Archive de l’étiquette Entretien préventif

Image by peoplecreations on Freepik

Faire réviser sa voiture est important pour garantir sa sécurité et celle des passagers. En quoi consiste réellement une révision ? On vous l’explique à travers cet article.

Pourquoi faire réviser son véhicule ?

Un véhicule, pour qu’il fonctionne correctement, doit faire l’objet d’un entretien régulier. En vérifiant régulièrement l’état de votre véhicule, vous saurez si un composant est défaillant et pourrez régler le problème avant qu’elle ne s’aggrave. Ainsi, vous n’aurez pas à vous inquiéter des pannes et pourrez conduire un véhicule performant.

Sachez que la révision fait également office d’assurance pour votre sécurité. En vérifiant régulièrement l’équipement de votre véhicule, vous limitez les risques d’accidents dus à un dysfonctionnement de la machine.

En outre, vous devez également savoir que la révision est importante pour :

  • Bénéficier de la garantie constructeur (valable uniquement pour les véhicules neufs). Cette garantie n’est valable que si vous suivez les recommandations indiquées dans votre carnet d’entretien.
  • Votre assurance automobile. En cas d’accident, avoir un véhicule mal entretenu peut vous faire perdre gros. L’assurance peut vous refuser l’indemnisation même si vos cotisations sont à jour.
  • Vendre le véhicule. Une voiture bien entretenue se vendra plus cher qu’une voiture en mauvais état. Faites réviser votre véhicule si vous prévoyez de le revendre plus tard.

Idéalement, un véhicule doit faire l’objet d’une révision tous les 15 000 à 30 000 km. Mais cela n’est pas une généralité. En effet, certains modèles sont plus robustes que d’autres, et peuvent rouler jusqu’à 40 000 km sans entretien.

Par ailleurs, si votre véhicule ne roule que très peu, vous pouvez faire une révision tous les deux ans sans craindre pour sa santé.

Le déroulement d’une révision

La révision d’une voiture peut être décomposée en deux catégories : l’entretien courant, et les opérations complémentaires. Le premier consiste à contrôler et à remplacer les pièces usées conformément aux préconisations du constructeur. Il sert de garantie pour le bon fonctionnement du véhicule.

Les opérations complémentaires sont quant à elles, des manœuvres importantes à réaliser lorsqu’un ou plusieurs composants sont défaillants. Elles englobent les interventions en dehors du plan d’entretien courant.

Voici quelques interventions non concernées par le plan d’entretien courant et qui peuvent être considérées comme des opérations complémentaires :

  • Réparation des éléments du système de freinage
  • Réparation de la courroie d’accessoires
  • Réparation des balais d’essuie-glace
  • Réparation des phares
  • Réparation des pneumatiques

Certaines opérations d’entretien de véhicules sont simples et peuvent être réalisées par le conducteur lui-même. C’est par exemple le cas des défaillances de pneumatiques. Si vous disposez d’un minimum de notion et d’outils nécessaires pour changer une roue, rien ne sert d’appeler un professionnel. Réalisez l’intervention vous-même et économisez de l’argent.

En revanche, les défaillances plus techniques et complexes doivent être traitées par des experts.

Les vitres de votre voiture sont rayées ou brisées ? Confiez-les à OuiGlass Rouen Rive Gauche. Avec notre équipe de professionnels, nous nous engageons à vous les remettre à neuf. Pour contacter OuiGlass Rouen Rive Gauche, composez le 02 79 91 20 23. Sachez qu’il vous est aussi possible de prendre rendez-vous directement sur le site. Alors, n’hésitez pas.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 42 vues
Image de stefamerpik by Freepik

À l’approche de la saison estivale, il est important de connaître quelques astuces pour affronter la chaleur en voiture. Outre le confort des passagers, il faut également penser à protéger le véhicule contre la canicule.

Affronter la chaleur en voiture en tant que passager

Privilégiez la fenêtre ouverte plutôt que la climatisation

Durant l’été, les places de parking ombragées sont précieuses. En effet, les automobilistes éviteront à tout prix de laisser leur véhicule sous le soleil, car cela pourrait endommager ce dernier, en plus de stocker la chaleur à l’intérieur.

Pour avoir un meilleur confort en voiture pendant une journée de forte chaleur, il est recommandé de rouler la fenêtre ouverte plutôt que d’allumer la climatisation. La climatisation est certes très pratique, mais elle est très énergivore, et peut faire éclater le pare-brise si l’écart de température intérieur et extérieur est trop important. Généralement, il ne faut pas dépasser un écart de 5 à 10 °C.

Lorsqu’il sera temps de se garer, il faut privilégier les places à l’ombre et investir dans un pare-soleil.

Investir dans un couvre-siège rafraîchissant

Durant la période estivale, la fenêtre et la climatisation peuvent ne pas être suffisantes pour assurer son confort. La transpiration risque d’être de la partie, ce qui pourrait rapidement déranger le conducteur durant le trajet.

Pour éviter cela, il est possible de s’équiper d’un couvre-siège rafraîchissant. Il s’agit d’un coussin chargé d’eau qui garantit un rafraîchissement d’environ 4 h 30. Cet équipement se fixe sur le siège avec un Velcro.

Il existe également des couvre-sièges ventilateur, qui, une fois branchés à l’allume-cigare, envoie de l’air dans la housse et assure le rafraîchissement du conducteur au niveau du dos, des jambes et des cuisses.

Boire régulièrement de l’eau

Lorsqu’il faudra prendre la route pendant la canicule, il est important de s’hydrater régulièrement. Cela permet d’éviter la déshydratation, qui est généralement source de fatigue.

Outre l’eau fraîche, le conducteur peut aussi manger des fruits riches en vitamines et en eau comme les oranges, les mangues ou les raisins. Ceux qui préfèrent les biscuits peuvent opter pour des gâteaux à base de céréales.

Affronter la chaleur en voiture : les vérifications obligatoires à faire sur le véhicule

Vérifier le niveau du liquide de refroidissement

Pendant la saison estivale, la vérification du niveau de liquide de refroidissement est une priorité en matière d’entretien. Cela est indispensable, car c’est ce liquide qui maintient le moteur à une bonne température et empêche le véhicule de chauffer, surtout sur les longs trajets.

Vérifier la pression des pneus

Les pneus doivent aussi passer quelques vérifications préalables avant de prendre la route. Pendant la canicule, une pression insuffisante peut être dangereuse pour le conducteur. En effet, lorsqu’un pneu est sous-gonflé et qu’il est exposé à une forte chaleur, il présente un haut risque d’explosion.

Il est conseillé de vérifier régulièrement ses pneus tout au long du trajet. Ne pas omettre la vérification de la roue de secours.

Comme mentionné plus haut, il peut arriver que le pare-brise se brise lorsque la température intérieure et extérieure présente un trop grand écart. Si cela venait à arriver, il est possible de se rendre auprès d’OuiGlass Niort pour faire remplacer sa vitre. OuiGlass propose une intervention avec des mains expertes pour garantir une pose parfaite d’un nouveau pare-brise. Pour prendre rendez-vous, il est possible de passer par leur site internet ou de joindre directement l’entreprise par téléphone au 05 49 24 22 04.

ParOuiglass Niort 24 vues

Équipement indispensable dans un véhicule, surtout durant l’été, la climatisation doit être bien entretenue pour garantir sa longévité. Voici quelques conseils à appliquer pour maintenir votre système de climatisation en bon état.

Utiliser la clim avec modération

L’utilisation de la climatisation ne doit pas se faire n’importe comment. Il convient de ménager son système de fonctionnement pour entretenir ses composants. Pour cela, voici les bons réflexes à avoir : 

  • Arrêtez la clim quelques minutes avant de couper le moteur pour qu’elle puisse s’éteindre en douceur
  • Laissez l’air chaud s’échapper avant de lancer la climatisation. Vous devez d’abord ouvrir les fenêtres et quand la température vous semble appropriée, c’est là qu’il faudra l’allumer
  • Ne lancez pas la climatisation à pleine puissance dès le démarrage. Baissez progressivement la température jusqu’à trouver l’idéale

Pour information, le rechargement du système de climatisation doit se faire tous les deux ans. Bien qu’assez coûteuse, cette opération s’avère nécessaire pour entretenir correctement l’équipement. 

Recharger votre système vous coûtera aux alentours de 60 à 100 euros. Si vous procédez à un changement du filtre de l’habitacle et demandez un nettoyage du circuit, l’addition peut monter jusqu’à 150 euros.

