Archive de l’étiquette Assurance Auto

Image de Freepik

La caméra embarquée est un accessoire de plus en plus utilisé en Europe et dans le reste du monde. Dotée de plusieurs fonctionnalités, elle permet de se sentir plus en sécurité sur la route et de constituer des preuves en cas d’accident. Néanmoins, la caméra embarquée reste encore aujourd’hui peu encadrée par la loi française.

Le fonctionnement de la caméra embarquée

La caméra embarquée, ou « Dashcam », consiste en un dispositif d’enregistrement vidéo que l’on installe dans un véhicule. Cela peut être une petite voiture citadine, un utilitaire, un camion, voire un deux-roues. D’une manière générale, elle est installée sur le tableau de bord du véhicule, le haut du pare-brise avant, derrière le rétroviseur central ou bien à côté des phares s’il s’agit d’un deux-roues.

Les modèles basiques se contentent de filmer ce qu’il se passe à l’avant du véhicule. Les plus sophistiqués, équipés de plusieurs optiques, peuvent prendre des images de ce qu’il se passe sur le côté et à l’arrière du véhicule.

La caméra embarquée filme en continu dès lors que le véhicule se déplace. Les images sont stockées sur une carte mémoire interne que le conducteur peut récupérer pour visionner les images. En fonction du produit et de ses fonctionnalités, le prix de ce type d’appareil varie entre 30 € à plus de 500 €.

Pourquoi installer une caméra embarquée dans sa voiture ?

Une preuve fiable en cas d’accident

Le principal objectif de la caméra embarquée est de servir de preuve en cas d’accident. Par ailleurs, les autorités et les assureurs ont généralement recours aux images de la dashcam pour les éclairer dans leur mission. Comme dit précédemment, la caméra enregistre tout ce qui se passe à l’avant de la voiture. De plus, elle est équipée d’un accéléromètre qui se déclenche dès qu’un choc ou une décélération violente est constaté. Cela permet d’enregistrer automatiquement les collisions en vidéo. Ces dernières peuvent ensuite être visionnées par les autorités et les assureurs pour effectuer leur constat.

Les modèles haut de gamme sont équipés d’une puce GPS qui date et géolocalise directement les vidéos afin de constituer une preuve fiable et recevable à présenter devant le Tribunal. Elles constituent également des preuves fiables pour obtenir remboursement auprès de son assureur.

Une preuve d’innocence en cas de litige

Sur la route, les litiges sont nombreux. Posséder une caméra embarquée permet alors de tout filmer, sans exception :

  • Un accrochage entre véhicules :

S’il y a accrochage, les parties vont toutes deux déclarer leur innocence. Les autorités auront donc du mal à déterminer le réel fautif. Toutefois, en visionnant la vidéo enregistrée par la caméra embarquée, il sera immédiatement plus simple pour les autorités et les assureurs de connaître l’auteur de l’accident.

  • Un piéton qui se jette sous le véhicule :

Il arrive parfois qu’un piéton se jette sous les roues d’un véhicule, et ce, pour de multiples raisons. Lorsque cela se présente, la responsabilité du conducteur est directement engagée jusqu’à preuve du contraire. La vidéo enregistrée par la dashcam permet alors à celui-ci de prouver son innocence devant le Tribunal. Le juge pourra directement voir le piéton se jeter sous les roues, et non l’inverse.

  • Une preuve contre les chauffards :

Les chauffards sont de plus en plus nombreux sur les routes en France. Ils constituent de véritables fléaux pour les autres usagers de la route. Ils ne respectent pas le Code de la route et sont très souvent à l’origine de graves accidents. Lors d’un accrochage, plusieurs d’entre eux prennent directement la fuite, sans que les victimes puissent relever leur plaque d’immatriculation. La caméra embarquée permet alors d’identifier le véhicule (la marque, le modèle, la couleur ou autres caractéristiques), ou bien d’identifier directement la plaque d’immatriculation. Grâce à cela, les assureurs peuvent retrouver les chauffards et faire valoir le droit des victimes.

Quid de la caméra embarquée en Europe : une utilisation autorisée, mais encadrée

La caméra embarquée est légale en France. L’État encourage même son utilisation. Toutefois, elle reste encore peu encadrée. La loi française prévoit quelques règles essentielles pour l’utilisation de la dashcam. Tout d’abord, elle ne doit pas entamer la visibilité du conducteur. Elle doit être installée à un emplacement sécurisé et ne pas bloquer le champ de vision du conducteur.

L’utilisation des vidéos enregistrées est quant à elle strictement encadrée. Les enregistrements ne peuvent pas être diffusés sans le consentement des personnes filmées. Une diffusion non autorisée constitue une atteinte à la vie privée, qui peut être sanctionnée par une amende de 45 000 € et un an d’emprisonnement.

En conclusion, la caméra embarquée permet de nombreuses choses. Suite à un accident, les automobilistes peuvent se rapprocher de OuiGlass Rouen Rive Gauche. Spécialiste en réparation d’impact et de pare-brise, OuiGlass garantit la remise à neuf du véhicule. Les prises de rendez-vous se font en ligne ou par téléphone au 02 79 91 20 23.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 56 vues
Image by freepik

Que ce soit pour une voiture neuve ou d’occasion, pour acheter un véhicule aujourd’hui, il faut se poser les bonnes questions afin de prendre les bonnes décisions. La France entre dans une nouvelle phase de transition écologique, ce qui n’aide pas les usagers concernant leurs interrogations sur les nouvelles modalités d’acquisitions automobiles. Or, posséder un véhicule est primordial puisqu’il permet de faciliter le quotidien des usagers. Voici alors quelques éléments qui pourront faciliter le choix des plus indécis.

Bien définir ses besoins avant d’acheter d’un véhicule

Avant d’entamer ses recherches, il est recommandé aux usagers de déterminer précisément leurs besoins et leur budget. En effet, ces deux critères varient selon les individus et ils peuvent être conditionnés en fonction de quelques facteurs :

  • Leur lieu de résidence ;
  • L’usage qu’ils souhaitent faire du véhicule ;
  • Le kilométrage qu’ils parcourent quotidiennement ;
  • La structure de leur famille ;
  • Leurs besoins en matière de chargement.

Établir un budget pour l’achat de son véhicule

La question du prix est bien évidemment importante. Au moment d’entamer les recherches, il est essentiel de savoir établir un budget auto-fixe. Cela est nécessaire pour obtenir un certain gain de temps et pour vérifier si un modèle s’avère être plus onéreux que prévu. Afin de définir son budget, il faudra prendre en compte le prix d’achat du véhicule. Mais également d’autres éléments tels que l’assurance auto, le carburant et l’entretien du véhicule. Pour finir, il serait intéressant de définir le mode de financement du véhicule. S’agira-t-il d’un achat au compte, à crédit auto classique ou en leasing auto ? Chacune de ces possibilités est à prendre en compte lors de l’établissement du budget auto.

