Comment fonctionne le processus de décalaminage des moteurs ?

Il est important de décalaminer le moteur lorsque cela s’avère nécessaire. Dans cet article, nous allons vous expliquer le fonctionnement du processus de décalaminage.

Comment décalaminer un moteur ?

Pour décalaminer un moteur, il faut traiter l’origine de la calamine. C’est-à-dire, le carburant. En effet, l’utilisation de carburant de bonne qualité limite l’encrassement du moteur. En choisissant un bon carburant, vous empêchez l’accumulation de calamine dans le moteur.

Notons qu’il est possible de faire du décalaminage en usant d’additifs spéciaux. Il suffit de les ajouter dans le carburant et de laisser le moteur brûler lui-même la crasse.

Par ailleurs, vous pouvez également vous débarrasser de la calamine en évitant les petits trajets inférieurs à 5 km. En effet, lorsque vous roulez sur de courtes distances, le moteur n’a pas le temps de s’auto-nettoyer. Cela accélère la formation de la calamine, et votre véhicule peut rapidement perdre en performance.

Ainsi, les spécialistes conseillent de faire contrôler le moteur tous les 15 000 km. De cette manière, les problèmes d’encrassement seront repérés à temps. Il suffit alors de procéder à un nettoyage pour tout remettre en ordre.

Il convient également de vidanger régulièrement l’huile moteur. Vous l’ignorez peut-être, mais une huile trop vieille favorise la formation de calamine dans le moteur. Pour vidanger l’huile moteur, vous avez le choix entre plusieurs méthodes :

  • Décalaminer en roulant : il suffit de rouler sur de longues distances. Le moteur se charge de brûler la calamine.
  • Le décalaminage manuel : cette méthode consiste à nettoyer manuellement tous les composants du moteur. Elle nécessite un démontage complet de la mécanique.
  • Le décalaminage chimique : cette méthode est plus simple que le décalaminage manuel. Elle consiste à verser des produits décalaminants dans le réservoir. Cela dit, elle n’est efficace que lorsque le moteur n’est pas complètement encrassé.

Le décalaminage à l’hydrogène

Ce procédé consiste à injecter de l’hydrogène dans le moteur. Il a pour objectif de désagréger la calamine qui se forme. Comme il est assez complexe, le décalaminage à l’hydrogène doit être fait par un professionnel. Ne vous risquez pas à le faire vous-même. Vous pourriez endommager la mécanique.

Par ailleurs, le décalaminage à l’hydrogène est réalisé à l’aide d’un appareil spécifique appelé station de décalaminage. Cet équipement sert à introduire l’hydrogène dans le conduit d’aération pendant que le moteur tourne au ralenti. Une fois injecté, l’hydrogène se mélange à la chaleur pour former un composant qui va désagréger la calamine. Celle-ci sera ensuite brûlée et transformée en gaz.

De toutes les méthodes que l’on vient de citer, le décalaminage à l’hydrogène est sans doute le plus efficace. En effet, il s’emploie surtout en dernier recours lorsque le moteur est complètement encrassé.

En ce qui concerne la durée du processus, celle-ci varie en fonction du moteur et de la quantité d’hydrogène. Généralement, le décalaminage à l’hydrogène ne dure pas plus de 120 minutes. Si la calamine n’a pas complètement encrassé le moteur, il devrait durer moins d’une heure.

En outre, le décalaminage du moteur offre plusieurs avantages importants. Il permet par exemple de réduire la consommation de carburant, en plus de limiter les risques de panne.

Si le moteur de votre véhicule a besoin d’un décalaminage, n’hésitez pas à vous rendre chez OuiGlass Villefranche-sur-Saône. Dans nos garages, nous disposons d’équipements de pointe et d’une équipe de professionnels capables de réaliser correctement la manœuvre. Appelez-nous au 04 69 17 32 25 pour plus d’informations. Sinon, vous pouvez aussi fixer un rendez-vous directement sur le site.

ParOuiglass Villefranche 32 vues

À propos de l’auteur

Ouiglass Villefranche author

Laisser un commentaire