Archive de l’étiquette véhicules électriques

Parmi les nombreux avantages de la voiture électrique, on cite souvent son coût d’entretien qui est moins cher que celui de son homologue thermique. Mais il faut encore vérifier si c’est réellement le cas. Quelle économie peut-on réaliser par rapport à l’entretien d’un véhicule thermique ?

L’entretien d’une voiture électrique : moins contraignant que celui d’une voiture thermique ?

Il faut savoir que le coût réduit de l’entretien d’un véhicule électrique s’explique surtout par sa mécanique plus simple. Les véhicules électriques possèdent en effet moins de pièces que leurs homologues thermiques : pas de courroie de distribution, pas de boîte à vitesse ou d’embrayage, pas besoin de vidange, etc. Sur une voiture électrique, seulement trois fluides sont à renouveler régulièrement : le liquide de frein, le liquide refroidissement et le liquide lave-glace.

La maintenance d’une électrique se concentre essentiellement sur l’entretien :

  • Du filtre à air qui empêche les particules externes de pénétrer dans le système de ventilation ;
  • Des plaquettes de frein qui s’usent moins rapidement que sur une voiture thermique, car les voitures thermiques emploient un système de freinage régénératif ;
  • Des pneus ;
  • Des amortisseurs ;
  • De la batterie électrique qui doit être rechargée dès lors que sa capacité descend en dessous de 70 %.

De plus, la révision d’un véhicule électrique peut être effectuée tous les 30 000 km, contre 15 000 à 20 000 km pour un véhicule thermique.

D’après une étude réalisée par des organismes américains, le coût d’entretien d’une électrique serait 35 % moins cher que celui d’une thermique équivalente. Sur cinq d’utilisation, le budget annuel d’entretien d’une voiture électrique avoisine les 800 € par an, contre 1 000 € à 1 6000 € pour une voiture thermique. Sur la durée de vie totale d’une voiture électrique, les particuliers peuvent alors réaliser des économies moyennes de plus de 4 000 €.

Peut-on s’attendre à des coûts encore moins élevés à l’avenir pour l’entretien d’une voiture électrique ?

Grâce aux progrès technologiques actuels, le coût d’entretien d’une voiture électrique tend à diminuer. Désormais, les nouveaux modèles de voitures électriques disposent de batteries plus durables dans le temps et d’une autonomie bien plus élevée que les premiers modèles. Les particuliers peuvent alors parcourir plus de kilomètres, sans avoir à se soucier de changer la batterie. Cela va donc inévitablement impacter les frais totaux engagés dans l’entretien d’une voiture électrique.

Les coûts d’entretien et de réparations ne sont toutefois pas les seuls points où le particulier peut faire des économies avec sa voiture électrique. Il faut savoir que la recharge coûte nettement moins cher qu’un plein de carburant.

On peut alors affirmer que la possession d’une voiture électrique est bien plus économique que de posséder une voiture thermique. Sans compter les nombreuses aides de l’État qui permettent de réduire les dépenses les plus conséquentes liées au véhicule électrique.

Outre l’entretien « traditionnel » du véhicule, il y a aussi les éventuelles réparations comme le remplacement de vitres ou de pare-brise. Pour bénéficier des meilleurs tarifs dans ce domaine, n’hésitez pas à solliciter nos services. Chez OuiGlass, nous proposons des services de remplacement de vitres, mais aussi de réparation d’impact et d’optique de phares. Pour prendre rendez-vous, rendez-vous directement sur notre site web.

ParOuiGlass 37 vues

Selon les déclarations de Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, la taxe sur la masse en ordre de marche (ou malus de poids) des voitures lourdes sera étendue jusqu’en 2024. Si cette dernière concernait principalement les véhicules thermiques neufs de plus de 1,8 tonne, ce barème risque d’être abaissé progressivement dans les mois à venir. Cependant, qu’est-ce que le malus de poids sur les voitures lourdes ? Quelles sont les voitures qui sont touchées et quelles sont celles qui sont exemptées ? 

Ce qu’il faut savoir sur le malus de poids pour les voitures lourdes 

Le malus de poids, ou taxe sur la masse en ordre de marche (TMOM), est une éco taxe additionnelle qui doit être payée au moment de la première immatriculation de certaines catégories de véhicules. Elle est appliquée aux véhicules thermiques neufs jugés très polluants et est généralement associée à la taxe sur l’émission de CO2 et sur la puissance administrative.

Les barèmes fixés dans le cadre du paiement du TMOM sont régis par l’article 55 de la loi de finances pour 2021 ainsi que par certains articles (L421-62 à L421-64 et L401-71 à L421-81) du code des impositions sur les biens et services. Cependant, d’ici au courant 2024, ceux-ci vont connaître certains ajustements. Le ministre délégué chargé des Transports annonce notamment un abaissement progressif du seuil du poids des voitures concernées.

Toujours selon ses dires, le poids des véhicules influence grandement leur consommation en énergie et leur potentiel polluant. Il s’agit donc d’une démarche essentiellement écologique qui vise à réduire les émissions de carbone de l’Hexagone.

Quelles sont les différentes sortes de véhicules affectés par le malus au poids ?

Le malus de poids s’applique principalement aux véhicules de particuliers, aux véhicules destinés à transporter des voyageurs et aux véhicules de style « camions pick-up » dotés d’au moins 5 places assises. Pour évaluer le montant de leur taxe, ces derniers sont classés dans l’une des catégories suivantes :

  • Les véhicules concernés par le nouveau dispositif d’immatriculation
  • Les véhicules réceptionnés UE et n’étant pas concernés par le nouveau dispositif d’immatriculation
  • Les véhicules non réceptionnés UE et n’étant pas concernés par le nouveau dispositif d’immatriculation

Quelles sont les catégories de voiture qui sont exemptées de malus ?

Le malus au poids ne s’applique pas aux voitures utilitaires ainsi qu’aux voitures appartenant aux personnes présentant un handicap. C’est notamment le cas :

  • Des voitures accessibles en fauteuil roulant
  • Des voitures acquises par des individus présentant une carte mobilité inclusion avec la mention invalidité ou une carte d’invalidité militaire
  • Des voitures acquises par des individus ayant un enfant mineur à charge présentant une carte mobilité inclusion avec la mention invalidité

L’exonération s’applique également dans le cas d’une location de longue durée pour les personnes en situation de handicap. Néanmoins, dans le cas des propriétaires, elle n’est valable que pour un seul véhicule par bénéficiaire.

Qu’en est-il des véhicules électriques ?

Bien qu’elles soient beaucoup plus lourdes que les véhicules thermiques, les voitures électriques ne sont pas concernées par le paiement de l’écotaxe sur le poids. Selon les dires de Clément Beaune, cette décision permet de rester cohérent en sachant que les pays membres de l’Union européenne promeuvent actuellement la transition vers l’électrique.Chez OuiGlass, nous nous soucions avant tout de votre sécurité en vous proposant notre expertise. Nous vous proposons un verre de haute qualité conforme à la norme européenne 43R. Nos équipes d’experts se feront un plaisir de vous conseiller en apportant leurs expertises. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

ParOuiGlass Editeur 43 vues

La démocratisation des véhicules électriques a considérablement bouleversé le marché de l’automobile. En effet, si les leaders dans ce domaine ont toujours été les Européens, les Chinois gagnent actuellement de plus en plus de terrain. En France, nous sommes d’ailleurs de plus en plus nombreux à adopter les voitures issues de l’Empire du Milieu. Malheureusement, cet essor se fait au détriment des marques locales qui y voient une certaine forme de concurrence déloyale. Mais qui sont ces marques chinoises qui font tant parler d’elles ? Ces nouveaux arrivants représentent-ils réellement un danger pour les entreprises françaises ? Et surtout, quelles sont les mesures adoptées par le gouvernement de l’Hexagone pour freiner leur expansion ?

