Archives de l’auteur OuiGlass Lorient

Image de ArthurHidden on Freepik

Le temps qui passe a fait de ces véhicules des pièces de collection très convoitées. Dans ce classement regroupant les 10 voitures de collection les plus recherchées au monde, nous vous proposons de revoir des modèles historiques qui se sont distingués de par leur beauté ou leur performance.

1. Citroën 2CV : une des plus belles voitures de collection

Ce véhicule fait partie des voitures françaises les plus vendues de tous les temps. Depuis sa sortie dans les années 60, plus de 5 millions d’exemplaires ont été écoulés partout dans le monde. C’est donc logiquement que la Citroën 2CV intègre ce classement des voitures de collection les plus prisées. 

2. Ford Mustang I : la puissance incontestée

Ce modèle sorti par Ford fait également sensation auprès des collectionneurs. Stylé et robuste, il compte parmi les véhicules les mieux équipés de sa génération. En effet, la Ford Mustang I est une pièce rare que les collectionneurs s’arrachent. Aujourd’hui, son prix atteint les 60 000 euros.

3. Austin Mini : un véhicule intemporel

Cette petite voiture d’une longueur d’à peine 3 mètres est très appréciée des collectionneurs. Un attrait fortement lié au succès rencontré à sa sortie. Devenue une icône de sa génération, l’Austin Mini fait fureur auprès des fans de bolides. Son fabricant a réussi à en vendre plus de 5 millions d’exemplaires jusqu’en 2 000, soit un peu moins de 40 ans après sa sortie.

4. Volkswagen Coccinelle : un modèle indémodable

Cette voiture n’est plus à présenter aux amateurs d’automobiles tant sa renommée est grande. Vendue à plus de 21 millions d’exemplaires, la Volkswagen Coccinelle fait partie des plus belles voitures de collection. En effet, ce véhicule historique s’est démarqué par sa longévité et son accessibilité. Pendant longtemps, il a porté l’étiquette de l’automobile populaire par excellence.

5. Citroën Méhari : parfaite pour les promenades

C’est la deuxième Citroën de notre classement, mais elle n’a pas connu le même succès que la première. Sortie en 1968, la Citroën Méhari est loin derrière la 2CV en termes de ventes. En effet, le fabricant a à peine réussi à en vendre 150 000.

Malgré cela, ce modèle reste une pièce de collection très recherchée. En France, on en trouve encore sur les routes.

6. Porsche 911 : classe et sublime à la fois

Ce modèle en a fait rêver plus d’un. Son succès est tel qu’il est devenu une vraie pièce de collection. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2017, le constructeur allemand a fêté le millionième exemplaire de la voiture. Un record mérité pour un véhicule historique.

7. Citroën DS : un véhicule de prestige

Encore une Citroën dans ce classement des voitures de collection les plus recherchées au monde. Décidément, le constructeur a marqué l’histoire de l’automobile grâce à ses produits intemporels. La Citroën DS fait partie des véhicules révolutionnaires de son époque. Son succès est surtout lié à ses composants qui à l’époque étaient des innovations.

8. Volkswagen Combi : la classe d’une marque allemande

Sortie dans les années 60, la Volkswagen Combi a connu un succès mondial et immédiat. Elle a fait sensation auprès des grands voyageurs qui l’utilisaient pour se déplacer sur de grandes distances. Les collectionneurs sont nombreux à rechercher ce modèle. Il se vend très cher, car le constructeur a arrêté sa production dans les années 90.

9. Triumph TR6 : la plus élégante des voitures de collection

Bien que peu connue, la Triumph TR6 est une voiture de collection très convoitée. Elle n’a pas vraiment réussi à séduire à sa sortie. Malgré tout, elle est maintenant un modèle recherché. Pour information, moins de 100 000 exemplaires de TR6 ont été vendus dans le monde.

10. Alpine A110 : une des voitures de collection les plus classes

Cette berlinette sportive des années 60 est une voiture de collection magnifique. Elle se démarque par sa vitesse et sa robustesse. En effet, l’Alpine A110 peut rouler jusqu’à 220 km/h et est très performante sur les trajets longue distance.

OuiGlass Lorient vous propose de remplacer votre pare-brise brisé ou fissuré. De par notre expertise, nous vous donnons satisfaction en effectuant tous les travaux en un minimum de temps. N’hésitez pas à nous contacter via ce numéro : 02 90 73 57 43. Nous vous offrons également la possibilité de fixer un rendez-vous via le site.

ParOuiGlass Lorient 5 vues
Image de bilanol on Freepik

Une crevaison nous met souvent dans l’embarras, surtout si l’on ignore ce que l’on est censé faire pour se tirer d’affaires. Dans cet article, nous allons vous détailler les réflexes à avoir en cas de pneu crevé, ainsi que les consignes de sécurité à respecter.

Les réflexes à avoir en cas de crevaison

Si vous constatez qu’un de vos pneus a crevé alors que vous roulez sur la route, le premier réflexe à avoir est de ralentir progressivement tout en actionnant les feux de détresse.

À mesure que vous ralentissez, veillez à bien surveiller s’il n’y pas de voiture derrière ou à proximité. S’il y en a, communiquez avec le conducteur pour lui faire part de votre problème afin qu’il puisse s’écarter.

Notons qu’il est fortement déconseillé de continuer à rouler avec un pneu qui se dégonfle. Dès lors que vous remarquez un peun faites-en sorte d’arrêter la voiture au plus vite.

Idéalement, le stationnement de la voiture devrait se faire sur une surface plane et à bonne distance de la route. Une fois votre véhicule arrêté, serrez le frein à main puis sortez par la portière de droite.

En cas de crevaison en pleine nuit, portez un gilet de sécurité réfléchissant. En effet, cet équipement vous permettra d’être visible par les autres conducteurs et limitera les risques de collisions.

Par ailleurs, le conducteur ainsi que ses passagers doivent toujours se placer derrière la barrière de sécurité après une crevaison. Aussi, il est indispensable d’établir un triangle de signalisation derrière l’emplacement du véhicule (entre 50 et 100 mètres) pour signaler notre présence aux autres usagers. Ainsi, ils pourront décélérer à temps.

Que faire après l’arrêt de la voiture ?

Un conducteur victime de crevaison a deux solutions. Il peut soit procéder à une réparation, soit changer de roue. Voici les différentes méthodes pour réparer un pneu endommagé : 

L’utilisation d’une bombe anti-crevaison

La bombe anti-crevaison est très pratique, car elle permet de remettre le pneu en état bien que temporairement. Pour réparer un pneu avec cette bombe, il suffit d’incorporer la mousse via la valve de gonflement. Celle-ci bouchera alors l’entaille et vous n’aurez plus qu’à regonfler la roue pour pouvoir reprendre la route. Mais attention, veillez à bien retirer l’objet responsable de la crevaison avant d’utiliser la bombe anti-crevaison. Si vous ne parvenez pas à l’enlever, mieux vaut ne pas gaspiller la mousse et recourir aux services d’ un professionnel

La réparation par l’extérieur

Il s’agit d’une opération assez simple consistant à introduire une mèche de caoutchouc sur la partie trouée. Pour réaliser une réparation par l’extérieur, vous devez vous munir d’un kit spécial. Voici les étapes à suivre : 

  • Élargir l’entaille;
  • Arrondir l’entaille;
  • Recouvrir la mèche de colle;
  • Introduire la mèche dans l’entaille;
  • Couper les extrémités qui dépassent.

La réparation par l’intérieur

Cette opération consiste à insérer un “champignon” par l’intérieur du pneu. L’objectif est de boucher l’entaille avec pour que l’air ne puisse plus s’échapper. Comme il s’agit d’une technique assez complexe, il est recommandé de faire appel à un professionnel de la mécanique. Sans expérience, ne tentez pas de la réaliser vous-même.

Notons qu’une réparation par l’intérieur nécessite un examen de la crevaison et une grande précision.

Le décalaminage est une opération complexe qui nécessite l’intervention d’un professionnel. Si votre voiture a besoin de se faire décalaminer, n’hésitez pas à faire appel à OuiGlass Lorient. Pour toute information complémentaire, composez le 02 90 73 57 43. Sinon, vous avez la possibilité de prendre rendez-vous directement sur le site.

ParOuiGlass Lorient 17 vues
Image by freepik

L’hiver s’installe et les conditions météorologiques peuvent rapidement se dégrader. Pour rouler en toute sécurité, équipez votre véhicule en fonction de votre région. En zone montagneuse, l’équipement obligatoire revêt une importance critique. Découvrez-en plus à travers cet article.

L’équipement de voiture en hiver en montagne

Vous habitez en zone montagneuse ? Depuis novembre 2021, vous devez obligatoirement équiper votre véhicule pour l’hiver, ou au moins détenir l’équipement hivernal obligatoire dans votre véhicule. Il s’agit de 4 pneus hiver (uniquement “M+S” jusqu’en novembre 2024), de chaînes à neige métalliques ou de chaussettes à neige. Cette obligation court de novembre à mars et concerne tous les véhicules à quatre roues circulant dans les 34 départements des massifs montagneux.

