Archive de l’étiquette Entretien automobile

Tesla s’est toujours démarqué par sa volonté de donner vie à des inventions automobiles dignes des films de science-fiction. Parmi les dernières avancées du constructeur automobile Américain, un brevet sur le nettoyage du pare-brise aux rayons laser se démarque.

nettoyage pare-brise

Le nettoyage du pare-brise au laser, plus efficace que les produits ?

Tesla a déposé un brevet pour le « nettoyage par laser pulsé des débris accumulés sur les articles en verre des véhicules et des assemblages photovoltaïques ».

Plus simplement, le brevet en question décrit un moyen plus efficace et plus performant pour nettoyer le pare-brise que les produits aqueux que vous trouvez en magasin. Le système en question fonctionne grâce à caméras minuscules qui peuvent détecter tout type de saleté ou débris sur le pare-brise et les vitres automobiles. Ainsi, lorsque ces caméras repèrent ces débris, le laser commence à les éliminer jusqu’à ce que la surface vitrée soit entièrement propre.

Application de la technologie

Les ingénieurs de Tesla s’accordent sur le fait que le nettoyage au laser sera mieux optimisé dans les voitures à conduite autonome. En effet, une illustration dans le brevet montre la Tesla S avec un laser installé sur le capot et son aile. Celui-ci garantit que les caméras du système de l’auto-conduite disposent d’une vue plus vaste sur la route.

D’un autre côté, si vous n’êtes pas friands à l’idée de voir des lasers sur votre pare-brise automobile, Tesla y a aussi pensé. C’est pourquoi le verre du pare-brise sera couvert d’une couche d’oxyde d’indium pour protéger le conducteur.

Finalement, rien ne garantit que le nettoyage du pare-brise au laser se retrouvera un jour dans nos voitures. Toutefois, c’est un signe de l’importance que les constructeurs automobiles accordent à l’innovation, même dans le vitrage automobile.

Chez Ouiglass Pamiers, notre priorité est votre sécurité routière et celle de vos passagers. Pour tout remplacement ou réparation de pare-brise, prenez rendez-vous dès aujourd’hui au 05 34 02 12 48.

ParPamiers 63 vues

Comme toute autre composante de votre véhicule, le moteur de votre voiture et son compartiment ont besoin d’être nettoyés afin de fonctionner correctement. Voici comment nettoyer le moteur de votre véhicule, étape par étape.

nettoyer le moteur

Étape 1 : Avant de nettoyer le moteur

D’abord, Munissez-vous d’une brosse et commencez par enlever les débris dans la grille et les ouvertures de ventilation. Afin de préparer à mouiller le moteur, couvrez les capteurs, le distributeur, la câblage et les ouvertures de bougies avec des sacs plastique. Dans ce procédé, gardez en tête qu’il ne faut pas que le moteur soit étanche mais simplement éviter que ces débris s’incrustent et cause des dommages à votre voiture.  

Étape 2 : Détacher la graisse

Démarrez votre véhicule pendant 10 minutes afin d’éliminer la graisse et l’huile accumulée sur la surface du moteur. Aussi, un produit dégraissant sera plus efficace sur une surface chaude.

Étape 3 : Appliquez le dégraissant

Nous vous conseillons de choisir un dégraissant à base d’eau ou d’agrumes. Les produits à base de pétrole sont certes efficaces mais bien agressif pour les tuyaux et les joints du moteur.

Donc, appliquez votre dégraissant en commençant par le bas puis sur le haut de manière modéré. Vous ne souhaiterez sans doute pas enlever la cire de vos ailes. Laissez le dégraissant agir pendant 3 minutes et nettoyez les surfaces avec un jet d’eau fin. Si vous avez trop de graisse sur le moteur, laissez le produit agir pendant 5 minutes et utilisez un brosse à main.

En ce qui concerne l’application de l’eau, arrosez de manière légère et évitez un pistolet à haute pression. Vous éviterez d’endommager les connexions électriques et de faire plus de mal que de bien.

Étape 5 : Séchez votre moteur

Bien que la chaleur du moteur aide à sécher rapidement, ne le laissez jamais sécher à l’air. Utilisez simplement une serviette en microfibre propre pour essuyer la surface et ainsi remettre votre moteur complètement à neuf.