Examiner l’état général du véhicule avant l’achat

Afin de bien choisir son véhicule, il est nécessaire de l’examiner sous tous ses profils. Cela permettra de facilement détecter les éventuels problèmes avec le véhicule, surtout s’il s’agit d’une occasion. Le client peut commencer par examiner l’extérieur, en passant au peigne fin la carrosserie et la vitrerie. Il devra détecter toutes traces de rayures ou de frottement, l’état des serrures et les arêtes de portières. L’acquéreur sera aussi tenu de vérifier les vitres et les joints qui les entourent. Si des défauts venaient à être constatés, le client peut contacter un professionnel tel que OuiGlass pour réparer la vitre du véhicule. Chez OuiGlass, l’acquéreur peut profiter de plusieurs types de services : réparation de pare-brise, réparation d’impact, rénovation d’optique de phares, décalaminage, remise à niveau du système ADAS et des prestations de vitrages diverses.

Vérifier les aspects techniques de véhicule au moment de l’achat

Cela concerne :

  • Les pneumatiques : Vérifier s’ils fonctionnent par paire et que les marques sont les mêmes.
  • Le système de freinage : Vérifier l’état des plaquettes et des disques de chaque roue.
  • Le moteur : Vérifier les niveaux et l’aspect général du moteur (propreté, présence de plastiques esthétique, etc.).

Par ailleurs, il est intéressant de s’assurer que le véhicule réponde parfaitement aux normes en vigueur en ce qui concerne la sécurité routière avant d’acheter un véhicule. Chez OuiGlass, les particuliers profitent de services d’entretien et de remise à niveau du système d’aide à la conduite ADAS. Disposant d’équipements de pointe, OuiGlass Strasbourg peut procéder au reconditionnement de ce système, et offre à ses clients une franchise ou un chèque de 100 €. La prise de rendez-vous se fait sur le site internet ou par téléphone au 03 69 71 99 50.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 51 vues

Prendre la route sur la voie publique implique de respecter certaines règles. En effet, il faut savoir qu’il existe une liste de documents obligatoires que l’automobiliste doit garder dans sa voiture pour garantir la conformité de sa circulation sur les routes. Ces documents peuvent lui être utiles en cas de contrôle du véhicule ou en cas d’accident. L’absence de ces documents peut constituer une infraction et expose le conducteur à des peines administratives.

Le permis de conduire

Il est formellement interdit de prendre la route sans son permis de conduire. En cas d’accident, et sans la présentation du permis, le conducteur s’expose à un remboursement des dommages à l’assureur pour les sommes versées aux victimes. Pour la conduite d’un véhicule de tourisme, la possession d’un permis B est nécessaire. Il doit être présenté lors des contrôles de police.

La carte grise

Il faut savoir qu’un véhicule conserve le même numéro d’immatriculation, de sa mise en circulation jusqu’à sa destruction. En cas de vente ou de changement d’adresse, le propriétaire dispose d’un mois pour rectifier le certificat d’immatriculation. En d’autres termes, la carte grise a pour but de permettre l’identification du véhicule. Sa présentation est indispensable pour écarter tout soupçon de vol.

La vignette de contrôle technique

Les véhicules ayant plus de 4 ans et qui ont subi une visite technique doivent porter une vignette sur leur pare-brise. Cette vignette comporte la date de fin de validité du contrôle technique qui devra être renouvelé à son échéance.

Le certificat d’assurance et la vignette d’assurance

L’automobiliste doit pouvoir présenter le certificat d’assurance et la vignette d’assurance apposée sur le pare-brise. Ils sont nécessaires pour prouver aux policiers que le véhicule est bel et bien couvert contre les sinistres. Un défaut d’assurance expose le conducteur au paiement d’une amende de 3 750 €, comme il est indiqué dans l’article L. 324-2 du Code de la Route. De plus, l’article L. 211-1 du Code des Assurances dispose que toute personne physique ou morale, devant circuler avec un véhicule, doit être couverte par une assurance responsabilité civile.

Une non-présentation de ces divers documents obligatoires peut être sanctionnée par :

  • Une amende de 1re classe pour le permis de conduire et la carte grise ;
  • Une amende de 2e classe pour les documents d’assurance.

La vignette Crit-Air

Elle est indispensable pour pouvoir circuler dans les zones à faibles émissions de mobilité. Ce certificat est aussi nécessaire pour autoriser l’automobiliste à rouler dans une zone où la préfecture instaure la circulation différenciée en cas de pics de pollution. À défaut de la vignette Crit’Air, le conducteur peut être sanctionné par une contravention.

Le certificat de conformité européen

Les véhicules sortis d’usine doivent disposer du certificat de conformité européen qui prouve que le véhicule répond aux exigences de l’Union Européenne. Il est indispensable pour permettre l’immatriculation et la circulation du véhicule en France et en Europe.

Le certificat de cession

Dans le cas où l’automobiliste vient de faire l’acquisition d’un véhicule auprès d’un autre conducteur, il devra présenter aux policiers un certificat de cession lié à la voiture. Ce certificat permet de justifier la raison pour laquelle il est au volant du véhicule. Après avoir reçu le certificat de cession de l’ancien propriétaire, l’acquéreur dispose de 15 jours pour faire une demande de nouveau certificat d’immatriculation à son nom. Étant donné que les différentes vignettes doivent être installées sur le pare-brise, il est donc important que ce dernier soit en bon état pour faciliter la visibilité des vignettes par les autorités. Pour aider l’automobiliste, OuiGlass Lorient propose un service de remplacement de pare-brise. De plus, OuiGlass propose la franchise offerte ou 100 € si l’automobile ne possède pas de franchise. La prise de rendez-vous se fait par téléphone au 02 90 73 57 43 ou directement sur le site.

ParOuiGlass Lorient 42 vues

Un accident de voiture de location peut arriver, même si le locataire prend toutes les précautions nécessaires au volant. En effet, la route est pleine d’imprévus qui mènent parfois à un accident de la route. Le plus important est de savoir réagir à la suite du sinistre. Il est essentiel de savoir qui prévenir et dans quels délais, mais également de connaître les conséquences financières de cet événement.

Accident de voiture de location : prioriser la sécurité des lieux du sinistre

SI un automobiliste de voiture de location est impliqué dans un accident de la circulation, la première chose à faire est de rester calme et de ne pas céder à la panique. Il est important de rester sur les lieux de l’accident et de suivre les procédures d’usages. Sans cela, le conducteur peut être poursuivi pénalement pour délit de fuite.