Il n’est pas obligatoire d’en équiper son véhicule en permanence. Les zones d’obligation sont indiquées par des panneaux de signalisation “zone” et “fin de zone”. Notez par contre que si votre véhicule est déjà équipé de pneus à clous, vous n’êtes pas concerné par cette obligation.

Si vous conduisez un poids lourd, vous devrez détenir des chaînes à neige pour au moins deux de ses roues motrices, et ce même si vous avez déjà monté des pneus hiver sur votre camion.

Une couverture de survie, une pelle et un chargeur de batterie peuvent aussi être indiqués dans les zones à risque.

Un grattoir pour le givre

En hiver, cet accessoire est indispensable pour débarrasser le pare-brise et les rétroviseurs latéraux du givre. Le grattoir permet de retirer cette couche de glace en toute sécurité. Il est généralement en plastique et muni d’un manche. Il est fortement déconseillé d’essayer de dégivrer son pare-brise avec de l’eau : le choc thermique peut sévèrement l’endommager.

Pensez également à vous procurer une bombe dégivrante pour vous faciliter la tâche. Enfin, démarrer son véhicule 5 minutes avant de partir pour qu’il ait le temps de chauffer peut aussi faciliter le dégivrage.

Du liquide lave-glace adapté à l’hiver

Si les températures descendent en dessous de 0°C dans votre région, pensez à équiper votre véhicule de liquide lave-glace résistant au gel. Il supporte des températures jusqu’à -20°C, et même plus en fonction du modèle. 

En optant pour ce produit, vous pourrez continuer à nettoyer et entretenir votre pare-brise pendant l’hiver. Vous vous assurez ainsi une visibilité optimale, un impératif en particulier en cette saison.

Une bâche de protection

Si votre véhicule est entreposé à l’extérieur, il subit les agressions de l’hiver. En le recouvrant d’une bâche anti-givre, vous lui apporterez une couche de protection. Elle v aussi un réel gain de temps en limitant la formation de glace sur les vitres.

La bâche de protection anti-givre existe en couverture intégrale ou partielle. Cette dernière recouvre uniquement le pare-brise et les rétroviseurs latéraux.

Un impact, une fissure, chez OuiGlass Lorient nous sommes équipés pour intervenir rapidement sous les 48h pour en fonction de votre demande. Nous nous sommes entourés de professionnel hautement qualifié pour répondre aux attentes de notre clientèle en offrant tout notre savoir-faire et notre expertise. N’attendez pas que l’impact sur votre pare-brise se transforme en fissure, appeler nous au 02 90 73 57 43 pour prendre rendez-vous avec l’un de nos experts.

ParOuiGlass Lorient 20 vues
Image by jannoon028 on Freepik

Le pare-brise est un matériau particulièrement fragile. En effet, celui-ci peut se fissurer rien qu’avec l’impact d’un simple gravillon. La réparation des pare-brise est donc devenue une alternative rentable pour tout propriétaire de voitures ayant subi des dommages sur leur vitre.

Non seulement cela réduit les coûts, mais cela permet aussi de réduire l’impact environnemental en évitant la production de déchets liés à la production et au remplacement de pare-brise.

Voici alors les avantages liés à la réparation de fissure plutôt que le remplacement complet.

La réparation de fissure : comment est réalisée l’opération ?

Lorsque le pare-brise est fissuré, l’automobiliste peut confier son véhicule à un professionnel pour réaliser des réparations. Le professionnel va alors injecter une résine spéciale dans la fissure. La résine va durcir sous l’effet d’une lampe à ultraviolet et permettre au pare-brise de retrouver sa rigidité tout en conservant sa transparence.

Pour obtenir un résultat optimal et durable, ce processus requiert un bon savoir-faire. La zone d’impact doit notamment être soigneusement nettoyée, déshumidifiée et séchée. Une fois l’opération achevée, la zone est polie afin de lui redonner son aspect d’origine.

La réparation de fissure : quels avantages économiques ?

En optant pour la réparation, les automobilistes bénéficient de plusieurs avantages économiques. On cite tout d’abord l’avantage lié au coût de la réparation qui est généralement moins cher que pour un remplacement complet. En effet, les étapes de la réparation de fissure ne demandent qu’une infime quantité de matériel. Sans oublier que la réparation peut être réalisée rapidement et facilement.

Outre les économies directes des automobilistes, la réparation de pare-brise permet aussi de réduire les coûts imposés aux compagnies d’assurance. D’une manière générale, les assureurs préfèrent faire effectuer une réparation plutôt qu’un remplacement complet. Cela leur permet de réduire les coûts liés au règlement des sinistres.

La réparation de fissure : les avantages environnementaux

La réparation de pare-brise permet également de profiter de quelques avantages écologiques. En choisissant de réparer, l’automobiliste empêche la production de déchets liés à la fabrication et à l’installation de nouvelles vitres. L’impact environnemental de l’industrie automobile se voit alors être réduit.

En outre, la réparation permet aussi de réduire la consommation d’énergie associée à la production de pare-brise. Il est en effet important de savoir que la fabrication de nouveaux matériaux nécessite une quantité astronomique d’énergie, que ce soit pour extraire, transformer ou transporter les matières premières.

La réparation de fissure : comment éviter les fissures ou empêcher qu’elles ne s’aggravent ?

Pour éviter toute fissure sur son pare-brise, il est conseillé de :

  • Respecter les distances de sécurité avec les autres voitures sur la route ;
  • Prévenir les chocs thermiques en protégeant le pare-brise des fortes chaleurs et du froid intense.

Toutefois, ceux qui seraient intéressés par un remplacement de pare-brise peuvent se rendre à OuiGlass Lorient. Nous sommes des spécialistes dans la pose de vitres, et nous offrons la franchise ou 100 € pour ceux qui ne possèdent pas de franchise. Pour prendre rendez-vous, visitez notre site web ou appelez directement au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 20 vues
Image de macrovector sur Freepik

Certains modèles de véhicules ne disposent pas de phares antibrouillard. Sont-ils sanctionnables, ou l’absence de ces phares est-elle autorisée ? Dans cet article, nous allons tout vous expliquer.

Ce que dit le code de la route

Comme l’indique le code de la route, il n’est pas obligatoire d’avoir des feux de brouillard avant sur son véhicule. En effet, seuls les feux arrière sont imposés par la loi.

Néanmoins, si votre voiture en dispose, le Code de la route veut que vous les utilisiez lorsque les conditions l’exigent. Pour information, l’utilisation des feux antibrouillards arrière s’impose lorsque le temps réduit considérablement la visibilité.

Dans ce cas, le conducteur est tenu de les allumer sous peine de recevoir des sanctions.

Dans le détail, les feux antibrouillards doivent être activés lorsque le conducteur commence à mal voir à partir de 150 mètres. Lorsque les conditions météorologiques nuisent à la conduite, le Code de la route veut que le conducteur utilise ses phares.

À noter que les phares antibrouillards disposent d’une grande puissance. Capables d’éclairer à plus de 100 mètres, ils sont d’une aide précieuse lorsque le brouillard fait des siennes.

N’hésitez pas à utiliser vos feux antibrouillards lorsque la visibilité est réduite. En plus de prévenir les collisions, ils vous permettront de repérer les obstacles sur la chaussée.

Voici les situations où il est recommandé d’utiliser ces phares : 

  • La nuit
  • Si la route est étroite et non éclairée
  • En cas de brouillard
  • En cas de fortes pluies
  • Lorsqu’il neige abondamment

Pour rappel, lorsque vous utilisez vos phares antibrouillards, veillez à les éteindre rapidement quand vous croisez un automobiliste. En effet, la puissance de ces feux fait qu’ils peuvent facilement éblouir.

Sanctions en cas d’abus

La législation ne sanctionne pas l’absence de feux antibrouillard avant. Cependant, leur utilisation abusive peut valoir une amende.

En effet, il est interdit d’utiliser ces phares lorsque la visibilité est bonne. Celui qui enfreint cette règle peut contracter une lourde amende.

Voici les situations où vous ne devez pas allumer vos phares antibrouillards : 

  • En plein jour, lorsqu’il n’y a ni neige, ni pluie, ni brouillard
  • En plein jour, lorsqu’il pleut, mais légèrement. Si la pluie ne réduit pas la visibilité, rien ne sert d’allumer les phares de brouillard
  • La nuit si vous roulez en ville (les routes étant éclairées, pas besoin d’activer les phares). Notons que cela dépend surtout du trafic et de la vision du conducteur
  • Lorsque vous croisez un autre véhicule

L’allumage des phares sans raison valable entraîne une contravention de 4ème classe. En cas d’infraction, le conducteur devra régler une amende forfaitaire de 135 euros.