Quelques chiffres sur le marché de l’exportation automobile en Chine

S’ils étaient quasiment invisibles jusque-là, les marques automobiles chinoises émergent désormais de terre et se font une place sur le marché mondial. D’ailleurs, leur croissance est fulgurante avec une hausse des exportations de près de 75 % au début du semestre 2023.

Pour s’en faire une idée, le pays a exporté un total de 2,14 millions de véhicules au cours de cette période. Parmi eux, on compte environ 535 000 voitures électriques avec une prédominance importante des marques BYD et MG Motors. Si on se réfère aux données de l’an passé, on découvre une croissance d’exportation de plus de 150 % pour les voitures à fonctionnement écologique chinoise.

Des marques chinoises de plus en plus présentes sur le marché

Parmi les labels automobiles les plus cotés en France, il est impossible de passer à côté de noms tels que BYD, Great Walls Motors, Seres Aiways ou encore Wey. Après une entrée en scène impressionnante au Mondial de l’Auto, ces derniers ont considérablement marqué les esprits avec leurs pouliches haut de gamme.

BYD est d’ailleurs la marque qui a le plus fait sensation avec la présentation de 3 modèles conçus exclusivement pour le marché européen : Han, Tang EV et Atto 3. Bien qu’elle soit déjà une véritable référence en termes de voiture électrique à l’échelle internationale (2e producteur de voitures électriques derrière Tesla), ce géant chinois semble vouloir s’implanter durablement dans le parc automobile de l’Hexagone.

Les voitures chinoises sont-elles une menace pour les entreprises automobiles françaises ?

Grâce à l’évolution rapide de leurs technologies de batterie et de motorisation, les Chinois sont capables de produire des véhicules puissants et économes à moindre coût. Avec une autonomie pouvant atteindre les 500 km et des prix avoisinant les 30 000 euros pour les modèles en milieu de gamme, les géants chinois risquent d’étouffer les constructeurs européens. Ces derniers enregistrent effectivement un retard important sur tous les plans.

Bonus écologique 2024 : à quoi faut-il s’attendre ?

En réponse aux méthodes de conquête agressives des firmes automobiles chinoises, le gouvernement français a décidé de prendre quelques mesures pour protéger les marques locales. Ainsi, grâce aux projets liés au bonus écologique, les voitures électriques polluantes (notamment celles utilisant de grandes quantités de CO2) se verront fortement pénaliser.

D’un point de vue économique, cela risque de mettre en péril leur accès au marché français à partir de 2024. Par conséquent, malgré leur prix de base attrayant, les taxes imposées peuvent ainsi les rendre trop coûteuses pour les standards actuels.

Chez OuiGlass, nous nous sommes entourés d’une équipe d’experts et d’équipements de haute précisions pour garantir votre sécurité. Spécialisés dans la réparation et dans le remplacement de tout type de vitrages. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

ParOuiGlass 32 vues
modèles de voitures

L’industrie automobile a considérablement évolué depuis la sortie du tout premier véhicule. Tant de modèles ont été créés que les conducteurs se surprennent aujourd’hui à avoir l’embarras du choix. Des premiers véhicules motorisés aux véhicules électriques nouvelle génération, découvrons ensemble les chefs-d’œuvre qui ont révolutionné leur époque et le monde de l’automobile.

Benz Patent-Motorwagen

Considérée comme la toute première voiture au monde, la Benz Patent-Motorwagen a été construite en 1885 par Carl Benz.

Cette voiture ressemble d’un point de vue esthétique à une calèche. Imposante mais rapide pour sa taille, elle est dotée d’un moteur à combustion interne à un cylindre. Ce moteur est associé à des équipements que l’on retrouve encore sur des automobiles modernes :

  • Un allumage électrique
  • Un radiateur à eau
  • Un carburateur
  • Un châssis en acier

La Benz Patent-Motorwagen a été officiellement présentée au grand public en 1886. Elle a permis l’éclosion de la marque Mercedes-Benz.

Ford model T

Surnommée Flivver aux États-Unis, la Ford model T a été conçue de 1908 à 1927. C’est une invention de la Ford Motor Company qui, à sa création, était dirigée par Henry Ford.

La Ford model T fait partie des automobiles qui ont révolutionné l’histoire, car elle est considérée comme le tout premier véhicule accessible au peuple.

Ce véhicule révolutionnaire était doté d’un moteur 4 cylindres en ligne 177 po3 (2,9 l) 95,2 x 101,6 mm à soupapes latérales. Il pouvait produire jusqu’à 20 hp (14,9 kW) à 1800 tr/min. En effet, la Ford model T avait une vitesse maximale de 45 km/h. Ce qui à l’époque était assez respectable.

Mini

La mini est une voiture d’entrée de gamme fabriquée par l’ingénieur anglo-grec Alec Issigonis. Vendue sous plusieurs marques, elle a connu un succès fulgurant dans les années 60.

Le véhicule a une vitesse maximale de 145 km/h et ne consomme que peu d’essence.

Volkswagen Type 1

La Volkswagen Type 1 aussi appelée Volkswagen Coccinelle est l’un des véhicules les plus vendus de tous les temps. Créé par le constructeur du même nom, il est sorti officiellement en 1938.

Pour la petite histoire, la Volkswagen Type 1 a été construite à l’initiative du chancelier allemand Adolf Hitler. Le « führer » voulait concevoir une automobile du peuple. Alors, il a fait appel à l’ingénieur autrichien Ferdinand Porsche pour l’aider à réaliser son projet.

Citroën 2CV

S’il y a bien une voiture qui a connu une renommée internationale, c’est la « deux chevaux ». Construit par la société Citroën, ce véhicule populaire français a été vendu à plus de 5,1 millions d’exemplaires. En fait, il est l’un des véhicules français les plus vendus de l’histoire.

En concevant la « deux chevaux », Citroën a permis aux fermiers de troquer leurs calèches contre un véhicule motorisé. La sortie de ce véritable bijou a marqué l’histoire de l’industrie automobile.

Toyota Prius

On ne peut parler de révolution automobile sans évoquer la Toyota Prius. Le premier véhicule hybride à avoir été présenté au monde.

La Toyota Prius a été créée dans les années 90. C’est une automobile combinant un moteur à essence avec deux moteurs générateurs électriques. Depuis cette première création et jusqu’à aujourd’hui, quatre générations de Prius sont sorties.

GM EV1

Il s’agit de la première voiture entièrement électrique. Conçue par General Motors, elle n’a jamais été commercialisée.

Pour tester sa fiabilité, son concepteur l’a loué à des conducteurs en Californie et en Arizona. Son but était de recueillir un maximum d’informations pour améliorer l’invention.

