Archive de l’étiquette Direction assistée

L’invention de la direction assistée a révolutionné la conduite des véhicules ! Tourner le volant est devenu beaucoup plus simple. Il fut un temps où faire des manœuvres demandait des bras musclés. Effectuer un créneau pouvait s’avérer être assez compliqué. Fort heureusement, les temps ont changé et la direction assistée facilite la vie quotidienne en diminuant le nombre nécessaire de manœuvres à effectuer. Il existe 3 types de fonctionnement de direction assistée en automobile.

Direction assistée électrique

Le circuit hydraulique est supprimé dans cette configuration. Un capteur de couple au calculateur de direction transforme l’effort du conducteur en signal électrique. Par conséquent, il alimente un moteur électrique, intégré à la colonne de direction ou à la crémaillère, en l’accompagnant dans son mouvement.

Avantages :

  • Adaptable sur des crémaillères classiques (pas de surdimensionnement)
  • Système peu coûteux (adapté à l’équipement des voitures bas de gamme)
  • Maintenance allégée
  • Système peu encombrant
  • Pas de circuit hydraulique

Inconvénients :

  • La consommation électrique du moteur (60 ampères) empêche la mise en service du système sous 300 t/mn.
  • La présence d’une direction électrique est reconnaissable à la résistance du volant lors de sa rotation.

Électro-hydraulique

La pompe hydraulique est relayée par un moteur électrique indépendant qui génère la pression hydraulique. En effet, ce montage permet de nuancer facilement la pression en fonction de paramètres (effort exercé, vitesse véhicule, angle de braquage…) à l’aide d’un calculateur.

Avantages :

  • Opérations de maintenance réduites.
  • Commandes électriques plus facilement modulables selon les besoins de fonctionnement.
  • Risques de suintements ou fuites hydrauliques limités.
  • Pression hydraulique indépendante de la vitesse de rotation du moteur.
  • La production de pression n’est générée qu’en cas de besoin limitant ainsi la consommation de carburant.

Inconvénient :

Si le mécanisme est simplifié, il existe encore un circuit hydraulique avec un vérin, source de pannes.

Hydraulique

La rotation du volant qui commande un tiroir hydraulique provoque la mise en action du système. D’ailleurs, cela permet la mise en pression d’un vérin placé sur la barre de direction, accompagnant l’effort du conducteur. Les différents composants sont les suivants :

  • Le boîtier distributeur : il s’agit d’un tiroir hydraulique, intégré au boîtier de direction sur la crémaillère.
  • La pompe de direction : C’est une pompe hydraulique à palettes, entraînée par la courroie d’accessoires du moteur, qui génère la pression hydraulique d’un fluide, l’huile de direction.
  • Un limiteur de pression (interne ou externe à la pompe) permettant de la contrôler.
  • Le volant au milieu : vérin non alimenté.
  • Volant à droite : un côté du vérin alimenté permet l’assistance au braquage à droite.
  • Volant à gauche : le côté opposé du vérin alimenté engendre une poussée de la barre de direction vers la gauche.

Avantages :

  • Système éprouvé dont le diagnostic des pannes est simple et connu (pompe direction défectueuse, fuites hydrauliques, …).
  • Très peu d’éléments électriques.

Inconvénients :

  • Coût de maintenance plus élevé.
  • Maintenance plus contraignante par le manque d’accessibilité et la multiplication des organes.
  • Fonctionnement en continu (consommation supplémentaire de carburant).

Peu importe le type de direction assistée que vous avez, faites contrôler votre véhicule si vous remarquez un signe de défaillance. La conduite avec une direction assistée défectueuse est dangereuse !

La direction assistée n’est pas la seule composante du véhicule à entretenir pour assurer votre sécurité et celle de vos passagers. En effet, votre pare-brise l’est également. En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts de OuiGlass Dieppe en prenant rendez-vous sur leur site web ou par téléphone au 02 32 81 86 36.

ParOuiGlass Dieppe 1 917 vues

La direction assistée se base sur un système d’aide au conducteur. Son rôle est de réduire l’effort fourni lors du braquage des roues. En effet, elle facilite les manœuvres du conducteur, notamment en milieu urbain. Il est donc nécessaire de prendre de bonnes habitudes pour en prendre soin et préserver son fonctionnement afin qu’elle continue d’assurer son rôle avec fluidité et pour une conduite confortable.