Bon à savoir : les feux antibrouillard arrière ne doivent pas être utilisés en cas de fortes pluies. La législation n’autorise que l’allumage des feux de brouillard avant dans cette situation.

Un décalaminage régulier du moteur est nécessaire pour bien entretenir son véhicule. Si vous constatez une perte de performance, et souhaitez enlever la calamine, n’hésitez pas à approcher OuiGlass Lorient. Avec notre équipe d’experts, nous mènerons à bien cette opération pour vous offrir satisfaction. Intéressé ? Joignez-nous au 02 90 73 57 43. Sinon, vous pouvez aussi prendre rendez-vous directement sur notre site.

ParOuiGlass Lorient 31 vues
Image by rawpixel.com on Freepik

Le système ADAS correspond à un ensemble de systèmes électroniques visant à assister le conducteur lors de la conduite et du stationnement.

Ces systèmes reposent sur l’utilisation de caméras, de capteurs, de lidars et de radars, qui sont installés à différents endroits sur et autour du véhicule.

Qu’est-ce que le système ADAS ?

L’ADAS, ou Advanced Driver Assistance Systems, est un ensemble de systèmes de sécurité actifs et passifs conçus pour réduire les erreurs humaines lors de la conduite de véhicules de toutes sortes. Ce système utilise des technologies avancées pour aider le conducteur et améliorer ses performances au volant.

L’ADAS repose sur une combinaison de capteurs qui permettent de percevoir l’environnement dans lequel le véhicule évolue. Les informations collectées sont ensuite transmises au conducteur afin qu’il puisse prendre les mesures appropriées.

Les différents types de système ADAS

Adaptive Cruise Control (ACC)

L’ACC, ou Adaptive Cruise Control, est un système qui ajuste automatiquement la vitesse et la distance entre le véhicule et les autres véhicules sur la route. Son objectif est de permettre au conducteur de maintenir une distance sécuritaire par rapport aux autres voitures, réduisant ainsi le risque d’accident.

Feux adaptatifs

Les feux adaptatifs sont conçus pour améliorer la conduite nocturne ou dans des conditions de faible luminosité. Leur fonction principale est d’assurer une conduite plus sûre en s’adaptant aux mouvements du volant.

Freinage automatique d’urgence (AEB)

Le freinage automatique d’urgence ou Autonomous Emergency Braking (AEB) vise à améliorer la sécurité routière en identifiant rapidement les situations critiques et en alertant le conducteur. Grâce à ce système, le risque de collision est réduit, puisque l’AEB réduit automatiquement la vitesse lorsque la voiture se rapproche trop d’un autre véhicule.

Détection d’angle mort

Ce système a pour fonction d’alerter le conducteur lorsqu’un véhicule ou un objet se trouve dans son angle mort, c’est-à-dire dans une zone hors de sa vision directe. Son objectif est d’éviter les collisions lors des changements de voie en informant le conducteur de la présence potentielle d’un autre véhicule. Cela permet d’améliorer la sécurité en réduisant les risques de collision lors des manœuvres de changement de voie.

Assistant de changement de voie ou Lane Departure

La Lane Departure est un système avancé qui utilise des caméras pour détecter si le conducteur dévie par inadvertance de sa trajectoire. Il avertit le conducteur à l’aide d’un signal sonore ou une vibration dans le volant.

Reconnaissance des panneaux de signalisation

La reconnaissance des panneaux de signalisation fonctionne à l’aide d’une caméra située à l’avant du véhicule. Grâce à celle-ci, l’ADAS peut alors détecter les panneaux de signalisation et transmet l’information au tableau de bord. Le conducteur peut ainsi voir la vitesse maximale autorisée et ajuster la sienne si nécessaire.

Pourquoi confier le recalibrage du système ADAS uniquement à des experts ?

Lorsque le conducteur prend la route, il est essentiel qu’il puisse avoir confiance en son système ADAS. Pour cela, il est primordial que chaque technologie d’assistance à la conduite soit correctement calibrée afin de garantir une conduite sécurisée sur la route. La calibration précise de ces systèmes assure leur bon fonctionnement et leur capacité à fournir des informations fiables au conducteur.

OuiGlass Lorient est le professionnel idéal pour un recalibrage efficace. Leurs équipes se conforment rigoureusement aux instructions des constructeurs afin de garantir une performance optimale du système ADAS. Vous pouvez prendre rendez-vous directement sur leur site web ou par téléphone au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 49 vues
Image by freepik

Quand l’hiver prend fin, il est temps pour les automobilistes de changer de pneus. Mais pourquoi faut-il utiliser des pneus d’été et quels sont les avantages ? Si vous aussi vous vous posez ces questions, lisez cet article pour tout comprendre.

Les pneus d’été sont efficaces par températures élevées

Utiliser des pneus d’hiver en été représenté un risque pour le conducteur et ses passagers. Ces pneus ne s’adaptent pas aux températures élevées et deviennent trop souples si utilisés à cette période de l’année.

La trop grande souplesse des pneus d’hiver peut causer des distances de freinage plus longues. Le conducteur est donc tenu de faire plus attention s’il se risque à utiliser des pneus d’hiver par forte chaleur. En plus, leur caoutchouc peut ne pas tenir par temps chaud, car il s’use plus rapidement exposer à une forte température. Les risques de crevaison se verront donc augmentés.

Contrairement aux pneus d’hiver, les pneus d’été s’adaptent au temps chaud de par leur résistance. En effet, ces pneus possèdent une gomme plus épaisse et cela facilite la conduite par temps estival.

Utiliser des pneus d’été permet d’ailleurs de mieux gérer les virages sur sols secs ou humides lors de la saison estivale. De plus, l’adhérence se voit maximisée et le conducteur peut gagner jusqu’à deux mètres de distance de freinage.

À ces avantages s’ajoute l’économie de carburant. Car, oui, rouler avec des pneus inadaptés entraîne une surconsommation. Pour rouler serein et réduire vos dépenses en fuel, utilisez des pneus d’été lors de la saison estivale. Ils ne vous apporteront que des avantages.

L’erreur que font souvent les automobilistes est de ne pas changer de pneus parce qu’ils ne veulent pas dépenser. Mais ils se trompent lourdement. Ne pas changer ses pneus amène à dépenser plus, car cela entraîne une surconsommation de carburant. Tôt ou tard, ils devront aussi débourser pour les faire réparer ou les changer en pneus d’été.

Quels pneus d’été choisir ?

Tous les pneus d’été n’ont pas les mêmes qualités. Certains sont plus résistants que d’autres, et le marché compte différents modèles.

Si vous souhaitez vous procurer un pneu que vous pourrez utiliser longtemps, demandez conseil auprès d’un connaisseur. En effet, certains fabricants ont mauvaise foi et mettent un prix fort sur des pneumatiques bas de gamme. Ils vous appâtent avec des prix élevés alors qu’il s’agit d’équipement de mauvaise qualité.

Pour éviter ces pièges, faites-vous accompagner par un expert lors de l’achat. Il s’assurera de la qualité des pneus, et vous évitera de dépenser inutilement de l’argent pour des pneumatiques bon marché.

Notons que des pneus de mauvaise qualité peuvent entraîner un bruit de roulement élevé. Utilisés sur de mauvaises routes, ces pneus s’abîment vite et ont une durée de vie courte.

Les pneus de qualité, par contre, durent plusieurs années. Ils sont résistants et offrent une meilleure adhérence. Le seul inconvénient reste le prix. Ils coûtent plus chers que les autres, mais en valent largement la chandelle.

Le pare-brise de votre véhicule a besoin d’être remplacé ? Faites appel à OuiGlass Lorient. Avec notre équipe de professionnels, nous effectuerons cette prestation de la meilleure façon qui soit et dans un délai court. Contactez OuiGlass Lorient en composant le 02 90 73 57 43. Sinon, prenez directement rendez-vous via le site. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

ParOuiGlass Lorient 29 vues
Image by rawpixel.com on Freepik

Il n’est pas difficile de faire sa vidange soi-même. En réalité, cette opération nécessite de suivre un procédé bien défini, qu’il ne faut pas prendre à la légère. Ceci conditionne le bon état du moteur et le bon fonctionnement du véhicule. Dans la pratique, il suffit de disposer d’outils indispensables, de connaître la procédure à suivre et d’utiliser la bonne huile moteur. 

Les outils et les ingrédients indispensables pour faire sa vidange soi-même 

Pour faire sa vidange soi-même, sans difficultés, il faut avoir sous la main quelques outils qui sont très utiles : 

  • Des chandelles de levage réglables en hauteur et un cric. Si vous disposez de moyens financiers suffisants, il est conseillé d’installer un pont élévateur pour donner plus de hauteur au véhicule. Cet équipement permet de surélever correctement le véhicule et de travailler ainsi en son dessous en toute sécurité ; 
  • un entonnoir pour verser soigneusement l’huile neuve ; 
  • des gants pour protéger les mains ;  
  • différents types de clés : clé plate, clé à griffe, clé à ruban ou clé à sangle ; 
  • un tournevis pour retirer l’ancien filtre à huile ; 
  • une pompe aspirante ; 
  • un chiffon ; 
  • un récipient ou un bac pour récupérer l’huile moteur usée.

