Comment identifier les signes avant-coureurs de problèmes de moteur et y remédier ?

À vrai dire, le moteur d’un véhicule fonctionne avec des éléments mécaniques et électroniques qui interagissent entre eux de manière très complexe. Pourtant, certains signes avant-coureurs de problèmes de moteur permettent d’agir en peu de temps avant que la situation ne s’aggrave. Dans la pratique, la réaction rapide permet d’éviter une panne encore plus importante, en réparant rapidement la pièce défectueuse. Voici quelques signes avant-coureurs de problèmes de moteur, ils vous aident à prendre les meilleures décisions pour y remédier.

Le Check Engine : un outil efficace pour identifier les signes avant-coureurs de problèmes de moteur

Les gammes de voitures modernes disposent d’un système de vérification électronique Check Engine (en français voyant d’anomalie du moteur). Si l’ordinateur de bord détecte un ennui après le démarrage, le check engine s’allume. C’est le cas, en cas de composant interne défaillant comme le capteur du moteur, par exemple. Dans la majorité des cas, ce voyant se déclenche lorsqu’une pièce nécessite un remplacement. S’il reste allumé, même après un redémarrage, il est judicieux de prendre rapidement un rendez-vous chez un spécialiste pour un diagnostic moteur. Autrement, il pourrait passer au « rouge ».

Identifier les signes avant-coureurs de problèmes de moteur des voitures anciennes et leurs causes

Pour les modèles anciens, l’électronique n’est pas omniprésente. En conséquence, il faut surveiller quelques voyants pour détecter les éventuels problèmes. Il faut souligner que les signes avant-coureurs de problèmes de moteur aident à déceler les possibles ennuis, même pour les véhicules modernes.

La perte de puissance

Le plus souvent, les problèmes de combustion engendrent la perte de puissance.

Les couleurs de fumées

Les couleurs de fumées qui sortent de l’échappement comptent aussi parmi les signes avant-coureurs de problèmes de moteur. En effet, si les fumées sont blanches, un liquide ou de l’eau s’infiltre dans le carter. La fumée grise et épaisse annonce une défaillance de vanne de récupération des gaz et une possible surconsommation d’huile. La fumée noire, c’est la preuve d’une anomalie au niveau du processus de combustion. Celle-ci provient d’un défaut dans le système de dépollution, des injecteurs défectueux, d’un encrassement ou encore de capteurs fatigués.

La hausse de consommation de carburant

La combustion non optimale peut provenir du système mécanique ou électronique, et engendre la hausse de consommation de carburant.

Une odeur anormale ou de brûlé

Une odeur anormale ou de brûlé compte parmi les signes avant-coureurs de problèmes de moteur, et qui doit s’inquiéter. Parfois, celle-ci peut être liée à une fuite d’huile du turbo. Des problèmes de frein et d’embrayage créent aussi une odeur particulière ou de brûlé. Si vous détectez une odeur de caramel, ce symptôme indique une fuite du radiateur ou une surchauffe du moteur. Dans le cas où l’odeur de carburant envahissait l’habitacle, une fuite se produit au niveau du tuyau d’aspiration ou de l’injecteur.

En somme, tous ces signes doivent inquiéter le conducteur. Il doit procéder, en conséquence, au dépannage ou contacter le professionnel pour éviter leur aggravation.

Si le moteur est fortement encrassé, dans ce cas, notre centre OuiGlass Thiers procède au décalaminage de votre voiture. Alors, faites appel à nos experts. Ils disposent des compétences nécessaires pour éliminer la suie ou la calamine présente dans le moteur. Cela permet au véhicule de retrouver ses puissances d’origine. Prenez un rendez-vous sur notre site internet ou par téléphone au 04 63 01 63 63.

ParOuiGlass Thiers 45 vues

À propos de l’auteur

OuiGlass Thiers author

Laisser un commentaire