Archive de l’étiquette Voitures électriques

Image by wirestock on Freepik

Saviez-vous que les températures basses risquent de nuire au bon fonctionnement de votre véhicule ? Allant du blocage des serrures aux difficultés des démarrages, votre auto s’abîme petit à petit si vous n’y remédiez pas dans l’immédiat. Pourquoi pas en recherchant des solutions pour protéger le moteur de votre voiture ?

Les techniques naturelles comme garer le véhicule dans un lieu abrité ou couvrir le moteur semblent efficaces. Néanmoins, le rétrofit moteur à combustion hydrogène peut contribuer à la préservation de la santé de votre voiture.

Rétrofit : convertir sa voiture thermique en électrique, la solution pour la protéger du froid

Peu connu, le rétrofit permet non seulement de protéger le moteur d’une voiture des températures hivernales, mais également de la moderniser. Selon la loi, le rétrofit en France donne à tout conducteur le droit de changer le moteur de leur auto sans aucune autorisation.

En quoi consiste le rétrofit ? Le but est de rendre la voiture plus propre en y intégrant un moteur à batterie ou à hydrogène. À la différence d’un modèle thermique, il produit moins d’émissions polluantes et promet un meilleur rendement. N’êtes-vous pas encore convaincu ? Voici quelques avantages du rétrofit automobile qui pourront vous éclairer :

  • Moins coûteuse, la procédure vous épargne les démarches administratives. Vous pouvez vous y lancer à tout moment, sans consulter un concessionnaire.
  • Avec le rétrofit hydrogène par exemple, l’idée est de basculer rapidement un moteur thermique en un moteur hydrogène. Nul besoin d’effectuer de nombreuses modifications.
  • Le nouveau moteur s’avère moins sensible aux dégâts causés par le froid ainsi qu’à la poussière.
  • Bien que des changements soient réalisés, les caractéristiques de votre véhicule restent les mêmes.
  • Le temps nécessaire pour le rétrofit d’une voiture ne dépasse pas 15 minutes environ.

Que faut-il prendre en compte pour mettre en place un rétrofit ?

Ne vous lancez pas dans un projet de rétrofit de voiture sans prendre en compte les règles à respecter. Pour commencer, assurez-vous d’acquérir un moteur de remplacement présentant la même puissance que celui d’origine. Veillez à ce que le poids initial de votre automobile ne dépasse pas de plus de 20 % une fois les modifications terminées.

Même si le rétrofit moteur à combustion hydrogène n’impose pas une autorisation, confiez-le à un professionnel disposant de tous les outils nécessaires.

Quelles sont les astuces naturelles pour protéger le moteur d’une voiture du froid ?

Avec un kit rétrofit homologué, transformez votre véhicule en voiture électrique. Cependant, pour vous épargner les pannes fréquentes, adoptez certains autres gestes au quotidien :

Mettez en avant la protection de votre véhicule. N’avez-vous pas un garage ? Couvrez-le par une bâche. N’hésitez pas à acheter une couverture pour moteur. Rien ne vous empêche aussi de vous munir d’additifs à ajouter dans le réservoir de votre auto.

Quant à la carrosserie, préférez la protéger des températures hivernales à l’aide d’une bâche en plastique. Si possible, recherchez-en une ultra-respirante, capable de garder l’humidité à l’extérieur. Vous pouvez en trouver une faite en lycra, qui ne retient pas de l’eau.

Chez OuiGlass Rouen Rive Gauche nos équipes ont été formées auprès de professionnels pour offrir un service et des prestations de qualité pour répondre à la demande de notre clientèle. Notre service se décline en diverses prestations ciblées, spécialement adaptées aux dommages constatés. Pour plus de renseignement sur nos prestations, appeler nous au 02 79 91 20 23 ou en prenant rendez-vous pour bénéficier de notre expertise.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 25 vues

Les voitures électriques et hybrides fonctionnent grâce à une batterie qui alimente le moteur en électricité. La batterie hybride a été conçue dans le but de réduire l’impact environnemental des véhicules en émettant moins de CO2 et en réduisant la consommation en énergie fossile. Cependant, peut-on réellement affirmer que ces batteries n’ont aucun impact sur l’environnement ? De plus, disposent-elles d’une durée de vie suffisante pour rivaliser avec les moteurs thermiques ? Voici les réponses.

H2: A chaque batterie hybride sa durée de vie

H3 : Durée de vie de la batterie NiMH

Les batteries NiMH sont conçues à partir de cellules dotées d’une grande puissance. Robuste et disposant d’une haute résistance aux températures de fonctionnement, ce type de batterie est clairement supérieur à la batterie au plomb en termes de capacité. De plus, cette batterie est équipée d’un petit ordinateur servant à affronter les cycles de charge et de décharge.

Côté durée de vie, la batterie NiMH dépasse toute espérance puisqu’elle affiche rarement des problèmes techniques.

H3 : Durée de vie de la batterie Lithium-ion

La batterie Lithium-ion est très populaire auprès des constructeurs de voitures hybrides. Sa durée de vie moyenne avoisine les 10 ans minimum.

L’utilisation de la batterie au Lithium est conseillée pour les conducteurs réguliers. En effet, si la batterie n’est pas sollicitée pendant quelque temps, elle va simplement se vider. Il est toutefois possible de remédier à ce problème en installant un système de court-circuit. Ce dernier va agir comme un prolongateur d’autonomie de la batterie.

H2: L’impact environnemental d’une batterie hybride

La production d’une batterie hybride requiert énormément de ressources et d’énergie. On estime que la production d’une batterie représente 35 % à 40 % de l’empreinte carbone de la voiture hybride. Par conséquent, on peut affirmer que la production d’une voiture hybride génère plus d’émissions que la production d’une thermique.

Évidemment, la voiture hybride se rattrape sur le reste de son cycle de vie, car elle émet moins de CO2 et de polluants atmosphériques. On parle alors d’une empreinte carbone réduite de moitié au moins sur l’ensemble du cycle de vie de la voiture hybride, en comptant la production et l’usage du véhicule.

Mais, la pollution atmosphérique et les gaz à effet de serre ne sont pas les seuls facteurs à prendre en compte. La production de batteries inclut aussi l’extraction de métaux et de matériaux plus ou moins rares. Par exemple, pour la batterie Lithium, les constructeurs doivent extraire le lithium qui est une ressource difficile à extraire et dont la production a des impacts importants sur l’environnement.

D’une manière générale, la production de voitures hybrides, si elles sont plus intéressantes sur le plan écologique et climatique, pose donc tout de même quelques risques environnementaux : épuisement des ressources, dégradation des écosystèmes, etc.

Outre la durée de vie de la batterie, il faut aussi veiller à bien entretenir son véhicule : moteur, vitres, carrosserie, etc. Pour ce faire, faites confiance à OuiGlass Strasbourg. Notre expertise est reconnue par de nombreux automobilistes. Nous effectuons entre autres la rénovation d’impact, le remplacement de vitres et pare-brise, et le décalaminage moteur. Pour prendre rendez-vous, appelez au 03 69 71 99 50 ou consultez notre site web.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 23 vues
Image by senivpetro on Freepik

De plus en plus répandue, la batterie lithium-ion est présente dans plusieurs modèles de véhicules électriques. Sa puissance et sa praticité en font un équipement de choix pour les constructeurs, et elle est devenue incontournable au fil des années. Voici les raisons qui font que cette batterie est si populaire.

Une question de puissance

Les véhicules électriques équipés de batterie lithium-ion ont commencé à être commercialisés à partir de 1967. Conçus par AMC (American Motors Corporation), ils proposaient une autonomie de 241 kilomètres et étaient à l’époque considérés comme l’avenir de l’automobile.

Ces voitures étaient appelées Amitron, et ont inspiré d’autres constructeurs automobiles à créer leur propre version. C’est à partir de là que les véhicules électriques marginaux ont commencé à se diversifier petit à petit.

Pour se démarquer de la concurrence, les entreprises indépendantes et les constructeurs se sont lancés dans la course à l’autonomie. En effet, ils voulaient proposer une voiture écologique accessible au plus grand nombre et pouvant rouler sur de très longues distances.

Leurs efforts ont malheureusement été freinés par les coûts d’approvisionnement. Comme le lithium était vendu extrêmement cher à l’époque, il leur était difficile de concevoir un modèle viable au grand public.

