyme de changements et de nouveautés pour les conducteurs. De nos jours, disposer d’une voiture vous incite à rester informé au sujet des changements et des nouvelles lois concernant les voitures, la conduite ou la sécurité routière. Voici ci-dessous les nouvelles mises à jour susceptibles de vous intéresser en tant qu’automobiliste.

Changements 2021 : Le malus écologique pour les conducteurs

L’édition du projet de loi de finances de l’année 2021 a reconnu une modification à la hausse du barème des malus écologiques apportée par l’Assemblée Nationale.

Dans ce sens, tout véhicule émettant plus de 132g de CO2 par kilomètre est désormais touché par un malus qui atteint 50€ de pénalité. Auparavant, ce malus ne s’appliquait qu’aux véhicules émettant plus de 137g de CO2 par kilomètre en 2020.

La valeur des malus atteint les 450€ si votre véhicule émet entre 137g et 149g de CO2 par kilomètre, et peut dépasser les 1500€ si votre véhicule émet plus de 160g de CO2 par kilomètre. Un Super-Malus est appliqué sur les véhicules dont l’émission du CO2 dépasse les 218g/km avec une amende qui franchit le seuil des 30.000€ au lieu de 20.000€ en 2020.

 L’achat d’une voiture électrique d’occasion 

Dans le cadre de son engagement dans le domaine écologique et environnemental, le gouvernement est dans une optique d’inciter les conducteurs à s’orienter davantage vers un choix de véhicule écologique ou d’occasion. Dans ce sens, ce dernier a mis en place un bonus qui atteint 1000€ pour chaque achat de voiture électrique d’occasion.

Cette initiative a affiché un remarquable changement au niveau des préférences d’achat de voitures d’occasion sur le marché automobile. En effet, on constate une hausse d’achat de véhicules électriques qui a atteint 14000 ventes en 2020, ce qui représente approximativement le triple de leur volume de vente en 2019.

 Prix des péages routiers 

Chaque année, depuis plus de 15 ans, les conducteurs ont pour habitude de s’attendre à des augmentations au niveau des tarifs de péages. Par ailleurs, la dernière hausse appliquée n’est que de 0.37% par rapport à l’année dernière (la plus faible hausse du XXIe siècle). Le gouvernement justifie cette augmentation par le taux d’inflation qui affiche 0.2% suite à la crise sanitaire.

Nouveaux radars 

Des radars ont récemment été installés en phase de test sur Montpellier et Montbéliard. Appelés « Radars urbains », leur mission ne consiste pas seulement à verbaliser les excès de vitesse et le non-respect des feux rouges. En effet, leur rôle est également de surveiller le respect de la priorité des piétons et de l’arrêt du STOP.

D’autre part, ces radars urbains ont la faculté de repérer les automobilistes qui utilisent leur téléphone au volant et le non-respect des distances de sécurité. Pour résumer, le déploiement de ces radars vise un comportement irréprochable des chauffeurs et conducteurs au volant.

Par ailleurs, maintenir vos vitrages automobiles en bon état est une règle d’or à ne pas oublier pour une conduite en toute sécurité. Chez OuiGlass Le Havre, nous garantissons la pose de votre pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules. En cas d’impact ou bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne sur notre site web ou par téléphone au 02 32 92 08 32.

ParOuiGlass Le Havre 202 vues

L’achat d’une voiture d’occasion en bon état n’est pas une question de chance. En premier lieu, prenez le temps d’établir une recherche approfondie sur le modèle de véhicule qui vous intéresse. Les français n’ont jamais été aussi nombreux à acheter des véhicules d’occasion. Ce marché représente désormais trois fois le volume du marché des véhicules neufs. Parallèlement à l’examen de l’habitacle et de la carrosserie, l’inspection mécanique constitue une étape cruciale dans les vérifications. Toutefois, si vous comptez acheter une voiture d’occasion, d’autre éléments doivent être pris en compte.

achat d’une voiture d’occasion

Inspection de la voiture d’occasion

  • Pensez à prendre une lampe de poche avec vous, et éventuellement une petite couverture pour ne pas vous salir lorsque vous vous penchez.
  • N’oubliez pas l’inspection des bas de caisse, des passages de roues, des longerons et du châssis, de l’arbre de transmission dans le cas d’une propulsion ou d’un 4×4, ainsi que du pot d’échappement.
  • Recherchez toute trace de corrosion, de fuite ou de coups. En effet, tous ces éléments sont soumis aux intempéries des routes empruntées par le propriétaire de la voiture : la boue, l’eau stagnante, et le sel peuvent faire rouiller une voiture dont les soubassements n’ont pas été régulièrement lavés. 

