Archive de l’étiquette Climatisation

Conduire en été peut s’avérer aussi éprouvant que compliqué surtout en cas de longs trajets. Pour cette raison, le conducteur est tenu de suivre certaines recommandations et de connaître quelques règles pour s’assurer d’un parcours paisible et sans encombre. Focus sur les réglementations routières spécifiques à l’été.

Conduire lorsqu’il fait moins chaud

En été, il convient de rouler en début de matinée ou en fin de journée, lorsque la température est moins élevée. D’une manière générale, le faire réduit les risques de surchauffe du véhicule et offre plus de confort au conducteur.

Par ailleurs, prendre la route en étant parfaitement reposé constitue une règle d’or de la conduite en saison estivale. En effet, le conducteur doit jouir des meilleures conditions en raison de la très forte chaleur, car celle-ci accentue la fatigue. Tous les experts de la circulation s’accordent à le dire, conduire en été se révèle plus compliqué en raison de la forte température.

Rouler en été nécessite également de faire des pauses régulières si le trajet est assez long. Durant ces pauses, le conducteur et les passagers doivent s’hydrater correctement. L’hydratation se révèle extrêmement importante, car elle permet un regain d’énergie en plus de réduire les risques de malaise en cours de route.

La sieste s’avère également très utile, alors ne vous gênez pas pour piquer un petit roupillon quand cela s’avère nécessaire.

Enfin, en période de forte de chaleur, organisez-vous pour avoir les articles suivants dans l’habitacle :

  • De l’eau pour s’hydrater
  • Des lunettes de soleil au cas où les rayons solaires vous gêneraient lors de la conduite
  • De quoi coincer les fenêtres arrière du véhicule pour laisser entrer l’air frais

Utilisez la climatisation avec précaution. Il ne faut pas que la température dans l’habitacle soit trop différente de celle à l’extérieur.

Garder un œil sur le voyant moteur

Un voyant moteur qui s’allume indique une surchauffe du moteur. Dans cette situation, le conducteur est tenu de s’arrêter immédiatement et en toute sécurité pour ne pas abîmer la mécanique.

Une fois à l’arrêt, procédez à une vérification rapide. Vérifiez les différents niveaux d’huile, le filtre à air ainsi que tout autre équipement susceptible de lâcher à cause de la trop forte chaleur.

Si tout vous semble correct, laissez reposer le moteur le temps qu’il refroidisse. Prenez dix à 20 minutes puis reprenez la route. Une fois au volant, voyez si le voyant se met encore à s’allumer. Si c’est le cas, faites appel à un mécanicien, car il peut s’agir d’un dysfonctionnement d’un tout autre degré.

En effet, la chaleur peut causer la surchauffe des maîtres-cylindres et du liquide de frein. Voilà pourquoi, en été, vérifier régulièrement les équipements est une nécessité.

Pour anticiper les pannes et s’assurer du bon fonctionnement de votre véhicule pendant l’été, vérifiez régulièrement :

  • Le niveau de liquide de refroidissement
  • L’état de la climatisation. Il faut nettoyer régulièrement les filtres.
  • Le niveau des liquides des lave-glaces et des freins
  • Les voyants moteurs

Votre véhicule a besoin de se faire décalaminer ? Faites appel à OuiGlass Strasbourg. Grâce à notre équipe d’experts, il retrouvera une performance optimale ce qui facilitera le passage au contrôle technique. Vous pouvez nous joindre au 03 69 71 99 50 pour convenir d’une date. Sinon, prenez directement rendez-vous sur le site. Nous nous ferons une joie de vous accueillir.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 25 vues

À l’approche de la saison estivale, il est important de connaître quelques astuces pour affronter la chaleur en voiture. Outre le confort des passagers, il faut également penser à protéger le véhicule contre la canicule.

Affronter la chaleur en voiture en tant que passager

Privilégiez la fenêtre ouverte plutôt que la climatisation

Durant l’été, les places de parking ombragées sont précieuses. En effet, les automobilistes éviteront à tout prix de laisser leur véhicule sous le soleil, car cela pourrait endommager ce dernier, en plus de stocker la chaleur à l’intérieur.