En effet, ce n’est qu’à partir des années 2000 que la situation a commencé à s’améliorer. Le lithium étant devenu plus accessible, les constructeurs pouvaient enfin proposer des voitures équipées d’une batterie lithium-ion à un prix raisonnable.

Les avantages de la batterie lithium-ion

Avant de devenir incontournable, la batterie lithium-ion devait simplement servir au secteur de l’électronique grand public. En effet, elle se destinait surtout aux téléphones et ordinateurs, mais pas aux voitures.

Ce n’est qu’après un certain temps que cette batterie a fini par intégrer le secteur automobile. Devenue un équipement essentiel, elle s’est imposée auprès des grands constructeurs.

L’avantage de la batterie lithium-ion est sa capacité de stockage. Pouvant emmagasiner une quantité importante d’électricité, elle accroît considérablement l’autonomie du véhicule.

De par cette grande capacité de stockage, la batterie lithium peut déployer une grande quantité d’électricité durant une longue période. Par ailleurs, cela lui permet d’encaisser plus de cycles de recharge. Ce qui en fait l’une des batteries les plus performantes du marché.

Enfin, sachez que la densité énergétique de la batterie lithium-ion se situe actuellement entre 150 et 325 watts heures. En fonction de la fréquence à laquelle elle est utilisée, sa durée de vie varie entre 500 et 1 500 cycles de recharge.

Le futur de la batterie lithium

Déjà très performante, la batterie lithium-ion devrait encore connaître une importante évolution au cours des prochaines années. Les voitures électriques devenant de plus en plus populaires, les constructeurs se ruent pour concevoir des batteries plus écologiques.

Ces batteries lithium-ion du futur devraient avoir une durée de vie plus longue. Si la technologie avance comme il se doit, elles devraient pouvoir atteindre les 1,6 million de kilomètres.

Par ailleurs, les constructeurs essaieront de réduire la quantité de cobalt contenue dans les lithium-ion. Pour avoir un véhicule plus écologique, il leur sera primordial de diminuer l’utilisation de ce métal.

L’encrassement du moteur rend un véhicule moins performant. Pour cette raison, il est important de faire un décalaminage régulier. Si vous cherchez un professionnel capable de résoudre ce problème, n’hésitez pas à faire appel à OuiGlass Vannes. Pour nous joindre, composez le 02 90 73 57 43. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous sur le site.

ParOuiGlass Vannes 25 vues
Image by user6702303 on Freepik

Alors que les voitures électriques sont encore en plein essor, les fabricants automobiles annoncent l’arrivée d’une nouvelle révolution : la voiture hydrogène.

La technologie autour du carburant hydrogène n’est pas une nouveauté. Dans les années 90, Mercedes a déjà évalué cette possibilité, mais la marque à l’étoile y a renoncé par faute de moyens.

Voiture électrique et voiture hydrogène : quelles différences entre les deux ?

Le véhicule électrique est un type de véhicule alimenté par de l’électricité stockée dans une batterie. Pour recharger cette batterie, l’automobiliste doit brancher son véhicule à un dispositif de recharge.

En revanche, la voiture hydrogène produit sa propre électricité grâce à une réaction chimique dans sa pile à combustible. L’électricité produite par cette pile à combustible va venir alimenter le moteur et il aura pour seule émission la vapeur d’eau. Pour ravitailler ce type de véhicule, les automobilistes peuvent se rendre auprès de stations-service spécifiques. Toutefois, l’hydrogène est confronté à diverses contraintes, allant d’une faible efficacité à des coûts élevés.

La problématique de la production d’hydrogène

Bien que l’hydrogène soit un gaz existant à l’état naturel, dans les entrailles de la Terre, il n’est pas aussi facile à extraire que le pétrole. De même, il ne se fabrique pas aussi aisément que l’essence ou le diesel.

Pour l’instant, les producteurs n’ont pas d’autre choix que de le produire en utilisant une technique largement éprouvée, appelée le « vaporeformage ». Cette technique consiste à capter l’hydrogène contenu dans une ressource fossile, comme le méthane. Actuellement, plus de 95 % de l’hydrogène utilisé est fabriqué de cette manière.

Malheureusement, ce procédé comporte deux gros défauts. Tout d’abord, il consomme du méthane qui est un gaz naturel et une ressource terrestre non renouvelable. De plus, il est très émetteur de CO2, un gaz à effet de serre très répandu. En moyenne, pour produire un kilogramme d’hydrogène, il faut émettre près de 10 kilogrammes de CO2. Le vaporeformage constitue donc une solution peu vertueuse et en total désaccord avec la transition énergétique amorcée dans le domaine des transports.

Un futur assuré avec la voiture hydrogène ?

Avec un arsenal d’atouts plutôt intéressant, la voiture hydrogène n’a malheureusement pas encore séduit la majorité des constructeurs. Outre Toyota et Hyundai, seules quelques marques osent s’aventurer sur ce terrain. Volkswagen, par la voix du président du directoire, Herbert Diess, a notamment affirmé que les véhicules à hydrogène ne constituent pas une solution efficace pour une mobilité verte.

Et pourtant, le groupe Stellantis, avec ses marques Peugeot, Citroën et Opel, s’apprête à lancer des utilitaires légers à hydrogène. Dans ces véhicules, la pile se loge sous le capot avant, au-dessus du moteur électrique de traction. Quant aux réservoirs haute-pression, ils sont logés sous le plancher. Ils prennent alors la place de la batterie.

Malgré une faible production de la voiture hydrogène, on peut tout de même noter que Toyota et Hyundai s’approprient déjà le marché. Avec la Nexo, le constructeur coréen a notamment vendu près de 11 500 exemplaires entre 2019 et 2020.

Afin de garantir le bon fonctionnement du véhicule, contactez notre centre OuiGlass Strasbourg. Chez OuiGlass, nous réalisons de nombreuses prestations concernant l’entretien et la réparation de véhicule, allant du remplacement de pare-brise au décalaminage du moteur. Pour prendre rendez-vous, il vous suffit d’appeler au 03 69 71 99 50 ou vous rendre directement sur notre site.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 24 vues
Image by frimufilms on Freepik

Pour faire face aux problèmes environnementaux actuels et à la raréfaction des énergies fossiles, des alternatives ont vu le jour. La mobilité verte est aujourd’hui au cœur des débats en raison des enjeux climatiques. De plus en plus de ménages s’équipent de voitures à hydrogène, qui permettent de se déplacer de manière plus écologique, en utilisant une ressource présente en grande quantité dans la nature.

Le fonctionnement des voitures à hydrogène

Les voitures à hydrogène font partie de la famille des voitures électriques. Ce type de véhicule est notamment équipé d’un moteur électrique couplé à une pile combustible. Cette technologie est appelée le Fuel Cell Electric Vehicle (FCVE).

Le moteur électrique est combiné à une batterie d’accumulateurs, ainsi que d’un réservoir d’hydrogène. Le moteur récupère de l’énergie lors du freinage, transformant alors l’énergie cinétique en électricité qui sera stockée dans la batterie.

Les avantages des voitures à hydrogène

Un véhicule zéro-émission

Les voitures à hydrogène sont très écologiques. Lors de la conduite, ce type de véhicule n’émet que de l’eau. Plus précisément, il s’agit de vapeur d’eau qui s’échappe du port d’échappement.

Le véhicule n’émet pas de dioxyde de carbone ni de particules fines. Il constitue donc une solution idéale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants dans le domaine du transport.

Faire le plein en quelques minutes

Les voitures à hydrogène sont très faciles à recharger. Faire la recharge de ce véhicule s’apparente à faire le plein d’essence dans les stations-service.

Contrairement aux voitures électriques, qui demandent plusieurs heures de charge pour faire le plein d’autonomie, le réservoir des voitures à hydrogène se remplit en quelques minutes. De plus, le réservoir a la possibilité de stocker de l’énergie physiquement.

Profiter d’une autonomie élevée

Les piles à combustible ont une autonomie plus importante grâce au réservoir d’hydrogène.

Les modèles récents peuvent embarquer environ 6 kg de carburant, ce qui est largement suffisant pour effectuer près de 650 km. Alors qu’en moyenne, les voitures électriques dotées de batteries lithium-ion ne peuvent rouler que sur 300 km d’autonomie.