Changer le filtre d’habitacle

L’entretien du système de climatisation passe par un changement périodique du filtre d’habitacle. Le remplacement du filtre doit intervenir quand : 

  • L’air frais émis par le système de ventilation est moins important
  • Une odeur désagréable s’échappe de la ventilation et remplit l’habitacle
  • Vous entendez un bruit suspect en allumant la climatisation
  • Vous remarquez une fuite d’eau dans l’habitacle au niveau des pieds des passagers
  • Le dégivrage prend plus de temps que nécessaire

Une opération de remplacement du filtre d’habitacle est facile à réaliser. Il vous suffit de suivre les indications sur la notice de votre véhicule. En bref, voici comment vous devez procéder : 

  • Localisez le compartiment du filtre à l’aide de la notice
  • Retirez l’ancien filtre
  • Aspergez le nouveau filtre et les canalisations de produit antibactérien
  • Placez le nouveau filtre
  • Fermez correctement le compartiment du filtre

Pour information, il existe trois types de filtres d’habitacles : le filtre à pollen, le filtre à charbon actif et le filtre au polyphénol.

Faire fonctionner la climatisation régulièrement

La plus grosse erreur que l’on puisse faire est de laisser la climatisation éteinte trop longtemps. Vous l’ignorez peut-être, mais le système de fonctionnement doit tourner au moins 10 minutes toutes les deux semaines. Sinon, elle risque de se détériorer et finira par ne plus fonctionner du tout.

Essayez de faire fonctionner le système en hiver comme en été. En l’allumant régulièrement, vous empêchez les bactéries de se développer et éliminez les poussières autour du filtre. 

En bref, l’entretien de la climatisation doit se faire périodiquement pour prévenir des pannes. Afin d’éviter tout dysfonctionnement, ne l’utilisez pas qu’en été.

Il est conseillé de : 

  • Nettoyer le circuit avec un traitement antibactérien au moins une fois par an
  • Recharger le gaz au moins une fois tous les deux ans
  • Nettoyer le filtre d’habitacle au moins une fois tous les deux ans

Les vitres de votre véhicule sont brisées ou fissurées ? N’attendez plus pour appeler OuiGlass Terre de Caux. Nos spécialistes régleront ce problème en un rien de temps. En effet, OuiGlass Terre de Caux est un expert de la rénovation de tous types de vitrages. Si une ou plusieurs de vos vitres sont endommagées, confiez-les à notre équipe. Pour joindre OuiGlass Terre de Caux, composez le 02 35 16 29 26. Il vous est également possible de prendre rendez-vous via le site.

ParOuiGlass Terres de Caux 34 vues
Image by rawpixel.com on Freepik

Il n’est pas difficile de faire sa vidange soi-même. En réalité, cette opération nécessite de suivre un procédé bien défini, qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ceci conditionne le bon état du moteur et le bon fonctionnement du véhicule. Dans la pratique, il suffit de disposer d’outils indispensables, de connaître la procédure à suivre et d’utiliser la bonne huile moteur. 

Les outils et les ingrédients indispensables pour faire sa vidange soi-même 

Pour faire sa vidange soi-même, sans difficultés, il faut avoir sous la main quelques outils qui sont très utiles : 

  • Des chandelles de levage réglables en hauteur et un cric. Si vous disposez de moyens financiers suffisants, il est conseillé d’installer un pont élévateur pour donner plus de hauteur au véhicule. Cet équipement permet de surélever correctement le véhicule et de travailler ainsi en son dessous en toute sécurité ; 
  • un entonnoir pour verser soigneusement l’huile neuve ; 
  • des gants pour protéger les mains ;  
  • différents types de clés : clé plate, clé à griffe, clé à ruban ou clé à sangle ; 
  • un tournevis pour retirer l’ancien filtre à huile ; 
  • une pompe aspirante ; 
  • un chiffon ; 
  • un récipient ou un bac pour récupérer l’huile moteur usée.

À propos des ingrédients, il faut de l’huile neuve, qui s’adapte au moteur. Sa référence et la quantité nécessaire se trouvent dans le carnet d’entretien. Il ne faut pas oublier que certains moteurs nécessitent des qualités spécifiques d’huile. Les précisions sur leurs normes se trouvent sur le dos des objets pour contenir l’huile. Enfin, pour faire sa vidange soi-même avec brio, il faudra aussi un joint de vidange en cuivre pour remplacer l’ancien.  

Les différentes étapes pour faire sa vidange soi-même 

  • Installer et sécuriser le véhicule 

Il faut préalablement bloquer les roues arrière avec des coins à bois pour éviter que le véhicule ne recule. Il est vital aussi de surélever le véhicule, en utilisant un cric situé au centre et à l’avant. Ensuite, il est important de consolider sa position à l’aide des chandelles réglables. L’usage d’un pont élévateur simplifie ces opérations. Après avoir surélevé le véhicule, il faut retirer le cache situé sous le moteur et trouver le bouchon de vidange. La récupération de l’huile moteur usée se fait avec un bac ou un récipient. 

  • Retirer l’huile usée et l’ancien filtre

Les gants de protection sont utiles pour protéger vos mains lors de ces opérations. Ces dernières consistent à dévisser le bouchon de vidange avec la clé plate, puis à laisser l’huile dans le moteur se couler doucement dans le récipient ou le bac de récupération. Une pompe est un autre moyen pour aspirer l’huile usée du moteur. Pour démonter l’ancien filtre, il faut le dévisser avec une clé à griffe ou une clé à sangle. Ensuite, retirez l’ancien joint et nettoyez son filetage et le bouchon de vidange. 

  • Poser un nouveau filtre à huile 

Le nouveau filtre à huile est inséré avec la main. Vous finissez son installation avec une clé à ruban. Puis, vous faites couler la nouvelle huile moteur à travers le bouchon de remplissage avec l’entonnoir. 

Notre centre OuiGlass Le Lorient décalamine votre véhicule pour qu’il retrouve ses performances d’origine. Nos techniciens retirent la suie ou calamine dans le moteur. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 02 90 73 57 43, ou visiter notre site pour fixer un rendez-vous

ParOuiGlass Lorient 56 vues
Image by standret on Freepik

Le pare-brise d’une voiture constitue l’élément principal de protection de l’habitacle. Son soin ne doit pas prendre à la légère pour préserver son habitacle du froid, notamment, dans les conditions climatiques sévères de l’hiver. Au cours de cette période, le pare-brise s’expose aux facteurs qui le fragilisent : températures qui avoisinent 0 °C, voire négatives, neige, gel… Il faut également vérifier les vitres, l’état du toit et des joints de portière pour éviter la formation de buée sur le pare-brise. Celle-ci peut parfois être dérangeante. Voici des astuces simples et pratiques pour préserver l’habitacle du froid. 

Vérifier les vitres et le pare-brise d’une voiture pour préserver son habitacle du froid

Le pare-brise protège l’habitacle et les occupants des intempéries de l’hiver et surtout en cas de choc. Il faut noter qu’un heurt léger sur le pare-brise à la suite d’un choc peut créer de grandes fissures. Voilà pourquoi, avant que l’hiver ne commence, il faut se livrer aux opérations de vérification de ce vitrage pour préserver son habitacle du froid.  Il s’agit là de détecter n’importe quel impact ou fissure qui pourrait devenir plus grave avec un choc (même thermique). 

Protéger le pare-brise de la voiture pour préserver son habitacle du froid

Lorsque la voiture dort dehors, le plus souvent, le pare-brise peut être couvert de givre ou de neige.

Apposer un objet protecteur sur le pare-brise

Un carton placé sur le pare-brise d’une voiture durant la nuit constitue une protection efficace en hiver. En agissant ainsi, vous évitez la formation de givre sur le pare-brise tous les matins. Il est aussi possible de préserver son habitacle du froid, en protégeant son parebrise et ses vitres avec :

  • Une bâche, faite en plastique. Celle-ci peut dissimuler l’intégralité du véhicule ;
  • Du papier journal.

Durant la nuit, couvrez-le pare-brise avec un vieux tapis ou de vieilles couvertures pour éviter qu’il ne gèle. De plus, vous pouvez acheter dans le commerce une couverture dédiée spécialement au pare-brise.

Appliquer périodiquement de l’alcool sur le pare-brise

L’on recommande l’application de l’alcool à 90 °C sur un chiffon puis sur les vitres et le pare-brise du véhicule avec une fréquence maximum de trois fois par semaine. Comme cela, le givre ne se pose pas sur les vitres.

Verser de l’antigel dans le produit lave-glace

Il est possible d’utiliser de l’antigel dans le produit lave-glace. L’antigel est indispensable lorsque les températures sont basses, voire négatives. Il empêche la congélation du liquide de lave-glace.

L’on déconseille vivement l’usage de l’eau chaude pour dégivrer le pare-brise le matin. L’écart de température risque de rendre plus fragile le pare-brise.