Finalement, que ce soit le nettoyage de votre pare-brise, vos pneus, votre moteur ou autre. Vous serez surpris de voir à quel point votre voiture est plus performante avec un entretien de bout en bout.

ParPamiers 107 vues

Avez-vous déjà eu du mal à tourner votre volant ? Bien que vous ne perdez pas la force de vos bras, mais le simple fait d’avoir du mal à conduire est assez désagréable. Une panne de la direction assistée n’est pas nécessairement un souci conséquent sur le plan financier. Cependant, sur le long terme elle peut devenir une menace potentielle pour votre sécurité. Voici les solutions.

Panne de la direction assistée

La solution en cas de panne de la direction assistée

La direction assistée est un système hydraulique. En d’autres termes, un souci de la direction assistée équivaut à :

  • Une fuite de liquide automobile ;
  • Un mauvais remplacement de liquide ;
  • Une défaillance du système des pompes ;
  • Une contamination des fluides suite à une corrosion du système hydraulique.

La meilleure solution qui s’offre à vous dans les deux premier cas est de vérifier le niveau des liquides régulièrement et de les remplacer quand il le faut. Soyez à l’affût de l’un des plus grand signes avant-coureurs, notamment la présence d’un liquide ambre ou rosâtre sous le véhicule lorsque vous stationnez. Par ailleurs, dans les deux derniers cas, nous vous conseillons d’amener votre voiture chez un garage. Vous pouvez repérer les problèmes au niveau de la pompe, si vous entendez des bruits stridents quand vous changez de direction durant la conduite.

Que faire si vous êtes au volant ?

En cas de panne de la direction assistée durant la conduite, en premier lieu restez calme. Allumez vos feux de détresses pour indiquer aux autres conducteurs que vous avez un souci. Ensuite, placez votre véhicule doucement sur l’accotement. Surtout, ne freinez pas brusquement, vous risquez de faire tourner votre voiture en rond sans les commandes de la direction appropriées. Finalement, coupez le moteur et remettez-le en marche. Si le volant peut tourner sans problème, vous pouvez diriger chez un réparateur automobile. Dans le cas contraire, faites appel à une dépanneuse.

Que ce soit pour la direction assistée, les freins, le vitrage ou toute autre composante de votre voiture. Ne courrez pas de risque avec votre sécurité routière et prenez toujours l’avis d’un expert automobile.

ParLe havre 132 vues

La montée et la descente que vous ressentez au volant avec les dos d’ane, les nids de poule, les terrains accidentés et autre sont assez perturbateur pour votre expérience de conduite. Toutefois, vous remarquerez vos pneus restent intactes sur ces types de terrains. D’où le rôle des suspensions automobiles qui absorbent l’impact et vous permettent de rouler sereinement. Voici les diverses types des suspensions.

Suspensions automobiles

Suspension hélicoïdale

Assez simple à visualiser, ces suspensions automobiles sont typiquement de type sphérique. Vous pouvez les repérer notamment dans les vieilles voitures et les véhicules de poids lourds. Ce type de ressort est connu pour supporter des charges très lourdes certes. Cependant elle n’offre pas la meilleure qualité au niveau de l’expérience de conduite et de roulement. C’est pourquoi, vous ne les trouverez jamais dans les voitures modernes.

Suspension à lames

C’est le second type de suspension que vous trouverez dans les poids lourd et les anciennes voitures. Elle ressemble à de longues bandes de métal courbée qui peuvent être superposées. Selon le poids du véhicule, ce ressort permet un certain niveau de rebondissement sur la route. Ce qui explique pourquoi les petits véhicules ne disposent pas de ce type de suspension.

Suspension en spirale

La suspension en spirale est la plus performante de toute. En effet, c’est le meilleur moyen d’optimiser la performance de votre véhicule tout en ayant une bonne qualité de conduite. C’est l’outil de ressort le plus avancée sur le marché et que vous trouverez dans toutes les voitures moderne. Pour les voitures sport, vous trouverez une suspension en spirale sous les roues avant et arrière. Aussi, vous pouvez disposer d’une clé spéciale pour faciliter le réglage des suspensions.