Puis, sans donner d’explication, il a procédé au rapatriement de tous les véhicules. Des rumeurs disent que les lobbies pétroliers ont joué un rôle dans cette décision.

Chez OuiGlass Nevers, nous proposons diverses prestations. Notre équipe d’experts à la capacité et le savoir-faire nécessaire pour rénover tous les types de vitrages, décalaminer et réparer les impacts. N’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le site si vous désirez faire appel à nos services. Vous pouvez également nous joindre en composant le 03 86 58 33 63.

ParOuiGlass Nevers 38 vues

Les camions électriques disposeront prochainement de leurs bornes de recharge. Les grands constructeurs européens travaillent remarquablement sur ce projet. Une transition vers ces moyens de transport verts est en cours. En effet, le challenge est élevé mais il est prévu qu’il se concrétise d’ici 2027.  

Développement des moyens de recharge des poids lourds électriques

Le monde technologique et électrique a fait une avancée remarquable concernant la performance des moyens de locomotion électriques et des infrastructures installées sur nos routes.

A ce sujet, les projets de mise en place de bornes de recharges pour véhicules électriques ne cessent de croître. Quant aux poids lourds, de grands constructeurs européens font le nécessaire pour faire en sorte que des bornes de recharge soient disponibles d’ici 2027.

Malgré le fait qu’il n’y ait que 10 stations de recharges pour poids lourds en Europe, l’expansion des réseaux de bornes de recharges pour camions se met en place. Dans ce contexte, le PDG de la filiale du groupe Volkswagen «Traton » soutient que l’avenir du transport est électrique et qu’un rapide développement de points de recharges est nécessaire.

Importance des équipements de recharge des camions électriques

Le nombre d’outils mis en place pour recharger les camions électriques est relativement important. En effet, les batteries nécessaires à leur fonctionnement sont d’une capacité colossale.

De surcroît, si un camion est alimenté par la recharge des infrastructures consacrées aux véhicules électriques légers, cela engendrera un ralentissement du processus et nécessitera plusieurs jours pour la recharge.

C’est pourquoi des infrastructures conçues exclusivement pour les camions doivent être mises à la disposition des conducteurs. Pour ce faire, 3 grands constructeurs de poids lourds ont entamé le travail pour munir les conducteurs de camions électriques de plusieurs bornes de recharges d’ici 2027.

A titre informatif, d’ici 2025, l’Association des Constructeurs Européens d’Automobiles considère que le nombre de points de recharge publics nécessaires aux camions électriques est compris entre 10 000 à 15 000. Concrètement, l’objectif à atteindre est de 42 000 points de recharge d’ici 2030.

Application du développement de recharges

Traton (Scania et Man), Volvo Group (Volvo Trucks et Renault Trucks) et Daimler Trucks ont signé un accord afin de mettre au point le réseau de bornes de recharges destiné aux poids lourds.

En juillet 2021, la création d’une joint-venture a été finalisée entre eux. Objectivement, leur projet commun consiste à l’accélération du nombre d’infrastructures pour valoriser les conducteurs de camions électriques ainsi que la conversion de l’UE vers des moyens de transport verts.

Concrètement, les constructeurs aspirent à positionner 1700 points de recharge en faveur des camions électriques d’ici l’année 2027. Aussi, les bornes seront réparties sur toute l’Europe à travers les endroits de déchargement, les aires d’autoroutes ou encore les centres logistiques.  

En résumé, la création des points de recharges pour les camions électriques a bel et bien débuté, malgré son retard de déploiement. En plus des efforts des entreprises et des constructeurs, les pouvoirs publics ont mis en place une aide financière. En réalité, le but est d’encourager les conducteurs de camions électriques à être confiants quant à leur avenir d’ici les prochaines années et particulièrement d’ici 2027. 

Que vous conduisiez un camion ou une voiture électrique, hybride ou classique, il est important de garder un œil sur votre vitrage auto. En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez à faire appel à nos experts. Chez OuiGlass Valence, nous réparons et remplaçons tous les pare-brise sans aucun frais à avancer. De plus, nous vous offrons la franchise ou un chèque de 100 euros. Vous pouvez prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 04 82 29 38 69.

ParOuiGlass Valence 352 vues

Le moyen de recharge du véhicule électrique représente souvent un point délicat lorsqu’un conducteur désire acquérir une voiture hybride. Actuellement, les prises qui sont disponibles se distinguent par leur accessibilité ainsi que leur performance. Nous verrons ci-dessous les diverses solutions disponibles pour recharger un véhicule électrique.

Recharge du véhicule hybride et prise domestique

Elle permet de recharger la totalité des véhicules du parc électrique. En effet, l’avantage de ce type de recharge réside au niveau du coût car l’installation d’une borne de recharge spéciale n’est pas nécessaire. Cependant, elle présente quelques inconvénients :

  • Longueur du temps de charge : une prise domestique peut mettre jusqu’à 28 h pour récupérer son autonomie et recharger le véhicule électrique.
  • Possibilité d’usure de la prise : avec le temps, la prise risque de s’endommager suite aux recharges régulières.

Il est donc préférable que cette méthode demeure une solution de recharge occasionnelle, lorsque les autres moyens ne sont pas accessibles.

Prise Green’Up

La prise Green’Up est plus solide et bénéficie d’une meilleure puissance. La recharge du véhicule électrique est lente et peut atteindre 3,2 kWh ainsi qu’une intensité de 14 ampères. Concrètement, cette performance est possible grâce à l’amélioration de la conductivité.

En outre, le temps de recharge pour un véhicule hybride de dernière génération est assez long soit près de 19h. En revanche, la prise Green’Up ou prise renforcée est un mode plus fiable que la prise domestique. Ce mode de recharge est d’autant plus intéressant qu’il vous est possible de vous équiper de la prise et du disjoncteur pour 200 euros.

Toutefois, assurez-vous que la prise Green’Up soit bien raccordée à un câble compatible car il n’est pas fourni par l’ensemble des constructeurs. A défaut, le dispositif ne sera pas plus performant que la prise domestique classique.

Wallbox ou borne domestique

La borne de recharge domestique est la plus recommandée et la plus sécurisée en comparaison avec les autres dispositifs. La plupart du temps, elle permet de recharger votre véhicule pendant la nuit.

Sa puissance varie entre 3,7 kW et 22 kW et dépend de l’installation électrique domestique. De ce fait, avant l’installation du dispositif, il est préconisé de vous renseigner auprès d’un expert. Ainsi, il sera en mesure d’estimer la vitesse de charge.

D’autre part, le coût d’installation de ce type de borne domestique est d’environ 1 500 euros. Il s’agit donc d’un investissement à prendre en compte. Néanmoins, son installation par un expert d’une société agréé vous permet de bénéficier d’une TVA à 5,5 % ainsi que d’un crédit d’impôt de 300 euros.

Borne de recharge rapide

Cette borne est connue pour recharger de façon très rapide votre véhicule électrique. Pour cette raison, son déploiement doit avoir lieu sur plus de 400 aires d’autoroute d’ici la fin de l’année 2022. De surcroît, elle fonctionne avec des prises de type 4 consacrées au courant continu, en rechargeant entièrement les véhicules électriques en l’espace de 45 minutes.