Pour avoir un meilleur confort en voiture pendant une journée de forte chaleur, il est recommandé de rouler la fenêtre ouverte plutôt que d’allumer la climatisation. La climatisation est certes très pratique, mais elle est très énergivore, et peut faire éclater le pare-brise si l’écart de température intérieur et extérieur est trop important. Généralement, il ne faut pas dépasser un écart de 5 à 10 °C.

Lorsqu’il sera temps de se garer, il faut privilégier les places à l’ombre et investir dans un pare-soleil.

Investir dans un couvre-siège rafraîchissant

Durant la période estivale, la fenêtre et la climatisation peuvent ne pas être suffisantes pour assurer son confort. La transpiration risque d’être de la partie, ce qui pourrait rapidement déranger le conducteur durant le trajet.

Pour éviter cela, il est possible de s’équiper d’un couvre-siège rafraîchissant. Il s’agit d’un coussin chargé d’eau qui garantit un rafraîchissement d’environ 4 h 30. Cet équipement se fixe sur le siège avec un Velcro.

Il existe également des couvre-sièges ventilateur, qui, une fois branchés à l’allume-cigare, envoie de l’air dans la housse et assure le rafraîchissement du conducteur au niveau du dos, des jambes et des cuisses.

Boire régulièrement de l’eau

Lorsqu’il faudra prendre la route pendant la canicule, il est important de s’hydrater régulièrement. Cela permet d’éviter la déshydratation, qui est généralement source de fatigue.

Outre l’eau fraîche, le conducteur peut aussi manger des fruits riches en vitamines et en eau comme les oranges, les mangues ou les raisins. Ceux qui préfèrent les biscuits peuvent opter pour des gâteaux à base de céréales.

Affronter la chaleur en voiture : les vérifications obligatoires à faire sur le véhicule

Vérifier le niveau du liquide de refroidissement

Pendant la saison estivale, la vérification du niveau de liquide de refroidissement est une priorité en matière d’entretien. Cela est indispensable, car c’est ce liquide qui maintient le moteur à une bonne température et empêche le véhicule de chauffer, surtout sur les longs trajets.

Vérifier la pression des pneus

Les pneus doivent aussi passer quelques vérifications préalables avant de prendre la route. Pendant la canicule, une pression insuffisante peut être dangereuse pour le conducteur. En effet, lorsqu’un pneu est sous-gonflé et qu’il est exposé à une forte chaleur, il présente un haut risque d’explosion.

Il est conseillé de vérifier régulièrement ses pneus tout au long du trajet. Ne pas omettre la vérification de la roue de secours.

Comme mentionné plus haut, il peut arriver que le pare-brise se brise lorsque la température intérieure et extérieure présente un trop grand écart. Si cela venait à arriver, il est possible de se rendre auprès d’OuiGlass Niort pour faire remplacer sa vitre. OuiGlass propose une intervention avec des mains expertes pour garantir une pose parfaite d’un nouveau pare-brise. Pour prendre rendez-vous, il est possible de passer par leur site internet ou de joindre directement l’entreprise par téléphone au 05 49 24 22 04.

ParOuiglass Niort 18 vues

Tout d’abord, la révision automobile s’effectue pour maintenir une voiture dans un bon état de marche. En effet, elle contribue à sa longévité, à sa fiabilité et à accroître le rendement de son moteur. De plus, elle permet d’éviter les accidents ou les pannes. Mais, comment savoir si votre voiture a besoin d’une révision ? Cet article apporte des éléments de réponse.

La révision automobile selon le nombre de kilomètres parcourus

Il ne faut pas oublier que les fréquences de révision automobile dépendent du véhicule, du modèle, mais aussi du kilométrage. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez vous rapporter au carnet d’entretien de votre véhicule. Ce dernier contient des informations sur les préconisations du constructeur. Ce document permet aussi de faire le suivi des contrôles techniques.