Naturellement, comme le vitrage, les pneus et autres, les suspensions automobiles nécessitent un entretien automobile fréquent. En cas de doute, consultez toujours un expert de l’automobile.

ParLaon 115 vues

L’airbag est l’un des outils de la sécurité routière les plus connus dans l’histoire automobile. D’où la question du jour, quelle est sa nature ? Et surtout comment fonctionne-t-il ?

Airbag

La composition et la mécanique de l’airbag

D’un point de vue composition, l’airbag est un tissu en nylon placé spécifiquement dans un compartiment derrière le volant. Ce qui est assez simple, toutefois le fonctionnement de ce tissu est fascinant.

Votre voiture dispose d’un capteur qui contrôle votre airbag. La conception de ce capteur permet de détecte les décélérations brusques sur la route. En d’autres termes, si votre voiture s’arrête brusquement, il lira ce changement de vitesse comme un indicateur de collision. Par conséquent, il déclenche le déploiement, allume les gonfleurs et produit une réaction chimique qui libère un gaz dans l’airbag.

Le temps de gonflement

Le plus intéressant dans cette réaction en chaine est non seulement le processus du fonctionnement mais aussi la vitesse du déploiement.

En effet, les voitures modernes d’aujourd’hui, la vitesse du déploiement prend 35 millisecondes ou le vingt-cinquième d’une seconde. En terme scientifique, c’est 6 fois plus rapide que votre clignement des yeux.  Dans le jargon automobile, un airbag se déploie à une vitesse de 320km/h et se dégonfle en une seule seconde après un impact. C’est pourquoi, si vous subissez une collision vous pouvez vous déplacer librement en un clin d’œil.

D’un autre côté, le système de l’airbag est étroitement lié à votre pare-brise. En cas de collision, n’hésitez pas à consulter un expert en vitrage pour le remplacement ou le réparation de votre verre automobile.

ParDinan 124 vues

La technologie automobile grandit et se diversifie de jour en jour. Si vous êtes à l’affut de l’actualité, vous avez sans doute entendu parler du terme transmission CVT. Quelle est sa signification ? Est-ce un outil que vous devez avoir ou simplement éviter ? Découvrez en détail.

Transmission CVT

Qu’est-ce que la transmission CVT ?

La CVT ou transmission à variation continue est une technologie diffèrent de la transmission automatique ou manuelle. Notamment, l’automatique contient un ensemble complexe de vitesses qui transmettent la puissance du moteur aux roues.

Par ailleurs, la CVT n’a aucune vitesse ! Elle contient une paire de poulies liée par une courroie, qui à son tour est liée au moteur. La largeur de ces poulies varie selon la puissance du moteur du véhicule, d’où l’appellation «  Transmission à variation continue ».

Parmi les constructeurs automobiles les plus célèbres qui utilisent la transmission CVT, vous trouverez par exemple Honda, Toyota, Mistsubishi, Nissan et Subaru. Sur le plan européen les modèles les plus connus qui utilisent cette transmission, la Renault Koleos, La Mercedes-Benz Classe A et Classe B.

Avantages et inconvénients

Il existe plusieurs différences entre la transmission automatique et la CVT  et elles tournent autour de l’expérience de conduite. Dans ce sens, vous trouverez :

  • La stabilité de la vitesse idéale dans n’importe quelle situation sur la route;
  • Un décollage plus facile lorsque vous accélérez ;
  • L’absence de cette sensation de passages des vitesses ;
  • Une consommation plus économe pour les véhicules essence ;
  • Un moteur plus réactif aux commandes du conducteur.

D’un autre côté, aucune technologie au monde n’est parfaite. C’est pourquoi, parmi les inconvénients liés à la transmission CVT, vous trouverez :

  • La surchauffe ;
  • La perte soudaine de l’accélération ;
  • L’usure excessive de la ceinture ;
  • Les problèmes de glissements ;
  • Les coûts élevés de la réparation automobile.

Finalement, est-ce que la transmission CVT est une bonne ou mauvaise idée ? Tout dépend de ce que vous attendez de votre voiture ainsi que de vos besoins en termes d’expérience de conduite et de sécurité routière.