Éviter la buée sur un pare-brise

Il est possible de préserver son habitacle du froid, en évitant la formation de buée sur son pare-brise. De cette façon, il offre une excellente visibilité en permanence. Si la fonction de désembuage ne résout pas le problème, vous pouvez tester ses astuces :

  • Vérifier régulièrement les vitres et les joints de portière ;
  • S’assurer qu’il n’y ait pas de fuite au niveau du toit ouvrant.

Pour réparer et remplacer le vitrage automobile, n’hésitez pas à faire appel à nos experts. Chez OuiGlass Nevers, nous disposons des outils de pointe pour remplacer vos rétroviseurs et votre pare-brise. Prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 03 86 58 33 63.

ParOuiGlass Nevers 56 vues
Image by peoplecreations on Freepik

Tout d’abord, la révision automobile s’effectue pour maintenir une voiture dans un bon état de marche. En effet, elle contribue à sa longévité, à sa fiabilité et à accroître le rendement de son moteur. De plus, elle permet d’éviter les accidents ou les pannes. Mais, comment savoir si votre voiture a besoin d’une révision ? Cet article apporte des éléments de réponse.

La révision automobile selon le nombre de kilomètres parcourus

Il ne faut pas oublier que les fréquences de révision automobile dépendent du véhicule, du modèle, mais aussi du kilométrage. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez vous rapporter au carnet d’entretien de votre véhicule. Ce dernier contient des informations sur les préconisations du constructeur. Ce document permet aussi de faire le suivi des contrôles techniques.

En moyenne, la révision automobile se réalise tous les 20 000 km ou 30 000 km ou bien annuellement ou tous les deux ans, si vous ne roulez que très rarement.

Les signes qui ne trompent pas

Certains signes indiquent la nécessité de faire la révision automobile. Si vous constatez, par exemple, une augmentation de la consommation d’essence par rapport à la normale, cette hausse peut être le signe de soucis mécaniques. Des claquements et des grincements peuvent être aussi signes d’usure des pièces. Dans ces cas, l’on vous recommande d’effectuer rapidement le contrôle de votre véhicule.  

Les points incontournables de la révision automobile

La révision automobile se divise en deux catégories principales :

L’entretien courant : il décrit notamment les opérations de remplacement ainsi que les contrôles réalisés, selon les recommandations du constructeur. Celles-ci s’expriment, en termes d’échéances temporelles et kilométriques ;

Les opérations auxiliaires : certains organes peuvent être défaillants et d’autres sont sujets à l’usure. Selon les constructeurs, certains contrôles sont inclus préalablement  dans le plan d’entretien courant.

Mais, en tout état de cause, la révision automobile comprend généralement :

  • La vidange et le remplacement du filtre à huile ;
  • Le remplacement du filtre à pollen de la climatisation automatique. À défaut, le filtre à habitacle sera remplacé ;
  • La mise à niveau de tous les liquides (pour la direction assistée, les freins, le refroidissement, lave-vitres) ;
  • La lecture des calculateurs et du boîtier électronique pour les véhicules de moins de dix ans. Celle-ci permet de diagnostiquer, de réaliser des mises à niveau ou certains réglages et modifications des paramètres ;
  • Le contrôle des éléments de sécurité du véhicule : essuie-glaces, amortisseurs, pneumatiques, plaquettes de frein, feux, système de direction… ;
  • La vérification de la courroie de distribution : il faut souligner que sa rupture risque de vous faire perdre le contrôle du véhicule. Elle présente un coût important dans l’entretien de la voiture ;
  • Un essai routier termine la révision automobile. Cette étape permet de révéler les possibles défauts indécelables à l’arrêt.

Notre centre OuiGlass Dinan décalamine votre automobile. De cette façon, elle élimine la calamine ou la suie présente dans le moteur. Cela permet au véhicule de retrouver ses performances d’origine et mieux préparer aux services de l’hiver. Vous pouvez nous contacter directement par téléphone au 02 96 85 49 24, ou visiter notre site internet pour fixer un rendez-vous.

ParOuiGlass Dinan 61 vues
Image by senivpetro on Freepik

Les risques d’accidents sont bien plus élevés en hiver à cause de la neige qui couvre les routes. Pour cette raison, le conducteur doit être plus précautionneux et attentif lorsqu’il est au volant. Dans cet article, nous allons voir les règles de sécurité à respecter pour conduire pendant la saison hivernale. Ces dispositions garantissent la sécurité du conducteur.

Vérifier l’état du véhicule avant la conduite

Pour diminuer les risques d’accidents, il convient de vérifier la fiabilité technique de son véhicule avant le démarrage. Les pneus, les essuie-glaces, ou encore les feux de signalisation doivent être à 100 % opérationnels pour garantir votre sécurité.

Aussi, vous devez vous assurer que toutes les vitres soient propres. Les brouillards étant très épais en hiver, le conducteur doit bénéficier d’une bonne vision pour repérer les nids de poule et autres obstacles. Par ailleurs, vos phares doivent également être fonctionnels. Veillez à ne pas les négliger surtout lorsque vous conduisez la nuit.

Chez OuiGlass Valence Nord, nous nous engageons à rénover vos phares pour un meilleur éclairage. Comme ces équipements protègent contre la mauvaise visibilité, nos experts les remettent à neuf. De plus, vous n’aurez pas à attendre toute une journée pour reprendre votre véhicule. En effet, OuiGlass Valence Nord veille à boucler ses prestations après une petite heure.

Pour en revenir à la conduite en hiver, la prudence est de mise pendant cette période de l’année. Comme les routes sont très glissantes, il faut augmenter les distances de sécurité entre les véhicules. Prévoyez une bonne vingtaine de mètres pour éviter les mauvaises surprises.

À cause de l’humidité, votre véhicule peut facilement tomber en panne. Ainsi, pour éviter toute déconvenue, prévoyez toujours ces équipements dans l’habitacle.

  • Des chaînes à neige
  • Des produits pour les vitres et les phares
  • Des câbles de démarrage
  • Des ampoules de rechange

Bien choisir ses pneus

Pour faire face à l’humidité et aux routes enneigées, il convient de s’équiper convenablement. Et cela passe d’abord par les pneus. En effet, lorsque la température chute, le conducteur doit s’équiper de pneus plus robustes et moins glissants. De cette manière, il pourra mieux maîtriser son véhicule et conduire en hiver sans trop prendre de risques.

En période de neige, il est conseillé de rouler avec des pneus hiver ou quatre saisons. Ces derniers évacuent plus facilement l’eau et réduisent les risques de dérapages, ce qui offre une meilleure adhérence au véhicule. D’ailleurs, la loi Montagne incite les conducteurs à utiliser ces pneus durant la période hivernale pour limiter les accidents.

L’aide à la conduite offre aussi un gros avantage pour conduire en hiver. Grâce à l’ESP, le conducteur peut contrôler la trajectoire de son véhicule, et ainsi mieux prendre les virages. La fonction anti-patinage de l’ESP permet au conducteur de rouler plus aisément sur les routes enneigées. Si votre véhicule en est doté, n’hésitez plus à l’utiliser lors des intempéries.

Notre centre OuiGlass Valence Nord se met à votre disposition pour la rénovation de vos phares et de tout type de vitrages. Contactez-nous au 09 83 35 70 90 pour obtenir plus amples informations. Vous pouvez également prendre rendez-vous en allant sur notre site web. Nous serons ravis de vous accueillir.

ParOuiGlass Valence 59 vues
Image by pressfoto on Freepik

Certaines parties de la France connaissent des hivers particulièrement rudes depuis quelques années. En journée, les chutes de neige ne sont pas rares. Et pendant la nuit, le pare-brise et le reste du véhicule peuvent se couvrir de gel et de glace. Si l’on ne sait pas comment s’y prendre pour dégeler ces vitrages, un bris de glace est vite arrivé. Nous vous donnons nos meilleurs conseils pour l’entretien de votre pare-brise en hiver. 

Changer les balais d’essuie-glace pour l’hiver 

Des modèles de balais d’essuie-glace ont été spécifiquement conçus pour une utilisation en hiver. Ils sont équipés d’un caoutchouc plus souple et beaucoup plus résistant au froid extrême. Seul ce type d’équipement est capable de dégager la neige accumulée sur votre pare-brise sans se briser ou se déformer. Ce type de balais d’essuie-glace n’est utile que dans les régions où les chutes de neige sont importantes. 

Inspectez toujours vos essuie-glaces à l’approche de l’hiver, particulièrement s’il gèle régulièrement chez vous. Si les balais sont endommagés ou peu adaptés, ils peuvent entraver votre visibilité, rayer le pare-brise ou encore casser sous le poids des précipitations. 