Le plus important est de tout d’abord sécuriser les lieux du sinistre. Si possible, il faudra libérer la chaussée en se garant sur le bas-côté ou sur un stationnement à proximité. Cela évite de créer un bouchon et de gêner la circulation.

Si des passagers sont à bord des véhicules concernés, il faudra les faire sortir si possible et les placer en sécurité au-delà du bord immédiat de la chaussée. Le conducteur est invité à enfiler son gilet réfléchissant, d’allumer ses feux de détresse et de placer le triangle de signalisation en amont des lieux du sinistre.

Si des blessés sont constatés et qu’ils ne peuvent pas se déplacer d’eux-mêmes, il faut absolument éviter de les déplacer. Cela risquerait d’aggraver leur état. Le mieux est de rester près d’eux et de continuer à leur parler afin de les maintenir dans un état de conscience. Au même moment, il faudra contacter rapidement les secours en composant le 112.

Remplir le constat et prévenir le loueur après l’accident de voiture de location

Lorsqu’un accident de la circulation avec une voiture de location se produit, il convient de remplir un constat. Que l’on soit responsable ou non, cette procédure est exigée par le loueur du véhicule.

Généralement, on peut retrouver dans la boîte à gants un exemplaire d’un constat européen d’accident. Le locataire n’a donc plus qu’à le remplir, en faisant bien attention aux éléments suivants :

  • Son identité et les informations concernant le véhicule conduit ;
  • Le lieu, la date et l’heure de l’accident ;
  • Les circonstances de l’accident, accompagnées d’un croquis décrivant la scène ;
  • Les noms et coordonnées des éventuels témoins de l’accident.

Accident de voiture de location : qui paie quoi ?

Subir un accident de voiture de location est une situation plutôt exceptionnelle, même si cela fait partie des aléas de la route. Très rapidement, le locataire va se demander combien cet accident va lui coûter et comment va se dérouler la suite des procédures.

S’il n’est pas responsable de l’accident, il peut être rassuré. C’est l’assurance du conducteur responsable qui se chargera de payer les réparations et les éventuelles indemnisations. En revanche, si le locataire est reconnu responsable, les frais à sa charge dépendent du contrat de location.

Pour remettre le véhicule à neuf, le locataire peut se rapprocher de OuiGlass Strasbourg. OuiGlass est le spécialiste en remplacement de vitres et en réparation d’impact. Pour prendre rendez-vous, il suffit d’appeler au 03 69 71 99 50 ou de passer par leur site web.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 36 vues

La clé de voiture fait partie des objets les plus perdus du quotidien des conducteurs. Vous avez certainement déjà dû faire face à cette situation. En effet, perdre la clé de sa voiture est une situation délicate, voire angoissante. Voici ci-dessous les étapes à suivre pour faire reproduire une clé auto tout en économisant de l’argent.

Démarches pour reproduire une clé de voiture

En cas de perte ou de vol de vos clés de voiture, le premier réflexe est d’effectuer une déclaration à la gendarmerie ou au poste de police le plus proche de chez vous. Cette étape est primordiale et permet l’obtention d’une attestation. En effet, cette attestation vous permettra de refaire une nouvelle clé et vous garantit une protection en cas de vol de véhicule sans effraction.

Plusieurs types de clés existent sur le marché et dépendent de l’âge de votre voiture :

  • La clé ancienne : elle permet l’ouverture et la fermeture manuelle des portières et le démarrage du moteur. Un serrurier ou un cordonnier peuvent reproduire un double des clés en quelques minutes pour une dizaine d’euros. Toutefois, la copie de votre carte grise est nécessaire pour prouver que vous êtes le propriétaire du véhicule.
  • Clé équipée de transpondeur (liaison électronique entre le contact et la clé) : seul un serrurier spécialisé pourra la reproduire grâce au code de la clé.
  • La clé “nouvelle génération” : sa reproduction est complexe et nécessite du temps et de l’argent. En effet, la procédure dure deux semaines et le coût peut s’élever jusqu’à 300 euros. Concrètement, chaque constructeur élabore une clé encodée ou munie d’un transpondeur avec code tournant. Par conséquent, il est préférable de voir avec votre concessionnaire en lui donnant une copie de la carte grise et le numéro de clé. Enfin, la dernière étape est le codage électronique consistant à ajuster la nouvelle clé à au système d’ouverture électronique du véhicule.

‍Assurance perte de clé auto

Il est important de savoir qu’un remplacement de clé auto n’est pas inclus dans votre contrat d’assurance véhicule. Cependant, quelques garanties prennent en charge les conséquences de la perte de clé. D’ailleurs, c’est le cas de l’option dépannage de la garantie assistance.

Cette dernière prend en charge les frais du remorquage de votre voiture en cas de perte des clés, notamment si votre véhicule est immobilisé loin de chez vous.

En conclusion, l’opération du remplacement d’une clé de véhicule perdue est fastidieuse et la plupart du temps coûteuse. De plus, les frais de ce type d’incident sont toujours à la charge de l’assuré. En revanche, quelques garanties couvrent les embarras engendrés tels que l’immobilisation de votre auto loin de chez vous.‍

‍Chez OuiGlass Saint-Malo, nous savons que voiture rime avec frais, c’est pourquoi nous vous offrons la franchise ou un chèque de 100 euros. En effet, votre tranquillité d’esprit et votre confort sont notre priorité. En cas de fissure ou bris de glace sur votre vitrage ou pare-brise, n’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne avec nos professionnels ou par téléphone au 09 86 08 54 48.

Parsaint-malo 297 vues

L’assurance de votre voiture au kilomètre peut être envisageable si vous êtes retraité, adepte des transports en commun ou jeune conducteur. En effet, il se peut que vous utilisiez votre auto rarement pour vous déplacer. Or les coûts fixes d’un véhicule sont non négligeables, et parmi ceux-ci vous trouverez la prime d’assurance. Afin de palier à ce souci, des systèmes d’assurance auto dont le coût varie selon l’utilisation du véhicule ont vu le jour. Ces assurances au kilomètre sont-elles vraiment un bon plan ?


Garanties de l’assurance au kilomètre

L’assurance du véhicule au kilométrage comporte des garanties identiques à celles d’un contrat classique. En effet, en cas d’accident,  les dommages matériels et corporels sont pris en charge par l’assureur. Cependant, tout dépend des clauses du contrat. Ainsi, en cas de vol, d’accident ou d’incendie, les dommages sont pris en charge.

