Archive de l’étiquette Véhicules diesel

La durée de vie réelle de votre véhicule dépend de divers facteurs tels que le kilométrage, l’ancienneté, l’entretien, le climat…En effet, les conducteurs les moins téméraires changent de voiture après 100 à 150 000 km, d’autres plus audacieux attendent jusqu’à 400 ou 500 000 km. Voici ci-dessous la durée de vie moyenne d’un véhicule ainsi que les facteurs à prendre en compte pour prolonger la durée de vie.

Durée de vie approximative d’un véhicule en France

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, la priorité est d’examiner l’ancienneté et le kilométrage. Toutefois, ces deux critères ne suffisent pas et d’autres paramètres tels que la catégorie, l’entretien ou le carburant sont à prendre en considération.

Concrètement, de nombreuses études sur la durée de vie approximative d’un véhicule utilisé dans des conditions classiques ont été faites. Ainsi, ces études ont été réalisées dans un climat tempéré, en utilisant fréquemment l’auto à des vitesses correctes et en l’entretenant régulièrement. Par conséquent, il en ressort que l’âge moyen est de 10 ans et que le kilométrage est compris entre 250 000 km (moteur diesel) et 15 000 km (moteur essence).

Bien entendu, il ne s’agit que d’une moyenne. En général, c’est souvent le conducteur qui estime la durée de vie de son véhicule puisqu’il la vend lorsqu’il la juge « trop ancienne », afin d’éviter d’avoir des pannes de plus en plus récurrentes.

Durée de vie variable en fonction du modèle et de la marque du véhicule

De nos jours, il est plus compliqué de changer de voiture de façon régulière. Par conséquent, choisir un modèle fiable proposant des voitures robustes est préférable. Dans le palmarès des véhicules de marque fiable, vous avez le choix :

  • Audi
  • Mercedes
  • Citroën
  • Honda
  • Peugeot
  • Toyota
  • Opel
  • Fiat

Lors des bilans de fiabilité, ces marques de véhicules apparaissent dans le top 10 qui présente le moins de pannes.

Facteurs à prendre en considération : usage et entretien

Les propriétaires des véhicules de luxe ont tendance à chouchouter leur auto qui durera naturellement plus longtemps. D’autre part, une voiture qui n’est pas conduite quotidiennement aura une durée de vie plus longue. Un véhicule qui roule en ville ou sur l’autoroute aura une durée de vie plus longue que celui qui roule continuellement sur une route de campagne.

Par ailleurs, la régularité des entretiens et le choix des pièces de rechange représentent un facteur de longévité. En effet, un conducteur respectant rigoureusement le programme d’entretien recommandé par le constructeur conservera sn véhicule après 200 000 ou 300 000 km.

Enfin, certains facteurs engendrent une usure prématurée de votre véhicule :

  • Absence de suivi d’entretien.
  • Exposition au soleil, au sel ou à la pluie.
  • Remplacement des pièces défectueuses par des pièces auto qui ne sont pas d’origine.

Prolongement de la durée de vie de votre auto

Le choix du modèle et de la marque jouent un rôle décisif sur la durée de vie de votre voiture. En effet, les chances de conserver plus longtemps un véhicule premium doté d’un gros moteur sont plus élevées qu’avec une auto d’ancienne génération.  

D’autre part, afin de prolonger la durée de vie de votre véhicule, il est important de conduire de façon souple, d’éviter de tirer fortement les rapports de vitesses et de chauffer le moteur.

Enfin, plus vous prendrez soin de votre véhicule, plus il perdurera. Autrement dit, l’entretien régulier chez un professionnel favorisera également la longévité de votre auto.

Durée de vie d’un véhicule électrique, essence ou diesel

Pour un véhicule électrique, il est important de prendre en compte le kilométrage et les cycles de décharge et de charge. En effet, une batterie atteint 1 000 à 1 500 cycles, soit approximativement 12 ans et entre 300 000 et 500 000 km.