Les voitures à hydrogène en France

En France, on compte déjà plusieurs modèles de voitures à hydrogènes. Les marques présentent sur le territoire francophone sont : BMW, Hyundai, Honda et Mazda. Malgré un certain essor de ce type de véhicule, la demande des automobilistes reste encore très faible. Le problème réside notamment dans le manque d’infrastructure de recharge en hydrogène : seulement 150 stations hydrogènes contre plus de 25 000 bornes de recharge électrique.

De plus, faire le plein des voitures à hydrogène reste assez coûteux. En moyenne, le kilo d’hydrogène coûte entre 10 € et 12 €, qui permet de réaliser environ 100 kilomètres. Pour 500 kilomètres d’autonomie, il faudra alors compter entre 50 € et 60 €. À tout cela s’ajoute encore le prix d’achat plus onéreux des voitures à hydrogène.

En revanche, le coût d’entretien des voitures à hydrogène est moindre par rapport à celui d’une voiture diesel. Les automobilistes peuvent notamment se rapprocher d’OuiGlass Vannes afin de bénéficier des prestations les plus fiables sur le marché. Chez OuiGlass, nous effectuons : du remplacement de pare-brise, de la réparation d’impact, de la rénovation d’optique de phares, du décalaminage, etc. Pour prendre rendez-vous, il suffit d’appeler au 02 90 73 57 43 ou d’aller directement sur notre site.

ParOuiGlass Vannes 29 vues
Image by azerbaijan_stockers on Freepik

Selon les dernières informations, les prix des voitures neuves pourraient bientôt baisser. En effet, à cause de la pénurie et des problèmes de logistique, les prix se sont envolés au cours de ces dernières années. Mais les prix devraient fléchir d’ici la fin de l’année 2023.

Baisse des prix des voitures neuves : Résumé de la situation

Apparemment, tout ce qui est rare est cher. À cause de ce principe, les prix des voitures neuves ont fortement augmenté au cours de ces dernières années.

De nombreux constructeurs comme GM, Renault, Stellantis ou Ford ont par ailleurs enregistré des bénéfices substantiels, malgré la baisse des ventes de véhicules. Ils ont compensé la baisse des ventes par des prix plus élevés.

Heureusement, la pénurie des semi-conducteurs et des autres pièces auto semble s’atténuer. Le nombre de véhicules neufs disponibles en concession a ainsi augmenté, laissant entendre une baisse des prix d’ici fin 2023.

Une guerre des prix lancée par Tesla en vue de la baisse des prix des voitures neuves

Printemps 2023, Tesla annonce la guerre des prix pour le marché des voitures électriques. Pour ce faire, le constructeur américain propose des réductions exceptionnelles allant jusqu’à 10 000 €.

Cette démarche a surpris les concurrents qui ont rapidement dû revoir toutes leurs stratégies tarifaires. De plus, lors de la présentation des résultats financiers, seuls Tesla et Volvo ont laissé entendre clairement une baisse des prix.

En revanche, tous les constructeurs reconnaissent que les prix élevés n’ont plus raison d’être. Certaines marques, comme le groupe Stellantis, envisagent même de proposer des prix plus abordables pour 2024, tout en assurant l’amélioration de leurs marges.

Baisse des prix des voitures neuves : un possible retour de la bonne vieille négociation commerciale

Malgré la présence de quelques ratés encore, il existe déjà bel et bien une amélioration de la production, et donc des délais de livraisons des véhicules. Logiquement, le prix des voitures, plus disponibles, devrait alors baisser.

Cependant, en économie, les choses ne sont pas aussi simples. Il est très rare de voir des prix qui chutent considérablement en si peu de temps. On pourrait, à la place, assister au retour des rabais et des promotions plus conséquentes.

La négociation commerciale pourrait aussi faire son retour. Cela fait que le tarif affiché pourrait être revu à la baisse sur plusieurs points lors de la signature du bon de commande. Toutefois, la règle économique qui veut qu’un prix ne baisse plus n’a peut-être plus de raison d’être depuis qu’Elon Musk a décidé de faire varier le prix des Tesla selon ses envies.

Face à ce constat, les autres marques pourraient : soit suivre l’exemple de Tesla, soit se contenter de laisser des marges de manœuvre à leurs commerciaux.

Malgré la fin de la pénurie et de la reprise de la production, la baisse des prix ne pourrait pas rivaliser avec l’inflation subie par le marché au cours de ces 2 dernières années. Aujourd’hui, les constructeurs doivent avant tout viser une amélioration de leurs marges tout en assurant la satisfaction des consommateurs.

Pour garantir la longévité de votre véhicule neuf, faites appel à un centre OuiGlass. Nous disposons de plusieurs prestations telles que la rénovation des optiques de phares, le changement de vitres et de pare-brise, la réparation d’impacts, entre autres pour garder votre véhicule dans un état optimal et assurer sa performance et sa sécurité sur la route. Pour prendre rendez-vous, rendez-vous directement sur notre site. 

ParOuiGlass 56 vues
Image by Freepik

L’éco-conduite, également appelée conduite écoresponsable, désigne un ensemble de comportements routiers visant à adopter un pilotage plus respectueux de l’environnement. Pratiquer l’éco-conduite permet de réduire son empreinte carbone et de protéger la planète. Focus sur le sujet.

Limiter les déplacements en voiture

L’éco-conduite ne consiste pas seulement à adopter une conduite plus souple. Elle nécessite également d’avoir le bon état d’esprit. En effet, le conducteur, pour limiter son empreinte carbone, doit réfléchir à ses déplacements. La question étant : ai-je vraiment besoin de prendre mon véhicule pour me rendre à tel endroit ?

Car oui, tous les déplacements ne requièrent pas l’usage d’une voiture. Les trajets courts de quelques kilomètres, par exemple, peuvent se faire à pied ou à vélo.

Rouler à vitesse constante

Si vous êtes vraiment obligé de prendre une voiture, adoptez une conduite plus souple pour réduire votre empreinte carbone. C’est l’essence même de l’éco-conduite.

Une conduite souple se résume à accélérer progressivement et à anticiper les freinages. Il s’agit de l’opposée de la conduite sportive.

En conduisant à une vitesse constante, vous réduisez la consommation de carburant et vos émissions de CO2 par la même occasion. Utilisez-le moins souvent possible vos freins et évitez les freinages brutaux. Ceux-ci impactent sur l’émission de CO2, et contribuent à rendre votre véhicule encore plus polluant.

Par ailleurs, vous devez savoir que plus la voiture pèse lourd, et plus elle rejette du CO2. Pour cette raison, veillez à alléger au maximum votre véhicule avant d’entamer un trajet. En faisant cela, vous économisez du carburant en plus de limiter votre empreinte carbone.

Notez que 100 kg de plus dans une voiture équivalent à 5 % de consommation de carburant en plus. N’utilisez pas votre boule d’attelage, ou coffre de toit, si vous n’en avez pas besoin.

Entretenir son véhicule

Une voiture mal entretenue pollue plus qu’elle ne le devrait. Pour pratiquer l’éco-conduite, faites vérifier régulièrement votre véhicule. Ainsi, vous pourrez identifier ainsi les éventuelles anomalies avant qu’elles ne prennent de l’ampleur.

D’après l’Agence pour la transition écologique, un véhicule mal entretenu peut causer une surconsommation de carburant allant jusqu’à 25 %. Il s’avère donc nécessaire de conduire une voiture en bon état de fonctionnement tant pour l’environnement que pour son portefeuille.

Par ailleurs, la pression des pneus peut également affecter la pratique de l’éco-conduite. Un ou plusieurs pneus mal gonflés peuvent en effet conduire à une émission plus importante de CO2.

Pour ces raisons, le conducteur est tenu de vérifier régulièrement la pression de ses pneus. Pour s’assurer d’une conduite écologique, il se doit de les utiliser en bon état.

Utiliser un véhicule écologique

De nos jours, il existe différents modèles de véhicules. Certains roulent à l’essence, d’autres à l’électricité. Si vous souhaitez pratiquer l’éco-conduite pour réduire votre empreinte CO2, utilisez une voiture écologique. Vous avez le choix entre les voitures hybrides ou électriques.