En moyenne, la révision automobile se réalise tous les 20 000 km ou 30 000 km ou bien annuellement ou tous les deux ans, si vous ne roulez que très rarement.

Les signes qui ne trompent pas

Certains signes indiquent la nécessité de faire la révision automobile. Si vous constatez, par exemple, une augmentation de la consommation d’essence par rapport à la normale, cette hausse peut être le signe de soucis mécaniques. Des claquements et des grincements peuvent être aussi signes d’usure des pièces. Dans ces cas, l’on vous recommande d’effectuer rapidement le contrôle de votre véhicule.  

Les points incontournables de la révision automobile

La révision automobile se divise en deux catégories principales :

L’entretien courant : il décrit notamment les opérations de remplacement ainsi que les contrôles réalisés, selon les recommandations du constructeur. Celles-ci s’expriment, en termes d’échéances temporelles et kilométriques ;

Les opérations auxiliaires : certains organes peuvent être défaillants et d’autres sont sujets à l’usure. Selon les constructeurs, certains contrôles sont inclus préalablement  dans le plan d’entretien courant.

Mais, en tout état de cause, la révision automobile comprend généralement :

  • La vidange et le remplacement du filtre à huile ;
  • Le remplacement du filtre à pollen de la climatisation automatique. À défaut, le filtre à habitacle sera remplacé ;
  • La mise à niveau de tous les liquides (pour la direction assistée, les freins, le refroidissement, lave-vitres) ;
  • La lecture des calculateurs et du boîtier électronique pour les véhicules de moins de dix ans. Celle-ci permet de diagnostiquer, de réaliser des mises à niveau ou certains réglages et modifications des paramètres ;
  • Le contrôle des éléments de sécurité du véhicule : essuie-glaces, amortisseurs, pneumatiques, plaquettes de frein, feux, système de direction… ;
  • La vérification de la courroie de distribution : il faut souligner que sa rupture risque de vous faire perdre le contrôle du véhicule. Elle présente un coût important dans l’entretien de la voiture ;
  • Un essai routier termine la révision automobile. Cette étape permet de révéler les possibles défauts indécelables à l’arrêt.

Notre centre OuiGlass Dinan décalamine votre automobile. De cette façon, elle élimine la calamine ou la suie présente dans le moteur. Cela permet au véhicule de retrouver ses performances d’origine et mieux préparer aux services de l’hiver. Vous pouvez nous contacter directement par téléphone au 02 96 85 49 24, ou visiter notre site internet pour fixer un rendez-vous.

ParOuiGlass Dinan 57 vues
système de climatisation de voiture

Il faut entretenir le système de climatisation de votre voiture pour qu’il soit maintenu en bon état de fonctionnement et émette ainsi la bonne qualité d’air dont les passagers ont besoin au cours du voyage. Mais, avant de procéder à son entretien, découvrez comment fonctionne une climatisation du véhicule.

Le fonctionnement d’une climatisation de voiture

Avant d’entretenir le système de climatisation de votre voiture, le mieux est de comprendre d’abord son fonctionnement et connaître les différents éléments qui le composent. Cela pourrait vous aider dans votre entretien. Tout d’abord, la climatisation d’une voiture se divise en deux circuits : un circuit à basse pression et un circuit à haute pression. Le fluide frigorigène (qui produit le froid) qui circule dans ces circuits passe alternativement de l’état gazeux à l’état liquide. Et c’est justement, ce changement d’état qui est la source du froid de votre climatisation, permettant ainsi de rester au frais durant la période d’été. La climatisation du véhicule se compose de diverses pièces :

  • Le compresseur : il comprime le gaz grâce à l’énergie du moteur ;
  • Le condenseur : il refroidit le gaz comprimé. Par effet de condensation, ce dernier passe à l’état liquide ;
  • Le déshydrateur : il supprime toute trace d’eau dans le gaz et empêche la formation de glace dans le système ;
  • L’évaporateur : il récupère une grande quantité d’humidité de l’air entrant, afin de l’évacuer sous le véhicule ;
  • Le détendeur : pour générer le froid, il diminue la pression, en faisant passer le fluide de l’état liquide à gazeux ;
  • Le pulseur de chauffage : il absorbe l’air d’extérieur filtré par le filtre d’habitacle et l’expulse à travers l’évaporateur et le radiateur de chauffage dans l’habitacle.

