Archive de l’étiquette Voyant moteur

Conduire en été peut s’avérer aussi éprouvant que compliqué surtout en cas de longs trajets. Pour cette raison, le conducteur est tenu de suivre certaines recommandations et de connaître quelques règles pour s’assurer d’un parcours paisible et sans encombre. Focus sur les réglementations routières spécifiques à l’été.

Conduire lorsqu’il fait moins chaud

En été, il convient de rouler en début de matinée ou en fin de journée, lorsque la température est moins élevée. D’une manière générale, le faire réduit les risques de surchauffe du véhicule et offre plus de confort au conducteur.

Par ailleurs, prendre la route en étant parfaitement reposé constitue une règle d’or de la conduite en saison estivale. En effet, le conducteur doit jouir des meilleures conditions en raison de la très forte chaleur, car celle-ci accentue la fatigue. Tous les experts de la circulation s’accordent à le dire, conduire en été se révèle plus compliqué en raison de la forte température.

Rouler en été nécessite également de faire des pauses régulières si le trajet est assez long. Durant ces pauses, le conducteur et les passagers doivent s’hydrater correctement. L’hydratation se révèle extrêmement importante, car elle permet un regain d’énergie en plus de réduire les risques de malaise en cours de route.

La sieste s’avère également très utile, alors ne vous gênez pas pour piquer un petit roupillon quand cela s’avère nécessaire.

Enfin, en période de forte de chaleur, organisez-vous pour avoir les articles suivants dans l’habitacle :

  • De l’eau pour s’hydrater
  • Des lunettes de soleil au cas où les rayons solaires vous gêneraient lors de la conduite
  • De quoi coincer les fenêtres arrière du véhicule pour laisser entrer l’air frais

Utilisez la climatisation avec précaution. Il ne faut pas que la température dans l’habitacle soit trop différente de celle à l’extérieur.

Garder un œil sur le voyant moteur

Un voyant moteur qui s’allume indique une surchauffe du moteur. Dans cette situation, le conducteur est tenu de s’arrêter immédiatement et en toute sécurité pour ne pas abîmer la mécanique.

Une fois à l’arrêt, procédez à une vérification rapide. Vérifiez les différents niveaux d’huile, le filtre à air ainsi que tout autre équipement susceptible de lâcher à cause de la trop forte chaleur.

Si tout vous semble correct, laissez reposer le moteur le temps qu’il refroidisse. Prenez dix à 20 minutes puis reprenez la route. Une fois au volant, voyez si le voyant se met encore à s’allumer. Si c’est le cas, faites appel à un mécanicien, car il peut s’agir d’un dysfonctionnement d’un tout autre degré.

En effet, la chaleur peut causer la surchauffe des maîtres-cylindres et du liquide de frein. Voilà pourquoi, en été, vérifier régulièrement les équipements est une nécessité.

Pour anticiper les pannes et s’assurer du bon fonctionnement de votre véhicule pendant l’été, vérifiez régulièrement :

  • Le niveau de liquide de refroidissement
  • L’état de la climatisation. Il faut nettoyer régulièrement les filtres.
  • Le niveau des liquides des lave-glaces et des freins
  • Les voyants moteurs

Votre véhicule a besoin de se faire décalaminer ? Faites appel à OuiGlass Strasbourg. Grâce à notre équipe d’experts, il retrouvera une performance optimale ce qui facilitera le passage au contrôle technique. Vous pouvez nous joindre au 03 69 71 99 50 pour convenir d’une date. Sinon, prenez directement rendez-vous sur le site. Nous nous ferons une joie de vous accueillir.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 26 vues

Lorsqu’un des voyants de votre véhicule s’allume sur le tableau de bord, il s’agit en général d’un signe de dysfonctionnement. Il existe un grand nombre de voyants sans détail ni légende qui font qu’il est facile de s’y perdre. En effet, qu’il s’agisse d’un problème de frein, de liquide de refroidissement ou d’huile-moteur, un voyant peut se déclencher pour vous prévenir d’un dysfonctionnement, d’un équipement défectueux ou d’une surchauffe. Ainsi, il est essentiel de connaitre la signification de chaque voyant.