À propos des ingrédients, il faut de l’huile neuve, qui s’adapte au moteur. Sa référence et la quantité nécessaire se trouvent dans le carnet d’entretien. Il ne faut pas oublier que certains moteurs nécessitent des qualités spécifiques d’huile. Les précisions sur leurs normes se trouvent sur le dos des objets pour contenir l’huile. Enfin, pour faire sa vidange soi-même avec brio, il faudra aussi un joint de vidange en cuivre pour remplacer l’ancien.  

Les différentes étapes pour faire sa vidange soi-même 

  • Installer et sécuriser le véhicule 

Il faut préalablement bloquer les roues arrière avec des coins à bois pour éviter que le véhicule ne recule. Il est vital aussi de surélever le véhicule, en utilisant un cric situé au centre et à l’avant. Ensuite, il est important de consolider sa position à l’aide des chandelles réglables. L’usage d’un pont élévateur simplifie ces opérations. Après avoir surélevé le véhicule, il faut retirer le cache situé sous le moteur et trouver le bouchon de vidange. La récupération de l’huile moteur usée se fait avec un bac ou un récipient. 

  • Retirer l’huile usée et l’ancien filtre

Les gants de protection sont utiles pour protéger vos mains lors de ces opérations. Ces dernières consistent à dévisser le bouchon de vidange avec la clé plate, puis à laisser l’huile dans le moteur se couler doucement dans le récipient ou le bac de récupération. Une pompe est un autre moyen pour aspirer l’huile usée du moteur. Pour démonter l’ancien filtre, il faut le dévisser avec une clé à griffe ou une clé à sangle. Ensuite, retirez l’ancien joint et nettoyez son filetage et le bouchon de vidange. 

  • Poser un nouveau filtre à huile 

Le nouveau filtre à huile est inséré avec la main. Vous finissez son installation avec une clé à ruban. Puis, vous faites couler la nouvelle huile moteur à travers le bouchon de remplissage avec l’entonnoir. 

Notre centre OuiGlass Le Lorient décalamine votre véhicule pour qu’il retrouve ses performances d’origine. Nos techniciens retirent la suie ou calamine dans le moteur. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 02 90 73 57 43, ou visiter notre site pour fixer un rendez-vous

ParOuiGlass Lorient 56 vues
Image by peoplecreations on Freepik

Tous les automobilistes en France doivent effectuer leur contrôle technique dans les six mois suivants la 4e année de sa voiture, puis tous les 2 ans. Cette procédure est obligatoire en France depuis le 1er janvier 1992. Il a pour but de contrôler les éléments essentiels de la voiture.

Vérifier ses pneumatiques avant un contrôle technique

Pour garantir la réussite du contrôle technique, l’automobiliste doit vérifier l’état général de son véhicule. Au niveau des opérations plus techniques et délicates, il est recommandé de passer par un professionnel. L’automobiliste peut toutefois réaliser lui-même certaines vérifications de base.

Il peut vérifier l’état général de ses pneus. Il s’agit notamment de vérifier leur usure et leur bonne pression. Un pneu sur gonflé ou sous gonflé peut s’user rapidement. Pour faire la vérification, l’automobiliste peut prendre une pièce de 50 cents et le faire glisser dans le creux du pneu. La rainure doit arriver au minimum au niveau du zéro. Si ce n’est pas le cas, le pneu a alors atteint sa limite d’usure. Bien évidemment, sans oublier de vérifier l’état et la pression de la roue de secours.

Vérifier l’état des feux et des clignotants avant un contrôle technique

L’automobiliste doit également vérifier ses feux et ses clignotants. Il faut que ces derniers fonctionnent correctement.

Pour faire la vérification, il peut se placer devant un mur sombre et allumer ses feux. De cette manière, il pourra aussi mieux estimer si ses phares avant sont correctement réglés ou si l’un des deux semble décalé et requiert un réglage.

Vérifier l’état des suspensions avant un contrôle technique

Pour vérifier l’état des suspensions, l’automobiliste peut exercer une pression plus ou moins forte sur chaque flanc de la voiture au niveau du pneu. Une suspension en bon état reviendra, rapidement et sans oscillation, à son état originel. Ce test est évidemment approximatif. Si l’automobiliste a un doute, il est recommandé de faire contrôler la suspension auprès d’un professionnel.

Vérifier les éventuelles fuites avant un contrôle technique

Il est important que le propriétaire s’assure que son véhicule ne perd pas d’huile ou d’autres fluides. Pour effectuer cette vérification, il peut placer un carton sous le moteur et le faire tourner. Si après quelques heures des tâches apparaissent sur le carton, il est conseillé de faire appel à un mécanicien.

Avoir tous ses documents de bord avant un contrôle technique

Avant de se rendre au contrôle technique, l’automobiliste doit s’assurer qu’il a en sa possession tous les documents de bord. Il s’agit des certificats d’immatriculation et de conformité, de la carte d’assurance et du certificat de la visite précédente. Sans ces documents, il peut être refusé avant même de commencer sa visite.

Vérifier l’état du pare-brise avant un contrôle technique

Le propriétaire doit vérifier qu’il n’y ait pas d’éclat sur son pare-brise. Pour ce faire, il doit commencer par bien le nettoyer. Ensuite, il doit faire fonctionner ses essuie-glaces et le lave-glace. Si une ou plusieurs traînées restent sur le pare-brise, cela signifie alors que celui-ci possède un éclat ou une fissure, ou que ses balais d’essuie-glaces sont défectueux.

Si le pare-brise est en mauvais état, l’automobiliste peut le faire remplacer chez OuiGlass Lorient. Les prises de rendez-vous se font directement sur leur site ou par téléphone au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 33 vues
Image de wirestock on Freepik

Petits et grands écrans, les voitures mythiques du cinéma et de la télévision revisitées tiennent une place importante dans la mise en scène. Elles ont aussi une place incontournable en culture populaire. Les véhicules mythiques sont généralement attribués au rang de vedette ou de héros. Nous vous sélectionnons quelques voitures mythiques du cinéma et de la culture populaire inoubliables et qui ont marqué les esprits des cinéphiles.

La trilogie Fantômas

C’est une voiture mythique qui a bercé la culture populaire dans les années 60. La trilogie Fantômas était attribuée à Louis de Funès. En 1965, à la fin de Fantômas se déchaîne », le véhicule était un incroyable Citroën DS 19. La berline aux chevrons déploie ses ailes avant de prendre son envol sur une piste d’aviation.

L’incontournable SAGA de Taxi

Cette voiture a enflammé le Box-office français entre 1998 et 2007. Peugeot 406 puis 407, le plus célèbre des chauffeurs marseillais prend actuellement les commandes de l’actuelle Peugeot 508 pour un prochain épisode.

Ford Mustang Shelby de Steve McQueen

Le Ford Mustang Shelby était la voiture mythique de Steve McQueen en 1968. Il déboula à toute vitesse dans les rues de San Francisco, pour l’une des courses poursuites les plus mémorables de l’histoire du cinéma.

Renault Safrane

La magnifique Renault Safrane est conduite par Christian Clavier et Valérie Lemercier dans « Les Visiteurs ». Suite à une explosion d’un talisman maléfique, la tôle prend la forme d’un chou-fleur.

Le Transporteur de Jason Statham

C’est la voiture incarnée Audi A8 à plusieurs reprises par Jason Statham. Elle serait certainement échanger contre le modèle A7 Sportback.

Les Mini de Mr Bean

D’un concept plus jovial avec un amour inconditionnel de Coccinelle, les Mini de Mr Bean reprendrait du service au travers de modèles contemporains.

Le Batmobile : la voiture mythique du cinéma

Le Batmobile est certainement une voiture mythique qui prend une place indispensable. À chaque nouvelle génération de l’homme chauve-souris et à chaque réalisateur, le Batmobile connaît une restructuration. À la télévision comme au cinéma, ce véhicule a aussi connu des versions différentes.

Dans la série Batman de 1966, la voiture du justicier est du concept car Lincoln Futura et affiche une couleur noire au liseré rouge. Au cinéma, la Batmobile de la trilogie The Dark Knight par Christopher Nolan, a également marqué les esprits. « The Tumbler » a un côté militaire quasi réaliste.

Par ailleurs, la Batmobile la plus iconique est certainement celle du film de Tim Burton. En compagnie de Michael Keaton et Jack Nicholson au casting, Burton a créé une Batmobile au design époustouflant. Elle est équipée d’un long capot noir mat, des ailes de chauve-souris et de son canon central. Du point de vue technique, cette voiture mythique n’est pas en reste non plus car elle est dotée d’un moteur Corvette. 