Par ailleurs, il existe également quelques exceptions. Certains dommages ne sont pas couverts par la responsabilité civile :

  • Les dommages subis par votre véhicule.
  • Les dommage survenant sur une piste privée.
  • Ceux concernant les animaux.
  • Les dommages engendrés par un garagiste ou lors d’un contrôle technique.

Fonctionnement des assurances au kilomètre

Ce type d’assurance comptabilise, à partir du nombre de kilomètres parcourus en une année, la somme de la prime à verser. Ainsi, cette option est économique pour les personnes qui utilisent peu leur véhicule, car elle propose des tarifs aussi accessibles qu’intéressants.

Concrètement, le principe est simple puisque vous payez ce que vous conduisez (Pay As You Drive « PAYD »). Il s’agit d’un contrat d’assurance au kilomètre orienté sur la totalité des kilomètres parcourus en un an par votre auto.

Par ailleurs, l’assureur équipe votre véhicule d’un boîtier électronique composé d’un système de géolocalisation. Ce dernier envoie à votre assureur les données nécessaires en temps réel.

Enfin, le montant de la prime est calculé en comptabilisant la totalité des distances parcourues et ce, avec une économie de comprise entre 12 et 40 %.

Forfait kilométrique

Le contrat proposé fonctionne sur le principe du nombre de kilomètres parcourus par votre véhicule. En effet, dans le cadre de votre assurance au kilomètre, vous devez préciser un plafond kilométrique à ne pas excéder lors de la signature. En général, le forfait kilométrique est approximativement compris entre 4000 et 9000 km. Ce dernier peut être allongé de 1000 à 2000 km si nécessaire. Toutefois, lorsque vous dépassez le plafond, la facturation des excédents peut avoir lieu :

  • Application d’une surprime.
  • Baisse de la prime de prise en charge.
  • Majoration de la franchise.

Par conséquent, il convient de choisir votre forfait de manière judicieuse pour ne pas être majoré.

Qui peut bénéficier cette assurance ?

L’assurance au kilomètre est un bon plan pour les personnes utilisant rarement leur auto, si ce n’est pour aller travailler ou pour sortir occasionnellement. Concrètement, les personnes concernées sont les usagers des transports en commun, les personnes en télétravail, les étudiants ou encore les retraités.

Pour conclure, l’assurance au kilométrage est basée sur un contrat axé sur le kilométrage parcouru, permettant aux gens qui utilisent rarement leur véhicule de tirer profit d’une assurance s’adaptant à leur mode de vie. N’hésitez pas à vous lancer si vous pensez que ce type de contrat d’assurance correspond à votre profil. De plus, des économies significatives sont à la clé !

Chez Ouiglass Niort, nous faisons de votre sécurité et bien-être notre priorité. Ainsi il est également primordial de garder un œil attentif sur l’état de votre pare-brise et vitrages automobiles. Pour toute intervention, nous vous offrons la franchise et vous prêtons un véhicule de courtoisie le temps de l’intervention. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 05 49 24 22 04 ou à prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiglass Niort 296 vues

Le car jacking consiste à éjecter le conducteur sous la contrainte de la menace afin de voler son véhicule. L’acte est violent et effectué pendant l’arrêt. En effet, le fait de connaître les modes opératoires de ces malfrats permet de se protéger de ce type de violence. Quelle attitude adopter face à cette situation ? Quelles démarches effectuer auprès de l’assurance après un vol ?

Signification du terme

Le car jacking correspond au vol d’un véhicule pendant que ce dernier est en marche, avec un automobiliste au volant. En effet, le vol consiste à éjecter un conducteur de force sous la menace d’une arme à feu ou d’un outil tranchant.

Par la suite, après avoir éjecté le conducteur de son véhicule, le voleur prend le volant et repart avec l’auto volée. L’acte est violent et s’effectue sous les yeux de tous. Dernièrement, ce genre de vol de véhicule devient de plus en plus répandu. Il est ainsi essentiel de se prémunir en connaissant les attitudes à adopter.

Modes opératoires

Les malfrats adeptes du car jacking réalisent leur coup en usant de modes opératoires classiques. Par conséquent, un car jacking se passe lorsque le véhicule est à l’arrêt à un feu rouge, après un accident ou dans un parking.

Par ailleurs, la plupart des conducteurs pensent que ce type de vol ne se trouve que dans les zones peu fréquentées et calmes. Bien que cela arrive la plupart du temps, les voleurs effectuent également leur acte en pleine ville. Malheureusement, l’opération ne dure que quelques minutes puisque le voleur a besoin de peu de temps pour prendre votre véhicule.

Protection contre le car jacking

Voici quelques recommandations à prendre en compte afin de vous protéger de ce genre d’acte violent :

  • Verrouillez vos portières, vos fenêtres et bouclez votre ceinture quand vous êtes seul dans votre auto. Cela compliquera la tâche au voleur pour vous éjecter de votre véhicule.
  • Evitez de poser votre sac à main sur le siège passager ou sur le siège arrière de votre auto.
  • Placez votre portable à portée de main pour avoir la capacité de passer un appel en cas d’urgence.
  • Ne répondez pas à l’insulte d’un autre conducteur ou d’un piéton. Il peut s’agir d’un piège pour vous amener à sortir du véhicule.
  • Maintenez une distance de sécurité correcte avec les véhicules autour de vous afin de prendre rapidement la fuite en cas de car-jacking.
  • Garez votre voiture dans un parking avec de la lumière pendant la nuit.
  • Restez méfiant en cas d’échange avec un autre automobiliste en panne.

Comportement à adopter en cas de car jacking

Voir son auto se faire voler sous ses yeux n’est pas une chose facile à affronter. De plus, en utilisant la violence et une mauvaise attitude, le car-jacking peut prendre une tournure tragique.

N’émettez pas de résistance

Le bon comportement lors d’un car jacking est de ne pas jouer le héros. En effet, une mauvaise réaction pourrait conduire le malfrat à vous blesser, voire vous tuer. Si vos portières sont fermées, faites un appel de klaxon et de phares si des personnes se trouvent autour.

Essayez d’appeler la police dès que vous le pouvez

Composez le 17 si votre portable est à portée de main. En cas de menace, restez calme en essayant de mémoriser chaque détail en rapport avec le malfaiteur comme son attitude, sa taille, sa couleur de peau, voire la plaque d’immatriculation si vous repérez la présence d’un autre véhicule.