Comment maintenir en bon état la climatisation ?

Vous devez procéder comme suit :

  • Remplacez le filtre de l’habitacle de votre système de climatisation une fois tous les ans ;
  • Rechargez la climatisation tous les deux ans ;
  • Chaque année, nettoyez et contrôlez le circuit, puis utilisez un traitement antibactérien pour le filtre de l’habitacle.

Lorsque les symptômes suivants apparaissent, il est temps d’entretenir le système de climatisation de la voiture :

  • Un bruit anormal lorsque l’on active la climatisation
  • La climatisation ne refroidit plus autant ou aussi vite qu’avant
  • Une odeur anormale qui sort des aérations
  • De l’eau qui fuit dans l’habitacle 
  • Le procédé de dégivrage prend plus d’une minute

On vous recommande d’utiliser la climatisation au moins dix minutes tous les quinze jours, en été, comme en période hivernale, pour faire tourner le système. En agissant ainsi, vous évitez les frais d’entretien plus importants. En période hivernale, la climatisation permet d’évincer les bactéries et les poussières et de mettre à sec l’air afin de chasser la buée du pare-brise.

Le confort de conduite dépend de la qualité de l’air à l’intérieur de votre voiture, mais aussi du vitrage auto. Pour réparer et remplacer le vitrage automobile, n’hésitez pas à faire appel à nos experts. Chez OuiGlass Clermont-Ferrand, nous avons tous les équipements de pointe nécessaires pour remplacer votre pare-brise et vos rétroviseurs. Prenez un rendez-vous sur notre site internet ou par téléphone directement au 04 73 27 76 39.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 38 vues

L’entretien du chauffage et de la climatisation de votre véhicule est primordial pour votre confort et votre sécurité en période de froid. En effet, un hiver sans chauffage est impensable. Ainsi, si vous désirez conserver dans votre habitacle une température agréable en évitant la buée, le coup de froid et les frissons, voici nos recommandations pour entretenir votre chauffage.

Fonctionnement du chauffage de votre véhicule

Tout d’abord, le chauffage de votre véhicule est un radiateur différent de celui de votre maison. En effet, il récupère l’énergie thermique de votre moteur pour le réchauffement de l’air et sa réinjection dans votre habitacle.

Concrètement, un réseau de trappes et de gaines vous permet de diriger la chaleur vers le pare-brise, votre visage ou vos pieds. Vous avez ainsi la possibilité de commander les diverses vitesses de ventilation de votre tableau de bord. Par ailleurs, lorsque la vitesse de votre véhicule n’est pas assez suffisante, l’air chaud est pulsé à l’aide d’un ventilateur électrique qui se déclenche.

Désembuez votre pare-brise

Il est nécessaire de désembuer votre pare-brise pour votre sécurité. En effet, au-delà du confort, le chauffage contribue à votre sécurité et à l’obtention d’une visibilité optimale. Un bon entretien est donc nécessaire.

Activez votre ventilateur

Pour entretenir votre ventilateur, il ne vous sera pas demandé de jeter un œil au moteur électrique, aux câbles ou aux fusibles. Toutefois, afin de limiter l’encrassement, il est recommandé de le mettre en marche régulièrement.  

Optez pour le mode de chauffage approprié

Si votre véhicule est équipé de plusieurs modes de chauffage, il est important de sélectionner le bon mode au  moment adéquat pour prolonger la durée de vie de votre système de chauffage.

Choisissez le mode “Eco”

Si le temps est frais, le fait d’activer le mode « Eco » consommera moins d’énergie car la climatisation ne sera pas en marche.

Sélectionnez le mode “Confort”

En cas de froid intense, l’activation du mode « Confort » réchauffera plus vite votre habitacle grâce sa puissance.