Choix de prises pour votre auto électrique

Deux éléments peuvent vous éclairer avant le choix du mode de recharge :

  • Dispositif de raccordement : la plupart du temps, suite aux efforts de standardisation, les voitures hybrides actuelles sont compatibles avec plusieurs prises. Dans le cas contraire, il vous suffira de vous équiper d’un adaptateur.
  • Usage de l’auto électrique : elle assure une charge sécurisée et efficace. Les automobilistes ayant la possibilité de charger leur voiture dans un parking peuvent utiliser une prise renforcée ou Green’Up au domicile.

En conclusion, quelle que soit le moyen de recharge de votre véhicule électrique, il est indispensable de faire contrôler votre installation électrique par un expert. En effet, si l’équipement est susceptible de causer des surtensions, votre véhicule hybride risque d’être confronté à un refus de la charge.

Que vous conduisiez un véhicule à combustion aujourd’hui ou une voiture électrique demain, ne prenez pas de risques avec un pare-brise endommagé. Effectivement, il est important de garder un œil sur votre vitrage auto. N’hésitez pas à faire appel à nos experts de OuiGlass Dax. Vous pouvez prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 05 17 01 13 35. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100 euros en chèque.

Pardax 413 vues

Le covid a eu des conséquences sur le monde de l’automobile ainsi que sur les habitudes et usages des consommateurs et des automobilistes. En effet, suite aux confinements et à la pandémie, le parcours d’achat et la vente des véhicules ont bien changé.

Conséquences du Covid sur les ventes auto

Beaucoup d’achats de voitures neuves et d’occasion ont été effectués en ligne. En effet, les configurateurs en ligne sont de plus en plus utilisés par les automobilistes (54 % en 2020). La plupart des acheteurs auto sont prêts à acheter leur voiture en ligne.

Concrètement, cette configuration est possible par tous les professionnels auto proposant une livraison à domicile. Ainsi, les acheteurs commandent et réceptionnent leur nouveau véhicule sans se déplacer.

La voiture : moyen de transport sécurisé

Suite au Covid, les français utilisent d’avantage leur voiture. En effet, lors du premier déconfinement, 68% des français ont privilégié leur voiture personnelle pour leurs déplacements pour éviter les contacts dans les transports en commun.

Par conséquent, suite à la crise sanitaire, les français se sentaient plus protégés dans leur voiture. Ainsi, les concessions automobiles ont pu avoir de nouveaux clients pour l’acquisition d’un véhicule. D’ailleurs, on peut penser qu’à l’avenir, plus de français posséderont un véhicule personnel.

Hausse des ventes des véhicules électriques et hybrides

En France, le parc automobile devient écolo. En effet, après le premier confinement, l’État a soutenu les professionnels de la vente auto en augmentant de façon ponctuelle les aides à l’achat. Ainsi, les prix des bonus écologiques et les primes à la conversion ont été revalorisés durant plusieurs mois.

De plus, la prime à la conversion impliquait également les véhicules destinés à la casse. Cela a permis à un grand nombre de français non concernés avant de tirer profit de cette aide.

Enfin, ces aides à l’achat avantagent en particulier les véhicules propres tels que les hybrides électriques ou rechargeables. A titre informatif, 110 912 voitures électriques se sont vendues en 2020 et 42 764 durant l’année 2019.

Economies et accélération des projets auto

Acheter un nouveau véhicule nécessite un investissement demandant des mois ou des années d’économies pour certains automobilistes. D’ailleurs l’un des effets positifs des confinements fut pour certains la possibilité d’épargner. Par conséquent, il est fort probable que le projet d’achat de véhicule soit au programme pour cetains automobilistes.

En conclusion, même si les ventes auto n’ont pas encore repris leur cadence pré-confinement, les constructeurs auto se remettent progressivement de cette crise en révélant leurs futurs modèles. Ainsi,  l’avenir du milieu de l’automobile ne paraît pas compromis.

Chez OuiGlass Vannes, nos experts sont là pour toute intervention sur vos vitrages automobiles. De plus, nous nous adaptons également aux imprévus en prenant en charge votre véhicule directement à votre domicile. Ainsi, en cas d’impact ou une fissure sur votre pare-brise, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 90 73 57 43 .

ParOuiGlass Vannes 311 vues

Le nouveau Peugeot 3008 sera hybridé et 100% électrifié. En effet, la génération actuelle de 3008 vient de connaître un restylage. D’ailleurs, afin d’honorer le reste de sa carrière, la maison Peugeot a l’intention de passer la main à un tout nouvel opus pour amplifier l’électrification de sa gamme. Voici quelques-unes de ses spécificités avant son lancement sur le marché prévu en 2023.

Renouvellement du nouveau Peugeot 3008

Les équipes du Lion se mettent certainement la pression pour le renouvellement du best-seller de son catalogue. En effet, depuis le lancement en 2016, plus de 800 000 exemplaires se sont vendus à travers la planète.

D’ailleurs, le mix produit a particulièrement été rentable pour la firme française. Pour son renouvellement prévu dans 2 ans, le SUV a l’intention de capitaliser sur le côté athlétique du modèle actuel.

D’autre part, voici ci-dessous le style qu’il pourrait afficher même si son style définitif n’est pas encore confirmé.

Un dynamisme remarquable

  • Une calandre davantage échancrée.
  • Un regard beaucoup plus perçant.
  • Des griffes latérales flamboyantes et spectaculaires.
  • Un pavillon noir laqué dynamisant sa ligne.
  • Des chromes plus discrets qui surfent sur la tendance contemporaine.
  • L’allongement de quelques centimètres du nouveau Peugeot 3008 dépassant les 4,50 m.
  • Un soubassement EMP2 profondément remanié.

Une conversion à la micro hybridation

L’offre diesel est amenée à être retirée. Cependant, avec l’arrivée du nouveau Peugeot 3008, les blocs essence vont se convertir à la micro-hybridation, éventuellement alimentée par une batterie 48 V. Par ailleurs, l’électrification totale du nouveau Peugeot 3008 sera la base du chantier dont une partie des caractéristiques est déjà connue.

En effet, le groupe PSA, devenu par la suite Stellantis, décrivait en 2020 une batterie ayant la capacité de s’échelonner de 60 à 100 kWh. Il évoquait également la promesse d’autonomies se situant entre 400 et 650 km, pour faire partie des acteurs se multipliant sur ce type de  créneau « zéro émission ».

L’hybridation rechargeable

Suite à l’expansion des versions 100% électriques, vous pouvez vous demander si le futur Peugeot 3008 remettra à l’ordre du jour l’hybridation rechargeable, souvent dépréciée par les écologistes à cause de sa contre-productivité pour ce qui est de l’efficience.

Une fois à bord, le Peugeot 3008 emploiera les grands moyens :

  • Aide à la conduite.  
  • Dalle numérique en 3D logée à l’arrière du volant.
  • Affichage tête haute avec réalité augmentée.
  • Intégration de vision nocturne.
  • Intégration d’une suspension pilotée qui anticipe le relief routier à l’aide d’une caméra.
  • Amélioration de ses capacités de conduite autonome.