Chez OuiGlass Lorient, nous vous proposons de rénover les phares et le pare-brise de votre véhicule pour garantir votre sécurité. N’hésitez pas à solliciter nos services si vous prévoyez de faire un long trajet. Pour obtenir plus amples informations, contactez-nous au 02 90 73 57 43. Il vous est également possible de prendre rendez-vous directement sur notre site.

ParOuiGlass Lorient 64 vues

Les phares de voiture sont des éléments de sécurité essentiels pour la conduite automobile, mais leur importance est souvent sous-estimée. Les phares jouent un rôle crucial dans la visibilité sur la route, en éclairant l’environnement de nuit et par temps de brouillard, pluie ou neige. Ils permettent également aux autres conducteurs de vous repérer et de savoir où vous vous dirigez. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir concernant l’importance des phares de voiture pour la conduite.

Quelle est l’importance des phares de voiture pour la visibilité sur la route ?

Les phares de voiture jouent un rôle crucial dans la sécurité routière. Ils améliorent la visibilité de nuit et dans des conditions climatiques défavorables comme le brouillard, la pluie ou la neige. Les phares permettent d’éclairer l’environnement nocturne pour que le conducteur puisse identifier les obstacles, les panneaux de signalisation, les piétons, les animaux sauvages et les autres véhicules sur la route. De plus, les phares aident à améliorer la perception de la distance et de la vitesse des autres véhicules, ce qui est essentiel pour éviter les collisions et les accidents.

Les phares peuvent être utilisés de différentes manières pour optimiser la visibilité en fonction des conditions routières et météorologiques. Par exemple, les phares antibrouillards peuvent être utilisés pour réduire les effets de réflexion du brouillard, tandis que les phares à haute intensité peuvent aider à améliorer la visibilité en cas de fortes précipitations. Les phares automatiques, qui s’allument automatiquement lorsque les conditions de faible luminosité sont détectées, sont de plus en plus courants sur les voitures modernes et constituent un ajout de sécurité utile.

Les précautions à prendre pour l’utilisation des phares en toute sécurité

L’utilisation inadéquate des phares de voiture peut causer de nombreux problèmes. Les plus redoutables sont notamment les risques d’accident et les peines prévues par la loi. Les conducteurs qui ne respectent pas les règles d’utilisation des phares augmentent leur risque de collisions routières. De ce fait, les phares doivent toujours être utilisés pour aider les conducteurs à voir la route devant eux. En même temps, ils permettent de signaler la présence du véhicule aux autres conducteurs.

De plus, il est important de se conformer aux règles d’utilisation des phares pour éviter des sanctions légales. Dans de nombreux pays, il est obligatoire d’allumer les phares dans des conditions spécifiques. Cela est d’autant plus exigé lors des conduites de nuit, par temps de pluie ou de brouillard. Le non-respect de ces règles peut entraîner une amende ou d’autres sanctions plus sévères.

Par ailleurs, les phares abimés ou mal réglés peuvent causer des accidents de la route en raison d’une mauvaise visibilité ou de la distraction des autres conducteurs. Pour éviter d’éventuels problèmes, il est important de réparer les phares de votre voiture afin de respecter les normes de sécurité lors des conduites. Dans cette optique, notre Centre OuiGlass Lorient vous propose un service de réparation et de polissage de vos phares. Pour plus d’information, nous vous invitons à nous contacter directement au 02 90 73 57 43. Vous pouvez également prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiGlass Lorient 58 vues

Prendre la route sur la voie publique implique de respecter certaines règles. En effet, il faut savoir qu’il existe une liste de documents obligatoires que l’automobiliste doit garder dans sa voiture pour garantir la conformité de sa circulation sur les routes. Ces documents peuvent lui être utiles en cas de contrôle du véhicule ou en cas d’accident. L’absence de ces documents peut constituer une infraction et expose le conducteur à des peines administratives.

Le permis de conduire

Il est formellement interdit de prendre la route sans son permis de conduire. En cas d’accident, et sans la présentation du permis, le conducteur s’expose à un remboursement des dommages à l’assureur pour les sommes versées aux victimes. Pour la conduite d’un véhicule de tourisme, la possession d’un permis B est nécessaire. Il doit être présenté lors des contrôles de police.

La carte grise

Il faut savoir qu’un véhicule conserve le même numéro d’immatriculation, de sa mise en circulation jusqu’à sa destruction. En cas de vente ou de changement d’adresse, le propriétaire dispose d’un mois pour rectifier le certificat d’immatriculation. En d’autres termes, la carte grise a pour but de permettre l’identification du véhicule. Sa présentation est indispensable pour écarter tout soupçon de vol.

La vignette de contrôle technique

Les véhicules ayant plus de 4 ans et qui ont subi une visite technique doivent porter une vignette sur leur pare-brise. Cette vignette comporte la date de fin de validité du contrôle technique qui devra être renouvelé à son échéance.

Le certificat d’assurance et la vignette d’assurance

L’automobiliste doit pouvoir présenter le certificat d’assurance et la vignette d’assurance apposée sur le pare-brise. Ils sont nécessaires pour prouver aux policiers que le véhicule est bel et bien couvert contre les sinistres. Un défaut d’assurance expose le conducteur au paiement d’une amende de 3 750 €, comme il est indiqué dans l’article L. 324-2 du Code de la Route. De plus, l’article L. 211-1 du Code des Assurances dispose que toute personne physique ou morale, devant circuler avec un véhicule, doit être couverte par une assurance responsabilité civile.

Une non-présentation de ces divers documents obligatoires peut être sanctionnée par :

  • Une amende de 1re classe pour le permis de conduire et la carte grise ;
  • Une amende de 2e classe pour les documents d’assurance.

La vignette Crit-Air

Elle est indispensable pour pouvoir circuler dans les zones à faibles émissions de mobilité. Ce certificat est aussi nécessaire pour autoriser l’automobiliste à rouler dans une zone où la préfecture instaure la circulation différenciée en cas de pics de pollution. À défaut de la vignette Crit’Air, le conducteur peut être sanctionné par une contravention.

Le certificat de conformité européen

Les véhicules sortis d’usine doivent disposer du certificat de conformité européen qui prouve que le véhicule répond aux exigences de l’Union Européenne. Il est indispensable pour permettre l’immatriculation et la circulation du véhicule en France et en Europe.

Le certificat de cession

Dans le cas où l’automobiliste vient de faire l’acquisition d’un véhicule auprès d’un autre conducteur, il devra présenter aux policiers un certificat de cession lié à la voiture. Ce certificat permet de justifier la raison pour laquelle il est au volant du véhicule. Après avoir reçu le certificat de cession de l’ancien propriétaire, l’acquéreur dispose de 15 jours pour faire une demande de nouveau certificat d’immatriculation à son nom. Étant donné que les différentes vignettes doivent être installées sur le pare-brise, il est donc important que ce dernier soit en bon état pour faciliter la visibilité des vignettes par les autorités. Pour aider l’automobiliste, OuiGlass Lorient propose un service de remplacement de pare-brise. De plus, OuiGlass propose la franchise offerte ou 100 € si l’automobile ne possède pas de franchise. La prise de rendez-vous se fait par téléphone au 02 90 73 57 43 ou directement sur le site.

ParOuiGlass Lorient 44 vues

Entre les vignettes Crit’Air, de contrôle technique et d’assurance ou les autocollants décoratifs et de publicité, les stickers qui recouvrent le pare-brise d’une voiture peuvent devenir gênant ou inutiles avec le temps. Il devient alors tentant de les enlever pour plus d’espace ou faire de la place pour les nouveaux. Une action qui exige une certaine manière de faire.

En parcourant ces quelques lignes, découvrez quelques astuces pour bien retirer une vignette ou un autocollant d’un pare-brise, ainsi que les précautions à prendre pour éviter les rayures et les fissures.

Décoller une vignette ou un autocollant de votre pare-brise dans les règles de l’art

Jugé efficace par un très grand nombre de professionnels et d’automobilistes, l’usage du vinaigre blanc se présente comme une des méthodes les plus populaires pour retirer une vignette ou un autocollant d’un pare-brise. La technique est simple : elle consiste à chauffer préalablement du vinaigre blanc et à l’appliquer sur le sticker avec un chiffon. Il suffit ensuite de le laisser reposer durant quelques minutes avant de le gratter à l’aide d’un grattoir en plastique. De cette manière, vous enlevez non seulement l’étiquette, mais également les résidus collants qu’elle laisse. Vous pouvez adopter le même procédé en substituant le vinaigre blanc avec de l’eau chaude et du savon, de l’alcool de friction ou encore de l’huile de cuisine.