ParRouen rive gauche 84 vues

D’un point de vue automobile la boite automatique et manuelle sont identiques. Toutefois, vous remarquerez sans doute qu’elles fonctionnent de manière assez distincte durant la conduite. Nous explorons aujourd’hui, la technologie de la transmission automatique et ses avantages.

Quelles sont les avantages de la boite automatique par rapport à la transmission manuelle?

Sur le plan technique, les deux types de transmissions  permettent à la voiture d’atteindre les vitesses souhaitées. Tout en laissant le moteur fonctionner dans une plage étroite de vitesses. En d’autres termes, le conducteur peut changer de vitesse ou varier l’accélération de sa voiture sans pour autant se soucier de la combustion du moteur. Donc aucune différence sur le fonctionnement technique entre la transmission automatique et la transmission manuelle.

Cependant, les deux technologies divergent sur un point crucial et qui est le jeu de vitesse. Avec la boite automatique, le même jeu de vitesse produit tous les rapports nécessaires, d’où aussi la dénomination « automatique ».  

Par ailleurs, l’expérience de conduite est bien plus simplifiée avec une boite automatique avec l’absence de l’embrayage. Il suffit de passer votre voiture de la position « Park » à la position « Drive » pour démarrer.

Composantes

La boite automatique repose sur plusieurs composantes clés, notamment :

  • Les trains épicycloïdaux ou planétaires, qui enclenchent la vitesse avant ou marche-arrière ;
  • Le convertisseur de couple qui prend le rôle de l’embrayage pendant que moteur continue de tourner ;
  • Le système hydraulique, qui fonctionne grâce au fluide de transmission ;
  • Et finalement, le régulateur qui pointe la vitesse et changements de vitesse.

En France, la boite automatique enregistre un bon spectaculaire. Aujourd’hui, on recense plus 30% des voitures neuves avec une transmission automatique, ainsi qu’une hausse de plus de 25% au niveau des ventes globales sur l’hexagone.

En conclusion, bien que la transmission automatique facilite votre quotidien de conducteur. Assurez-vous de votre côté de préserver votre sécurité et celle de vos passagers. Que ce soit pour la transmission, le vitrage ou autre, consultez toujours un professionnel du domaine automobile.

ParCosne sur Loire 80 vues

Vous savez déjà à quel point il est important d’avoir des roues robustes et adéquates pour votre sécurité routière. Néanmoins, ce que bon nombre de conducteurs négligent est le rôle essentiel que joue le roulement de roues. Dans ce sens, nous explorons aujourd’hui leur fonctionnement et les signes de dysfonctionnement.

Roulement des roues

Qu’est qu’un roulement de roues ?

Simplement, le roulement des roues est une composition de billes en aciers maintenues dans un anneau appelé la bague. Dans son centre, vous trouverez une pièce creuse en métal importante, nommée moyeu. Ainsi, le roulement se stabilise à l’intérieur du moyeu et sur une structure d’essieu métallique. Ce qui permet par conséquent de réduire le frottement quand la roue de votre voiture tourne.

Vous pouvez considérer le roulement comme la base de la roue automobile. C’est pourquoi, elle supporte tout le poids de la voiture, résiste aux nids de poule et subit un grand nombre de dégâts en raison des routes accidentées.

Quels sont les signes de dysfonctionnement ?

Bien que les signes avant-coureurs de dysfonctionnement soient principalement de type sonores, toutefois soyez vigilants envers :

  • Un bruit de grincement venant de votre pneu ou votre roue, surtout s’il est amplifié quand vous accélérez ;
  • Une sensation de relâchement quand vous conduisez, bien qu’il soit difficile à identifier mais vous saurez si votre voiture est moins sensible que la normale ;
  • Une traction automobile moins précise que d’habitude ;
  • L’usure des pneus est toujours une éventualité, cependant si vous constatez une usure, il vaut mieux faire examiner les roulements après d’un professionnel.

Un dysfonctionnement peut non seulement compromettre la longévité de vos pneus mais aussi votre expérience de conducteur. Ce qui implique par conséquent de grands risques au niveau de votre sécurité routière. Au premier signe de problème, n’hésitez pas à faire inspecter votre voiture chez un expert de la réparation automobile.