Direction assistée : Respectez les périodes d’entretien

  • Respectez les périodicités et les intervalles d’entretiens
  • Vérifiez le niveau d’huile dans le bocal de direction assistée
  • Effectuez un contrôle si vous remarquez un dysfonctionnement (rotules, crémaillère, colonne.)
  • Faites des contrôles en temps et en heure, sans attendre qu’un problème potentiellement plus important ne s’aggrave.
  • Détectez les signaux de dysfonctionnement : grondement provenant de l’essieu avant, durcissement lorsque vous tournez le volant

Ne forcez pas sur le volant

  • La direction de votre voiture est assistée et non blindée. Il est donc inutile de forcer lorsque vous tournez le volant ou pire, braquer violemment.
  • Votre volant entraîne la colonne et l’essieu liés à la pompe de direction assistée par une courroie et une poulie.
  • La poulie assiste votre mouvement dans un sens comme dans l’autre, jusqu’à un certain point : la butée de direction.
  • Evitez de braquer ou de forcer sur la direction inutilement lorsque vos roues rencontrent un obstacle tel qu’un trottoir par exemple.

Vérifiez vos pneus et vos roues

  • Lorsque votre véhicule subit un choc au niveau des roues, les conséquences peuvent aller jusqu’à un défaut de parallélisme.
  • Les chocs violents subis par les roues peuvent remonter dans la crémaillère, la pompe de direction assistée et la colonne de direction.
  • Cela peut l’user et engendrer des frais élevés lorsqu’ils s’agit de remplacer des éléments tels qu’une crémaillère !
  • Des pneus inégalement gonflés entraîneront une usure de tout le système.

En conclusion, la conduite avec une direction assistée défectueuse est dangereuse ! Si vous remarquez ne serait-ce qu’un signe de défaillance au niveau de celle-ci, faites contrôler votre voiture dès que possible.

Toutefois, la direction assistée n’est pas la seule composante du véhicule à entretenir pour assurer votre sécurité et celle de vos passagers. Votre pare-brise l’est également ! En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts de OuiGlass Saint-Maximin en prenant rendez-vous sur leur site web ou par téléphone au 03 44 67 27 46.

ParOuiGlass Saint-Maximin 305 vues

Alors que la Covid-19 fait des ravages dans le monde entier, chez OuiGlass, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des conducteurs et de notre personnel. Voici comment vous pouvez protéger votre voiture durant l’épidémie de Coronavirus.

Protéger votre voiture

Nous passons tous beaucoup de temps dans notre voiture, c’est pourquoi il est important de la préserver et de s’assurer que c’est un environnement propre pour vous et vos proches.

Protéger votre voiture, c’est aussi la nettoyer

En effet, la première étape pour protéger votre voiture passe par l’entretien automobile. Dans ce sens, il faut nettoyer et désinfecter votre véhicule avec un produit à base d’alcool isopropylique.

C’est un puissant nettoyant éprouvé qui vous débarrasse des taches et résidus, sans pour autant mettre en péril les surfaces intérieures de votre voiture. Notamment, le volant, le tableau de bord, les accoudoirs, le levier de vitesses, les porte-gobelets, les portes etc. En ce qui concerne les surfaces les plus fragiles, vous pouvez simplement diluer le produit avec de l’eau.

Gardez votre batterie en vie

La batterie automobile se décharge et se dégrade avec le temps. Le moyen le plus facile d’éviter cela est de conduire à des intervalles réguliers.

Toutefois avec le confinement, nous vous conseillons si possible d’utiliser un chargeur d’appoint. C’est un excellent dispositif que vous pouvez brancher à une prise murale classique et attacher aux bornes de votre batterie automobile. Ainsi, il vous permet de garder votre batterie en bon état, chargée et sans pour autant avoir à vous déplacer. Dans le cas contraire, vous pouvez simplement démarrer votre voiture de temps à autre pour faire marcher la batterie.

Ne changez pas vos habitudes d’entretien automobile

Malgré le fait que vous conduisiez moins durant cette période, il est important d’être vigilant face à l’état de votre véhicule. En d’autres termes, maintenez une routine d’entretien appropriée en vérifiant les freins de votre voiture, les niveaux de liquides, la pression des pneus, la direction assistée ainsi que l’état de votre vitrage automobile. Si jamais vous remarquez un impact ou un bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos spécialistes de OuiGlass Terres de Caux via leur site web ou par téléphone au 02 35 16 29 26.

ParOuiGlass Terres de Caux 1 594 vues