Toutefois, la longévité d’un véhicule électrique dépend des conditions d’usage, de la conduite, du modèle, de la marque et de l’entretien. Lors du choix de votre voiture, le choix du moteur est primordial. Le véhicule diesel est réputé pour être plus durable que le véhicule essence.

D’autre part, la durée de vie des véhicules dotés d’une grosse cylindrée est plus longue. En effet, ils sont plus aptes à supporter les kilomètres et leur moteur s’use moins rapidement.

En conclusion, même si la durée de vie d’un véhicule dépend de sa marque et du modèle, elle dépend grandement de son usage et de son entretien. Certains véhicules s’essoufflent après 50 000 km tandis que d’autres demeurent en pleine forme après 300 000 km voire plus.

Par ailleurs, prendre soin de votre véhicule passe également par l’entretien des vitrages ainsi que du pare-brise. Chez OuiGlass Dinan, le réseau de spécialistes en remplacement et réparation de vitrage automobile, nous garantissons la pose de votre pare-brise pour tous les modèles de véhicules. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts en prenant rendez-vous sur notre site ou en nous appelant au 02 96 85 49 24.

ParOuiGlass Dinan 588 vues

Les émissions de diesel contiennent des matières particulaires constituées de suie de carbone qui accentuent le problème de pollution. Le 7 Février 2007, « la communication du Conseil et du Parlement Européen sur la stratégie communautaire de réduction des émissions de CO2 des voitures et véhicules commerciaux légers » a proposé des mesures d’utilisation en reconnaissant la nécessité d’une approche intégrée. En effet, la combustion du diesel dans les moteurs des véhicules génère un mélange d’émissions toxiques pour l’homme et l’environnement. Par conséquent, l’équipement des voitures avec des filtres à particules se fait progressivement et devrait s’imposer dans les années à venir. Le secteur du transport étant le premier émetteur de gaz carbonique, des directives ont été énoncées pour prendre en considération les incidences sur l’énergie et l’environnement.

Voiture diesel : réduire les émissions de gaz et leur pollution

  • Réduction des émissions de CO2 ainsi que des polluants atmosphériques.
  • Mise en place d’un mécanisme captant les particules qui proviennent de la combustion de diesel et limitant les oxydes d’azote.
  • Pour les fabricants automobiles, le développement de systèmes compacts de traitement des gaz d’échappement figure dans leur liste de priorités.  
  • Faire appel à un mécanicien afin qu’il pose un dispositif de dépollution en cas de fumée noire.

Techniques utilisées

  • Nettoyage nécessaire tous les six mois en fonction du kilométrage effectué.
  • Combinaison du filtre à particules et du catalyseur d’oxydation.
  • Nettoyage du mécanisme d’oxydation de la suie.
  • Le catalyseur d’oxydation diesel limite les émissions de plus de 90 %.
  • Utilisation d’un additif mélangé au carburant et injecté dans la chambre de combustion, qui se mélange à la suie.
  • Un actionneur indépendant du moteur pour la régénération du filtre à particules ainsi qu’un moteur thermique dépollué est prévu.
  • Mise en place d’une réglementation de la qualité des carburants et combustibles ainsi que les émissions liées aux moteurs.
  • Le filtre à particules est un réel progrès s’agissant de pollution.
  • En effet, depuis le 1er Janvier 2011, il est exigé en France sur les voitures diesels neuves. Il permet de réduire considérablement la température de combustion des suies.

Gaz et particules toxiques

  • En conclusion, les véhicules à motorisation diesel émettent une quantité importante de particules solides de l’échappement entraînant des fumées noires toxiques.
  • Ces émissions s’avèrent nocives pour la santé, notamment en milieu urbain à proximité de la population.
  • Ainsi, pour la production d’énergie propre, la surveillance de la qualité de l’air nécessite donc la collaboration de nombreux acteurs.
  • Le gouvernement et les constructeurs de véhicules doivent conjuguer leurs efforts pour garantir à chacun le droit d’inhaler un air qui ne porte pas préjudice à sa santé.