Un modèle à la fois électrique et sportif

Il est prévu que le nouveau Peugeot 3008 soit lancé à l’automne 2023. D’autre part, ses variantes qui sont 100% électriques et baptisées e-3008, devraient probablement être renforcées par une déclinaison sportive.

Pour le moment, aucun prix officiel n’est annoncé, néanmoins il est préférable de s’attendre à une facture salée. Une chose est sure, c’est que le nouveau Peugeot 3008 prend son temps pour son renouvellement prévu dans 2ans. Enfin, le lancement du SUV sur le marché est prévu pour 2023, mais l’attente en vaut la peine puisque le constructeur fait ça en grand!

Chez OuiGlass Rouen Rive Gauche, nous prenons en charge tous les types de véhicules. Que vous conduisiez un véhicule thermique, hybride ou électrique, l’important est de vérifier régulièrement l’état de vos vitrages automobiles. En effet, un pare-brise en mauvais état peut nuire à votre sécurité et vous rendre passible d’une amende allant jusqu’à 375€. Ainsi, n’hésitez pas à joindre nos experts par téléphone au 02 79 91 20 23 ou à prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 501 vues

En 1986, Geely, l’ambitieux chinois, était à l’origine un fabricant d’électroménager à bas coût avant sa conversion en groupe automobile en 1997. Il est depuis devenu l’un des principaux constructeurs privés de Chine. Ce groupe privé a racheté Volvo à Ford et en 10 ans, la marque a augmenté ses ventes avec l’électrification de toute sa gamme en mettant la main sur Proton et Lotus et en donnant naissance à Polestar et Lynk & Co.

Geely, l’ambitieux chinois

Avec une production générale de plus de 10 millions de véhicules, Geely, l’ambitieux chinois envisage un chiffre prometteur pour l’année 2021, on parle de 1.5 million de vente espérée.

  • Le groupe se positionne sur le transport à la demande avec son partenaire fabricant de taxi The London Electric Vehicle Company et la marque de VTC CaoCao .
  • Il prévoit de miser sur Terrafugia, une marque américaine qui développe le concept de la voiture volante depuis 2006.
  • GEELY décide en 2010 d’investir 11 milliards de dollars dans Volvo, qui se démarque même dans le marché chinois.
  • Pour muscler son image, Volvo cars se lance dans le business écolo en développant l’hybride, l’hybride rechargeable ainsi que les véhicules 100% électrique.
  • D’ici 2025, Volvo souhaite consacrer 50% de ses volumes à des modèles zéro émission.
  • Tout comme Mercedes, la marque d’origine suédoise veut également se démarquer et s’est fixée comme objectif : zéro carbone d’ici 2040.

 Actuellement, Geely prévoit une fusion avec le groupe Volvo pour devenir un puissant groupe mondial, mais rien n’est encore annoncé.

Volvo cars, le partenaire solide

  • Du coté de Daimler, la maison mère de Mercedes, Geely détient près de 10% du capital du groupe allemand. 
  • En effet, c’est une porte chinoise que Daimler ouvre pour contrer Tesla et Google.
  • Pour le groupe allemand, Geely est une référence, une clé de négociation pour accéder à la voie de l’électrification.
  • Par la suite, Geely devient coactionnaire à 50% de Smart.
  • Cela incite les deux géants à développer un moteur à essence utile pour les véhicules hybrides de nouvelle génération à la fois chez Mercedes et chez Volvo.

Baidu, Geely et Tencent, le cocktail d’intelligence

  • Baidu est séduit par les ambitions technologiques et numériques de Geely et lie plusieurs deals avec le groupe.
  • En fait, ce rapprochement consiste à créer une entreprise pour développer des véhicules électriques autonomes.
  • Baidu permet de fournir des technologies pour la conduite automatisée. 
  • Par ailleurs, Geely investit dans la production des véhicules avec la liaison à Tencent, un géant de l’Internet chinois.
  • Grâce à ce cocktail d’intelligence, Geely conclut un marché avec Foxconn, le leader mondial de produits électroniques et premier fournisseur technique de la firme à la pomme, Apple!

Une technologie avancée pour l’échange de batteries

  • Suite à sa collaboration avec Foxconn, Geely signe un accord de coopération avec Faraday Future.
  • Geely a l’intention de lancer un réseau de plus de 100 stations d’échange de batteries en 2023.
  • Un concept innovant qui consiste à remplacer une batterie vide par une batterie pleine en seulement 90 secondes. Imbattable !

Beaucoup d’ambition au rendez-vous pour l’entreprise de Li Shufu. La marque chinoise a soif de nouvelles technologies dernier cri et ne cesse de se lancer dans des domaines différents. Sans oublier ses liaisons avec de nombreux partenaires de renom comme SmartEye ( fournisseur de BMW et de la NASA ), Geely est de toute évidence un modèle de puissance à suivre .

Chez OuiGlass Boulogne, nous garantissons la pose de votre pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules. En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts et prenez rendez-vous sur notre site web ou appelez nous au 09 73 11 23 37.

ParOuiGlass Boulogne-sur-Mer 384 vues

Nissan Leaf10, premier véhicule électrique japonais, fête ses 10 ans! La voiture « verte » ne cesse d’évoluer et arrive aujourd’hui à atteindre jusqu’à 385 Km d’autonomie soit moins de 200 km au départ. Pour l’occasion, la Nissan Leaf10 ( Leaf puissance 10 ), s’offre un nouveau souffle multimédia et un look très original.

Nissan Leaf10 soigne son look

  • Joyeux anniversaire à Nissan Leaf10! La japonaise électrique débarque en France en série spéciale pour fêter le grand événement.
  • En effet, la nouvelle Leaf10 voit grand et s’inspire de l’Ariya qui n’est pas encore arrivée.
  • Par ailleurs, futuriste dans la vision, elle est vêtue d’une robe claire et se distingue par des rétroviseurs stylés et un toit obscure avec le motif « Kumiko », signature du constructeur, inspiré de l’Ariya.

Avec la vente de 180 000 Modèles en Europe depuis 2010 et plus de 500 000 dans le monde, cette édition spéciale célèbre la technologie.

Elle s’offre ProPILOT et e-Pedal qui donnent du caractère au modèle lui offrant un coup de baguette électrifié !

La disponibilité des deux variantes sur le catalogue de la Leaf10 n’est pas encore mentionnée. Les deux versions sont très prometteuses:

  • Batterie de 40 kWh associée à une motorisation de 150 ch, possédant une autonomie de 270 km.
  • Batterie de 62 kWh couplée d’un moteur électrique de 217 ch, possédant une autonomie de 385 km d’autonomie au maximum.

Une Leaf10 très Smart !

  • Dotée d’une connexion Wi-Fi embarquée de série permettant la connexion de plus de 7 appareils 4G en simultané.
  • L’Intelligent Blind Sport Intervension (IBSI ) s’ajoute à ADAS, permettant d’indiquer la présence d’un avertisseur d’angles morts.
  • Grâce à l’application « Nissan Connect Services », on arrive à la contrôler à distance.
  • Cette application a pour but de surveiller le niveau de charge de la batterie ainsi que de se servir de clé numérique
  • Elle préchauffe le véhicule et autorise son verrouillage et déverrouillage.

C’est une Leaf10 très smart, bien équipée et elle arrive en concession très prochainement!