Vérifiez votre pare-brise

Il n’est pas envisageable de rouler avec un pare-brise à visibilité réduite, en particulier dans des conditions de conduite pénibles en hiver. Le pare-brise est un élément protecteur et structurel du véhicule. Il protège ainsi l’habitacle et ses occupants des intempéries et surtout en cas de choc. Il assure une bonne visibilité de la route. Un petit impact sur le pare-brise peut se transformer en de grandes fissures suite à un choc. 

Avant que l’hiver ne s’installe, pensez donc à effectuer un check-up de ce vitrage. Il s’agit de déceler tout impact ou fissure qui pourrait potentiellement s’aggraver avec un choc même thermique comme des écarts de températures ou des conditions hivernales rigoureuses. 

Protégez votre pare-brise pendant la nuit

Pour éviter qu’il ne gèle, couvrez votre pare-brise pendant la nuit. Vous pouvez utiliser de vieilles couvertures ou un vieux tapis trouvé chez vous. De plus, vous pourrez vous procurer une couverture de pare-brise prévue à cet effet dans le commerce. Rappelez-vous de placer les essuie-glaces au-dessus de cette couverture pour éviter qu’ils ne gèlent. S’il vente beaucoup dans votre région, pensez à rajouter du poids sur la couverture pour qu’elle tienne bien en place.

Evitez les chocs thermiques à tout prix

Votre pare-brise a gelé, essuie-glaces avec ? Abstenez-vous à tout prix de verser de l’eau chaude dessus. Cette très mauvaise idée pourrait vous coûter très cher. Le choc thermique va au mieux créer des fissures et au pire faire voler le verre en éclats. Il faudra faire preuve de patience et utiliser le chauffage de votre véhicule pour les dégeler en douceur. Le chauffage doit toujours être enclenché progressivement pour éviter tout choc thermique. 

Si vous n’avez pas de solution pour éviter le gel du pare-brise, garez-vous avec le pare-brise face au soleil. Le dégivrage se fera progressivement avec les rayons du matin. 
Chez OuiGlass Dinan, le pare-brise est l’une de nos spécialités. Cette partie du véhicule doit faire l’objet de toutes les attentions, particulièrement en hiver. Ne tardez plus, prenez rendez-vous sur notre site internet ou en appelant le 02 96 85 49 24. Nous effectuerons les vérifications, les réparations et les changements nécessaires.

ParOuiGlass Dinan 64 vues
Image by senivpetro on Freepik

La batterie est un élément indispensable pour le démarrage et d’autres fonctions essentielles de votre véhicule. Et pourtant, si la voiture ne roule pas ou que très peu, la batterie peut progressivement s’abîmer. Les températures chaudes de l’été peuvent également la dégrader. Il est alors fortement recommandé de tester sa batterie avant l’hiver. Pourquoi ? On vous explique.

Ce qu’il faut savoir sur la batterie

Si ce n’est que pendant l’été que l’état se dégrade le plus, ce n’est qu’une fois l’hiver là avec ses matins froids que les défaillances apparaissent. En effet, plus il fait froid, plus la batterie est sollicitée au démarrage. Les températures basses l’affectent aussi. Elle peut perdre jusqu’à la moitié de sa puissance quand les températures descendent en-dessous de 0°C. Même si les batteries sont conçues pour fonctionner dans des conditions assez extrêmes, cela ne concerne que les batteries en bon état de marche.

Anciennes batteries vs nouvelles générations

On dit des batteries actuelles qu’elles sont sans entretien, dans le sens où on ne peut plus les entretenir comme avec les anciennes générations de batteries. Sur ces dernières, on pouvait refaire les niveaux en ajoutant de l’eau ou encore les recharger sur le secteur. 

Les batteries de nouvelle génération sont à présent équipées de gel acide et leurs bouchons sont soudés pour les empêcher d’être ouvertes. Cela n’empêche que les nouveaux modèles doivent quand même être vérifiés régulièrement. Elles sont en effet sensibles à plusieurs facteurs externes, comme la température. 

Comment tester sa batterie ?

Commencez par voir l’état des cosses sous les capuchons. Si elles sont noircies, elles sont certainement trop endommagées et la batterie risque de vous lâcher pendant l’hiver. Si elles présentent des dépôts de sulfate, vous pourrez les nettoyer au moyen d’une brosse métallique. En cas de tâches tenaces, placez les coches dans un bain d’eau chaude au préalable. Notez ensuite qu’elles doivent être bien serrées pour une charge optimale de la batterie.

Une étape plus technique consiste à tester la charge de la batterie. Sans cela, vous ne saurez pas si elle en contient encore assez pour fonctionner pendant l’hiver. Vous devrez vous munir d’un multimètre pour vérifier la tension de votre batterie. Réglez-le en position voltmètre, courant continu en 20 volts. Avant de commencer, retirez tous les objets métalliques de votre corps pour éviter tout court-circuit (bagues, colliers, bracelets, etc.). 

Retirez ensuite les capuchons des cosses pour pouvoir placer les câbles (noir sur négatif et rouge sur positif). Démarrez ensuite le véhicule et faites monter les tours à 2000 par minute. Si la tension affichée par le voltmètre se situe entre 13,2 et 15 Volts, la batterie fonctionnera en hiver. Par contre, si vous avez une tension en dessous de 13,2 volts, il faudra changer votre batterie pour l’hiver. 

Pourquoi faire tester sa batterie chez un spécialiste ?

Vous pouvez tout à fait tester votre batterie vous-même avec l’équipement nécessaire, mais certaines précautions doivent être prises pour éviter tout incident. Notez aussi que seul un professionnel pourra vous la changer en évitant la désactivation de tous les codes de votre auto. Un conducteur averti en vaut deux. Votre centre OuiGlass Terre de Caux répond efficacement à tous vos besoins de remplacement de pare-brise ou réparation d’impact. Contactez-nous via notre site internet pour prendre un rendez-vous ou en appelant au 02 35 16 29 26

ParOuiGlass Terres de Caux 49 vues
Image by wirestock on Freepik

L’hiver est de retour et apporte son lot de désagréments mineurs pour votre voiture. Démarrage difficile, batterie déchargée, carrosserie usée… Cette saison reste une véritable épreuve pour votre auto. Néanmoins, vous pouvez l’affronter grâce à ces quelques conseils à mettre en pratique pour protéger votre voiture. Découvrons-les ensemble.

Que faire pour protéger son véhicule en hiver ?

Dès que l’hiver arrive, préférez ranger votre voiture dans le garage si vous en possédez un. De cette façon, votre voiture sera moins encline au mauvais temps et à l’usure sur la carrosserie et le moteur.

En outre, recouvrez-le pare-brise à l’aide d’un carton. Cette méthode anticipe la formation de givre pouvant endommager la vitre. Protégez également vos serrures en utilisant du ruban adhésif que vous collerez par-dessus. Par ailleurs, appliquez du silicone en bombe ou du talc sur vos joints de porte. Ainsi, ils ne gèleront pas. De plus, le froid tend à compliquer l’ouverture et à endommager les portières du véhicule.

À mesure que les températures baissent, le gasoil peut également geler au niveau du filtre. Aussi, pensez à poser une couverture sur la partie du moteur. Certains additifs que vous trouverez en magasin permettent aussi de prévenir ce phénomène.

En hiver, la batterie de votre véhicule peut présenter des signes de faiblesse. Pour y remédier, vous pouvez la démonter pour la garder au chaud toute la nuit. Ne mettez pas le frein de parking, car les plaquettes peuvent coller.

Pour prendre soin d’un véhicule qui reste plusieurs heures au froid glacial, stoppez tout ce qui consomme de l’énergie au moment de mettre le contact. Afin de ne pas entraîner votre boîte de vitesses, débrayez avant le démarrage. Cela vous permet d’économiser de l’énergie.

Ne laissez pas votre voiture tourner au ralenti pendant quinze minutes. Le moteur chauffe plus aisément en roulant, ainsi, vous pouvez protéger votre voiture.

Protéger son véhicule en hiver : les erreurs à ne pas commettre

Évitez la méthode qui consiste à laver votre pare-brise à l’eau chaude en vue de le dégivrer. Le choc thermique pourrait très bien fissurer votre vitre et les choses risquent d’empirer si votre vitre présente un impact.

Après le démarrage, ne donnez pas de coup d’accélérateur. Privilégiez le régime de ralenti. En effet, l’huile n’a pas encore lubrifié les éléments mécaniques et la pression n’a pas encore atteint le bon niveau. Le turbo n’apprécie pas cette situation. La boîte de vitesses et le moteur ont besoin d’un certain temps de chauffe. Attention à ne pas utiliser de l’eau pour faire l’appoint de votre circuit de refroidissement, car cela amoindrit la qualité de l’antigel.