Votre pare-brise a besoin d’être remplacé ? Faites appel à OuiGlass Rouen Rive Gauche pour réaliser l’opération. Disposant d’une équipe de professionnels, nous nous assurons de boucler la prestation dans les plus courts délais. OuiGlass Rouen Rive Gauche est joignable au 02 79 91 20 23. Vous pouvez également prendre rendez-vous directement via le site web.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 33 vues
Image de senivpro on Freepik

La voiture hybride est un mode de motorisation alternatif popularisé par Toyota. Il a été mis en avant en raison du changement climatique et de la forte augmentation du prix du carburant. La demande pour ce type de véhicule est de plus en plus croissante, et ce, pour de multiples raisons. Voici alors les principaux avantages des voitures hybrides.

Qu’est-ce qu’une voiture hybride ?

Définition du véhicule hybride

Avant de s’intéresser aux avantages des voitures hybrides, il est tout d’abord nécessaire de se focaliser sur leur mode de fonctionnement.

À la différence des automobiles à essence classiques, les véhicules hybrides disposent d’une double technologie pour rouler. En d’autres termes, elles combinent à la fois un moteur électrique relié à une batterie rechargeable et un moteur à combustion interne qui fonctionne à l’essence. Ces derniers se relaient alors et assurent le fonctionnement du véhicule pour une conduite agréable et une autonomie quasi illimitée.

Lorsque l’automobiliste roule à une vitesse lente, voire modérée, la batterie est donc celle qui va fournir le véhicule en énergie et lui permettre d’avancer. À l’inverse, lorsque la voiture roule à une vitesse plus élevée, c’est le moteur à combustion qui prend le relais.

Les différents types de voitures hybrides

On distingue 2 types de véhicules hybrides :

  • Les hybrides ;
  • Les hybrides rechargeables.

Les hybrides sont dotés d’une batterie haute tension qui va alors fournir une assistance lors de la propulsion du véhicule. Cette batterie se recharge grâce à un mode de freinage par récupération.

Pour ce qui est des hybrides rechargeables, la batterie peut être directement rechargée en la branchant avec un câble spécifique. Avec ce mode de motorisation, le véhicule va fonctionner grâce à la batterie. La propulsion passe ensuite par le moteur de combustion interne qui fonctionne avec de l’essence.

Les avantages de la voiture hybride

Respect de l’environnement

Les voitures hybrides sont de plus en plus nombreuses en circulation en raison de leur bienfait environnemental. Il faut effectivement savoir que les hybrides émettent environ 30 % de CO2 de moins que leurs homologues à essence. Sans compter les économies de carburant réalisées grâce à la collaboration entre le moteur électrique et le moteur à essence.

Rouler dans le respect de l’environnement est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit des voitures hybrides rechargeables. Ces derniers combinent le moteur électrique et le moteur à combustion pour émettre jusqu’à 75 % de CO2 de moins que les véhicules classiques.

Économique

Rouler avec une voiture hybride, c’est réaliser 23 % d’économie de carburant par rapport à un équivalent à essence.

De plus, ce modèle de véhicule récupère de l’énergie lors du freinage et de la décélération, permettant ainsi d’avoir une réserve constante d’énergie pour faire fonctionner la batterie. Cela permettra alors à l’automobiliste de réaliser des économies considérables sur le long terme, notamment s’il doit réaliser de nombreux courts trajets en milieu urbain.

Système de freinage par régénération

Comme mentionné précédemment, les voitures hybrides récupèrent de l’énergie cinétique au moment du freinage et de la décélération. Cela est possible grâce à un mécanisme interne qui capte l’énergie libérée par l’enclenchement des freins. Cette énergie est ensuite stockée, puis utilisée pour recharger la batterie.

Malgré ces nombreux avantages, les voitures hybrides restent tout de même soumises aux normes en vigueur concernant la sécurité routière. Pour garantir la conformité du véhicule, OuiGlass Vannes offre des services d’entretien et de remise à niveau du système d’aide à la conduite « ADAS ». Pour prendre rendez-vous, le particulier peut passer par le site internet ou appeler directement au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Vannes 32 vues
Image by fxquadro on Freepik

Le terme « rétrofit » est un anglicisme qui signifie « moderniser » ou « réaménager ». Il s’agit d’un procédé visant à convertir un véhicule à moteur thermique en une voiture à moteur électrique. En d’autres termes, plutôt que de carburer à l’essence ou au diesel, cette dernière va être alimentée par le biais d’une batterie ou d’une pile à combustible. Le rétrofit a pour objectif de réduire drastiquement la production de CO2 et de gaz polluants en augmentant le nombre de voitures électriques mises en circulation. D’ailleurs, à l’issue d’une phase de concertation et de nombreuses discussions, le gouvernement a adopté différentes démarches afin de favoriser son application par la population française.

Zoom sur le plan d’action de l’Hexagone pour favoriser le rétrofit

La pratique du rétrofit a été autorisée par le gouvernement français depuis le 4 avril 2020 en accord avec la décarbonisation des transports et la mise en place d’une économie circulaire. Elle s’inscrit parmi l’une des diverses stratégies qui permettront d’atteindre la neutralité en carbone en 2050.

Cependant, compte tenu des 20 millions de voitures à moteur thermique circulant actuellement dans le pays, le défi est de taille. À cet effet, afin d’accélérer le processus, 3 chantiers considérés comme prioritaires ont été identifiés.

1- Augmentation des aides et des primes

Depuis le début de l’année, les aides à l’acquisition ont été renforcées afin de favoriser le passage aux véhicules électriques. Le montant maximal de la prime pour le rétrofit a été revu à la hausse avec une augmentation de 1000 euros, octroyant ainsi une aide allant jusqu’à 6000 euros pour la transformation de voitures particulières et jusqu’à 10 000 euros pour les véhicules utilitaires légers.

Cette réforme s’applique aux foyers aux revenus modestes et aux revenus très modestes considérés comme « Gros rouleurs ». Toujours dans ce sens, il est également possible de bénéficier d’une surprime allant de 1000 euros à 3000 euros dans une Zone à Faible Émission (ZFE) si les aides locales le permettent.

2- Allègement de la réglementation

La flexibilisation de la réglementation du marché rétrofit est la suite logique de la promulgation des aides dans ce secteur. Cette démarche a été, dans un premier temps, favorisée par la suppression de la clause de détention préalable à la conversion du véhicule. Cela signifie que, désormais, le propriétaire d’une voiture à moteur thermique n’aura plus besoin d’attendre un an après l’acquisition de son véhicule pour procéder à sa transformation.

Cette mesure sera accompagnée du lancement d’une consultation publique portant sur un projet d’arrêté modificatif pour la précision et la simplification des possibilités de rétrofit au mois de mai. Le gouvernement français assure aussi être en faveur de la mise en place d’une initiative qui permettra d’uniformiser le marché du rétrofit à l’échelle de l’Europe.

3- Appui au développement de la filière

Dans le cadre des appels à projet de France 2030, l’État a fait part de son soutien pour la filière du rétrofit en mettant une enveloppe estimée à environ 20 millions d’euros à sa disposition. Un appel à projets spécifique a d’ailleurs été ouvert, et ce, jusqu’au 15 mai 2023.

Enfin, en gage de son soutien, le gouvernement français promeut également la conception et l’homologation des prototypes par le biais de l’appel de projets CORAM 2023. Il encourage ainsi la mise en réseau des différents prestataires avec la mutualisation des investissements et la création d’une Task-force rétrofit d’ici à la fin du premier semestre 2023.

OuiGlass Valence Nord est le spécialiste de la rénovation et du remplacement de pare-brise. Si le pare-bise de votre voiture est fissuré ou brisé, contactez-nous rapidement en composant le 09 83 35 70 90 ou en prenant rendez-vous sur notre site.

ParOuiGlass Valence 30 vues
Image by senivpetro on Freepik

Elisabeth Borne, Première Ministre du Gouvernement, a annoncé le lancement « dès l’automne » d’un dispositif d’offre de location de voitures électriques « à prix accessible ». Ce dispositif est destiné aux ménages modestes et il a pour objectif de proposer au moins 100 000 véhicules électriques en leasing par an.

Une aide pour les plus modestes « dès l’automne »

Cette annonce fait partie des mesures prévues par le Gouvernement pour aider les Français à faire leur transition vers la voiture électrique. Ce dispositif est idéal puisqu’elle permet aux foyers modestes de disposer de véhicules électriques qui sont pour l’instant réservés à la population la plus favorisée compte de leur prix.