Procédure à suivre auprès de l’assurance après un car jacking

Si vous êtes victime de car-jacking, voici la procédure à suivre :

  • Prévenez immédiatement les autorités concernées juste après l’acte.
  • Déposer une plainte au commissariat le plus proche.
  • Essayez de trouver des témoins s’il y en avait durant l’acte.
  • Essayez de fournir un maximum de renseignements sur le voleur pendant la plainte.
  • Contactez votre assurance afin de signaler le vol de votre auto.
  • Fournissez à votre assurance le dépôt de plainte afin d’être indemnisé.

Concrètement, votre dépôt de plainte va permettre l’enregistrement de votre voiture comme volée dans le système d’immatriculation des véhicules. D’autre part, cela empêchera toute tentative d’immatriculation d’autres personnes.

Vous l’avez compris, il convient de se protéger et de prévenir ce type d’agressions violentes en adoptant un comportement adéquat lorsque vous êtes au volant de de votre véhicule. De plus, il est essentiel d’être conscient des démarches à effectuer en cas de car jacking.

Cependant, il arrive que certains cas se soldent par un bris de glace. Si vous êtes victime d’une tentative de Car jacking ou si vous avez simplement besoin de changer votre pare-brise, vous pouvez faire confiance aux professionnels de OuiGlass Vannes. En effet, nos experts sont là pour toute intervention sur vos vitrages automobiles. Nous nous adaptons également en proposant de prendre en charge votre véhicule directement à votre domicile. Si vous remarquez un impact ou une fissure sur votre véhicule, n’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 90 73 57 43 .

ParOuiGlass Vannes 391 vues

Les motifs de résiliation du contrat qui vous lient à votre assureur sont nombreux et les assureurs peuvent y mettre un terme sous certaines conditions. En effet, des évènements tels qu’un changement dans votre vie, un sinistre, une cotisation impayée, un retrait de permis ou une fausse déclaration peuvent constituer un motif légal de résiliation.

Résiliation par l’assureur suite à une hausse de risque

Parfois, quelques changements dans votre vie sont susceptibles de modifier votre profil d’assuré. En effet, un évènement ou un changement de situation peut faire en sorte que vous soyez éventuellement plus à risque pour votre assurance.

Voici quelques exemples :

  • Suspension de votre permis.
  • Utilisation du véhicule dans le cadre professionnel et non personnel.
  • Ajout d’un apprenti à votre contrat.

Cela peut être en rapport avec votre métier comme votre santé. En effet, les questions qui vous ont été posées lors de la réalisation de votre contrat ont un rôle à jouer. Si l’une de vos réponses a changé, il est impératif de prévenir votre assureur dans les 15 jours.

Par ailleurs, d’après l’article de loi « 113 – 2 du code des assurances », si l’assureur prend la décision de vous exclure, il est obligé de vous assurer une dizaine de jours le temps que vous en trouviez un autre.

En cas de sinistre

Tout d’abord, la résiliation ne peut être effectuée plus d’un mois après la déclaration du sinistre à votre assurance. L’assureur a donc un mois pour prendre sa décision de vous garder ou pas. Une fois ce délai échu, il sera trop tard pour lui. Par ailleurs, si un encaissement a lieu par votre assurance après un sinistre, elle ne pourra plus résilier votre contrat.

En cas de résiliation par votre assureur, elle s’appliquera un mois après réception de son courrier recommandé. En outre, il vous remboursera les mois restants où vous ne serez plus assuré. Les conditions pour qu’une résiliation ait lieu sont les suivantes :

  • Conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.
  • Infractions de la route commises impliquant une annulation ou une suspension de permis.
  • Déclaration de 3 sinistres.

Cotisation non réglée

Si vous avez 10 jours de retard au niveau du règlement, l’assureur est en capacité de vous ordonner le paiement dans les 30 jours par un courrier recommandé.

En cas de non-paiement dans le délai imparti, vous ne serez plus couvert par votre assurance et vous pourrez être exclu 10 jours après ce délai. Par ailleurs, vous aurez toujours une dette à régler à votre assurance et les sinistres ayant lieu durant la suspension ne seront pas pris en charge.

Déclaration mensongère

Si vous faites une fausse déclaration, votre assureur est en droit de vous radier sans attendre. Il s’agit d’un acte non apprécié des assureurs. Il est ainsi préférable d’être honnête. Par ailleurs, environ 1% des automobilistes ne déclarent pas à leur assurance leur suspension ou retrait de permis pour que leur contrat ne soit pas résilié.

Échéance annuelle et résiliation

Il n’y a pas besoin de motif valable pour votre assureur pour se séparer de vous à chaque échéance annuelle. En effet, vous avez également le droit de vous séparer de lui à ce moment-là.

Pour conclure, il existe divers motifs pouvant conduire votre assureur à résilier le contrat qui vous lie à lui. La plupart du temps, les contrats d’assurance sont tacitement reconduits d’une année à l’autre. Toutefois, la loi permet à l’assuré et à l’assureur de mettre fin au contrat d’assurance chaque année. Pour ce faire, l’assureur doit impérativement envoyer un courrier recommandé à l’assuré deux mois avant la date d’échéance.

Chez Ouiglass Niort, nous faisons de votre sécurité et bien-être notre priorité. Ainsi il est également primordial de garder un œil attentif sur l’état de vos vitrages automobiles. Pour toute intervention, vous n’avez besoin d’avancer aucun frais pour faire réparer ou remplacer votre pare-brise. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€ en chèque. Nos experts vous accompagnent dans toutes les interventions vitrages. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 05 49 24 22 04 ou à prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiglass Niort 349 vues

Un délit de fuite se produit lorsque le responsable d’un accident ou d’un accrochage quitte les lieux sans reconnaître l’accident et annoncer son identité. En effet, il peut s’agir d’un cycliste, d’un motard, d’un conducteur de véhicule ou d’un piéton désirant fuir ses responsabilités pénales et civiles. Par ailleurs, le délit de fuite entraîne l’application d’une peine de 3 ans d’emprisonnement et est également passible d’une amende de 75 000 euros.

Situation de délit de fuite

Le délit de fuite consiste à quitter les lieux d’un accident sans donner son identité. En effet, il s’applique au piéton, au cycliste, au motard et au conducteur de véhicule ou de bateau.

Le Code de la route et le Code pénal ont défini le terme de « délit de fuite ». Ainsi, les critères d’un délit de fuite sont les suivants :

  • Un accident ayant causé des dégâts matériels ou des conséquences corporelles.
  • Un accident causé par le conducteur du véhicule, cycliste ou piéton pouvant être prouvé.
  • Maîtrise du véhicule du conducteur au moment de l’accident.
  • Fuite du conducteur, piéton ou cycliste en connaissance de cause pour ne pas être identifié et fuir ses responsabilités.