Entretenez votre climatisation pour l’hiver

Il est préférable d’entretenir votre système d’air conditionné tous les 2 ans pour avoir la garantie d’un air frais dans l’habitacle. Par ailleurs, il est également conseillé de faire vérifier votre circuit pour une fonction chauffage fonctionnelle durant tout l’hiver.

Enfin, pensez à utiliser un traitement assainissant pour repousser les microbes, les risques d’allergies et les mauvaises odeurs. En effet, cela vous permettra de respirer de l’air sain à bord de votre auto en été comme en hiver.

Activez votre climatisation en hiver

Pensez à activer la climatisation tous les 15 jours durant 15 mn. Cela permet ainsi la lubrification des joints et le maintien d’une bonne étanchéité de votre système. Par ailleurs, elle est très efficace pour désembuer votre pare-brise en un rien de temps.

Si malgré vos précautions, le chauffage de votre véhicule ne souffle que de l’air froid, il n’y a pas lieu de paniquer, la cause peut être sans gravité : reprogrammation du système de chauffage, remplacement de l’actionneur, rajout de liquide de refroidissement…

En conclusion, pour prendre la route au chaud et avec le sourire, il convient de contrôler régulièrement votre système de chauffage. Ainsi, vous réduirez les risques de dysfonctionnements et de pannes.

Par ailleurs, le chauffage de votre véhicule n’est pas le seul composant à prendre en compte pour vous assurer une bonne conduite en saison d’hiver comme d’été. Votre pare-brise l’est également ! Ainsi n’hésitez pas à faire contrôler vos vitrages par nos experts. En cas d’impact ou de bris de glace, vous pouvez faire appel à nos experts de OuiGlass Pamiers. N’hésitez pas à réserver votre rendez-vous en ligne ou par téléphone au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Pamiers 349 vues

Le filtre déshydrateur est une pièce du système de climatisation de votre voiture permettant à l’air frais d’y circuler correctement. En effet, il est composé de petites billes qui absorbent l’humidité et désembuent votre pare-brise. Il s’agit du filtre du circuit frigorifique, situé entre le condenseur et le détendeur. Il a pour rôle de piéger les impuretés et l’humidité présentes.

Fonctions du filtre déshydrateur

La fonction du filtre déshydrateur est d’éliminer l’humidité de votre circuit de climatisation. En effet, l’humidité étant l’ennemie du frigoriste, elle favorise la formation d’acide et dégrade l’huile des compresseurs. Néanmoins, le filtre déshydrateur empêche cette formation d’acide grâce aux billes d’alumine contenues dans son corps.

En cas d’infiltration d’humidité, des bouchons et de la corrosion de glace apparaissent et empêchent le bon fonctionnement du compresseur. Si cela se produit, utilisez un agent antiacide qui permet de filtrer les fines particules, stoppant tout corps étrangers.

Par ailleurs, il protège les autres éléments de votre système de climatisation de l’érosion. Enfin, il permet une régulation afin qu’aucun liquide du fluide frigorigène n’accède au compresseur.

Signes de filtre défectueux

 Voici les signes qui indiquent que votre filtre déshydrateur est défectueux :

  • Mauvais débit d’air.
  • Air moins frais que d’habitude.
  • Condenseur ou compresseur endommagés.
  • Surconsommation de carburant. 
  • Soupape d’admission ou de sécurité qui s’ouvre moins bien. 
  • Evaporateur anormalement givré.
  • Ventilateurs hors services.
  • Odeur désagréable et inhabituelle sortant des aérations.

Par ailleurs, il est conseillé de faire fonctionner votre climatisation au moins 10 minutes tous les mois, en été comme en hiver. Il est également recommandé de changer votre filtre déshydrateur tous les deux ans ou tous les 15000 km environ.

Prix du filtre

Le prix d’un filtre déshydrateur varie selon le modèle choisi. En général, il faut compter entre 30 et 70 € pour une qualité moyenne. Pour une qualité premium, le prix peut aller jusqu’à 100 €. Par ailleurs, il faut rajouter à ce montant le prix de la main d’œuvre pour changer votre filtre déshydrateur chez un garagiste.