OuiGlass pour préparer votre véhicule avant l’hiver

Préparez votre voiture pour affronter l’hiver. Pour ce faire, vous pouvez compter sur l’expertise de OuiGlass « expert en vitrages ». Faites réparer votre impact ou remplacez votre pare-brise par un neuf. Cette équipe de professionnels remplace aussi les différents vitrages de votre voiture ainsi que les optiques de phare. Votre centre OuiGlass Vannes s’occupe aussi de décalaminer votre automobile. Elle retire donc la suie ou calamine visible dans le moteur. Cela permet de mieux préparer votre véhicule aux sévices de l’hiver. Nous répondons à vos appels sur le 02 90 73 57 43 ou visitez notre site internet pour fixer un rendez-vous.

ParOuiGlass Vannes 78 vues
Image by Dragana_Gordic on Freepik

Les chaussettes à neige sont similaires aux chaînes et aux pneus d’hiver, puisqu’elles permettent d’adhérer à la glace et à la neige. Ces accessoires avantageux se montent rapidement et aisément. À quel moment faut-il s’en servir ? Nous allons le découvrir dans cet article.

À quel moment monter des chaussettes de neige ?

Vous pouvez monter vos chaussettes de neige dès que vous en ressentez le besoin. Vous vous servirez de ce moyen de dépannage quand votre voiture commencera à perdre de l’adhésion à cause de la glace ou de la neige.

Toutefois, la chaussette ne peut servir sur un sol sans neige, car elle peut se déchirer. En outre, elle demeure inefficace sur des routes trop enneigées. Cette solution entre-deux ne fonctionne que pendant les enneigements légers.

Installer ses chaussettes de neige

Ces chaussettes se montent sur les roues motrices chargées d’entraîner votre véhicule. Habituellement, on parle de pneus avant, mais ils peuvent être des pneus arrière en cas de propulsion. Vous pouvez les utiliser sur vos quatre roues afin d’éviter toute perte d’adhérence.

Monter les chaussettes de neige reste une opération facile. Garez-vous sur un sol plat et bloquez votre frein à main. Placez la chaussette en haut de la roue avant de recouvrir le pneu jusqu’au milieu. Une fois à ce stade, assurez-vous que la bande de roulement de votre chaussette se trouve en face de la bande de roulement de votre pneu.

Ajustez alors votre chaussette en utilisant des sangles pour la centrer. Avancez votre voiture d’un mètre afin de faire en sorte que la roue soit au-dessus de la chaussette. Terminez votre opération en enfilant la seconde moitié de votre chaussette. Elle doit recouvrir tout le pneu. Vous pouvez procéder de cette manière pour vos autres pneus. Ensuite, vous pourrez reprendre la route.

Comment rouler avec ses chaussettes de neige ?

Ne roulez pas à plus de 50 km/h avec des chaussettes de neige, car vous pourrez les abîmer. De même, évitez les freinages soudains et les accélérations brutales. Attention au contact prolongé avec l’asphalte qui peut user l’auxiliaire. Quand il n’y a plus de neige, retirez les chaussettes.

Pour entretenir vos chaussettes de neige, passez-les à la machine. Une fois qu’elles sèchent, vous les poserez dans le coffre où elles se tiendront prêtes à l’emploi en cas de verglas.

La chaussette de neige ne peut remplacer les chaînes de neige qui vous servent à voyager en montagne. Vous devez acquérir ces équipements avant la venue de l’hiver.

OuiGlass pour une meilleure préparation à la venue du froid

Le froid glacial tend à givrer les vitres et le pare-brise qui deviennent fragiles. Le moindre impact se révèle dangereux, car il s’étend rapidement. Pour rouler en toute sécurité, faites réparer votre pare-brise chez OuiGlass s’il présente une fissure (œil-de-bœuf, étoile…). Nous pouvons aussi procéder à son remplacement rapide pour éviter les accidents et les bris de glace. Chez OuiGlass Valence Nord, nous prônons la sécurité. Comptez sur le professionnalisme de nos équipes pour changer vos vitrages. Prenez rendez-vous en ligne via notre site internet ou par téléphone au 09 83 35 70 90.

ParOuiGlass Valence 42 vues
boîte de vitesses

L’entretien du véhicule est crucial pour qu’il dure dans le temps et pour assurer ainsi la sécurité du conducteur et celle des passagers. Et les organes de transmission comme la boîte de vitesses n’échappent pas à cette règle. Dans la suite de notre rédaction, vous découvrirez nos suggestions pour entretenir la boîte de vitesses du véhicule. Il faut dire que la principale action à entreprendre, après un certain nombre de kilomètres parcourus, est la vidange.

 

Comment entretenir une boîte de vitesse manuelle ?

Dans la pratique, il faut suivre les recommandations du constructeur. Généralement, la vidange d’une boîte manuelle s’effectue entre 25.000 et 50.000 km, soit tous les quatre à cinq ans environ.

Certes, la boîte de vitesses manuelle est habituellement conçue pour durer pendant toute la vie du véhicule. Pourtant, avec des soins et un entretien convenable, elle peut durer plus longtemps qu’une BVA. Voici les actions à mener pour entretenir la boîte de vitesses manuelle et la maintenir en bon état de fonctionnement :

  • Vérification régulière du niveau du liquide. Faites l’appoint en cas de besoin ;
  • En cas de changement de vitesse, il faut éviter de solliciter l’embrayage, en l’engageant et en le désengageant vitement ;
  • Si le véhicule roule à grande vitesse, le changement de vitesse est à déconseiller ;
  • Actionnez doucement le levier de vitesse et évitez de le forcer en position ;
  • En cas de bruits anormaux, qui proviennent de la transmission, il faut la contrôler par un spécialiste aussitôt que possible.

Comment entretenir la boîte de vitesses automatique ?

L’une des différences avec la BVM réside sur la périodicité d’entretien. Dans tous les cas, il faut constamment consulter les préconisations du constructeur, selon la gamme de votre voiture. Ainsi, pour entretenir la boîte de vitesses automatique d’un véhicule muni d’un simple embrayage, sa vidange doit s’effectuer tous les 60.000 à 120.000 km. Pour le véhicule, équipé d’un embrayage à sec (double embrayage), cette opération d’entretien se fait tous les 60.000 km. L’opération de vidange est le moment propice pour remplacer le filtre. Il ne faut pas oublier que l’huile vidange doit être approuvée par le constructeur de la boîte.

L’apparition de rapports endommager l’embrayage et la BVA d’une auto. Il faut alors calibrer les embrayages après l’opération de vidange pour éviter ce phénomène.

Un contrôle périodique de l’huile pour bien entretenir de la boite de vitesse

Si vous pouvez le faire, il vous faut :

  • Mettre en marche le véhicule ;
  • Maintenir le levier en position  » P  » ;
  • Attendre une trentaine de secondes. 

Si le niveau est bas, il faut mettre de l’huile moteur en plus. Le moteur risque de s’emballer et ne plus fonctionner si l’on met trop d’huile dans la boîte.

Le confort de conduite dépend du bon état de fonctionnement de la boite de vitesse de votre voiture, mais aussi du vitrage automobile. Si vos rétroviseurs et votre pare-brise sont endommagés, nous vous conseillons de contacter rapidement les garages non loin de vous, car votre sécurité sur la route en dépend. Chez OuiGlass Nevers, nous avons les équipements de pointe appropriés pour remplacer votre pare-brise et vos rétroviseurs. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 03 86 58 33 63 ou visiter notre site internet pour fixer un rendez-vous.

ParOuiGlass Nevers 44 vues

Le fait de nettoyer l’intérieur de votre voiture est essentiel pour préserver son aspect et son confort. Cela implique le nettoyage des surfaces, de se débarrasser des déchets et de protéger les matériaux contre l’usure et les tâches. Cependant, de nombreux propriétaires de voitures ne savent pas par où commencer ou quels produits utiliser pour effectuer un nettoyage et une protection efficaces. Découvrez dans cet article diverses méthodes que vous pouvez utiliser afin de nettoyer et de protéger l’intérieur de votre voiture. Ces approches permettent de maintenir un état impeccable de votre véhicule pendant une longue période.

Débarrassez les déchets et les poussières pour nettoyer l’intérieur de votre voiture

Nettoyer l’intérieur de votre voiture régulièrement est essentiel pour maintenir une hygiène saine et prolonger la durée de vie de votre véhicule. Les débris, les poussières et les saletés qui s’accumulent peuvent entraîner l’apparition des taches permanentes. Ils peuvent aussi engendrer des odeurs désagréables, et même des problèmes de santé pour les passagers.