Pour conclure, un délit de fuite est justifié lorsque l’auteur du sinistre est responsable de l’accident et qu’il a délibérément pris la fuite pour échapper à la justice.

Selon le Code pénal : « toute personne ayant causé un sinistre et ayant fait le choix de ne pas s’arrêter volontairement afin de fuir ses responsabilités civiles et pénales est coupable de délit de fuite. » De plus, le délit de fuite concerne tout type d’accident et tout sinistre causant des dégâts corporels ou matériels, même minimes (rayure sur carrosserie, rétroviseur cassé …) .

Sanctions d’une fuite après un accident auto 

Un délit de fuite est le fait de quitter le lieu de l’accident sans avoir divulgué son identité aux personnes impliquées dans l’accident. Ce délit est considéré grave quand l’accident génère des dégâts et/ou des blessés.

L’article L434-10 du code pénal prévoit dans ce cas de très lourdes sanctions :

  • Amende pouvant atteindre les 75 000€.
  • Peine de prison jusqu’à 3 ans.
  • Véhicule confisqué.
  • Retrait de 6 points du permis.
  • Travaux d’intérêt général.
  • Stage pour sensibiliser à la sécurité routière.
  • Retrait du permis de conduire.
  • Contrat d’assurance auto résilié ou cotisation d’assurance majorée de 100%.
  • Inscription dans le fichier des résiliations auto.
  • Obligation de déclaration du délit de fuite à tout nouvel assureur.

Que faire si vous êtes victime d’un délit de fuite après accident ?

  • Repérez la plaque d’immatriculation du délinquant.
  • Prévenez rapidement la police.
  • Trouvez des témoins.
  • Prenez en photo les lieux afin de les partager avec l’assureur.
  • Editez et remplissez le constat à l’amiable même en cas de délit de fuite.
  • Portez plainte auprès des autorités concernées contre X personne.
  • Envoyez le constat à l’amiable à l’assureur.

Vous l’avez compris, il s’agit d’une faute infiniment grave qui est passible de lourdes sanctions. Dans le cas où vous seriez responsable d’un accident, il est indispensable de remplir un constat amiable dans le but de décliner votre identité. Ainsi cela vous évitera de lourdes conséquences pouvant même vous mener en prison et détruire votre vie.

Toutefois, il est également essentiel de maintenir un haut niveau de vigilance quant à l’état de vos vitrages automobiles. En effet, un impact sur votre pare-brise peut vite se transformer en fissure béante et provoquer un accident. Pour éviter tout désagrément, n’hésitez pas à faire appel à nos experts de la réparation et du remplacement de vitrage automobile de OuiGlass Lorient. Vous pouvez prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Lorient 410 vues

Depuis la loi Hamon du 17 mars 2014, le choix du réparateur automobile (agréé ou non) pour un assuré désirant réaliser la réparation d’une voiture accidentée relève de son propre choix. En effet, ce dernier n’est plus forcé de choisir le réparateur agréé désigné par sa compagnie d’assurance. Nous remarquons une simplification de la procédure de cessation de créance à l’assureur. Il s’agit d’une avancée non négligeable pour un conducteur, victime d’un sinistre, souhaitant faire des réparations sur son auto chez un garagiste non agréé sans forcément avancer les frais.

Choisir un réparateur non agréé

  • Chez un réparateur non agréé, vous négociez une cession de créance, pour que ce dernier soit payé par votre assureur. Ce n’est pas systématique, mais c’est possible.
  • De même, vous n’aurez rien à payer sauf la franchise. Par ailleurs, chez Ouiglass, nous vous offrons la franchise ou 100€ en chèque.
  • De nos jours, vous n’êtes plus obligé de choisir le réparateur auto agréé par votre compagnie d’assurance.
  • Néanmoins, il possible que vous fassiez une avance lorsque vous choisissez votre propre garagiste.
  • Pour se faire et éviter de payer, vous pouvez recourir à une transmission de créance ou cession de créance.

La cession de créance

La cession de créance vous permet de faire réparer votre véhicule après un accident chez un professionnel non agréé, et ce sans avancer les frais de réparations en cédant la créance à ce dernier.

  • Le réparateur cherche à attirer et fidéliser sa clientèle en valorisant son savoir-faire.
  • « En accord avec l’article 1.3 de la charte du 14 mai 2008, vous pouvez réparer votre auto dans l’atelier de votre choix. » « Tout contrat d’assurance souscrit à ce titre mentionne la faculté pour l’assuré, en cas de dommage garanti par le contrat, de choisir le réparateur professionnel. »
  • Depuis le 1er octobre 2016, la procédure de cession de créance s’est simplifiée dans le cadre d’une réparation automobile. « Le recours à un huissier de justice n’est plus une condition exigée par le Code civil pour l’effectuer. »
  • Cette simplification de la procédure vous permet de signaler cette cession en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur.
  • Autrement dit, une simple notification à l’assureur suffit pour approuver une cessation de créance signée par un assuré avec un garagiste non agréé.

Réparateur sous la coupe de l’assureur

  • Souvent, lorsque votre véhicule n’est plus en état de rouler après un accident, l’assureur vous incite à confier votre véhicule à un réparateur de son choix.
  • En effet, l’assureur vous expose des avantages dont vous pouvez bénéficier comme le règlement direct de la facture par ses soins. 
  • Cela constitue une « atteinte à la libre concurrence ».
  • Il s’agit d’une méthode qui garantit à l’assureur la maîtrise des coûts de réparation.
  • Attention car l’intervention peut être mal effectuée faute d’être fructueuse pour le réparateur. 
  • Pour le moment, la profession automobile semble s’assurer de du respect du principe de libre choix du réparateur par l’assuré.

En conclusion, la convention d’agrément peut gérer la relation entre le réparateur et l’assureur. Néanmoins, elle ne doit pas imposer à l’assuré de faire appel à un réparateur désigné par l’expert mandaté par l’assureur.

Vous êtes libre de choisir votre réparateur bris de glace. « L’arrêté relatif à ce libre choix dans le cadre des contrats automobiles, en application de l’article 63 de la loi nº2014-344 du 17 mars 2014 a été publié au JO du 31 décembre 2014. »

Chez Ouiglass, nous faisons de votre sécurité et bien-être notre priorité. Ainsi il est également important de garder un œil attentif sur l’état de vos vitrages automobiles. Pour toute intervention, vous n’avez besoin d’avancer aucun frais pour faire réparer ou remplacer votre pare-brise. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€ en chèque. Nos techniciens vous accompagnent dans toutes les interventions vitrages. Trouvez votre centre sur notre site : Ouiglass s’occupe du reste !