ParClermont-Ferrand 98 vues

Non, le savon est en effet une mauvaise idée pour le lavage des véhicules, la réponse est aussi simple ça. Toutefois, aujourd’hui nous découvrons le pourquoi du comment.  

Savon

Le savon et l’entretien automobile

Une question qui est assez courante chez bon nombre de conducteurs. D’abord, pensez à la fonction principale du savon, celle d’enlever la graisse de vos mains et de la vaisselle. Ensuite, entre en jeu sa composition qui assez « abrasif » pour des surfaces comme celle des véhicules.

En d’autres termes, utiliser le savon accélère processus d’oxydation et donne un aspect terne à votre voiture. Par conséquent, il dégrade la couche de cire et peut être dur pour le caoutchouc. N’oubliez pas que l’objectif du lavage automobile va au-delà du simple nettoyage, c’est aussi prolonger la durée de vie de votre véhicule.  

Qu’en est-il des autres savons ?

Le savon à lessive, le savon antibactérien ou tout autre type de produits d’entretien ménager sont tout aussi mauvais pour votre voiture. Ces produits ne disposent pas un bon PH équilibré pour laver votre véhicule sans endommager la peinture.

Optez toujours pour des produits de lavage automobile qui contiennent plus de lubrifiant et sont bien plus lisses pour la surface. Par ailleurs, pour mieux laver et préserver votre voiture, l’équipe Ouiglass Boulogne vous conseille de :

  • Laver toujours votre voiture à l’ombre pour éviter un séchage prématuré (le soleil peut créer des taches d’eau qui tachent votre véhicule) ;
  • D’éviter de garder votre véhicule humide en permanence ;
  • De vous assurer que toutes portes et les fenêtres sont bien fermées ( vous ne souhaiterez avoir de l’eau à l’intérieur de votre voiture ou sur le tableau de bord ).

Nous souhaitons aider nos clients à entretenir correctement leurs voitures, à éviter les dégâts et économiser de l’argent. Dans le monde automobile, ne pas utiliser le bon produit, l’équipement adéquat ou la bonne technique peut faire plus de mal que bien.

ParBoulogne sur mer 91 vues

Que vous ayez une transmission de vitesse automatique ou manuelle, ce système ne peut échapper à l’usure au fil du temps. Simplement, imaginez la quantité de stress cumulés après des années de conduite. Après tout, votre voiture avance et recule grâce à ce système. Dans notre article, nous traitons les signes avant-coureurs de la défaillance de la transmission de vitesse.

Transmission de vitesse

Transmission de vitesse, Automatique ou manuelle ?

Bien que le système manuel présente moins de soucis techniques que le système automatique. Toutefois, les indicateurs clés d’une défaillance restent plus ou moins identiques. Par exemple, une difficulté pour passer les vitesses même avec l’embrayage enfoncé, un niveau de liquide bas ou un mauvais, un mal ajustement des câbles de vitesse et de l’embrayage, et autres.

Quels sont les signes ?

D’un point de vue conducteur, il est essentiel d’être vigilant par rapport à tout problème technique. Notamment les signes d’un dysfonctionnement de transmission de vitesse incluent principalement :

  • Un bruit inhabituel au point mort : Derrière ce problème se cachent plusieurs à causes mais elles se centrent toutes autours de la faible transmission de liquides. Il faut savoir qu’il peut causer un glissement des engrenages et par conséquent vous aurez des difficultés à contrôler votre véhicule durant un changement de rapport de vitesse.  Ce qui est assez dangereux pour vous sur la route et ainsi suscite une réparation immédiate.
  • Une odeur de brûlé : Autre souci lié au niveau du liquide de transmission automobile, cette odeur provient de la surchauffe dans le système de transmission. Le liquide est important dans le sens où il permet de maintenir le fonctionnement du système lubrifié de façon continue. C’est pourquoi si votre voiture subit une telle défaillance, dirigez-vous directement chez un expert de la réparation automobile.

Finalement, chez OuiGlass Angoulême nous vous conseillons de reconnaître ces signes et de réagir le plus vite possible. Non seulement vous allez économiserez du temps, des ennuis et de l’argent mais vous éviterez une catastrophe pour et les autres conducteurs sur la route.

ParAngouleme 64 vues