Pour ce faire, commencez par retirer tous les déchets de la voiture et jetez-les dans une poubelle. Utilisez ensuite un aspirateur pour dépoussiérer les tapis, les sièges, les fissures et les coins de la voiture. En même temps, cela permet d’enlever toutes les miettes et autres débris. Vous pouvez également utiliser une brosse à poils doux pour aider à détacher la poussière tenace.

Nettoyer la surface intérieure de votre voiture

Pour un nettoyage efficace de la surface intérieure de votre voiture, vous pouvez commencer par retirer tous les objets qui se trouvent à l’intérieur, comme les tapis, les sièges ou les accessoires de voiture.

Afin de bien nettoyer les sièges et les tapis, utilisez un nettoyant spécialement conçu pour les tissus d’ameublement de voiture. Appliquez le nettoyant sur les tâches et les zones sales et frottez doucement avec une brosse à poils doux. Après avoir laissé le nettoyant reposer pendant quelques minutes, utilisez un chiffon en microfibre propre et sec pour essuyer la surface.

Enfin, n’oubliez pas d’essuyer les poignées de porte, les boutons et les autres surfaces que vous touchez souvent. En suivant ces étapes simples, vous pouvez facilement assainir l’intérieur de votre voiture et garantir un environnement plus sain et plus agréable.

Nettoyage des vitres et des miroirs

Le nettoyage des vitres et des miroirs de votre voiture est une tâche essentielle pour maintenir une bonne visibilité pendant la conduite. Le nettoyage régulier des vitres et des miroirs permet d’améliorer la visibilité et d’assurer votre sécurité routière.

Pour nettoyer l’intérieur de votre voiture, il est recommandé d’utiliser un nettoyant pour vitres et miroirs de qualité et un chiffon en microfibre doux pour éviter les rayures. Assurez-vous aussi de dépoussiérer l’intérieur des vitres et des miroirs pour éviter l’accumulation de poussière et de saleté.

En cas de bris des vitres ou des miroirs de votre véhicule, n’hésitez pas à nous rejoindre chez OuiGlass Clermont Ferrand. Ne laissez pas une fissure mettre en jeu votre vie. Nous sommes à votre service pour remplacer tous types de vitrages, y compris votre rétroviseur intérieur. Prenez rendez-vous dès maintenant sur notre site web ou connectez-nous au 04 73 27 76 39.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 52 vues

Pour avoir un véhicule performant et économique, un entretien et une vérification périodique de certaines pièces sont de mise. Voici les éléments les plus importants à entretenir pour garder votre automobile en parfait état.

Les freins

S’il y a bien une pièce automobile qu’il faut contrôler et entretenir, ce sont les freins. Indispensable pour assurer la sécurité du conducteur, il faut les contrôler régulièrement et les remplacer en cas d’usure.

Pour savoir si un changement de frein est nécessaire, vous pouvez vous référer au comportement du véhicule au moment du freinage. S’il met beaucoup de temps à s’arrêter, cela signifie que les freins sont usés. Vous devrez alors procéder à un remplacement et faire vérifier le véhicule par un professionnel.

À titre informatif, la durée de vie des disques de frein est d’environ 60 000 à 80 000 km.

Le filtre à air

Essentiel au bon fonctionnement du moteur, le filtre à air doit faire l’objet d’un entretien régulier. Comme il est très sollicité lors de la conduite, il s’use rapidement ce qui peut causer d’importants dégâts.

Pour information, il existe deux types de filtres à air pour véhicules motorisés : les filtres à air en papier et les filtres à air réutilisables. Les premiers sont plus difficiles à entretenir. Pour qu’ils puissent durer longtemps, vous devez les nettoyer régulièrement. Notons qu’un filtre à air en papier bouché ne peut plus être réparé. Si le vôtre est dans cet état, vous devez recourir à un remplacement dans les plus brefs délais.

Contrairement au filtre à air en papier, les filtres à air réutilisables sont plus faciles à entretenir. Pour les nettoyer, un spray spécifique et un pinceau suffisent. Il est important de toujours bien lubrifier cette pièce automobile. En faisant cela, vous contribuez à retarder l’usure des éléments connexes.

La bougie d’allumage

Votre véhicule ne pourra pas rouler correctement si la bougie d’allumage est en mauvais état. Pour cette raison, un entretien régulier et un suivi mensuel de l’élément s’imposent. En effet, une bougie d’allumage usée peut faire que votre voiture a des ratés. Si vous n’en changez pas rapidement, vous vous exposez à une panne générale du moteur.

Par ailleurs, une bougie doit être nettoyée ou remplacée quand :

  • Les électrodes et le culot sont recouverts de crasse
  • La totalité de l’embout est recouvert d’un film huileux
  • Elle ne parvient plus à faire démarrer le véhicule

La courroie

Comme la bougie d’allumage, la courroie de distribution doit être remplacée périodiquement. La durée de vie d’une courroie va de 60 000 à 24 000 km. Si vous jugez votre courroie trop vieille pour assurer le bon fonctionnement de votre véhicule, faites appel à un mécanicien. En effet, le remplacement d’une courroie est une manœuvre difficile à réaliser. Il ne faut pas se risquer à le faire si l’on ne dispose pas des compétences nécessaires.

Vous souhaitez remplacer le pare-brise de votre véhicule, ou rénover un phare cassé ? Faites appel à OuiGlass Rouen Rive Gauche. Notre équipe est composée d’experts en la matière qui s’engagent à mener à bien l’intégralité des tâches qui leur sont assignées. Pour solliciter les services de OuiGlass Rouen Rive Gauche, composez le 02 79 91 20 23. Sinon, vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous sur le site. Nous vous répondons dans les plus brefs délais.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 39 vues
Image de User18526052 by Freepik

Une trop forte chaleur peut faire surchauffer le moteur et provoquer un incendie. Pour cette raison, le conducteur doit prendre des précautions, et être toujours à l’affût lorsque la température commence à grimper. Voici quelques conseils pour vous aider à prévenir des incendies de voiture en période de canicule.

Vérifiez les équipements

En période de canicule, les accotements s’embrasent plus facilement. C’est pourquoi, il ne faut pas garer sa voiture sur ces petits espaces. Le VAB recommande aussi de ne pas trop approcher les roues du trottoir. La chaleur du pot d’échappement peut en effet enflammer la végétation sèche et déclencher un incendie.

Par ailleurs, un feu peut aussi être déclenché par un moteur qui surchauffe. Le système de refroidissement de la machine ayant du mal à fonctionner correctement en période de forte chaleur, celle-ci risque de s’enflammer si le conducteur tarde à agir.

Que faire dans cette situation ? Il suffit de laisser le véhicule à l’arrêt le temps que tout refroidisse. Après quoi, vous devez effectuer une brève vérification du moteur et vous assurer que tout est en ordre. Si celui-ci ne fonctionne pas correctement, contactez un expert. Cela vaut pour votre sécurité, car certains cas d’incendies de véhicules sont liés à l’embrasement du moteur.

Un conseil pour préserver le système de refroidissement de votre véhicule : n’allumez pas tout de suite la climatisation lorsque vous commencez à conduire. Cela surcharge le matériel de refroidissement et peut provoquer une panne générale.

Ce que vous devez faire, c’est laisser l’air chaud à l’intérieur de l’habitacle s’échapper avant de régler la température. Attention, ne mettez jamais la climatisation au fond en période de forte chaleur. En plus de nuire à votre santé, le faire provoque une surchauffe du moteur. Veillez à garder un écart approprié avec la température extérieure. La différence ne doit pas dépasser les 5 à 7 degrés.

Le VAB insiste sur le fait qu’il ne faut jamais se garer sur de l’herbe sèche ou non coupée quand on vient de faire un long trajet et que le moteur est encore chaud. Aussi, il recommande de faire des entretiens réguliers de son véhicule pour s’assurer du bon fonctionnement de tous les équipements.

Évitez de stocker vos bouteilles d’eau dans la voiture

Laisser ses bouteilles d’eau dans la voiture n’est pas sans danger. Cela peut déclencher un incendie si le soleil brille intensément. En effet, les rayons solaires peuvent traverser le vitrage du véhicule et se refléter sur le plastique de la bouteille. Celle-ci agira alors telle une loupe, car le liquide à l’intérieur va concentrer la lumière sur un point. À cet endroit, la température est élevée. Si la zone est inflammable, un incendie peut très vite survenir.

Pour les conducteurs de voiture diesel, sachez que les filtres à particules de ces véhicules peuvent atteindre des températures extrêmement élevées. En période de canicule, elles s’embrasent donc facilement. Pour cette raison, il est recommandé de ne jamais garer le véhicule sur une pelouse non coupée.