En dehors de ces techniques courantes, il existe un autre mode opératoire très prisé qui nécessite l’utilisation d’un sèche-cheveux. En dirigeant l’appareil vers l’autocollant durant quelques minutes, vous pouvez ramollir la colle qui le maintient à la vitre. Ainsi, vous pouvez facilement le retirer à l’aide d’un grattoir en plastique et d’un chiffon propre.

Enfin, un procédé qui est peu populaire, mais qui n’en reste pas moins efficace : l’utilisation d’un fil dentaire ou de pêche. Il consiste tout simplement à enrouler le fil autour des doigts avant de le passer doucement sous l’autocollant en effectuant des mouvements de scie.

Décoller une vignette ou un autocollant sans endommager votre pare-brise

Contrairement aux idées reçues, décoller un autocollant d’un pare-brise n’est pas une mince à faire. En effet, pour éviter d’endommager un matériau sensible tel que le verre, quelques précautions sont de mise. Parmi elles, le fait d’éviter tout objet tranchant ou pointu. Couteaux, rasoirs ou autres outils capables de rayer, voire briser la vitre avant sont donc proscrits. À l’inverse, il est important de privilégier des objets en plastique qui ne présentent aucun risque.

Dans la liste des méthodes à bannir, nous retrouvons l’usage des produits chimiques, souvent à base d’alcool et d’acétone, susceptibles de fragiliser la vitre avant. Dans la même optique, votre pare-brise ne doit pas être exposé à la chaleur durant trop longtemps. Ainsi, dans le cas d’un retrait à l’eau chaude ou au sèche-cheveux, il est nécessaire de le laisser refroidir avant de procéder au retrait proprement dit.

Bien entendu, il est important d’adopter des gestes délicats tout au long du processus. En plus de gratter doucement avec un outil adéquat, il faut éviter d’appuyer trop fort au risque de causer des rayures ou des dommages plus importants.

Besoin de faire réparer votre pare-brise ? OuiGlass Lorient est là pour vous. Nous pouvons rénover les différents types de vitrages automobiles et réaliser les prestations suivantes : réparation d’impact, décalaminage, rénovation optique des phares, etc. Vous pouvez prendre rendez-vous en allant sur notre site ou nous contacter au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 74 vues

La réparation des pare-brises est devenue une alternative rentable pour les propriétaires de véhicules confrontés à des dommages mineurs sur leurs vitres de devant. Cette pratique consiste à réparer les fissures et les éclats sur le pare-brise plutôt que de le remplacer complètement. Non seulement cela réduit les coûts, mais cela permet également de réduire l’impact environnemental en évitant la production de déchets liés à la fabrication et au remplacement de pare-brises entiers. Dans cette perspective, il est important d’explorer les avantages de cette solution afin d’encourager les automobilistes à l’adopter.

Quels sont les avantages économiques de la réparation des pare-brises ?

Les propriétaires de véhicules peuvent bénéficier de plusieurs avantages économiques en optant pour la réparation des pare-brises. Tout d’abord, le coût de la réparation d’un pare-brise est généralement inférieur à celui d’un remplacement complet. En effet, la plupart des procédés de réparations ne nécessitent qu’une petite quantité de matériel. De plus, la réparation peut être effectuée rapidement et facilement.

Outre les économies directes pour les propriétaires de véhicules, la réparation de pare-brise peut également réduire les coûts pour les compagnies d’assurance. Ces dernières préfèrent souvent la réparation au remplacement complet. En effet, cela permet de réduire les coûts de règlement des sinistres.

Réparation des pare-brises : quels sont ses avantages environnementaux

La réparation des pare-brises offre également des avantages écologiques significatifs. En réparant plutôt qu’en remplaçant la vitre endommagée, il est possible d’éviter la production de déchets liés à la fabrication et au transport de vitres neuves. Cette réduction des déchets contribue à limiter l’impact environnemental de l’industrie automobile.

En outre, la réparation permet également de réduire la consommation d’énergie associée à la production de nouveaux pare-brises. La fabrication de matériels neufs nécessite une quantité importante d’énergie pour extraire, transformer et transporter les matériaux nécessaires. En réparant plutôt qu’en remplaçant, il est possible de réduire la demande en matières premières et en énergie, ce qui réduit l’impact environnemental de l’industrie automobile.

Quelles sont les méthodes de réparation des pare-brises ?

En matière de réparation de pare-brise, il existe plusieurs méthodes disponibles. L’une des techniques les plus utilisées est l’injection de résine. Elle consiste à introduire une résine spéciale dans le dommage sur le pare-brise. Cette résine est ensuite durcie à l’aide d’une source de chaleur, ce qui permet de sceller le dommage et de renforcer la structure du pare-brise. Cette technique est souvent utilisée pour réparer les petites fissures.

Un autre procédé de réparation de pare-brise est la méthode du polissage. Elle consiste à utiliser un abrasif pour polir la surface du pare-brise jusqu’à ce que la zone altérée soit éliminée. Cette méthode est plus adaptée pour réparer les petites rayures et les imperfections mineures. Elle n’est pas recommandée pour les fissures ou les dommages plus importants.

Il est important de noter que la méthode de réparation utilisée dépendra de plusieurs facteurs, notamment la taille et l’emplacement de la fissure. Il est donc conseillé de consulter un professionnel qualifié pour déterminer la technique de réparation la plus appropriée.

Dans ce cadre, notre centre OuiGlass Lorient possède le savoir-faire et les matériels nécessaires pour réparer les dégâts sur votre pare-brise. La restauration de votre vitrage ne prendra que quelques heures. Si vous souhaitez en savoir plus sur notre prestation, n’hésitez pas à nous contacter en composant le 02 90 73 57 43. Vous pouvez également prendre un rendez-vous sur notre site.

ParOuiGlass Lorient 63 vues

De nombreux conducteurs se posent la question. Quel est l’âge limite pour conduire ? Si la réponse varie en fonction des pays, nous allons dès à présent développer le sujet et voir ce qu’il en est réellement.

Y a-t-il un âge limite pour conduire ?

L’âge auquel un individu doit cesser de conduire dépend de plusieurs paramètres : sa condition physique, ses facultés mentales, ses réflexes et sa vision.

Dans la plupart des pays européens, il n’y a pas d’âge limite pour conduire. Les personnes âgées doivent valider les examens médicaux pour confirmer leur aptitude à conduire de façon sécuritaire.

Si les automobilistes ayant plus de 60 ans sont plus susceptibles d’être victime d’accident de la route. Il ne faut pas généraliser. L’aptitude à la conduite ne dépend pas de l’âge, mais de l’état de santé des automobilistes.

L’âge n’est pas un critère à prendre en compte pour déterminer si un conducteur est en mesure de conduire ou pas. Seules les évaluations médicales régulières peuvent aider à trancher cela. Pour tester ses aptitudes au volant, un conducteur doit passer une visite médicale tous les cinq ans. Celle-ci lui permet d’obtenir le renouvellement de son permis de conduire.

On ne saurait trop recommander aux conducteurs âgés de passer régulièrement des examens pour déterminer leur capacité à la conduite. C’est le seul moyen de garantir sa sécurité. Il convient de se rappeler une chose essentielle. Un conducteur n’a pas que sa vie entre ses mains. Il est également responsable de ses passagers durant le court laps de temps où ils effectuent ensemble un trajet.

Comment savoir si on est toujours apte à conduire ?

Dans certains pays, l’examen de conduite n’est pas obligatoire. Le faire ou non dépendra alors entièrement de l’automobiliste.

Certes, le test est le moyen le plus sûr pour déterminer son aptitude à la conduite. Cependant, on peut aussi, en se basant sur les paramètres suivants, vérifier sa capacité à gérer un véhicule.

Faire son bilan personnel :

Évaluez votre aptitude à la conduite avec objectivité. Testez vos réflexes, votre mobilité, votre dextérité, et votre vision pour savoir si vous pouvez contrôler le véhicule. N’hésitez pas à vous remettre à niveau si les sensations ne vous plaisent pas. Reprenez quelques leçons de conduite ou effectuez un stage pour rafraîchir vos connaissances.

Les avis de son entourage

Ne vous voilez pas la face. Si vous doutez de votre capacité à assurer un trajet, faites-en part à votre entourage. Ils vous diront si vous devez continuer à prendre le volant ou arrêtez définitivement la conduite. En vous basant sur leurs conseils, faites un bilan, et prenez une décision objective pour votre propre sécurité.

Les signaux d’alarme envoyés par le corps

Vous voyez trouble en conduisant ? Vous ne réagissez plus aussi vite qu’avant ? Cela veut dire que vous êtes arrivé à l’âge limite pour arrêter de conduire. Aussi grand soit votre désir de poursuivre la conduite, si votre corps n’en est plus capable, abstenez-vous de prendre le volant.