Vérifiez les suspensions pneumatiques

  • Le profil du pneu doit être d’au moins 1,6 mm. De même, pour des raisons de sécurité, vous ne devez sous aucun prétexte accepter des pneus de plus de 5 ans.
  • Pensez à négocier de nouveaux pneumatiques ou un rabais de la part du vendeur, qu’il s’agisse d’un particulier ou d’un professionnel.
  • Une usure unilatérale ou irrégulière signale la défectuosité.
  • Vérifiez les amortisseurs ainsi que le réglage de la géométrie de direction du véhicule.
  • Enfin, n’omettez pas de vérifier si les suspensions du véhicule ne sont pas trop souples, grinçantes ou si elles présentent des fuites ou des éléments en caoutchouc déchirés.

Vérifiez le niveau et l’état des fluides

  • Vérifier l’aspect de l’huile : la présence de « mayonnaise » de couleur verte ou jaunâtre, d’une huile épaisse et très foncée, ou encore d’un niveau très bas suggère un mauvais entretien du moteur.
  • Passez aux liquides de frein et de refroidissement. 

Démarrez le véhicule pour voir les voyants allumés

  • Un voyant d’alarme rouge allumé de manière continue signifie que le véhicule ne peut être conduit dans son état actuel, et peut donc indiquer un défaut grave.
  • Les voyants d’alerte jaunes quant à eux signifient qu’une panne mécanique ou électrique a été détectée. Il faudra alors rechercher la cause précise de la panne et la faire réparer.

Démarrez le véhicule et faites-le rouler

  • Commencez à rouler et guettez tout claquement anormal du moteur, sifflement de turbo, de même que les grincements et autres bruits métalliques.
  • Tâchez de vérifier que le régime moteur à l’arrêt est constant sans être trop élevé.
  • Assurez-vous aussi que les freins répondent sans à-coups et que la pédale soit ferme et régulière lorsque vous la pressez, de même que l’embrayage dans le cas d’une boîte manuelle.
  • Les vitesses doivent passer sans difficulté et sans craquement. Le cas contraire suggère un problème.
  • En roulant, relâchez légèrement le volant pour voir si le véhicule ne tire pas anormalement sur la gauche ou la droite, ou si sa direction ne vibre pas.
  • Soyez enfin attentif aux odeurs de « chaud », d’huile, d’essence ou d’échappement qui peuvent constituer de très mauvais signes.

En résumé, si vous souhaitez investir dans une voiture de seconde main, il est essentiel de procéder à toutes les vérifications : intérieur, extérieur, documents et éléments techniques! C’est souvent en inspectant l’aspect technique que vous risqueriez de trouver des anomalies. En cas de doute, n’hésitez pas à faire intervenir un professionnel.

Lorsque vous décidez d’acheter un véhicule d’occasion, il est donc essentiel d’être proactif lorsqu’il s’agit de vérifier son état. Cette règle s’applique également à votre pare-brise. Si vous constatez un dommage sur votre vitrage automobile, il vous suffit de contacter directement les équipes de OuiGlass Saint-Brieuc au 02 21 08 00 79 ou de prendre rendez-vous sur notre site web. Chez OuiGlass Saint-Brieuc, lors du changement de votre pare-brise, nous en profitons pour nettoyer votre véhicule. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts !                

ParOuiGlass Saint-Brieuc 321 vues

Les français n’ont jamais été aussi nombreux à acheter des véhicules d’occasion. Ce marché représente désormais trois fois le volume du marché des véhicules neufs. Toutefois, si vous comptez vendre votre voiture d’occasion, il vaut mieux respecter quelques règles. Nous faisons le point dans cet article.

Une vente de voiture d'occasion de particulier à particulier
Une vente de voiture d’occasion de particulier à particulier

Pour une annonce réussie

Une annonce réussie est une annonce avec de jolies photos. Prenez des photos de qualité de votre voiture sous tous les angles. Rédigez aussi une description très exhaustive du véhicule comprenant tous les équipements et toutes les informations nécessaires sur l’état du véhicule. Cela permettra de rassurer les futurs acquéreurs quant au sérieux de votre annonce.

Les démarches administratives

  • Remettre la carte grise à l’acheteur (ou le contrat d’immatriculation)
  • Effectuer une déclaration de cession (formulaire CERFA à remplir) signée par les deux parties
  • Transmettre le PV de contrôle technique si cela est nécessaire
  • Remettre à l’acquéreur un « Certificat de Cession Administrative »
  • Déclarer la cession sur l’Agence Nationale des Titres Sécurisés
  • Transmettre le code de cession à l’acheteur
  • Résilier son contrat d’assurance auto

Entretenir son véhicule

Un véhicule propre et bien entretenu sera un vrai avantage pour revendre votre véhicule d’occasion. En particulier, vous devriez nettoyer vitres, tapis, sièges et boîte à gants. Les pneus doivent également être regonflés. N’oubliez pas de passer un coup de lustreur sur la carrosserie pour lui redonner son éclat. Pour un résultat remarquable, le mieux reste encore de vous rendre chez un professionnel.

Chez Ouiglass Avignon, lors du changement de votre pare-brise, nous en profitons pour nettoyer votre véhicule. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez à prendre rendez-vous avec nos experts sur leur site web ou par téléphone au 04 69 96 91 19.

ParOuiGlass Avignon 413 vues