Le pare-brise ou les phares de votre véhicule sont endommagés ? Confiez-les aux experts de OuiGlass Rouen Rive Gauche. Nous nous engageons à les rendre comme neufs ou à les remplacer si les dégâts sont trop importants. OuiGlass Rouen Rive Gauche peut être joint au 02 79 91 20 23. Si vous souhaitez prendre rendez-vous, il vous est possible de le faire sur le site.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 41 vues

De nos jours, prolonger la durée de vie de sa voiture est très important. En effet, savoir entretenir sa voiture permet à l’automobiliste de garder son auto en bon état sur une plus longue période. Cela lui permet alors de réaliser d’importantes économies, que ce soit au niveau des réparations ou de la consommation en carburant.

Les éléments essentiels pour bien entretenir sa voiture

Contrôler régulièrement les niveaux

Que ce soit pour les organes de direction, le moteur ou le freinage, il est nécessaire de contrôler régulièrement les niveaux des différents fluides. Cela permet de s’assurer de leur bon fonctionnement. En cas de manque, des défaillances parfois importantes peuvent être constatées. Dans le cas le plus extrême, on pourrait assister à une casse du moteur.

Pourtant, ce contrôle ne prend que quelques instants et il est facile de vérifier le niveau des différents fluides en se référant aux indicateurs. Si besoin, il est possible de combler le manque tout en s’assurant de ne pas aller au-delà de la limite préconisée.

La vérification de la pression des pneumatiques

Une bonne conformité de la pression des pneus est essentielle pour garantir la sécurité du conducteur. Il n’est pas recommandé de prendre la route avec une pression trop basse ou trop haute. Car cela pourrait engendrer une usure plus conséquente des pneumatiques. Dès que l’automobiliste constate qu’il s’approche de plus en plus du témoin d’usure, il doit envisager au plus vite un remplacement de ses pneus.

Bien entretenir sa voiture en adoptant les bons réflexes de conduite

Consulter le carnet d’entretien et faire des révisions régulières ne dispensent pas de ménager le véhicule sur les trajets quotidiens. Pour ce faire, il est conseillé d’adopter une éco-conduite afin de mieux préserver le moteur. Allure modérée, conduite souple, anticipation, réduction des accélérations et coups de frein brutaux, l’éco conduite permet de mieux conserver les pneus et le moteur. Il s’agit là d’un moyen très efficace de réduire sa consommation de carburant et ses frais de réparation, et par la même occasion, de faire des économies.

Il faut privilégier une conduite douce, afin de permettre aux pièces mécaniques de se dilater et de se lubrifier correctement. Cela évite de « forcer » le moteur, et de limiter l’usure prématurée ou la casse de ce dernier.

Prendre soin de sa carrosserie comme étape importante pour entretenir sa voiture

La carrosserie est très importante pour une voiture. C’est quasiment la première chose que l’on voit sur une voiture. De ce fait, bien l’entretenir est d’une très grande importance. Il faut alors la nettoyer régulièrement, afin qu’elle puisse conserver son éclat pendant plusieurs années.

Il n’est pas nécessaire d’investir dans des produits onéreux. Un simple polissage avec de l’eau peut s’avérer suffisant. De plus, il est possible de réaliser cette étape chez soi, sans forcément devoir se rendre auprès d’une station de lavage.

Afin d’éviter les traces de salissures sur le véhicule, il est recommandé de garer sa voiture dans un endroit fermé. En effet, en gardant le véhicule à l’abri des intempéries, le propriétaire peut être sûr que la carrosserie va conserver tout son éclat et sa couleur. Il évite ainsi la décoloration prématurée des plastiques, des tissus et de la carrosserie en général. Une trop longue exposition au soleil peut aussi impacter l’état des pare-brise. Si cela devait arriver, il serait alors nécessaire de les remplacer auprès de professionnels qualifiés.

OuiGlass s’impose comme le spécialiste du remplacement de pare-brise. OuiGlass Thiers propose, pour chaque intervention, une franchise offerte ou bien 100 € pour ceux qui n’en ont pas. Les prises de rendez-vous se font directement sur le site ou par téléphone au 04 63 01 63 63.

ParOuiGlass Thiers 46 vues

De nombreux conducteurs ont pris l’habitude de laisser tourner le moteur de leur voiture pendant quelques minutes avant de prendre la route. Certaines personnes pensent que cela prolonge la durée de vie de leur moteur, tandis que d’autres croient que cela permet de réduire les émissions nocives. Cependant, cette pratique est-elle vraiment nécessaire ? Découvrez la réponse dans cet article.

Quels sont les avantages de laisser tourner le moteur avant de prendre la route

Lorsque vous êtes sur le point de démarrer votre voiture, il est important de prendre quelques minutes pour laisser tourner le moteur avant de prendre la route. Bien que cela puisse paraître une perte de temps à court terme, les bénéfices à long terme qu’on peut en retirer sont inestimables. En laissant votre moteur tourner pendant quelques minutes, vous permettez à l’huile de circuler dans toutes les parties du moteur, lubrifiant et protégeant les pièces mobiles contre l’usure prématurée.

Le réchauffement du moteur est également crucial pour éviter les arrêts inopinés et les pannes qui peuvent se produire lorsque le moteur est froid. En laissant le moteur tourner, vous assurez une distribution uniforme du carburant dans les cylindres, ce qui réduit considérablement le risque de panne ou de calage. De plus, laisser tourner le moteur avant de prendre la route peut aider à éviter la condensation dans le système d’échappement, ce qui peut causer de la rouille et de la corrosion.

Rouler directement sans laisser tourner le moteur : quels sont les risques ?

De nombreux conducteurs sont pressés et roulent directement sans laisser tourner le moteur au préalable. Cependant, cette pratique peut causer des dommages à long terme à votre voiture et engendrer des coûts élevés en réparations. Tout d’abord, rouler directement sans laisser tourner le moteur peut entraîner une usure prématurée des pièces internes, car l’huile n’a pas encore eu le temps de circuler dans toutes les parties du moteur. En conséquence, les pièces mobiles peuvent subir une friction accrue, ce qui peut causer une usure prématurée et endommager les composants moteurs.

De plus, lorsque le moteur est froid, le carburant ne brûle pas aussi efficacement, ce qui peut entraîner une augmentation de la consommation de carburant et une diminution des performances de la voiture. Rouler directement peut également entraîner des arrêts inopinés et des pannes, car le carburant n’est pas encore bien distribué dans les cylindres.

Améliorer la durée de vie de son moteur : les entretiens à faire

Pour améliorer la durabilité de votre moteur, vous devez avoir le réflexe de laisser tourner le moteur avant de rouler. En même temps, il est également important de faire des entretiens régulièrement, notamment la vidange, le remplacement du filtre à air ou le nettoyage de calamines. Dans ce cadre, notre centre OuiGlass Vannes vous propose un service de décalaminage complet. Cela permet à votre véhicule de gagner en performances tout en réduisant la consommation de carburant. Contactez-nous dès maintenant au 02 90 73 57 43 ou prenez rendez-vous sur notre site pour profiter des avantages d’un moteur plus propre et plus efficace.

ParOuiGlass Vannes 81 vues

La durée de vie d’un pneu varie en fonction de comment on l’entretien. En moyenne, un pneu dure environ 40 000 km, mais s’il est négligé, il peut s’user prématurément. Comment faire pour entretenir les pneus et retarder leur usure ? On vous répond à travers ce petit guide.

Les monter correctement

Pour prolonger la durée de vie de vos pneus, vous devez bien les entretenir. Comment savoir si son pneu est en mauvais état ? Commencez par examiner sa carcasse. Si les sculptures ont une profondeur inférieure à 1,6 mm, cela signifie que le pneu est usé. Il convient donc d’en changer.

Point à souligner. Le montage du pneumatique ne doit pas s’effectuer n’importe comment. Pour assurer la stabilité de trajectoire du véhicule, l’utilisation de roues ayant plus ou moins la même profondeur de sculpture s’impose. En effet, deux pneus montés sur le même essieu ne doivent pas avoir une différence d’épaisseur supérieure à 1 mm.

Aussi, lors du montage, il convient d’aligner des structures identiques sur le même essieu. Ceci aide à avoir une meilleure adhérence.

Par ailleurs, voici quelques règles à respecter si vous utilisez des pneus de structures différentes sur un seul et même essieu :

  • Les pneus doivent avoir la même taille. Contactez le constructeur pour connaître celle adaptée à votre véhicule
  • Les pneus ne doivent pas avoir un indice de vitesse inférieur à la vitesse maximale du véhicule
  • La pression des pneus doit respecter la norme
  • La pression des pneus doit être ajustée en fonction de la charge qui pèse sur la voiture

Conduire avec douceur

La façon de conduire impacte également sur les pneus. Si vous souhaitez prolonger leur durée de vie, vous devez adopter une conduite plus souple. C’est-à-dire, éviter les accélérations et les freinages brutaux. Ils usent rapidement les pneus en plus d’endommager les plaquettes de frein. Veillez également à ne jamais frotter les bordures de vos pneus sur les trottoirs. Pire qu’une usure régulière, le faire à répétition abîme les jantes.