Les voyants rouges de votre véhicule

Un voyant rouge qui s’allume et s’éteint ne doit pas vous inquiéter. En revanche, s’il demeure allumé, cela indique un dysfonctionnement nécessitant un tour chez le garagiste.

En effet, les voyants rouges sont des voyants d’alarme permettant de vous avertir qu’il faut vous arrêter le plus vite possible. Pour les automobiles les plus modernes, un avertissement sonore accompagne le signal lumineux.

Le voyant de batterie

Le voyant de la batterie est affiché sur votre tableau de bord et indique le niveau de votre charge batterie. En effet, il devient rouge lorsque cette dernière est insuffisante suite à un dysfonctionnement de l’alternateur.

Le voyant du liquide de frein

Le voyant du liquide de frein s’enclenche en cas de faible pression ou de niveau de liquide trop bas. Cela nécessite une inspection de votre circuit de freinage. Par ailleurs, pour les modèles de véhicules récents, le souci peut provenir d’un serrage du frein à main.

Le voyant du liquide de refroidissement

Le témoin lumineux rouge du voyant du liquide de refroidissement s’allume en cas de hausse de température ou suite à une surchauffe du moteur. Pour quelques modèles, ce voyant vire au bleu en cas de température du liquide de refroidissement non optimale.

Pression huile-moteur

Ce voyant s’allume en cas d’insuffisance de la pression d’huile moteur. Par conséquent, dans ce cas précis votre véhicule doit être arrêté sur-le-champ pour appeler une dépanneuse.

Le voyant de la ceinture de sécurité

Lorsqu’une ou plusieurs ceintures sont mal ou pas attachées, ce voyant clignote.

Les voyants orange d’alerte

Le voyant d’alerte est de couleur orange et s’enclenche généralement pour vous avertir d’un problème électronique ou mécanique. Ainsi il n’est pas nécessaire de vous arrêter dans l’immédiat, toutefois, le problème peut avoir plusieurs explications :

  • Alerte de pression d’huile qui ne doit pas être confondue avec l’alerte du niveau d’huile moteur.
  • Problème d’airbags, de freins, de l’ABS ou du système ESP.
  • Dysfonctionnement au niveau de la direction assistée, du système antipatinage ou de l’éclairage.
  • Présence d’eau dans votre filtre à gazole.
  • Niveau de carburant bas.

Les voyants verts ou bleus de signalisation

Le voyant vert ou le voyant bleu n’est pas un témoin d’anomalie mais un voyant de signalisation. En effet, ces voyants n’ont pas pour but la détection d’une défaillance mais plutôt l’indication d’activation d’un accessoire.

Par ailleurs, lorsque le voyant orange de préchauffage des bougies s’affiche, vous devez attendre son extinction avant de démarrer le moteur diesel. Il s’agit du seul voyant ayant ce mode de fonctionnement.

En ce qui concerne les autres indicateurs lumineux, ils s’allument simplement pour vous indiquer la mise en marche d’un dispositif tel que les feux de position, de croisement, de route …

Que faire en cas de voyant allumé dont vous ignorez la signification ?

Il n’est pas toujours évident de se souvenir de la signification de tous les voyants de votre voiture. Mais pas de stress, cela vient au fur et à mesure. Il vous suffit de mémoriser les voyants les plus courants. Au fil des ans, vous retiendrez également les moins courants.

En conclusion, les voyants de véhicule se présentent ainsi :

  • Le voyant rouge est le plus dangereux puisqu’il indique une panne pouvant modifier le comportement de votre véhicule.
  • Le déclenchement du voyant orange vous alerte d’un problème électronique.
  • Le voyant vert ou bleu indique une signalisation suite à l’activation d’un équipement ou la mise en marche d’un dispositif.