Ce prix élevé persiste malgré une baisse des prix, notamment avec l’arrivée prochaine de nouveaux modèles annoncés comme plus accessibles, comme la R5 électrique qui affichera un prix de moins de 25 000 €, hors bonus. On peut aussi citer les futures ID.1 et ID.2 de la marque Volkswagen, dont le prix de départ se situerait respectivement en dessous des 20 000 € et 25 000 €.

Cette annonce a été faite par Emmanuel Macron en octobre 2022. Depuis, le Gouvernement a eu d’autres sujets sensibles à traiter, mais Élisabeth Borne vient toutefois apporter quelques nouvelles.

Selon elle, le Gouvernement lancera « dès l’automne » une offre de location de voitures électriques « à prix accessible » aux foyers modestes. Ce dispositif s’inscrit aussi dans la feuille de route pour les « cent jours » annoncés par le Président de la République dans la foulée de la promulgation de la réforme des retraites.

Comment fonctionne ce dispositif prévu « dès l’automne » ?

Même si un calendrier a été prévu, cette offre de location « à prix accessible » reste toutefois encore floue. En revanche, elle pourrait impliquer de lourdes subventions, car l’État devrait prendre en charge le paiement d’une partie du loyer mensuel d’un véhicule électrique loué en LLD. Ça peut également être le cas pour une LOA. Tout cela est prévu pour faire en sorte que le reste à charge du particulier ne dépasse pas les 100 € par mois.

Une aide, pour quels modèles ?

Cette partie est encore peu abordée par le Gouvernement. Toutefois, l’exécutif poussant pour une industrie automobile européenne forte et la relocalisation de la production en France, on peut toujours envisager le fait que l’aide ne profite qu’aux véhicules produits en France.

Par conséquent, la Tesla, la Dacia Spring et la MG4 sont directement exclues. En revanche, il s’agit d’une forte aubaine pour la Twingo de Renault et la Citroën ë-C4 qui coûtent respectivement 140 € par mois et 199 € par mois en leasing.

Les bénéficiaires de l’offre doivent bien évidemment penser à entretenir leur véhicule. Pour ce faire, ils peuvent se rendre chez OuiGlass qui propose diverses prestations : entretien et remplacement de pare-brise/vitres, décalaminage, rénovation d’optique de phares et rénovation d’impact. Pour prendre rendez-vous, il faut se rendre sur le site.

ParOuiGlass 64 vues
Image by freepik

Vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour une voiture électrique. Elle ne rejette que très peu de CO2 par kilomètre. Dans ces quelques lignes, vous découvrirez les éléments essentiels à retenir sur les différents types de voitures électriques.

Les voitures hybrides rechargeables

Ces types de voitures électriques s’appellent autrement PHEV (en anglais Plug-in Electric Vehicle). Ils fonctionnent à la fois à l’aide d’un moteur thermique et d’un moteur électrique, équipé d’une batterie rechargeable. Cette dernière se recharge automatiquement lorsque la voiture se déplace. Si une voiture hybride rechargeable circule à faible vitesse, elle ne consomme pas de « carburant fossile ». Pourtant, dès que la vitesse dépasse 50 km/h, son moteur thermique reprend son contrôle et assure ainsi sa locomotion. Ces voitures électriques peuvent se brancher sur secteur, sur des prises standard, de type Green Up. Leur recharge peut se faire également sur une borne de recharge publique, disposant d’une puissance jusqu’à 22 kW.

Les voitures à prolongateur d’autonomie

Les automobilistes les appellent aussi REV (Extend Range Electric Vehicle). Leur propulsion s’effectue grâce à l’action d’un moteur électrique, alimenté par des batteries de haute capacité. Ces dernières sont rechargées en permanence par un bloc alternateur de petite dimension. Cette machine tournante fournit de l’énergie électrique, grâce à l’action d’un moteur thermique. Le prolongateur d’autonomie (Range Extender) est un dispositif technique qui permet d’allonger l’autonomie d’une voiture électrique. Ce mécanisme renforce les actions des différents dispositifs, comme le système de freinage régénératif, pour augmenter cette autonomie. Le prolongateur d’autonomie est un dispositif en forme de petite remorque, attaché au véhicule électrique. Il embarque un petit moteur thermique qui contient un chargeur, permettant de recharger les batteries des REV. Pour certaines marques, cet équipement dispose d’une autonomie nécessaire pour parcourir au moins 600 km.

Les voitures électriques à prolongateur d’autonomie constituent les solutions alternatives pour limiter l’utilisation d’un moteur thermique.

Les voitures tout-électriques ou BEV

Les BEV (Battery Electric Vehicle) fonctionnent à l’aide d’une batterie et d’un moteur électrique. Contrairement aux EREV ou PHEV, les voitures tout-électriques utilisent de l’électricité pour avancer. Leur moteur est alimenté par un grand nombre de batteries, qui peuvent emmagasiner une charge électrique entre 15 et 100 kWh. Et leur capacité permet, par exemple aux modèles les plus chers de parcourir d’environ 150 km à plus de 630 km. De nos jours, les voitures tout-électriques sont certainement les véhicules les moins polluants du marché.

Certes, les voitures électriques vous procurent un confort de conduite optimal. Mais, ceci dépend aussi de leur vitrage. Si le pare-brise et les rétroviseurs de votre voiture électrique se détériorent, nous vous conseillons de contacter les garages situés à proximité de votre domicile, car votre sécurité en route en dépend. Chez OuiGlass Niort, nous disposons de tous les équipements de pointe nécessaires pour remplacer vos rétroviseurs et votre pare-brise. Vous pouvez nous contacter au 05 49 24 22 04 ou visiter notre site internet pour fixer un rendez-vous.

ParOuiglass Niort 36 vues
innovation de l’automobile

Depuis la création de la voiture, l’industrie automobile a connu de nombreuses évolutions. Ces dernières années, les changements touchent particulièrement la conception de voitures plus sûres et plus efficaces sur le plan énergétique. En même temps, les innovations de l’industrie automobile ont permis de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels. Les plus significatifs sont la diminution des émissions de gaz carbonique et l’enrichissement de la sécurité sur les routes.

La voiture électrique : l’une des innovations majeures dans l’industrie automobile

L’électrification des véhicules représente une innovation marquante de l’industrie automobile. Cette technologie consiste à utiliser l’électricité comme source d’énergie pour propulser les véhicules. Elle a été mise en place pour répondre aux enjeux environnementaux actuels. Les avantages de l’électrification sont nombreux : 

  • Réduction de l’émission de CO2
  • Conduite plus confortable
  • Moteur silencieux
  • Économie de carburant.

Cependant, l’électrification présente également des inconvénients, notamment en ce qui concerne l’autonomie et la durée de charge des batteries. Malgré cela, l’industrie automobile a connu une croissance significative ces dernières années en matière de voitures électriques. Des exemples tels que la Tesla Model S ou la Renault ZOE ont connu un grand succès auprès des utilisateurs. Ces modèles ont également contribué à accroître l’adoption des voitures électriques.

Innovations de l’industrie automobile : la voiture hybride

L’hybridation est une technologie qui combine deux sources d’énergie pour alimenter une voiture : un moteur électrique et un moteur à explosion. C’est l’une des technologies de l’industrie automobile qui offre de nombreux avantages sur le plan énergétique et environnemental. En effet, les véhicules hybrides ont une consommation de carburant inférieure à celle des voitures fonctionnant à l’essence. En même temps, la technologie hybride réduit considérablement les émissions de CO2 et les coûts de carburant pour les conducteurs. 

Les voitures de cette catégorie produisent également moins de bruit et de vibrations, offrant une expérience de conduite plus silencieuse et confortable. Des exemples de voitures hybrides populaires sur le marché automobile comprennent la Toyota Prius, la Ford Fusion Hybride et la Honda Accord Hybride. Les consommateurs qui souhaitent réduire leur empreinte carbone et économiser sur les carburant ont optez pour ces modèles. 

La dernière innovation de l’automobile : la conduite autonome

L’industrie automobile ne cesse de progresser avec des innovations qui révolutionnent la conduite. L’une des plus récentes innovations dans ce domaine est la conduite autonome, qui utilise les technologies ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) pour offrir une expérience de conduite plus sécurisée et plus pratique. 