Un dernier conseil, privilégiez le frein moteur si vous souhaitez entretenir vos pneus. Pourquoi ? Parce que la décélération automatique préserve la gomme d’étanchéité. En plus, ce type de freinage est plus sécuritaire pour le conducteur et ses passagers.

Changer de pneus en fonction des saisons

Un seul et même modèle de pneus ne convient pas à toutes les saisons. Si vous souhaitez augmenter la durée de vie de vos pneus, il faut les utiliser à la bonne période. Par exemple, des pneus été ne devront être utilisés que d’avril à septembre. Les pneus hiver, par contre, sont à utiliser d’octobre à mars.

Les pneus non utilisés doivent être bien rangés. Mettez-les dans un endroit sec où il fait ni trop chaud ni trop froid. La meilleure façon de ranger des pneus est de les placer à la verticale. Mais vous pouvez également les suspendre pour préserver la carcasse. OuiGlass Thiers est un expert de la rénovation de phares et de tous les types de vitrage. N’hésitez pas à faire appel à nos services si les vôtres ont fait leur temps. OuiGlass Thiers reste joignable au 04 62 01 63 63. Vous pouvez également prendre rendez-vous sur le site web.

ParOuiGlass Thiers 44 vues
niveaux de liquide

Les bases de l’entretien de la voiture sont essentielles pour assurer la durabilité et la sécurité de votre véhicule. Il est essentiel de connaître les étapes fondamentales pour assurer le bon fonctionnement de votre voiture. Il est nécessaire de contrôler régulièrement les niveaux de liquide, les pneus, les freins et les phares. La maintenance préventive peut également prévenir les réparations imprévues coûteuses. Il est important que les détenteurs de véhicules identifient les symptômes usuels de dysfonctionnements mécaniques, comme les bruits ou secousses inhabituels.

Entretenez votre voiture facilement : vérifiez les niveaux de liquide

Les bases de l’entretien de la voiture commencent par la vérification régulière des niveaux de liquide. Assurer le bon fonctionnement de la voiture et éviter les pannes est une étape cruciale. Sachez où se trouvent les différents types de liquides, comme l’huile moteur et le liquide de frein, pour leur vérification. 

La procédure de vérification et d’ajout de liquide est relativement simple et peut être effectuée par n’importe qui, même sans expérience. Afin de vérifier le niveau de liquide, il faut retirer la jauge, l’essuyer, puis observer si le niveau se situe entre les repères min et max. Si le niveau est bas, il suffit d’ajouter le liquide adéquat. Le producteur suggère de vérifier les niveaux liquides tous les mois ou tous les 5000 km.

Entretien de votre voiture : contrôler régulièrement les freins

Il faut vérifier régulièrement les freins de la voiture pour garantir la sécurité du conducteur et des passagers. Il faut vérifier constamment l’état des plaquettes et des disques de frein pour garantir leur bon fonctionnement. Retirez la roue pour vérifier l’usure des plaquettes de frein en mesurant l’épaisseur de la garniture de frein. 

Pour vérifier l’état des disques de frein, il suffit d’observer s’il y a des rainures ou des fissures sur la surface du disque. Le remplacement rapide des plaquettes ou des disques de frein est impératif si l’un d’entre eux est usé ou endommagé. La fréquence des vérifications des freins doit être choisie selon l’usage de la voiture, tous les 10 000 km ou tous les 6 mois. En effectuant régulièrement ces vérifications, le conducteur peut garantir la sécurité de son véhicule et de ses occupants.

Assurez votre sécurité sur la route grâce à l’entretien de votre pare-brise de voiture

Il est crucial de considérer que le pare-brise de votre voiture est un élément essentiel pour votre sécurité sur la route. Le pare-brise est essentiel pour protéger les occupants de la voiture et assurer une bonne visibilité. Pour maintenir votre pare-brise en bon état de fonctionnement, il est important de prendre des mesures préventives comme le nettoyage quotidien de votre pare-brise. 

Il est important de réparer rapidement les éclats et fissures et d’éviter les températures extrêmes pour préserver le pare-brise. Il est également recommandé de remplacer votre pare-brise tous les 5 à 7 ans ou en cas de dommages importants. En suivant ces conseils d’entretien, vous pouvez prolonger la durée de vie de votre pare-brise et éviter des problèmes potentiels sur la route. En prenant soin de votre pare-brise, vous pouvez garantir une conduite en toute sécurité pour vous et vos passagers.Si vous avez un vitrage abîmé qui nécessite une réparation ou un remplacement, nous vous invitons à rejoindre notre centre OuiGlass Clermont Ferrand. Nos experts en réparation de vitres remettront votre voiture à son état d’origine avec un pare-brise sans défaut. Contactez-nous dès maintenant au 04 73 27 76 39 ou consultez notre site pour prendre un rendez-vous.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 46 vues
detailing voiture

Le terme « detailing » ne vous est pas familier ? Vous tombez bien. Dans cet article, nous vous expliquons avec précision en quoi consiste cette discipline.

Le detailing, c’est quoi au juste ?

Le detailing est l’une des nombreuses méthodes d’entretien d’un véhicule. Concrètement, il consiste à rendre comme neuf l’état d’une voiture.

Par définition, le detailing est un processus complet de rénovation comprenant plusieurs étapes : le lavage, la correction et la protection. Contrairement à un lavage ordinaire, le detailing redonne au véhicule son aspect neuf d’antan. Pratiqué par des professionnels, il demande énormément d’expertise et de temps. En effet, le nettoyage ne concerne pas uniquement l’extérieur de la voiture, l’intérieur est également entièrement restauré.

Par ailleurs, le détailleur responsable de l’opération doit se référer aux besoins de ses clients. Chacun ayant des exigences précises, il devra essayer de répondre au mieux à leurs demandes.

Notons que la réalisation de cette intervention requiert des outils spécifiques. Aussi, la personne chargée de l’opération doit être capable de manipuler certains produits en respectant toutes les étapes du processus. En effet, le detailing est un exercice complexe qu’il convient d’effectuer avec prudence et rigueur.

Par ailleurs, le detailing d’un véhicule est réalisé dans cet ordre :

  • Le nettoyage de la carrosserie, des pneus et des jantes
  • La décontamination de l’extérieur du véhicule
  • Le polissage
  • Le lustrage
  • Le nettoyage des vitres, des jantes et des pneus
  • Le nettoyage des plastiques
  • La protection de la carrosserie
  • L’entretien du compartiment moteur
  • Le nettoyage de l’habitacle
  • La réparation des dégâts mineurs dans l’habitacle
  • La protection du cuir et des éléments

Ce processus précis vise à nettoyer entièrement tous les recoins de la voiture. Dans les moindres détails, celle-ci est remise à neuf. Notons que la réparation mécanique ne fait pas partie du detailing. Il s’agit là de soigner les imperfections et tout ce qui ternit l’esthétique de l’automobile.

Les avantages du detailing

Comme il s’agit d’un processus complet de rénovation, les avantages liés à la réalisation du detailing sont nombreux :

  • Protège le véhicule contre les aléas du temps
  • Conserve la carrosserie et les éléments extérieurs durant plusieurs années
  • Aide à obtenir une plus-value importante en cas de vente (puisque le véhicule est bien entretenu et dépourvu de défaut)
  • Corrige les petits défauts
  • Facilite l’entretien
  • Conserve la profondeur de la peinture

Après la réalisation de la dernière étape, le conducteur repart sur de bonnes bases avec sa voiture. Il pourra plus facilement la nettoyer et aura moins de mal à réaliser l’entretien des futurs dégâts causés par le climat.

Pour autant, il faudra éviter les stations de lavage à rouleaux. La raison ? Elles abîment la carrosserie. Notons qu’une aspiration régulière et l’utilisation de produits spécifiques sont à privilégier. Réaliser ces opérations aide à garder le véhicule propre et en bon état.

Point important. Ne jamais oublier que le detailing n’est pas une rénovation complète. Si votre véhicule à des soucis d’ordre mécanique, vous devez vous rendre chez un mécanicien.

Quel que soit son modèle, OuiGlass Nevers dispose des moyens nécessaires pour rénover le pare-brise de votre véhicule. Nous réalisons en plus de cette prestation, des opérations de réparation d’impact, de décalaminage, de rénovation de tous les types de vitrages et de rénovations des phares. Vous pouvez prendre rendez-vous directement sur le site si intéressé. OuiGlass Nevers est aussi joignable au 03 86 58 33 63.

ParOuiGlass Nevers 49 vues