Chez OuiGlass Lorient, nous vous proposons de rénover votre pare-brise pour vous permettre de rouler en toute sécurité. Nous effectuons également la réparation d’impact, la rénovation optique des phares, le décalaminage. Si vous souhaitez obtenir plus amples informations, contactez-nous au 02 90 73 57 43. Vous pouvez dès à présent prendre rendez-vous sur notre site pour bénéficier de nos services.

ParOuiGlass Lorient 74 vues

L’usure des pneus constitue un réel fléau pour les automobilistes. Elle peut être causée par différents facteurs, qui peuvent toutefois être évités grâce à certaines astuces. D’une manière générale, la qualité du produit est le principal élément qui détermine la vitesse d’usure. En revanche, il est possible pour le propriétaire d’optimiser la durée de vie de ses pneus en usant de quelques astuces.

Comment identifier l’usure des pneus ?

Généralement, les fabricants de pneus installent des indicateurs TWI (Tread Wear Indicator) dans le creux des sculptures, au centre de la bande de roulement. Il s’agit d’un indicateur de précision pour identifier l’usure des pneus. Il se présente comme une petite excroissance logée au fond du sillon du pneu. Chez certains fabricants, un indicateur supplémentaire peut être aperçu sur le flanc du pneu.

L’automobiliste saura qu’il sera temps de remplacer ses pneus lorsque la hauteur de la gomme est équivalente à celle du témoin d’usure. Une réglementation européenne dispose par ailleurs que la sculpture de la gomme doit être au minimum de 1,6 mm. En dessous de cette limite, le conducteur pourra se voir infliger une contravention de 4e classe pour usure excessive des pneus.

Les facteurs qui peuvent accentuer l’usure des pneus

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de l’usure des pneus :

  • La conduite en ville ;
  • La conduite sportive ;
  • Le mauvais gonflage des pneus ;
  • Le défaut de géométrie et de carrossage ;
  • L’usure d’amortisseurs ;
  • Le mauvais équilibrage des roues.

Les astuces pour réduire l’usure des pneus

Vérifier régulièrement la pression des pneus

La vérification régulière de la pression des pneus est primordiale pour assurer la sécurité et la performance de votre véhicule. Les pneus sous-gonflés ou sur-gonflés peuvent influer sur la manœuvrabilité de votre voiture, augmenter la consommation de carburant et même causer des accidents. Pour garder vos pneus en bon état, vérifiez la pression des pneus au moins une fois par mois à l’aide d’un manomètre pour mesurer la pression exacte. De plus, avant de faire un long trajet ou lorsque la température extérieure change de manière significative, pensez à vérifier la pression de vos pneus. En prenant le temps de vérifier régulièrement la pression des pneus, vous pouvez prolonger leur durée de vie et améliorer la sécurité sur la route.

Réaliser la vérification et le gonflage des pneus constitue une étape essentielle dans l’entretien de sa pneumatique. Cela prend peu de temps, et pourtant, elle permet de mieux conserver les pneus. 

Éviter de garer son véhicule en extérieur

Bien évidemment, tout le monde ne dispose pas d’un garage chez lui. Toutefois, les éléments en extérieur peuvent rapidement abîmer la pneumatique comme les rayons solaires, le froid, la pluie, la neige, etc. Les changements de température et les intempéries vont en effet fragiliser et réduire la durée de vie des pneus. Pour éviter cela, il est possible de recouvrir le véhicule avec une housse adaptée, ou de garer le véhicule à des emplacements à l’ombre.

Monter des pneus adaptés à la saison

Cette étape paraît logique et pourtant, de nombreux automobilistes omettent encore de remplacer leurs pneus d’été pendant l’hiver. Cela a pour conséquence de limiter les performances du véhicule, mais aussi de favoriser l’usure précoce des pneus.

Il faut savoir que les pneus d’hiver sont constitués de gommes spécialement conçues pour résister aux températures en dessous de 7 °C. Par conséquent, une fois que la route est plus chaude, la gomme ne supportera plus la chaleur et elle finira par fondre sous l’effet du soleil.

Un mauvais entretien des pneus peut facilement conduire à un accident de la route. En effet, il peut arriver que suite à un dégonflement des pneus, le conducteur perd le contrôle et se prend un mur. Cela aura alors des impacts sur la carrosserie du véhicule qu’il faudra réparer au plus vite. Pour ce faire, il est possible de contacter OuiGlass Lorient qui propose des services de réparation d’impact afin de remettre le véhicule à neuf. La prise de rendez-vous se fait par téléphone au 02 90 73 57 43 ou depuis le site internet.

ParOuiGlass Lorient 45 vues

Les routes et autoroutes sont fréquemment confrontées à un problème récurrent, à savoir la présence de nids-de-poule. Ils sont souvent causés par les conditions météorologiques, le trafic intense et le manque d’entretien des routes. Les nids-de-poule peuvent causer des dommages importants aux véhicules, tels que des pneus crevés, des jantes endommagées et des suspensions cassées.

En outre, ils peuvent être dangereux pour les conducteurs et les passagers, surtout lorsqu’ils sont difficiles à éviter. Heureusement, il existe plusieurs moyens d’éviter les dommages causés par ces trous dangereux. Dans cet article, nous allons explorer quelques astuces pour éviter les nids-de-poule et minimiser les dégâts qu’ils peuvent causer.

Nids-de-poule : roulez prudemment pour éviter les dommages

Rouler prudemment permet de limiter les dégâts que peut entraîner le passage à travers les nids-de-poule. Tant que c’est possible, il est conseillé de les éviter. Toutefois, il arrive que l’obstacle soit impossible à contourner. Dans ce cas, ralentissez suffisamment pour limiter les dégâts potentiels.

En roulant sur le bord des nids-de-poule, vous pouvez réduire les dommages causés à votre véhicule, car les bords sont souvent moins profonds. Soyez attentif aux conditions météorologiques et à l’état de la route. Les routes en mauvais état sont plus susceptibles d’avoir des nids-de-poule, alors soyez prudent et réduisez votre vitesse autant que possible. Gardez une distance suffisante entre votre voiture et le véhicule devant vous pour anticiper tout changement de trajectoire brusque.

Nids-de-poule : soyez attentif aux autres voitures

Lorsque vous conduisez sur des routes où les nids-de-poule sont nombreux, soyez attentif aux autres conducteurs et évitez les changements brusques de voie. Les conducteurs peuvent être confrontés à des nids-de-poule à tout moment et peuvent être obligés de manœuvrer pour les éviter.

Si vous voyez une voiture devant vous faire un mouvement brusque, il est possible qu’elle ait heurté un nid-de-poule. Vous devez alors ralentir et être prêt à éviter un éventuel obstacle. Dans cette circonstance, il faut toujours garder votre voie. En effet, changer de voie brusquement augmente le risque de causer un accident ou de vous retrouver vous-même face à un obstacle.

En outre, la circulation peut être dense sur certaines routes. Une conduite imprudente peut mettre en danger d’autres conducteurs. Conservez une distance appropriée entre votre voiture et celle qui vous devance pour pouvoir anticiper tout changement de direction inopiné.

Entretenez votre véhicule correctement

Il est toujours essentiel d’entretenir votre véhicule de manière adéquate. Si vous avez remarqué des dommages causés par un nid-de-poule, il est crucial de faire inspecter votre véhicule par un spécialiste de la maintenance automobile. Ils pourront évaluer les dommages et vous conseiller sur les réparations nécessaires pour éviter des problèmes plus graves à l’avenir. Il est important de vérifier que les pneus de votre véhicule sont correctement gonflés et en bon état, car les pneus sous-gonflés ont tendance à subir plus de dommages causés par les nids-de-poule. De plus, il est conseillé de vérifier l’état de la suspension de votre véhicule. Une suspension défaillante peut aggraver les dommages.

Si vous avez des éclats ou des fissures sur le pare-brise de votre voiture, il faut les faire réparer rapidement. OuiGlass Lorient est une entreprise spécialisée dans la restauration et le changement de vitres de voiture, y compris les pare-brise et les rétroviseurs. Vous pouvez nous contacter dès aujourd’hui au 02 90 73 57 43 ou prenez rendez-vous sur notre site. Une intervention rapide pour réparer les dommages sur votre véhicule vous aidera à prévenir des révisions plus importantes à l’avenir.

ParOuiGlass Lorient 59 vues

Le mal des transports est un problème courant chez de nombreux enfants, surtout lors de longs trajets en voiture. Les symptômes comprennent de légers étourdissements, des nausées et même de fortes migraines. Cela peut rendre les voyages en voiture très désagréables, tant pour les enfants que pour les parents. La bonne nouvelle est qu’il existe plusieurs astuces simples et efficaces qui peuvent aider votre enfant à éviter les symptômes de nausée liés au voyage.