Quel que soit le type de véhicule que vous conduisiez, OuiGlass Lorient est à votre disposition pour tout remplacement de vitrage automobile. En cas de bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes. Pour toute intervention au niveau de votre vitrage automobile, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne ou à nous contacter au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 376 vues

Le kilométrage est un élément qui vous offre une appréciation de l’état global de votre véhicule. En effet, il indique la performance de son moteur ou encore l’état de ses composants. Il s’agit ainsi d’un paramètre décisif pour choisir une voiture d’occasion car l’achat d’une nouvelle voiture n’est pas forcément envisageable pour tout conducteur.

Le kilométrage adéquat

Lorsque vous choisissez un véhicule qui n’est pas neuf, il est indispensable de vous informer sur le kilométrage parcouru. En moyenne, vous pouvez compter 15 000 kilomètres par an pour un véhicule qui consomme de l’essence et environ 22 000 kilomètres pour un moteur consommant du diesel.

Ainsi, il varie selon les différents modèles de véhicules (routier, citadin etc.). Néanmoins, la distance effectuée en un an par les automobilistes tend à baisser ces dernières années. La notion de kilométrage adéquat dépend de différents points :

  • L’usage que vous ferez de votre véhicule.
  • Dans le cas où vous parcourez plus de 25.000 km par an, il est plus sensé de diriger votre choix vers une voiture à faible kilométrage.

Durée de vie d’un moteur essence

La durée de vie d’un véhicule dépend de différents paramètres tels que le climat, la conduite, le choix d’huile moteur ou la fréquence d’utilisation.

Dans le cas d’une voiture essence, elle peut rouler longtemps et ne commencer à se détériorer qu’à partir de 250.000 km. Par ailleurs, une voiture essence ne roule que 15 000 kilomètres par an. Ainsi, elle est considérée ancienne dès qu’elle atteint 150 000 kilomètres au compteur.

De ce fait, le véhicule prend de l’âge et les pannes se produisent plus souvent ce qui engendre des frais de réparation. Par conséquent, la plupart des automobilistes désirent revendre leur véhicule à un prix relativement bas.

Durée de vie d’un moteur diesel

En terme de longévité et de stabilité, les voitures diesel ont une meilleure réputation que les véhicules essence. En effet, un moteur diesel parcourt 25 000 kilomètres annuellement. La durée de vie moyenne d’un véhicule à moteur diesel serait ainsi de 250 000 kilomètres.

 Gare au compteur trafiqué !

Certains vendeurs peu scrupuleux n’hésitent pas à trafiquer le compteur pour baisser le kilométrage dans le but de réaliser une vente plus fructueuse. Il est indispensable de vérifier les documents suivants :

  • Le carnet d’entretien avec les factures indiquant le kilométrage.
  • La carte grise : contrôlez l’année et assurez-vous que le nom qui y figure n’est pas différent de celui du vendeur.
  • Les factures d’entretien : il y a anguille sous roche si le vendeur ne les a pas. Dans ce cas, faites des vérifications poussées.
  • L’étiquette de vidange : vérifiez la date de vidange ainsi que le kilométrage du véhicule.

Fausse bonne affaire

Enfin, se fier à la valeur kilométrique affichée sur un compteur n’est pas forcément suffisant. En effet, quelques automobilistes malveillants n’hésitent pas à falsifier le kilométrage de leur auto. Gare à la fausse bonne affaire ! Il est indispensable de vérifier les dates de contrôles et d’entretiens effectués avant toute transaction. Pour plus de certitude, il est recommandé de faire appel à un expert.

D’autre part, ne négligez pas l’état des vitrages automobiles lors de l’achat d’un véhicule d’occasion. En effet, votre pare-brise assure votre sécurité et celle de vos passagers à bord. Si vous constatez un impact ou un bris de glace, rendez-vous rapidement chez un professionnel du vitrage automobile. Chez OuiGlass Lorient, nous réparons et remplaçons tous les pare-brises sans aucun frais à avancer. Faites confiance à nos experts et prenez rendez-vous sur notre site web ou contactez-nous au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 1 074 vues

C’est officiel : après le Royaume-Uni et le Japon, l’Europe fait à son tour part de sa volonté d’interdire les véhicules à moteur thermique avant 2035. Cette décision est loin de faire consensus. En effet, la grande majorité des véhicules vendus dans les états européens restent essence ou diesel. Les contours de cette nouvelle législation devraient être précisés dès l’an prochain.