La conduite autonome permet aux voitures de fonctionner de manière autonome, en utilisant des capteurs, des caméras et des logiciels avancés pour prendre des décisions en temps réel et éviter les collisions. Cette technologie offre de nombreux avantages, notamment en termes de sécurité routière, car elle peut réduire considérablement le nombre d’accidents liés à des erreurs humaines.

Si vous venez d’acquérir, une voiture équipée de la technologie ADAS, il est fortement recommandé de faire des maintenances régulières. Dans cette optique, notre centre OuiGlass Clermont Ferrand met à votre disposition notre expertise pour entretenir ou réparer le système ADAS de votre voiture. Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous appeler au 04 73 27 76 39 ou consulter notre site pour prendre un rendez-vous.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 47 vues

La voiture électrique est une alternative écologique de plus en plus populaire par rapport aux voitures à moteur thermique. Elles sont alimentées par des batteries rechargeables et ne produisent pas d’émissions nocives pour l’air que nous respirons. Les avantages environnementaux et économiques de la conduite d’une voiture électrique sont nombreux, mais beaucoup de gens hésitent encore à franchir le pas. Dans les lignes qui suivent, vous pourrez comprendre les raisons pour lesquelles choisir une voiture électrique peut être considéré comme une décision avisée.

Voiture électrique : une option pour préserver l’environnement

L’un des avantages environnementaux les plus évidents de la voiture électrique est son absence d’émissions nocives pour l’air respirable. Contrairement aux véhicules à essence qui contribuent à la pollution de l’air, les voitures électriques fonctionnent à l’électricité et ne produisent pas de gaz d’échappement. En conduisant un véhicule à zéro émission, vous contribuez à la protection de la planète et du bien-être collectif.

Par ailleurs, les voitures électriques réduisent la dépendance aux combustibles fossiles. Les combustibles fossiles tels que le pétrole sont des sources d’énergie qui doivent être extraites du sol. Ils sont limités et non renouvelables. En utilisant l’électricité pour alimenter les voitures, vous réduisez votre dépendance aux combustibles fossiles. De plus, cela favorise la transition vers des formes d’énergie renouvelable comme le solaire et l’éolienne.

Voiture électrique : un choix idéal pour votre portefeuille

Une voiture électrique affiche un coût de carburant plus réduit que les véhicules équipés d’un moteur à combustion. En effet, l’électricité est plus avantageuse que l’essence en termes de coût. Cela implique des économies financières sur votre facture de carburant. 

Les autos électriques ont également un coût d’entretien moins élevé. La propulsion à moteur électrique comporte un minimum d’éléments en mouvement par rapport aux moteurs combustibles. Cela signifie que la probabilité d’usure ou de défaillance des éléments est réduite. En outre, les voitures électriques n’ont pas besoin de vidanges d’huile régulières, ce qui peut réduire encore les coûts d’entretien.

Par ailleurs, le gouvernement offre des avantages fiscaux et des subventions pour l’achat de voitures électriques. Ces avantages peuvent inclure des crédits d’impôt, des rabais sur les taxes d’immatriculation et des subventions pour l’installation de bornes de recharge. Tout cela facilite l’achat d’une voiture électrique et rend le choix plus attrayant pour les consommateurs.

Quels sont les véhicules électriques les plus abordables ? 

Le marché des voitures électriques est en pleine croissance. Cependant, il peut être difficile de savoir par où commencer lorsqu’il s’agit d’acheter une voiture électrique. Heureusement, les constructeurs s’efforcent progressivement de proposer des modèles très abordables. Par exemple, la Renault Zoé, la Volkswagen ID.3, la Dacia Spring et la MG ZS EV sont toutes des voitures électriques facilement accessibles en termes de prix. 

Pour une option avec un très bon rapport qualité-prix, La Nissan Leaf est une voiture électrique populaire qui offre une autonomie allant jusqu’à 240 km. Elle est équipée d’un système ADAS pour faciliter votre conduite.

Par ailleurs, si vous avez déjà une Nissan Leaf, il est important d’entretenir et de calibrer régulièrement votre système de conduite ADAS. Dans ce cadre, vous pouvez vous rapprocher de notre centre OuiGlass Strasbourg pour une réparation rapide et de qualité. Profitez de notre expertise et de notre expérience pour assurer votre sécurité sur la route. Contactez-nous dès maintenant au 03 69 71 99 50 ou consultez notre site pour prendre rendez-vous.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 40 vues

Fastned est un réseau de stations de recharges pour véhicules électriques. Elle complète l’offre Total Energie et Ionityt. En effet, c’est sur les autoroutes françaises A31, A39 et A36 qu’elle a inauguré ses 4 premières stations. Au premier abord, 4 stations avec 4 bornes peuvent paraître insuffisantes. Toutefois, Ionity avait démarré son réseau avec deux stations et compte aujourd’hui plus de 72 stations sur le territoire français.

Inauguration de 4 stations Fastned et 5 à venir

Le 30 Novembre, 4 stations ont été inaugurées par Fastned. En effet, ces dernières ont vu le jour suite à la réponse à un appel d’offre lancé par le réseau APRR. Aussi, ce dernier a été remporté par l’opérateur pour l’implantation des recharges rapides sur les différentes aires d’autoroute. Par conséquent, les premières stations Fastned sont localisées sur le territoire français de la façon suivante :

  • Pont Val de Saône (Autoroute 39, Dole)
  • Écot (Autoroute 36, Montbéliard)
  • Gevrey-Chambertin Ouest (Autoroute 31, Dijon)
  • Pont Chêne d’Argent (Autoroute 39, Dole)

Dans les prochaines semaines, 5 autres stations s’ajouteront aux 4 premières. Concrètement, elles seront réparties sur l’Autoroute 6 entre Dijon et Paris, puis Lyon et Dijon, ainsi que sur la route conduisant vers la Suisse. Finalement, le fait d’avoir remporté cet appel d’offre a permis à Fastned de gagner l’exploitation des stations de recharge pour une durée de 14 ans.

Quant au réseau APRR, il annonce que d’ici fin 2022, 100 % de leurs aires de services devraient disposer de stations de recharge électrique à haute puissance soit 150 à 350 kW.

Finalement, Fastned a pour ambition de devenir un opérateur important de la recharge rapide des voitures électriques. Effectivement, le réseau devrait déployer son maillage sur plusieurs concessions d’autoroute, en s’installant aussi au niveau des grandes villes.

L’histoire de Fastned

Tout d’abord, Fastned est une entreprise indépendante des constructeurs autos et se base à Amsterdam. Dès 2012,  l’opérateur débute l’implantation du réseau de recharge au Pays-Bas avec une haute visibilité. Aussi, il dispose de 120 stations de recharge fonctionnelles.

Parallèlement, le territoire français est le 6ème pays où s’implante Fastned. En effet, l’entreprise est déjà installée en Allemagne, au Royaume-Uni, en Suisse et en Belgique où elle détient un réseau de 177 stations pour recharge rapide. A titre informatif, le développement du réseau à l’international a été possible grâce à une levée de fond d’un montant de 150 millions d’euros.

Les offres pour les automobilistes

Le 30 novembre 2021, 4 stations Fastned ont été inaugurées en France. Aussi, ces dernières présentent les caractéristiques suivantes :

  • 4 bornes de recharge Combo CCS dotées d’une puissance allant jusqu’à 300 kW.
  • Repérables grâce à leur teinte jaune au-dessus.
  • 4 connecteurs CCS comportant une borne AC 22 kW et un connecteur CHAdeMO (50 kW).
  • Toit équipé de cellules photovoltaïques.
  • Energie 100 % renouvelable (solaire et éolien).
  • Tarif standard de recharge fixé à 0,59 euros par kWh.

Enfin, le nombre de points de recharge continuera probablement d’évoluer avec le temps afin de satisfaire la demande des conducteurs. Ils pourront ainsi s’étendre en passant de 4 à 12 points de charge.

En conclusion, 4 stations de recharge Fastned ont déjà été inaugurées le 30 novembre et 5 autres ne devraient pas tarder à voir le jour dans les semaines à venir. Finalement, Fastned a d’ores et déjà fait une entrée ne laissant pas indifférente la concurrence dans l’écosystème de la recharge de véhicules électriques.