Concrètement, les voyants qui doivent impérativement rester en tête sont : la pression huile moteur, les ceintures non bouclées, la température du liquide de refroidissement, l’antivol, la charge batterie, le défaut airbag, les portes ouvertes, ou encore l’anomalie du circuit de freinage.

D’autre part, il est également indispensable de garder un œil sur votre pare-brise. En effet, une fissure est non seulement inesthétique, mais peut surtout réduire votre visibilité en augmentant le risque d’accident. Chez OuiGlass Le Havre, nous prenons en charge tous les types de véhicules. Que vous conduisiez une automobile, une camionnette ou un pick-up, maintenir vos vitrages automobiles en bon état est une règle d’or à ne pas oublier. En cas d’impact ou bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos spécialistes en ligne ou par téléphone au 02 32 92 08 32.

ParOuiGlass Le Havre 862 vues

Sur la route, l’aiguille du thermomètre se rapproche de la zone rouge, alerte ! C’est la surchauffe moteur. Il s’agit d’un phénomène que toutes les voitures rencontrent et qui peut s’avérer dangereux car il entraîne une casse immédiate. Il ne faut pas paniquer car il existe un moyen pour l’anticiper et vous pouvez même rouler avec cette panne auto.

Pourquoi un moteur chauffe-t-il ? c’est quoi une surchauffe ?

Tout d’abord, il faut savoir que la surchauffe est provoquée par une friction interne qui a engendré une combustion. En effet, le liquide de refroidissement qui est autour du moteur expire et son niveau devient plus bas.

Le liquide de refroidissement peut s’évaporer à tout moment, il faut donc toujours garder un œil sur son niveau lorsque le moteur est froid. Il est recommandé de le vérifier quelques jours après avoir fait le plein. Généralement, il doit se situer entre le min et le max.

En cas de surchauffe,  la chaleur s’évacue à travers le système de refroidissement ce qui crée une accumulation dans le moteur et finit par entraîner la casse de ce dernier.

Les alertes d’une surchauffe

Il s’agit d’une surchauffe moteur quand :

  • L’aiguille de température augmente d’une façon significative
  • Un voyant rouge du liquide de refroidissement s’allume (surchauffe 120°C)

En cas de surchauffe, que faire ?

Il faut vous arrêter immédiatement pour que le moteur ne perde pas sa puissance. Essayez de chercher la fuite. Comment ? En vérifiant le niveau du liquide qui s’affichera certainement plus bas. Il se peut qu’une fuite se produise à cause des frictions ou des durites du moteur.

Si votre voiture surchauffe mais vous ne remarquez pas de fuite, c’est soit une pompe à eau qui est bâclée, un radiateur qui se bloque ou un thermostat qui s’est cassé.

Surchauffe moteur : ces signes qui ne trompent pas

  • La vapeur : sous le capot, le liquide de refroidissement se trouve en ébullition et tente de s’échapper en s’évaporant, ce qui augmente la température et rend le capot très chaud. Dans ce cas, protégez vous en vous arrêtant immédiatement. Quand vous tentez de l’ouvrir, soyez très prudent.
  • Une brise chaude : ou une odeur chaude du carburant qui arrive d’une surchauffe générale de toutes les pièces en interne.
  • Un ralentissement brutal :  le moteur perd de sa puissance et ne fonctionne plus convenablement, ce qui dilate tous ses composants et exerce une pression brutale sur le moteur.
  • Un liquide rouge ou bleu sur le moteur ou le sol : ce liquide s’échappe si la pompe à eau fuit ou un tuyau éclate.
  • Un niveau d’eau faible : quand vous commencez à diagnostiquer le problème, la première chose à faire est de vérifier la surchauffe en checkant la bouteille de liquide de refroidissement.

