Archive de l’étiquette Détecteur de pluie

Caméras, sièges chauffants, radars de recul et tant d’autres, les derniers modèles de voitures disposent de plus en plus d’options de confort. Parmi ces nouvelles technologies il existe le détecteur de pluie automatique. Quel est son rôle ? Et comment fonctionne-t-il ?

Le rôle du détecteur de pluie

détecteur de pluie

En premier lieu, le capteur de pluie offre un contrôle parfait sur les essuie-glaces de votre véhicule. Notamment avec son réglage qui s’adapte en continue à la densité de la pluie. Surtout que l’une des plus grandes problématiques de l’essuie-glace réside dans le fait qu’ils restent allumés longtemps après la fin de pluie.

Les avantages du détecteur de pluie

Le détecteur de pluie vous permet d’accorder toute votre attention à la conduite sur route humide et ainsi de vous concentrer. C’est pourquoi, cette technologie dispose d’un temps de réaction de 0,1 seconde et est parfaitement apte à détecter tous types d’averses sur votre pare-brise. En d’autres termes, le capteur de pluie automatique améliore votre sécurité et votre confort sur la route.

Les composantes

Le détecteur de pluie est composé de plusieurs éléments.

Le calculateur

Il permet de gérer le fonctionnement du système d’essuyage automobile. Ainsi, il permet de cadencer la vitesse d’essuyage avec la densité de la pluie.

Le capteur de pluie

En fonction de la densité de la pluie, il envoie un signal électrique au tableau de bord et contrôle la vitesse d’essuyage avec celle du balayage. Sur le véhicule, il est placé sur le pare-brise, à l’intérieur du socle.

Le capteur infrarouge

Composé de deux diodes, l’une reçoit et l’autre émet un rayon infrarouge sur le verre du pare-brise. En d’autres termes, quand il pleut, les premières gouttes d’eau deviennent des éléments déclencheurs des essuie-glaces. Ce capteur est aussi sensible à la lumière et active l’éclairage automatique.

Le capteur ultrason

Cette composante dispose du même principe que le capteur infrarouge, à l’exception du fait qu’elle n’est pas sensible à la lumière mais aux ultrasons de la pluie.

ParClermont-Ferrand 82 vues