Un véhicule diesel polluant
Un véhicule diesel polluant

Les avantages d’une telle législation

Les arguments en faveur d’une progressive interdiction des voitures à moteur thermique ne manquent pas. Ils sont principalement de nature écologique. Les préoccupations environnementales sont en effet prises toujours plus au sérieux par les constructeurs automobiles. Le groupe français Renault a ainsi déjà annoncé son intention de ne plus concevoir de voitures diesel. Pour compenser ces pertes, les constructeurs misent à 100% sur les voitures hybrides et électriques. Par ailleurs, les municipalités participent aussi à la transition écologique. La ville de Lyon par exemple devrait interdire aux véhicules à moteur diesel de circuler dans son centre-ville à l’horizon 2026. Une telle mesure devrait permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 55%.

Les problèmes soulevés par la fin du thermique

Toutefois, convaincre tous les français de se convertir à l’électrique ne devrait pas être une tâche aisée. Seulement 48% des français prévoient d’opter pour une électrique pour leur prochain achat automobile. En revanche, cette annonce devrait amorcer une forte décote pour les voitures thermiques. En outre, les infrastructures de recharge sont encore très insuffisantes sur le territoire. Constructeurs automobiles et états européens vont donc devoir travailler main dans la main pour une transition harmonieuse vers le tout électrique.

Chez OuiGlass Calais, nous jouons nous aussi le jeu de la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est systématiquement recyclé. Si vous avez un impact ou un bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes. Joignez nous par téléphone au 09 73 11 23 37, via notre site web ou directement à notre agence situé au 44 Rue Haguenau à Calais.

ParOuiglass Calais 501 vues

Depuis 2011, les filtres à particule, aussi appelés FAP, sont devenus obligatoires pour les véhicules diesel neufs. Ils permettent de lutter efficacement contre la pollution aux particules fines. Découvrez le fonctionnement d’un filtre à particules.

Un filtre à particules sur un véhicule diesel
Un filtre à particules sur un véhicule diesel

Pourquoi a-t-on des filtres à particules?

Les voitures diesel ont une mauvaise réputation depuis le scandale Volkswagen à cause de leurs importantes émissions de particules fines. Ces microparticules en suspension dans l’air ont une taille inférieure à 10 micromètres. Elles sont naturellement présentes dans l’atmosphère mais leur concentration a beaucoup augmenté sous l’effet de l’activité humaine. En particulier, le chauffage au fioul et les véhicules diesel en émettent en grande quantité. Si elles sont inhalées, elles peuvent être nocives pour les voies respiratoires et entrainer de nombreux problèmes de santé. Pour pallier à ce problème, les constructeurs automobiles ont décidé d’installer des filtres à particules sur leurs modèles diesel.

Comment fonctionne un filtre à particules?

Un filtre à particule est un tube en forme de nid d’abeille avec différents canaux bouchés alternativement entre une entrée et une sortie. Cela permet de collecter les particules tout en laissant les gaz s’échapper. Ils sont efficaces sur un grand nombre de particules nocives mais sont principalement utilisés pour lutter contre la pollution aux particules fines. Grâce à l’installation de filtres à particules, un moteur diesel ne rejette plus que deux fois plus de particules au kilomètre qu’un véhicule essence classique, contre 500 fois plus sans filtre. Leur efficacité est telle que le constructeur Mercedes réfléchit désormais à les inclure sur ses modèles essence.

En conclusion, rouler avec un véhicule équipé d’un filtre à particules, c’est faire un choix économique et sécurisant. Mais ne faites pas non plus l’erreur de rouler avec un pare-brise fissuré. Si votre champ de vision est altéré, vous seriez alors passible d’une amende de 375€. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos spécialistes de OuiGlass Clermont-Ferrand ou contactez-nous par téléphone au 04 73 27 76 39.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 714 vues