ParOuiGlass 1 333 vues

Faisons un point sur les mesures adoptées et changements pour les automobilistes en 2021. Dans cet article, nous allons faire un tour d’horizon sur tout ce qui va changer pour les automobilistes en 2021. L’année 2020 a été une année difficile et a marqué nos esprits. En effet, la crise sanitaire a eu un impact économique dans tous les domaines, notamment le secteur automobile. Les évolutions attendues en 2021 vont plaire aux conducteurs de voitures électriques et moins aux thermiques. Focus.

nouveautés et bonus écologique des automobilistes

D’une manière générale, on peut s’attendre à des changements pour les conducteurs pour l’année 2021.

Le bonus écologique sera de:

  • 7000 euros jusqu’au 30 juin 2021 pour les véhicules électriques d’un prix inférieur à 45 000 euros.
  • 5000 euros pour les personnes morales.
  • 3000 euros pour les modèles dont le prix est entre 45 000 et 60 000 euros. 

À partir du 1er juillet 2021: bonus éco de 1000 euros dans chaque catégorie.

La prime à la conversion prolongée

Le gouvernement va prolonger de six mois les aides de la prime à la conversion pour les automobilistes:

  • 1500 euros jusqu’au 30 juin pour chaque achat d’une voiture essence ou diesel ( Crit’Air 1 ou 2 ).
  • 2500 euros pour l’achat d’un modèle électrique ou hybride rechargeable.
  • À partir du 1er juillet 2021: la prime ne sera attribuée que pour l’achat d’un véhicule Crit’Air.

Un autre bonus pour l’achat d’une voiture électrique

  • Les Français bénéficieront d’un bonus écologique de 1000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique sur le marché de l’occasion.
  • Conditions: immatriculé en France et conservé pendant une durée minimum de deux ans.

Des péages plus chers

Il semble que cela soit devenu une évidence. Le coût des péages ne cessent d’augmenter pour les automobilistes. Cela ne va pas s’arranger cette année non plus.

Les voitures électriques : une prime d’assurance moins chère !

  • 1er janvier 2021: les prix des assurances vont marquer une baisse.
  • Un amendement prévoit une exonération de taxe spéciale sur les conventions d’assurances pour les contrats d’assurance des véhicules électriques.

Adieux aux « radars » classiques, dites bonjour aux « radars urbains »

Un nouveau type de radars dernières générations installé sur nos routes.

Désormais, les automobilistes doivent s’adapter aux changements:

  • Adopter une bonne conduite
  • Respecter la priorité aux piétons
  • Respecter les limitations de vitesse ainsi que les distances de sécurité 

Installation du radar: d’ici fin 2021 dans la majeure partie des villes de France.

Plus de vieilles voitures dans les villes

  • Respect du cadre écologique général pour les automobilistes dans les villes de Paris, Aix, Marseille, Nice, Toulon, Toulouse, Montpellier, Strasbourg et Rouen
  • Mise en œuvre d’une stratégie de renforcement des zones à faibles émissions ( ZFE ) en France métropolitaine par la ministre de la transition écologique, Barbara Pompili
  • Interdiction stricte de circuler pour les véhicules qui ont une vignette Crit’Air de 3 à 5
  • Toutes les zones seront surveillées par un radar automatique.

Chez OuiGlass Denain , spécialiste en remplacement et réparation de vitrage automobile, nous garantissons votre pare-brise à vie pour tous les modèles de véhicules. En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez à faire appel à nos experts en réservant un rendez-vous sur notre site ou par téléphone au 09 81 92 93 53 .

ParOuiGlass Denain 386 vues

Vous êtes victime d’une panne d’essence, votre voiture s’arrête ? Voyant d’alerte allumé, moteur qui « broute » à chaque tentative de démarrage… Pas de doute, vous êtes en panne de carburant. Pour ne pas avoir réagi assez tôt, vous voici coincé au bord de la route. Si vous êtes en ville, ce n’est pas trop catastrophique mais si vous êtes au milieu de nulle part, que faire ? Trois idées doivent guider vos actions : vous protégez, alerter, secourir, et ceci selon votre contrat d’assurance auto.

Les réflexes à adopter face à une panne d’essence

Lorsqu’une panne survient sur votre véhicule vous devez adopter quelques réflexes :

  • Allumez vos feux de détresse (warning) 
  • Ajoutez un triangle de signalisation 30 mètres avant la voiture 
  • Garez votre véhicule si cela est possible 
  • Placez tous les passagers à l’abri
  • Vérifiez si la garantie assistance de votre contrat d’assurance auto vous couvre en cas de soucis 24h/24 et 7j/7. Ceci est parfois valable en France, mais aussi à l’étranger. 
  • Si vous avez un bidon vide dans votre voiture, vous pouvez vous rendre à pieds dans la station-service la plus proche pour le remplir.
  • Faites appel à l’assistance de votre assurance
  • Si vous contactez directement un dépanneur, les frais engagés peuvent ne pas être remboursés.
  • Sans garantie assistance dans votre contrat d’assurance auto, vous pouvez toujours contacter le constructeur de votre voiture qui propose un service d’assistance pour sa marque. Cette intervention ne sera néanmoins pas prise en charge.

Panne de carburant sur autoroute

Sur l’autoroute les règles ne sont pas tout à fait les mêmes. En cas de panne :

  • Garez votre véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence, le plus à droite possible.
  • Enfilez votre gilet jaune afin d’être visible par les autres usagers de l’autoroute. 
  • Allumez vos feux de détresse (warning) 
  • Ajoutez un triangle de signalisation 30 mètres avant la voiture 
  • Une fois ce dispositif installé, passez de l’autre côté de la glissière de sécurité.

ATTENTION !

Pour votre sécurité et celle des autres :

  • N’arrêtez pas les autres véhicules
  • Ne traversez pas l’autoroute
  • Si vous le pouvez, il est préférable de sortir par la portière de droite de votre voiture.
  • Marchez derrière la glissière de sécurité jusqu’à la borne d’appel d’urgence la plus proche pour appeler les secours.
  • Composez directement le 112 sur votre téléphone mobile si cette borne de couleur orange est trop éloignée de votre position ou qu’elle ne fonctionne pas.

À l’avenir, avant d’arriver « dans le rouge », sachez que faire le plein régulièrement est fortement conseillé. Cela vous évitera d’encrasser le moteur avec les dépôts que l’on retrouve généralement en fin de réservoir. Mis à part le fait de rester vigilent quant au plein du carburant, saviez-vous que l’état de vos vitrages automobiles doit aussi faire l’objet de contrôle régulier ? En effet, en cas d’impact ou de fissure, votre visibilité sur la route peut être réduite. Pour tout remplacement ou réparation de pare-brise, prenez rendez-vous avec les professionnels de OuiGlass Pamiers via leur site web ou par téléphone au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Pamiers 559 vues

Un véhicule peut vite revenir cher. Entre le carburant, l’entretien et l’assurance, il est normal de chercher à maitriser son budget. Heureusement, il existe plusieurs applis et astuces pour faire des économies. Le point dans cet article.