Que vous rouliez en voiture électrique, hybride ou classique, il est essentiel de garder un œil sur votre vitrage auto. Chez OuiGlass Thiers, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise remplacé se recycle systématiquement. D’ailleurs, en cas d’impact ou de bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante. Ainsi, vous pouvez dès à présent  joindre notre équipe de professionnels par téléphone au  04 63 01 63 63 ou prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiGlass Thiers 280 vues

L’année 2021 est synonyme de changements et de nouveautés pour les conducteurs. De nos jours, disposer d’une voiture vous incite à rester informé au sujet des changements et des nouvelles lois concernant les voitures, la conduite ou la sécurité routière. Voici ci-dessous les nouvelles mises à jour susceptibles de vous intéresser en tant qu’automobiliste.

Changements 2021 : Le malus écologique pour les conducteurs

L’édition du projet de loi de finances de l’année 2021 a reconnu une modification à la hausse du barème des malus écologiques apportée par l’Assemblée Nationale.

Dans ce sens, tout véhicule émettant plus de 132g de CO2 par kilomètre est désormais touché par un malus qui atteint 50€ de pénalité. Auparavant, ce malus ne s’appliquait qu’aux véhicules émettant plus de 137g de CO2 par kilomètre en 2020.

La valeur des malus atteint les 450€ si votre véhicule émet entre 137g et 149g de CO2 par kilomètre, et peut dépasser les 1500€ si votre véhicule émet plus de 160g de CO2 par kilomètre. Un Super-Malus est appliqué sur les véhicules dont l’émission du CO2 dépasse les 218g/km avec une amende qui franchit le seuil des 30.000€ au lieu de 20.000€ en 2020.

 L’achat d’une voiture électrique d’occasion 

Dans le cadre de son engagement dans le domaine écologique et environnemental, le gouvernement est dans une optique d’inciter les conducteurs à s’orienter davantage vers un choix de véhicule écologique ou d’occasion. Dans ce sens, ce dernier a mis en place un bonus qui atteint 1000€ pour chaque achat de voiture électrique d’occasion.

Cette initiative a affiché un remarquable changement au niveau des préférences d’achat de voitures d’occasion sur le marché automobile. En effet, on constate une hausse d’achat de véhicules électriques qui a atteint 14000 ventes en 2020, ce qui représente approximativement le triple de leur volume de vente en 2019.

 Prix des péages routiers 

Chaque année, depuis plus de 15 ans, les conducteurs ont pour habitude de s’attendre à des augmentations au niveau des tarifs de péages. Par ailleurs, la dernière hausse appliquée n’est que de 0.37% par rapport à l’année dernière (la plus faible hausse du XXIe siècle). Le gouvernement justifie cette augmentation par le taux d’inflation qui affiche 0.2% suite à la crise sanitaire.

Nouveaux radars 

Des radars ont récemment été installés en phase de test sur Montpellier et Montbéliard. Appelés « Radars urbains », leur mission ne consiste pas seulement à verbaliser les excès de vitesse et le non-respect des feux rouges. En effet, leur rôle est également de surveiller le respect de la priorité des piétons et de l’arrêt du STOP.

D’autre part, ces radars urbains ont la faculté de repérer les automobilistes qui utilisent leur téléphone au volant et le non-respect des distances de sécurité. Pour résumer, le déploiement de ces radars vise un comportement irréprochable des chauffeurs et conducteurs au volant.

Par ailleurs, maintenir vos vitrages automobiles en bon état est une règle d’or à ne pas oublier pour une conduite en toute sécurité. Chez OuiGlass Le Havre, nous garantissons la pose de votre pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules. En cas d’impact ou bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne sur notre site web ou par téléphone au 02 32 92 08 32.

ParOuiGlass Le Havre 368 vues

Choisir entre voiture électrique ou au gaz naturel n’est pas un choix à faire à la légère. Vous avez besoin d’une voiture et vous hésitez ? Vous désirez minimiser son impact environnemental ? L’électrique se décline en mode hybride plug-in, le diesel est en perte de vitesse et le gaz naturel espère rencontrer plus de succès que le LPG (gaz de pétrole liquéfié). Comment faire son choix parmi ces voitures qui se disent plus vertes ?

Choisir une voiture électrique ou au gaz naturel

Alimentée par une source d’énergie renouvelable, c’est la solution consommant le moins d’énergie et émettant le moins de gaz à effet de serre. En-dehors de chez soi, il est impossible de maîtriser la nature de l’électricité disponible dans les bornes de recharges. Cependant, pour que l’écobilan global de la voiture électrique soit positif, le moyen de production de l’électricité est décisif. Les émissions de CO2/km seront supérieures à celles d’une voiture thermique si l’électricité est produite au charbon.

1/ Avantages de la voiture électrique

  • Un bel avenir
  • Pas de polluant de l’air et pas d’émission de CO2 à l’utilisation
  • Silencieuse
  • Peu d’entretien
  • Économique à l’utilisation

2/ Inconvénients de la voiture électrique

  • L’impact de ses batteries
  • On utilise de plus en plus de batteries au lithium pour les véhicules ainsi que pour leurs équipements informatiques et électroniques. Cela accroît la pression sur ce métal rare.
  • La recharge reste une contrainte
  • La capacités des batteries est plus importante et peut aller jusqu’à 100 kWh ce qui conduit à plus de poids, plus d’impact à la fabrication et plus de temps pour les recharger.
  • La disponibilité des bornes
  • Elle coûte cher à l’achat

La voiture hydrogène

Il s’agit d’une voiture électrique alimentée par une pile à combustible. L’oxygène (O2) et l’hydrogène (H2) se combinent pour fournir de l’électricité au moteur. Le seul rejet est de l’eau (H2O).

96% de l’hydrogène est produit à partir d’énergies fossiles (gaz, pétrole ou charbon). On peut produire l’hydrogène par électrolyse de l’eau, cela demande beaucoup d’électricité. Avec une électricité bas carbone l’écobilan sera favorable. Cela n’a pas d’intérêt si c’est une électricité produite avec du charbon.

Avec le déploiement des stations de recharge, la percée des énergies renouvelables et la démocratisation de la technologie, cette solution sera probablement privilégiée un jour.

La voiture au gaz naturel

Il s’agit du même gaz que celui qui alimente nos chaudières mais comprimé.

Le GNV est le gaz naturel pour véhicules. Les émissions sont fortement réduites par rapport à un moteur diesel : -50% à -60% de NOX, -99% de particules, -7% de CO2 et -99% de SOX .

Il est possible de produire le GNV par biométhanisation, à partir de matière organique (telle que les déchets agricoles ou organiques). Dans ce cas, des bactéries dégradent la matière organique pour donner du biogaz qui, une fois purifié, devient du biométhane.

L’avantage par rapport au méthane classique d’origine fossile est que les déchets sont valorisés de façon utile et le bilan carbone est pratiquement neutre.

Pour conclure, l’empreinte écologique des voitures électriques est la meilleure. La production de la batterie est bien compensée par un fonctionnement à partir de sources renouvelables. Les voitures qui fonctionnent au gaz naturel synthétique (SNG) consomment cinq à six fois plus d’électricité que les voitures électriques.

La voiture écologique parfaite n’existe pas. On peut éventuellement parler de véhicules qui consomment peu et qui ont un moindre impact tout au long de leur cycle de vie.

Concrètement, les voitures hybrides et les voitures électriques sont les meilleures options mais sont chères à l’achat. Bien qu’elles soient plus économiques à l’usage, elles ne sont pas à la portée de toutes les bourses.

Que vous ayez une voiture électrique, hybride ou classique, le centre Ouiglass Le Havre prendra votre véhicule en charge pour tout remplacement ou réparation de pare-brise. Prenez RDV sur notre site ou consultez notre équipe via le 02 32 92 08 32.

ParOuiGlass Le Havre 430 vues

SMART EG FORTWO BLUEDAWN 2020 signée Brabus, c’est l’édition spéciale de la petite citadine du groupe Daimler qui va parcourir les ruelles les plus étroites de la ville. Bi-place avec une carrosserie bleue, bien équipée et prête pour affronter le quotidien, l’édition bluedawn est purement citadine et stylée à la fois.

