Archive de l’étiquette Retrofit

Image by fxquadro on Freepik

Le terme « rétrofit » est un anglicisme qui signifie « moderniser » ou « réaménager ». Il s’agit d’un procédé visant à convertir un véhicule à moteur thermique en une voiture à moteur électrique. En d’autres termes, plutôt que de carburer à l’essence ou au diesel, cette dernière va être alimentée par le biais d’une batterie ou d’une pile à combustible. Le rétrofit a pour objectif de réduire drastiquement la production de CO2 et de gaz polluants en augmentant le nombre de voitures électriques mises en circulation. D’ailleurs, à l’issue d’une phase de concertation et de nombreuses discussions, le gouvernement a adopté différentes démarches afin de favoriser son application par la population française.

Zoom sur le plan d’action de l’Hexagone pour favoriser le rétrofit

La pratique du rétrofit a été autorisée par le gouvernement français depuis le 4 avril 2020 en accord avec la décarbonisation des transports et la mise en place d’une économie circulaire. Elle s’inscrit parmi l’une des diverses stratégies qui permettront d’atteindre la neutralité en carbone en 2050.

Cependant, compte tenu des 20 millions de voitures à moteur thermique circulant actuellement dans le pays, le défi est de taille. À cet effet, afin d’accélérer le processus, 3 chantiers considérés comme prioritaires ont été identifiés.

1- Augmentation des aides et des primes

Depuis le début de l’année, les aides à l’acquisition ont été renforcées afin de favoriser le passage aux véhicules électriques. Le montant maximal de la prime pour le rétrofit a été revu à la hausse avec une augmentation de 1000 euros, octroyant ainsi une aide allant jusqu’à 6000 euros pour la transformation de voitures particulières et jusqu’à 10 000 euros pour les véhicules utilitaires légers.

Cette réforme s’applique aux foyers aux revenus modestes et aux revenus très modestes considérés comme « Gros rouleurs ». Toujours dans ce sens, il est également possible de bénéficier d’une surprime allant de 1000 euros à 3000 euros dans une Zone à Faible Émission (ZFE) si les aides locales le permettent.

2- Allègement de la réglementation

La flexibilisation de la réglementation du marché rétrofit est la suite logique de la promulgation des aides dans ce secteur. Cette démarche a été, dans un premier temps, favorisée par la suppression de la clause de détention préalable à la conversion du véhicule. Cela signifie que, désormais, le propriétaire d’une voiture à moteur thermique n’aura plus besoin d’attendre un an après l’acquisition de son véhicule pour procéder à sa transformation.

Cette mesure sera accompagnée du lancement d’une consultation publique portant sur un projet d’arrêté modificatif pour la précision et la simplification des possibilités de rétrofit au mois de mai. Le gouvernement français assure aussi être en faveur de la mise en place d’une initiative qui permettra d’uniformiser le marché du rétrofit à l’échelle de l’Europe.

3- Appui au développement de la filière

Dans le cadre des appels à projet de France 2030, l’État a fait part de son soutien pour la filière du rétrofit en mettant une enveloppe estimée à environ 20 millions d’euros à sa disposition. Un appel à projets spécifique a d’ailleurs été ouvert, et ce, jusqu’au 15 mai 2023.

Enfin, en gage de son soutien, le gouvernement français promeut également la conception et l’homologation des prototypes par le biais de l’appel de projets CORAM 2023. Il encourage ainsi la mise en réseau des différents prestataires avec la mutualisation des investissements et la création d’une Task-force rétrofit d’ici à la fin du premier semestre 2023.

OuiGlass Valence Nord est le spécialiste de la rénovation et du remplacement de pare-brise. Si le pare-bise de votre voiture est fissuré ou brisé, contactez-nous rapidement en composant le 09 83 35 70 90 ou en prenant rendez-vous sur notre site.

ParOuiGlass Valence 35 vues

Le retrofit se développe rapidement en Europe, mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une solution pour convertir un véhicule thermique en un véhicule électrique. Une aubaine pour de nombreux français qui n’ont pas forcément les moyens d’investir dans un véhicule moins polluant. Voyons ensemble comment fonctionne le retrofit automobile.

Le retrofit : comment ça marche?

Transformer un véhicule thermique en un véhicule électrique : c’est tout à fait possible. Une quinzaine d’entreprises proposent déjà leurs services dans ce domaine en France. Les nouveaux véhicules électrifiés pourront aussi bientôt être assurés comme les autres. Le retrofit séduit en particulier les entreprises en B2B et le parc automobile utilitaire. 66 000 véhicules pourraient être rétrofités d’ici les cinq prochaines années.

Pour quels véhicules?

Tous les véhicules de moins de 5 ans sont concernés par ce dispositif. En effet, le délai de cinq ans correspond généralement à la garantie constructeur. Pour être homologué en bonne et due forme, le véhicule doit être converti par un professionnel du retrofit certifié par l’UTAC.

Et à quel coût?

Le coût d’un retrofit varie sensiblement selon la puissance et l’autonomie du véhicule. Par exemple, pour une Volkswagen Polo avec une autonomie de 100 km et une vitesse maximale de 100 km/h, il faut compter environ 5000€. Comparé au coût relativement élevé d’un véhicule électrique, le retrofit constitue donc une offre très avantageuse. D’autant que le coût pourrait encore baisser si la demande des consommateurs pour le retrofit se confirmait dans les prochaines années.

Chez OuiGlass Saint Avold, nous adoptons nous aussi une démarche respectueuse de l’environnement. Lors de chaque intervention sur vos vitrages automobiles, nous nous engageons à recycler 100% des pare-brises remplacés. En plus, nous prenons en charge toutes les démarches administratives à votre place et vous prêtons un véhicule le temps de l’intervention. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Saint Avold 634 vues