Chez OuiGlass Vannes, nous prenons en charge tous les véhicules, qu’ils soient à essences, électriques ou même à hydrogènes. Nous nous engageons à réparer votre impact gratuitement si celui-ci ne gêne pas la vision du conducteur et s’il ne dépasse pas la taille d’une pièce de deux euros. Pour tout remplacement ou réparation de pare-brise, prenez rendez-vous via notre site web ou par téléphone au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Vannes 406 vues

Les capacités d’autonomie des véhicules électriques se sont considérablement accrues depuis une dizaine d’années. Certains constructeurs annoncent même une autonomie de 500 kilomètres pour leurs véhicules. Mais qu’en est-il réellement? Faisons le point avec vous.

Autonomie véhicules électriques : La Renault Zoe est la voiture électrique lap lus vendue en France
La Renault Zoe est la voiture électrique la plus vendue en France

Nous avons donc réalisé une comparaison des principaux modèles 100% électriques en France pour tester leur autonomie réelle sur route. Voici le classement :

Renault Twingo ZE

On ne peut pas dire que la petite citadine électrique brille par son autonomie. Avec une moyenne de 128km sur route et de 160km en ville, elle finit dernière du classement. Elle fait au moins mieux que la Citroën Ami dont l’autonomie annoncée ne devrait pas dépasser 80km. Mais vous pourrez vous consoler avec son petit prix.

Peugeot e-208

Le Peugeot e-208 est une citadine nouvelle génération écologique. Malgré son design réussi, la Peugeot-208 pêche un peu sur le plan de l’autonomie avec 211km constaté sur route et 252km en ville. C’est nettement moins que les 340km annoncés par le constructeur.

Renault Zoe 2

La Renault Zoe 2 se place comme une voiture électrique accessible à tous. Elle est d’ailleurs l’une des électriques les moins chères et les plus vendues dans l’hexagone. Sur le plan de l’autonomie, elle affiche une performance honorable avec 273km sur route et 317km en ville. Cela devrait être suffisant pour la grande majorité de vos déplacements.

Volkswagen ID.3

Volkswagen a récemment dévoilé son premier modèle de citadine électrique ID.3. Mais qu’en est-il de l’autonomie? Selon nos sources, elle varie considérablement (entre 300 et 500km) selon le type de moteur choisi. Pour le moteur 77 kWh, celle-ci grimpe à plus de 400km tout comme le prix qui approche les 40 000€. À vous de faire l’arbitrage entre autonomie et performances.

En conclusion, l’autonomie annoncée par les constructeurs automobiles est souvent loin de refléter fidèlement la réalité. Pour conduire en toute sérénité, il est nécessaire de garder un oeil sur votre jauge d’autonomie tout comme sur vos vitrages automobiles. En effet, un pare-brise en mauvais état gêne votre visibilité sur la route et augmente le risque d’accidents. Alors en cas de doute, faites confiance à nos experts de OuiGlass Nevers. Contactez-nous au 03 86 58 33 63 ou via notre site web pou un rendez-vous en moins de 48h.

ParOuiGlass Nevers 493 vues

Le bonus écologique est une mesure qui vise à encourager le choix de véhicules moins polluants par les consommateurs. Cependant, son montant varie fortement selon les modèles et le type de motorisation. Pour mieux vous y retrouver, nous avons préparé le guide ci-dessous.

Des voitures plus propres
Des voitures plus propres

Quelles voitures sont éligibles?

Les véhicules neufs immatriculés en France qui affichent un taux d’émission de CO2 de moins de 50g/km étaient concernés jusqu’en 2020. Toutefois, à partir de 2021, le seuil d’émission sera abaissé à 20g/km, ce qui concernera avant tout les véhicules 100% électriques. Si vous touchez le bonus écologique, vous ne pourrez pas non plus revendre votre véhicule durant les six premiers mois après l’achat. L’achat d’une électrique doit donc être bien préparé.

Le montant du bonus écologique selon les cas

  • Neuf ou occasion : Seuls les véhicules neufs sont éligibles. L’achat d’un véhicule d’occasion ne donne pas droit au bonus écologique. Cependant, il existe la prime à la conversion et la prime au rétrofit électrique si vous passez à l’électrique.
  • Voitures électriques : Pour un véhicule électrique, le bonus écologique est de 3000€ pour un véhicule coûtant plus de 45000€. Pour les véhicules plus modestes, le bonus s’élève à 27% du prix TTC avec toutefois un plafond à 6000€ à partir de 2021.
  • Voitures hybrides : Si vous comptez faire l’achat d’un véhicule hybride rechargeable, vous devriez vous dépêcher car le bonus de 2000€ ne sera plus valable à partir de janvier 2021.
  • Chez Tesla : Les véhicules très onéreux comme certaines Tesla sont exclus du dispositif. La Model S n’est donc pas concernée car son prix de vente dépasse le plafond. Pour la Model 3, vous aurez droit à un bonus de 3000€.

Chez OuiGlass Laon, notre ambition est d’assurer votre sécurité et celle de vos passagers tout en préservant la planète. C’est pourquoi tous nos pare-brise remplacés sont systématiquement recyclés. En cas d’impact ou de bris de glace sur vos vitrages, n’hésitez pas à faire appel à nos spécialistes du remplacement de pare-brise. Pour tout pare-brise remplacé, nous vous offrons la franchise ou 100€ en chèque. Contactez nous par téléphone au 03 23 20 72 54 ou via notre site web.

ParOuiGlass Laon 520 vues

Le constructeur allemand Daimler a dévoilé ses prochaines sorties pour 2021. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’électrification est en marche. Pas moins de six nouvelles électriques viendront compléter la gamme Mercedes. Des modèles 100% électriques qui pourraient transformer l’image de la marque.

La nouvelle Mercedes EQS sera le flagship de 2021
La nouvelle Mercedes EQS sera le flagship de 2021

Les nouveaux modèles Mercedes

Mercedes démarre l’année sur les chapeaux de roues avec le lancement des SUV compacts EQA et EQB dès 2021. Ces proches parents des actuels GLA et GLB permettront au constructeur de rivaliser avec ses concurrents sur le segment des SUV électriques. Ils auront en plus le mérite d’être produits en France dans l’usine de Hambach en Moselle.

La plus attendue des nouvelles sorties est la future grande berline électrique Mercedes EQS. Conçue pour rivaliser avec Tesla, cette berline sera produite à partir de 2021 près de Stuttgart en Allemagne. Elle représente tout le savoir-faire de la marque avec une autonomie exceptionnelle de 700 km et un design ultra moderne. En plus, il n’y aura aucun compromis sur la performance puisque celle-ci sera équipée d’une puissance équivalente à 470 ch.

Enfin, la Mercedes EQE viendra étoffer la gamme à partir de 2022. Ce sera un modèle intermédiaire entre la très luxueuse EQS et l’entrée de gamme Mercedes. Elle viendra ainsi offrir une alternative à la version thermique de la Mercedes Classe E. Avec son intérieur design et son prix plus accessible, elle pourrait séduire les automobilistes à partir de 2022.