SMART EG FORTWO BLUEDAWN

  • Dotée d’accessoires assez spécifiques et d’une couleur bleu velours matte qui la rend très chic et stylée.
  • De plus, elle se démarque avec son nouveau style et une carrosserie signée Brabus.
  • Par ailleurs, cette série spéciale est disponible au prix de 33 350 euros sur le marché français en pulse ou en prime.

Très chic, très citadine

  • D’une agilité très remarquable, cette nouvelle Smart Fortwo est totalement électrifiée.
  • Dotée d’une motorisation électrique qui développe 82 ch et 160 Nm de couple et d’une vitesse maximale de 130 km/h.  
  • Équipée d’une batterie de 17,6 kWh qui lui autorise une autonomie de 153 km en cycle WLTP.
  • Cette version bluedawn se caractérise par la signature du grand préparateur allemand Brabus en carrosserie aérodynamique.
  • Vêtue d’une belle robe en bleu velours mat, avec une note en noir sur le spoiler avant
  • Vêtue de jupes latérales, de diffuseur arrière, de coques de rétros, de jantes et de calandre.

Quel que soit le type de véhicule que vous conduisez, il est impératif de maintenir vos vitrages automobiles en excellent état. Par ailleurs, Chez OuiGlass Avignon, relever des défis technologiques, on adore! En cas de besoin, prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 04 69 96 91 19.

ParOuiGlass Avignon 461 vues

Économiser l’énergie de votre voiture électrique est essentiel et cela nécessite de faire attention à son mode de consommation. De ce fait, adopter de bons gestes au quotidien va permettre d’assurer et maintenir le bon fonctionnement de la batterie. Voici quelques conseils à suivre.

Économiser l’énergie de votre voiture

  • Voici un conseil en or pour économiser l’énergie de votre véhicule, ne laissez jamais tourner votre moteur quand vous arrivez devant un feu rouge.
  • La pratique « start/stop » permet de réduire considérablement l’émission de gaz polluants ainsi que l’économie d’énergie de votre voiture électrique.
  • Avec le temps, cela deviendra pour vous une habitude respectueuse de l’environnement.

Pas de coup d’accélérateur

  • Évitez d’accélérer brutalement aux feux rouges.
  • Vous pourrez gagner jusqu’à 20% d’économie d’essence selon le modèle de votre voiture.
  • Roulez à vitesse constante et essayez de ralentir à chaque fois que vous vous approchez du point d’arrêt.

N’oubliez pas d’éteindre votre climatisation

  • Une erreur que tout le monde n’arrive pas à éviter : éteindre la climatisation. En effet, la règle est simple, si vous baissez la climatisation, cela permettra l’économie d’énergie. Essayez de garder une température supérieure à 20 degrés.
  • L’entretien de votre véhicule diminue votre consommation de carburant.
  • Veillez à bien nettoyer les filtres de votre voiture électrique car un filtre encrassé affaiblit les performances du moteur.

Quelle huile moteur utiliser pour économiser de l’énergie ?

Selon le produit utilisé, vous pouvez faire jusqu’à 3% d’économie de carburant.

En France, il existe uniquement 1.5% de voitures électriques en circulation. Élargir l’intégration des voitures à faible émission est l’objectif ultime de l’organisme intergouvernemental afin de préserver 1.5° stable pour le réchauffement climatique d’ici 2050. De ce fait, il est prévu de grimper jusqu’à 35% en pourcentage général de voitures électriques au niveau national.

Quelle que soit la voiture que vous conduisez, un micro-impact peut vite se transformer en fissure béante. Chez OuiGlass Saint Jean d’Illac, en cas d’impact situé dans le champ de vision du conducteur, vous seriez alors passible d’une amende allant jusqu’à 375€. Prenez rapidement rendez-vous avec nos experts sur notre site web ou directement par téléphone au 05 56 87 95 30.

ParOuiGlass Saint-Jean-d'Illac 442 vues

La société néerlandaise Lightyear a dévoilé sa voiture électrique à énergie solaire. 2 modèles de test basés sur la Tesla Model 3 et le Volkswagen Crafter sont en développement. Ils seront équipés d’un toit solaire panoramique. Zoom sur cette nouvelle technologie fascinante.

Lightyear One
Lightyear One

Lightyear one, un véhicule à énergie solaire

La première voiture du constructeur néerlandais, la Lightyear One, tournera à l’énergie solaire. Sur le capot et le toit de la voiture, on retrouve en effet des cellules solaires qui captent l’énergie du soleil. Grâce à cette technologie, la Lightyear peut être autonome pendant de longs mois tout en restant rechargeable à tout moment. L’avantage des cellules solaires est qu’elles ont une grande durabilité tout en restant transparentes et esthétiques. Lightyear espère pouvoir faire la démonstration de sa technologie au World Solar Challenge, une course de voitures tournant à l’énergie solaire, qui doit se dérouler en Australie l’an prochain.

L’énergie solaire, une solution d’avenir?

Selon les constructeurs, il se pourrait que les voitures électriques puissent se passer de recharge dans un avenir plus ou moins proche. Grâce aux progrès de la technologie solaire dans l’automobile, nous n’aurons bientôt plus à recharger nos véhicules. Pour le moment, il s’agit d’abord de permettre une autonomie de quelques dizaines de kilomètres après une journée d’exposition au soleil. Autant dire que tous les français ne seront pas logés à la même enseigne en termes de véhicules à énergie solaire !

En conclusion, les véhicules à énergie solaire devraient bientôt révolutionner le marché des électriques en permettant une recharge beaucoup plus pratique. Chez OuiGlass Le Havre, nous prenons en charge tous les types de véhicules. Que vous rouliez en électrique, diesel ou essence, maintenir ses vitrages automobiles en bon état est une règle d’or à ne pas oublier. Vous avez un bris de glace? un impact? Prenez rendez-vous sous 48h avec nos spécialistes OuiGlass par téléphone au 02 32 92 08 32.

ParOuiGlass Le Havre 581 vues

Le constructeur allemand Daimler a dévoilé ses prochaines sorties pour 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’électrification est en marche. Pas moins de six nouvelles électriques viendront compléter la gamme Mercedes. Des modèles 100% électriques qui pourraient transformer l’image de la marque.

La nouvelle Mercedes EQS sera le flagship de 2021
La nouvelle Mercedes EQS sera le flagship de 2021

Les nouveaux modèles Mercedes

Mercedes démarre l’année sur les chapeaux de roues avec le lancement des SUV compacts EQA et EQB dès 2021. Ces proches parents des actuels GLA et GLB permettront au constructeur de rivaliser avec ses concurrents sur le segment des SUV électriques. Ils auront en plus le mérite d’être produits en France dans l’usine de Hambach en Moselle.

La plus attendue des nouvelles sorties est la future grande berline électrique Mercedes EQS. Conçue pour rivaliser avec Tesla, cette berline sera produite à partir de 2021 près de Stuttgart en Allemagne. Elle représente tout le savoir-faire de la marque avec une autonomie exceptionnelle de 700 km et un design ultra moderne. En plus, il n’y aura aucun compromis sur la performance puisque celle-ci sera équipée d’une puissance équivalente à 470 ch.

Enfin, la Mercedes EQE viendra étoffer la gamme à partir de 2022. Ce sera un modèle intermédiaire entre la très luxueuse EQS et l’entrée de gamme Mercedes. Elle viendra ainsi offrir une alternative à la version thermique de la Mercedes Classe E. Avec son intérieur design et son prix plus accessible, elle pourrait séduire les automobilistes à partir de 2022.

Mercedes à l’ère de l’électrique

Si Mercedes était jusque-là connu pour son manque d’engouement pour les véhicules électriques, on peut dire que la situation va complétement changer dans les deux prochaines années. La compétition entre Tesla, Mercedes et BMW sur le segment des berlines 100% électriques ne fait que commencer !

Chez OuiGlass Saint Jean d’Illac, nous prenons soin des vitrages de vos véhicules. Que vous rouliez en berline ou en citadine, il est essentiel de rester vigilant pour maintenir vos vitrages automobiles en bon état. Après un impact, la fissure est plus vite arrivée que vous ne le pensez ! Alors pour tout bris de glace, n’hésitez pas à faire examiner vos vitrages par nos spécialistes de OuiGlass Saint Jean d’Illac. Rendez-vous sur notre site web ou joignez nous par téléphone au 05 56 87 95 30.

ParOuiGlass Saint-Jean-d'Illac 845 vues