Mal des transports : éviter les écrans pendant le voyage

Lorsque vous voyagez en voiture, il est souvent tentant de divertir les enfants avec des écrans tels que des tablettes ou des smartphones. Cependant, cela peut aggraver le mal des transports chez certains enfants. Les mouvements et les images qui défilent à grande vitesse à l’écran peuvent perturber l’équilibre de l’oreille interne. Cela peut entraîner des nausées, des vomissements et des maux de tête. Pour éviter le mal des transports, il est recommandé de limiter ou d’éviter complètement l’utilisation d’écrans pendant les trajets en voiture ou en avion. Si les enfants doivent absolument utiliser des écrans, il est conseillé de les faire regarder des vidéos ou des jeux qui ne comportent pas de mouvements rapides ou saccadés, et de limiter le temps d’exposition.

Soulager le mal des transports chez l’enfant : faites des pauses fréquentes

Pour éviter ou soulager le mal des transports chez les enfants lors des voyages, il est recommandé de faire des pauses régulièrement. Cela permettra à votre enfant de se dégourdir les jambes, de prendre l’air frais et de boire de l’eau. L’astuce consiste à prévoir des arrêts réguliers toutes les 1 à 2 heures afin que l’enfant puisse se déplacer, s’aérer et se sentir mieux.

En plus de réduire les malaises, ces pauses permettent également à l’enfant de se divertir un peu. Ainsi, il pourra jouer à des jeux, saluer ses amis sur les réseaux sociaux ou admirer tout simplement le paysage. Tout cela rend le voyage plus agréable.

Mal des transports : ouvrir légèrement les fenêtres de votre voiture

Ouvrir légèrement les fenêtres de votre voiture peut prévenir ou soulager le mal des transports chez les enfants. En améliorant la circulation de l’air, vous réduirez la sensation d’étouffement ou de confinement qui aggrave les symptômes. Il s’agit d’un moyen simple, mais efficace pour prévenir ou de soulager le mal des transports chez les enfants lorsqu’ils voyagent en voiture.

Cependant, il est préférable d’ouvrir les fenêtres de manière modérée. Il est important d’éviter en particulier les courants d’air excessifs qui peuvent également entraîner des malaises. Bien sûr, cela implique que les vitres de votre voiture sont en bon état. Dans le cas contraire, il est conseillé de faire des réparations avant le voyage.

Pour cela, vous pouvez contacter nos experts en vitrage automobile chez OuiGlass Lorient. Un vitrage en bon état vous permet d’améliorer le confort lors des voyages avec vos enfants. Planifiez votre rendez-vous en ligne ou contactez-nous directement par téléphone au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 45 vues

Le film solaire est un accessoire aux multiples utilités. Il permet non seulement de se protéger du soleil et du froid, mais il garantit également la sécurité des passagers contre les regards indiscrets. Le film solaire pour vitre de voiture est disponible à la découpe ou en kits prédécoupés pour une pose rapide.

Que dit la réglementation sur l’utilisation du film solaire ?

La réglementation au sujet des vitres teintées a été revue depuis le 1er janvier 2017. Désormais, les vitres arrière peuvent être teintées sans limitation de transparence. Par contre, les vitres situées à l’avant doivent permettre de laisser passer environ 70 % de la luminosité. En d’autres termes, les films solaires pour vitres avant ne doivent pas excéder la limite de 30 % d’opacité maximale.

Dans le cas du non-respect de la réglementation, le conducteur s’expose à de lourdes sanctions. Ces sanctions correspondent : soit au paiement d’une amende de 135 €, soit au retrait de 3 points sur le permis de conduire.

Les avantages du film solaire pour vitre de voiture

Une protection contre les rayons solaires et le froid

Le film solaire a pour principale fonction de protéger l’intérieur du véhicule contre les rayons solaires. En effet, il permet de bloquer les rayons ultraviolets afin qu’ils ne puissent pas entrer en contact avec la peau des passagers. De ce fait, la température au sein du véhicule reste modérée, et il est impossible de subir une surchauffe comme cela peut être le cas avec un vitrage classique. Les automobilistes peuvent donc réduire leur consommation en climatisation. Sans oublier que la luminosité qui pénètre dans le véhicule est drastiquement réduite, ce qui a pour effet de diminuer le risque d’éblouissement et d’accident. En hiver, le film solaire intervient en tant qu’isolant thermique. Le confort dans l’habitacle est amélioré, ce qui permet aux passagers de se sentir plus à l’aise pendant le trajet.

Un moyen de renforcer la solidité des vitres

Le film solaire pour vitres de voiture n’est pas seulement un accessoire anti-UV. Il garantit également la sécurité de l’automobiliste, de ses passagers et des autres usagers de la route.

D’une part, le film permet de protéger le conducteur en cas d’accident. En effet, lorsqu’ils sont soumis à des chocs, les vitres peuvent exploser et blesser le conducteur et ses passagers. Heureusement, grâce au film protecteur, les éclats de verre sont retenus et les risques de blessures ou de coupures corporelles sont limités. De même pour les risques de dégradation matérielle.

D’autre part, le film permet de réduire les tentatives d’effraction. Dues à leur fragilité, les vitres sont très souvent victimes de vandalisme. Mais grâce à la couche adhésive du film, les vitres profitent de plus de résistance et il sera alors plus difficile pour les malfaiteurs de pénétrer à l’intérieur du véhicule. Pour y parvenir, ils devront s’y prendre plusieurs fois, ce qui finira sûrement par les décourager.

Si vous avez besoin de faire réparer ou remplacer les vitres latérales, la lunette arrière, le toit panoramique, la glace custode ou le déflecteur de votre véhicule, les experts OuiGlass Lorient sont là pour vous aider. Nous sommes spécialisés dans ce domaine et nous mettons notre savoir-faire à votre disposition. Vous pouvez prendre rendez-vous sur notre site internet ou en appelant le 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 72 vues

Bien choisir votre housse de protection auto est essentiel afin de protéger votre véhicule des chocs, de la saleté ou des rayures. Effectivement, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver avec les différents modèles et références sur le marché. Voici comment vous y prendre pour choisir la housse de protection qui conviendra à votre auto.

Fonction d’une housse de protection auto

Pour choisir une housse de protection appropriée à votre véhicule, il est nécessaire de comprendre sa fonction et son rôle. En effet, qu’il s’agisse d’un usage extérieur ou intérieur, c’est un accessoire de protection incontournable et essentiel. Son rôle est le suivant :

  • Protection de la voiture de la poussière, des dégradations mineures, des chocs, des rayures ou saletés.
  • Préservation de la couleur de votre véhicule.
  • Protection contre les rayons UV.
  • Rempart puissant contre la corrosion et la moisissure.

Par conséquent, pour être certain de votre choix, vous pouvez pencher pour des housses de protection dotées d’un revêtement anti-rayures et doux avec une surface extérieure imperméable, haute résistance et respirante. Cela garantira une protection efficace pour votre carrosserie.

Choix de la housse de protection auto

Si vous garez quotidiennement votre véhicule dans un garage, une housse de protection contre les salissures et la poussière fera l’affaire. Ainsi, veillez à ce que le modèle choisi protège votre auto contre les agressions ou les chocs.

Par contre, si vous garez souvent votre voiture en parking, il est préférable d’opter pour une bâche de protection contre les agressions externes, les intempéries, les salissures ainsi que les agressions externes.

Choix de la matière

La matière composant la housse de protection est un élément décisif dans le choix de cette dernière puisqu’elle détermine la résistance, l’esthétique et la qualité de l’accessoire.

Par ailleurs, les tissus en lycra de haute qualité sont les plus demandés puisque leur revêtement est doux, anti-condensation et anti-rayure. De plus, il peut être employé pour la réalisation de housse extérieure et intérieure.

Enfin, cette matière est de qualité supérieure, lavable et le côté extérieur des bâches de protection est conçu avec une matière PVC respirante. Votre carrosserie sera ainsi efficacement protégée des agressions extérieures, rayons UV et aléas climatiques.

Esthétisme de la bâche de protection auto

Les modèles de housse de protection varient avec plusieurs choix qui s’offrent à vous :

  • Housses dotées ou non de poches rétroviseurs.
  • Bâches de protection sur mesure épousant les formes de votre voiture à la perfection.
  • Personnalisation de la housse selon vos envies et vos goûts.

De surcroît, afin de vous satisfaire, certaines marques offrent le sac accompagnant la housse.

Pour conclure, le choix d’une housse de protection ne doit pas se faire à la va-vite. Outre votre budget, il est essentiel de prendre en considération vos goûts et vos habitudes de stationnement auto. Pour bénéficier d’une housse de protection adaptée à votre véhicule et de qualité, il est préconisé de faire appel à des professionnels qui sauront vous conseiller.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’entretien de votre pare-brise, OuiGlass Lorient est à votre disposition. Aussi, nous disposons des derniers outils de pointe pour la réparation ou le remplacement de votre pare-brise. De plus, nous vous offrons la franchise ou un chèque de 100 euros. N’hésitez pas à prendre rendez-vous via notre site internet ou à nous contacter au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 323 vues