Mercedes à l’ère de l’électrique

Si Mercedes était jusque-là connu pour son manque d’engouement pour les véhicules électriques, on peut dire que la situation va complétement changer dans les deux prochaines années. La compétition entre Tesla, Mercedes et BMW sur le segment des berlines 100% électriques ne fait que commencer !

Chez OuiGlass Saint Jean d’Illac, nous prenons soin des vitrages de vos véhicules. Que vous rouliez en berline ou en citadine, il est essentiel de rester vigilant pour maintenir vos vitrages automobiles en bon état. Après un impact, la fissure est plus vite arrivée que vous ne le pensez ! Alors pour tout bris de glace, n’hésitez pas à faire examiner vos vitrages par nos spécialistes de OuiGlass Saint Jean d’Illac. Rendez-vous sur notre site web ou joignez nous par téléphone au 05 56 87 95 30.

ParOuiGlass Saint-Jean-d'Illac 840 vues

Si la part de marché des véhicules électriques ne cesse d’augmenter, elle ne représentent encore que 1.4 million de véhicules en Europe. Le frein majeur : des infrastructures adaptées encore trop peu présentes. Pourtant, des prévisions optimistes affirment que 30 millions de voitures électriques circuleront sur les routes du Vieux Continent en 2030.

Une Renault Zoe électrique en charge
Une Renault Zoe électrique en charge

Voitures électriques : Pourquoi un tel succès anticipé ?

Ce boom anticipé de la mobilité électrique est largement voulu par les gouvernements des pays européens qui y voient un moyen efficace de lutte contre le réchauffement climatique. Il est vrai qu’une voiture électrique est beaucoup plus performante d’un point de vue énergétique qu’une voiture thermique. C’est pourquoi les gouvernements mettent en place de nombreux bonus incitatifs à l’achat. Par exemple en France, le bonus écologique atteint 6000€ pour un particulier qui réaliserait l’achat d’un véhicule électrique. Les constructeurs ont aussi anticipé les normes anti-pollution toujours plus strictes de l’Union Européenne en élargissant leur gamme de voitures hybrides et électriques. Mécaniquement, l’offre abondante et les nombreuses incitations à l’achat devraient convaincre la majorité des européens de passer à l’électrique.

Ce que cela va changer

Si les ventes de véhicules électriques ont plus que doublé durant les trois dernières années, les bornes de recharge se font toujours aussi rares (200 000 dans toute l’Europe). Pour soutenir la croissance, on peut donc naturellement s’attendre à un développement rapide du nombre de bornes de recharge. Cela devrait rendre la vie plus facile à de nombreux conducteurs de voiture électrique. Par ailleurs, le coût de ces véhicules devrait aussi diminuer significativement grâce à la baisse continue du prix des batteries. Il y a fort à parier que le marché automobile va être chamboulé dans les années à venir.

Chez OuiGlass Saint Brieuc, nous prenons en charge votre véhicule en cas d’impact ou de bris de glace. Quel que soit le type de véhicule que vous conduisez, il est impératif de maintenir vos vitrages automobiles en excellent état. En effet, un petit impact sur votre pare-brise pourrait rapidement se transformer en fissure béante et réduire votre visibilité sur la route. Pour toute intervention sur vos vitrages, vous pouvez faire confiance à nos professionnels de OuiGlass Saint Brieuc. Prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 21 08 00 79.

ParOuiGlass Saint-Brieuc 561 vues

Le retrofit se développe rapidement en Europe, mais qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une solution pour convertir un véhicule thermique en un véhicule électrique. Une aubaine pour de nombreux français qui n’ont pas forcément les moyens d’investir dans un véhicule moins polluant. Voyons ensemble comment fonctionne le retrofit automobile.

Le retrofit : comment ça marche?

Transformer un véhicule thermique en un véhicule électrique : c’est tout à fait possible. Une quinzaine d’entreprises proposent déjà leurs services dans ce domaine en France. Les nouveaux véhicules électrifiés pourront aussi bientôt être assurés comme les autres. Le retrofit séduit en particulier les entreprises en B2B et le parc automobile utilitaire. 66 000 véhicules pourraient être rétrofités d’ici les cinq prochaines années.

Pour quels véhicules?

Tous les véhicules de moins de 5 ans sont concernés par ce dispositif. En effet, le délai de cinq ans correspond généralement à la garantie constructeur. Pour être homologué en bonne et due forme, le véhicule doit être converti par un professionnel du retrofit certifié par l’UTAC.

Et à quel coût?

Le coût d’un retrofit varie sensiblement selon la puissance et l’autonomie du véhicule. Par exemple, pour une Volkswagen Polo avec une autonomie de 100 km et une vitesse maximale de 100 km/h, il faut compter environ 5000€. Comparé au coût relativement élevé d’un véhicule électrique, le retrofit constitue donc une offre très avantageuse. D’autant que le coût pourrait encore baisser si la demande des consommateurs pour le retrofit se confirmait dans les prochaines années.

Chez OuiGlass Saint Avold, nous adoptons nous aussi une démarche respectueuse de l’environnement. Lors de chaque intervention sur vos vitrages automobiles, nous nous engageons à recycler 100% des pare-brises remplacés. En plus, nous prenons en charge toutes les démarches administratives à votre place et vous prêtons un véhicule le temps de l’intervention. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Saint Avold 624 vues

Les conducteurs de véhicules électriques savent qu’une voiture électrique ou hybride rechargeable nécessite en moyenne moins d’entretien qu’un véhicule thermique. Hors, la progression des ventes de véhicules hybrides et électriques en France est spectaculaire. La question qui se pose donc est : quel sera l’impact pour les professionnels de l’entretien automobile?

La batterie d'un véhicule électrique
La batterie d’un véhicule électrique

La dédiéselisation du parc automobile français

Dans un contexte de transition énergétique, trois forces agissent pour transformer le parc automobile français : l’électrification, la dédieselisation et le vieillissement. En effet, les règlementations de plus en plus strictes de l’Union Européenne vont amener les véhicules électriques et hybrides à occuper une part de marché toujours plus importante. Par ailleurs, parmi les véhicules thermiques, les voitures essence devraient tirer leur épingle du jeu face aux véhicules diesel. Tout cela a son importance car l’entretien d’un véhicule électrique est généralement beaucoup moins contraignant que celui d’un véhicule thermique.

Une adaptation nécessaire

Les professionnels de la réparation automobile vont donc devoir s’adapter à ces changements. Pour un véhicule électrique, les réparations sont moins nombreuses mais généralement plus onéreuses car électroniques. De plus, l’entretien d’un tel véhicule est nettement plus simple en termes de main d’œuvre et de temps grâce à la présence de beaucoup moins de pièces détachées. En revanche, la batterie est un élément essentiel qui nécessite d’y accorder une grande attention. Une batterie usagée doit parfois être remplacée ce qui représente un coût important. En plus de la batterie, les liquides (frein, lave-glace, refroidissement), les freins et la carrosserie nécessitent également un contrôle régulier.

En conclusion, la voiture électrique est plus avantageuse en termes de coût d’entretien pour les automobilistes, mais les réparations à effectuer sont souvent onéreuses. Par ailleurs, les vitrages automobiles sont un autre élément de votre véhicule à surveiller de très près. En effet, un pare-brise brisé peut vous coûter cher si vous décidez de ne pas le remplacer. En cas d’impact ou de bris de glace, la meilleure chose à faire reste de contacter un professionnel du remplacement de pare-brise. Vous pouvez prendre rendez-vous avec les experts de OuiGlass Metz sur leur site web ou par téléphone au 03 87 82 51 14.