Ce qu’il faut faire pour refroidir le moteur 

  • Arrêtez vous immédiatement
  • Laissez la vapeur s’échapper en laissant le moteur tourner un petit moment
  • Ne touchez à rien
  • Allumez le ventilateur avec toutes les bouches d’aération ouvertes
  • Une fois que le moteur commence à refroidir, arrêtez-le

La surchauffe moteur est une panne qui fait peur à tous les automobilistes. Afin de l’éviter il faut toujours effectuer des entretiens et garder l’œil sur le niveau de liquide juste après avoir fait le plein.

Chez OuiGlass Saint Maximin, nous sommes aussi très concernés par votre sécurité et celle de vos passagers. Saviez-vous qu’un impact sur votre pare-brise augmente le risque d’accidents? Alors pour toute intervention sur vos vitrages automobiles, n’hésitez pas à faire confiance à nos spécialistes. En plus, nous nous chargeons de toutes les démarches administratives et vous prêtons un véhicule le temps de l’intervention. Prenez rendez-vous en ligne ou par téléphone au 03 44 67 27 46.

ParOuiGlass Saint-Maximin 722 vues

Il y a un certain aspect troublant et alarmant quand il du voyant du moteur allumé pour tout les conducteurs. En effet, même les vétérans de la route automobile ressentent un certain niveau de stresse face à l’inconnu. C’est pourquoi, aujourd’hui nous énumérons 3 problèmes technique derrière le voyant moteur allumé.

Voyant moteur allumé

Le Capteur d’oxygène est défectueux

C’est un capteur de petite taille qui se situe dans le tuyaux d’échappement. Il a pour fonction de tester le système d’échappement de manière continue. Donc, il détermine la quantité d’oxygène contenu et transfert les données au système du véhicule.

Par ailleurs, il n’existe pas d’indicatif du dysfonctionnement du capteur d’oxygène. C’est pourquoi, les constructeurs automobile l’ont intégré avec le système du voyant moteur allumé.

Bougies d’allumage endommagées

Minuscules mais puissantes, les bougies d’allumages produisent l’étincelle d’électricité nécessaire pour démarrer votre voiture. Cependant, avec l’usage constant, les bougies subissent des dommages sous forme d’accumulation de liquides qui bloque les étincelles.  Ce qui fait que votre véhicule ne va plus démarrer à certain moment, d’où l’urgence et l’importance de ce problème.

Cependant, la réparation est assez simple et peu couteuse. Il suffit simplement de remplacer par des nouvelles. Nous vous conseillons d’être proactif et de toujours prévoir cet entretien bien à l’avance.

Convertisseur catalytique cassé

Durant la conduite, si vous sentez une odeur assez nauséabonde, c’est que votre convertisseur catalytique est surement cassé ou bloqué. Simplement, ce que produit votre moteur en monoxyde de carbone, oxyde nitreux et hydrocarbures se transforme en eau et en dioxyde par votre convertisseur catalytique.

Les dommages du convertisseur ne s’arrêtent pas aux odeurs! Vous constaterez aussi une baisse de l’efficacité énergétique de votre véhicule ainsi qu’une grande perte de la vitesse de conduite. Le convertisseur est une composante très fiable mais lorsqu’il est touché, le problème est assez grave.

Finalement, est-ce que vous devez paniquer avec un voyant de moteur allumé ? Non, il existe plusieurs autres soucis liés à ce voyant et qui sont bien moins conséquent. Est-ce que vous devez prendre le voyant aux sérieux ? Absolument! Dans le monde automobile, si vous n’êtes pas proactif vous ne ferez qu’accumuler les dommages et surtout les factures.

Le voyant moteur allumé n’est pas le seul souci à prendre aux sérieux. Votre vitrage aussi et votre sécurité en dépend. Si vous avez un problème sur votre vitrage automobile, n’attendez plus. Appelez dès maintenant le centre OuiGlass au……ou passez nous voir sur…… Nous nous occuperons du reste, et nous rétablir n’importe quel verre de votre voiture.

ParOuiGlass Saint-Maximin 10 962 vues