En conclusion, un filtre usagé peut, en plus de tous ces tracas, être la cause de réactions allergiques si vous êtes asthmatique ou avez des problèmes respiratoires. Par conséquent, une réparation réalisée par un professionnel est essentielle en cas de problème de climatisation de votre véhicule. En effet, chaque filtre à air est différent et l’application ainsi que le remplacement nécessitent un certain savoir-faire. L’aspect technique est important pour pouvoir remplacer les différents composants du circuit.

Toutefois, le filtre déshydrateur n’est pas le seul composant de votre voiture à prendre en compte pour vous assurer une bonne conduite en saison d’hiver comme d’été. Votre pare-brise l’est également! Ainsi n’hésitez pas à faire contrôler vos vitrages également par nos spécialistes. En cas d’impact ou de bris de glace, vous pouvez faire appel à nos experts de Ouiglass Saint-Dizier en prenant rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 06 13 24 18 72.

Parsaintdizier 657 vues

Bientôt le départ en vacances ? Pour ne pas vous retrouver avec une climatisation qui souffle de l’air chaud, pensez à la faire vérifier pour savoir quand est-ce que vous devez la recharger. Même si la chaleur tarde à arriver, pour autant, il est nécessaire de commencer à anticiper pour éviter de se retrouver devant le fait accompli le moment venu. Effectuez un diagnostic spécifique pour trouver l’origine du problème afin d’éviter la réalisation d’une recharge qui partirait directement dans l’atmosphère.


Fonctionnement de la climatisation de votre voiture

L’air extérieur est aspiré, provoquant ainsi son refroidissement tel un chauffage soufflant qui fonctionnerait en sens inverse. L’évaporateur assèche l’air et rejette l’eau, d’où les flaques que l’on voit souvent sous les voitures en été.

Un climatiseur de voiture qui souffle de l’air chaud est souvent la conséquence d’une fuite de réfrigérant. Une fuite peut se produire à cause d’un vieux tuyau ainsi que d’un évaporateur rouillé ou perforé.

L’utilisation de la climatisation entraîne une petite surconsommation d’essence ou de gasoil. Le gaz utilisé sur votre véhicule figure sur l‘étiquette présente dans le capot moteur ou dans le carnet d’entretien ainsi que dans la notice du véhicule. 

Quand devez-vous recharger la climatisation de votre voiture ?

En principe, une recharge du circuit de gaz de climatisation dure en moyenne 3 ans. Si vous détectez les symptômes suivants, il est conseillé de faire une recharge :

  • Une fuite du gaz réfrigérant
  • L’absence de fraîcheur lorsque vous allumez le climatiseur de votre voiture
  • La surconsommation soudaine du carburant de votre véhicule

Afin d’éviter de tomber en panne de climatisation au mauvais moment comme en pleine canicule sur la route des vacances, nous vous recommandons de profiter de votre entretien automobile annuel pour faire effectuer un contrôle du niveau du gaz de clim.

Comment prolonger la durée de vie de votre climatisation ?

Chaque année, le système de climatisation perd 10 à 20% de son efficacité. C’est pourquoi il est conseillé de faire recharger son système de climatisation tous les 2 ans. Voici quelques conseils pour préserver votre système de climatisation :

  • Faites tourner votre clim au moins 5 min tous les 15 jours en période de froid afin d’éviter l’infiltration de l’eau dans les circuits.
  • Lorsque votre voiture a été exposée durant un long moment en plein soleil, évitez d’enclencher la clim immédiatement et ouvrez les fenêtres quelques minutes
  • Enfin, contactez un professionnel de chez OuiGlass qui utilisera le gaz le plus approprié pour votre véhicule

Chez OuiGlass Calais, le réseau de spécialistes en remplacement et réparation de vitrage automobile, nous garantissons votre pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez à faire appel à nos experts en prenant rendez-vous sur notre site ou par téléphone au 09 73 11 23 37.

ParOuiglass Calais 767 vues