ParOuiGlass Metz 536 vues

Une étude très sérieuse de Consumer Reports rapporte que les propriétaires de véhicules électriques économisent en moyenne 50% sur le coût d’entretien de leur véhicule par rapport à une voiture thermique. Cela s’explique par le nombre bien moins important d’opérations de maintenance nécessaires pour un véhicule électrique. Le point dans cet article.

Un véhicule électrique en charge sur une borne
Un véhicule électrique en charge sur une borne

Le coût d’entretien d’un véhicule électrique

Le calcul s’appuie sur le cycle de vie moyen d’un véhicule soit environ 322 000 kilomètres. Le constat est sans appel : un véhicule électrique BEV ou PHEV consomme nettement moins qu’un véhicule thermique au cours de sa vie. En plus de ne rejeter aucun CO2, les véhicules électriques sont donc également bénéfiques pour votre portemonnaie. Quant à la différence entre les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) et 100% électriques (BEV), le coût d’entretien est sensiblement le même. Par exemple, sur l’ensemble de la durée de vie du véhicule, le coût d’entretien est estimé à 4600$ soit 3900€ contre près du double pour un véhicule thermique.

Et d’un véhicule thermique

Sur le long-terme, il semble donc beaucoup plus avantageux d’acheter un véhicule électrique, et cela d’autant plus si l’on compte s’en servir longtemps. Les différences constatées lors de l’étude s’expliquent par les caractéristiques du moteur thermique. Par exemple, il faut effectuer régulièrement une vidange de l’huile moteur ainsi que surveiller l’état de la boîte de vitesses et des disques de freinage. Autant d’éléments dont un véhicule électrique ne s’embarrasse pas. Toutefois, vous pouvez limiter le coût de vos réparations en adoptant une conduite écologique et en privilégiant les véhicules à motorisation essence pour une conduite urbaine.

En conclusion, le coût d’entretien d’un véhicule est un élément à ne pas négliger dans le choix de sa future voiture. En ce sens, les véhicules électriques et hybrides semblent clairement avoir un avantage. Cependant, que vous conduisiez un véhicule thermique ou électrique, vous devez maintenir un grand degré de vigilance quant à l’état de vos vitrages automobiles. Un impact ou une fissure non traité pourrait ainsi s’étendre sur votre pare-brise. Alors pour toute intervention sur vos vitrages, n’hésitez pas à faire appel aux services de nos spécialistes de OuiGlass Boulogne-sur-Mer en prenant rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 09 73 11 23 37. Vous pouvez aussi continuer à vous rendre dans notre centre situé au 20 Rue au Bois muni de votre attestation de déplacement.

ParOuiGlass Boulogne-sur-Mer 529 vues

C’est un véritable chamboulement qui se prépare pour l’année prochaine concernant le malus automobile en France. Entré en vigueur en 2008, le système de bonus / malus vise à pénaliser le choix de véhicules polluants et à encourager l’achat de voitures propres. Si vous comptez réaliser l’achat d’une voiture prochainement, ce nouveau barème devrait vous intéresser.

Illustration du système bonus malus en concession Audi
Illustration du système bonus malus en concession Audi

Des prix qui s’envollent

L’ambition du gouvernement est de taxer les modèles les plus polluants afin de participer au renouvellement du parc automobile. Ainsi, les véhicules qui émettent plus de 225g/km de CO2 verront leur malus passer de 20 000€ à 40 000€ dès l’an prochain. En 2022, le malus devrait atteindre la somme considérable de 50 000€. Autant dire que nombre de consommateurs réfléchiront une seconde fois avant d’acheter un de ces modèles les plus polluants.

Mais en réalité, ce ne sont pas seulement les véhicules les plus polluants qui vont voir leur malus augmenter. En effet, c’est bien l’ensemble du barème qui va être redéfini. Jusqu’à cette année, le malus s’appliquait pour les véhicules qui émettaient au moins 138g/km de CO2 mais à partir de 2021, ce seuil sera abaissé à 131g/km de CO2 puis 123g/km en 2022. Le gouvernement entend bien inciter les constructeurs automobiles à proposer des véhicules moins polluants.

Les voitures françaises particulièrement touchées

Les voitures des constructeurs français n’échapperont pas à ce nouveau malus. Par exemple, la Peugeot 5008 verra son malus presque tripler de 1761€ cette année à plus de 4800€ en 2022. Pour un Renault Espace V, il faudra également ajouter 2300€ à l’addition. Toutefois, rappelons que dans un même temps, le bonus écologique pour les véhicules hybrides et électriques devraient passer de 6000€ à 7000€ pour les particuliers. Un nouveau bonus de 2000€ est également mis en place pour les véhicules hybrides rechargeables d’un coût inférieur à 50 000€.

Quelle que soit la voiture que vous conduisez, n’oubliez pas qu’il est essentiel de garder votre pare-brise en bon état pour votre sécurité. Chez OuiGlass Rouen Rive Gauche, nos experts utilisent les matériaux les plus solides pour le remplacement de votre vitrage auto. C’est pourquoi nos pare-brise sont garantis à vie. Alors prenez vite rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 79 91 20 23.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 551 vues

Bien que le constructeur automobile Nikola n’a pas encore livré ses semi-remorques électriques promis. Le groupe américain annonce qu’il produira plus de 2500 bennes à ordures électriques. En voici les détails.

Nikola

Quel est le projet de Nikola ?

Les bennes à ordures électriques iront à l’entreprise d’élimination de déchets Republic Service qui a pour ambition d’être le premier à déployer une grande flotte électrique sur la route.

Selon Nikola, les essais du véhicule débuteront en 2022 et la production intégrale commencera durant cette année. Par la suite, la livraison sera effectuée en 2023 avec une première commande de 5000 modèles.

Quel est la capacité du véhicule ?

Le véhicule en question disposera d’une autonomie de 250km et pourront être rechargés entièrement durant la nuit. En ce qui concerne le moteur électrique, il aura une capacité de 1000 chevaux, ce qui selon le constructeur, représente 3 fois la puissance des camions à carburant. Ce qui est énorme pour un véhicule qui passera la quasi-totalité du temps à rouler lentement dans les rues.

D’un autre côté, l’entreprise Republic Service fait des éloges aux bennes à ordures électrique par rapport aux bennes classiques. Notamment avec l’absence de bruit, les émissions de carburant et la réduction des coûts d’entretien automobile. Ce qui devrait convaincre les municipalités à adopter de plus en plus les moteurs électriques.

Bien que d’autres concurrents comme la marque DAF et Mack testent des véhicules électriques. Aucune n’est aussi prometteuse que celle de Nikola.

Saviez-vous que chez OuiGlass Thionville nous intervenons pour tous les types de véhicules ? En effet, l’équipe du centre vous assure l’installation de votre pare-brise et vous offre un résultat de haute qualité pour la réparation de votre vitrage. Joignez-nous dès maintenant au 03 87 82 51 14 ou simplement via notre site web.

ParOuiGlass Thionville 600 vues