Budget auto : des conseils applis pour faire des économies
L’automobile est un des postes de dépense principaux des français

Payer moins cher son essence : Essence & Co

Le carburant est une des dépenses principales des automobilistes. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas d’économies à faire. Avec une appli comme Essence & Co, vous pouvez localiser les stations-service les moins chères autour de chez vous. Il vous suffit donc de comparer les prix sur votre appli avant de faire le plein pour réaliser des économies.

Comparateur d’assurance auto : Le Lynx

Pour votre assurance auto, il est important de faire jouer la concurrence. Grâce à un formulaire à remplir en ligne, le site Le Lynx tient compte de votre profil et de vos préférences pour vous aider à trouver l’assurance la mieux adaptée à vos besoins. Avec son grand nombre de partenaires, vous n’aurez pas de mal à trouver une assurance auto au meilleur prix.

Suivre sa consommation : Drivvo

Quel que soit le véhicule, il est possible de garder un oeil sur ses dépenses automobiles. Avec l’appli Drivvo, vous aurez un suivi mensuel ou annuel de votre budget voiture, ce qui vous permettra de limiter les coûts inutiles. En plus, cette appli fonctionne aussi avec les autres engins motorisés comme les motos, les camions, etc.

Pour votre vitrage automobile : OuiGlass

Chez OuiGlass Avignon, nous intervenons sur tous vos vitrages automobiles sans aucune avance de frais. Du dépôt de votre voiture jusqu’à la restitution, nous nous occupons de toutes les démarches administratives et vous prêtons un véhicule de courtoisie le temps de l’intervention. N’oubliez pas qu’un impact dans le champ de vision du conducteur vous rend passible d’une amende de 375€ et empêche votre voiture de passer le contrôle technique. Alors n’hésitez pas à faire confiance à nos experts en prenant rendez-vous sur notre site ou au 04 69 96 91 19.

ParOuiGlass Avignon 534 vues

Même si vous n’êtes pas un gros conducteur, votre voiture vous coûte en moyenne 215€/ mois. Entre le carburant, l’assurance, l’entretien, etc, il semble difficile de tenir son budget. Heureusement, il existe de nombreuses astuces pour réaliser des économies.

Une voiture vous coûte cher
Une voiture vous coûte cher

Trouver les stations services les moins chères

Un des plus gros postes de dépense pour les automobilistes est le carburant. C’est pourquoi vous devriez utiliser Waze sur votre téléphone pour repérer les stations où le coût du carburant est le plus faible. Facile et efficace.

Adopter une conduite apaisée

Plus vous conduirez de manière agressive, plus votre consommation de carburant sera importante. Alors la prochaine fois que vous prenez le volant, essayez de ne pas vous énerver inutilement.

Faire du covoiturage

Si vous êtes du genre à circuler souvent seul dans votre voiture, pensez au covoiturage. En prenant une ou plusieurs personnes à bord de votre véhicule via blablacar.fr, vous pourriez rapidement rentabiliser vos trajets. Attention toutefois à ne pas facturer plus que vos coûts de péage + carburant.

Négocier son assurance

De nombreux français ont des contrats d’assurance auto qui ne correspondent pas à leurs besoins. Quand votre véhicule perd de sa valeur, il peut être intéressant de passer à une assurance au tiers par exemple. Il faut également vérifier que votre contrat d’assurance correspond à votre profil conducteur (type de voiture, salaire, bonus, etc). Enfin, même pour des assurances tous risques, les prix varient largement d’un assureur à l’autre. Faites donc jouer la concurrence !

Favoriser les centres auto aux concessionnaires

Ces dernières années, les enseignes spécialisées se sont considérablement développées en France. En effet, leurs forfaits de réparation pour l’entretien courant de votre voiture sont en moyenne 30% moins chers que chez un concessionnaire. Des enseignes comme Speedy, Norauto, Midas, Point S ou encore OuiGlass peuvent donc vous aider à économiser sur votre budget.

Pour vos vitrages automobiles en particulier, nous vous conseillons l’enseigne OuiGlass. Si vous avez un impact ou un bris de glace, nous pouvons intervenir en moins de 48h sans avance de frais. En plus, nous nous occupons de toutes les formalités administratives pour vous et vous prêtons un véhicule le temps de l’intervention. Alors pour tout bris de glace, contactez OuiGlass Rouen Rive Gauche au 02 79 91 20 23.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 519 vues

Les assurances auto présentent des garanties très variables d’un assureur à l’autre. C’est pourquoi il est important de se pencher sur votre contrat et de comparer les offres selon vos besoins. Le niveau de couverture, la franchise et les exclusions de garantie doivent être des critères primordiaux. Faisons le point avec vous.

Assurance auto
Un contrat d’assurance auto

Critère n°1 : les garanties couvertes

Le type de couverture dont vous avez besoin pour votre assurance auto est primordial. La plus simple est l’assurance au tiers de base. Dans ce cas, l’assureur ne prend pas en charge les dommages que vous causez aux tiers pour lesquels vous êtes jugé responsable. Cette assurance est à privilégier si vous conduisez un véhicule de faible valeur ou à fort kilométrage.

L’assurance intermédiaire complète les garanties de dommage, notamment : vol, bris de glace, catastrophes naturelles, dépannage zéro kilomètre, etc. Quant à l’assurance tous risques, c’est le contrat le plus sécurisant puisqu’il vous couvre pour la quasi-totalité des dommages matériels sur lé véhicule assuré. Pour un véhicule neuf, il s’agit de l’assurance la plus recommandée mais aussi la plus onéreuse.

Critère n°2 : la franchise

La franchise est tout simplement la somme qui reste à votre charge après indemnisation d’un sinistre. Selon les assureurs, cela peut aller de quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers d’euros. Il faut donc être vigilant sur la tarification du contrat, en particulier en cas de bris de glace, car des franchises différentes s’appliquent selon les cas de figure. Il faut savoir qu’une franchise plus élevée rime souvent avec prime d’assurance plus faible, mais vous risqueriez d’être déconvenue en cas de bris de glace ou de vol.

Critère n°3 : les exclusions de garantie

Il est important de savoir quels types de dommages ou de situations ne seront pas couverts par votre assureur. Les clauses d’exclusion de garantie doivent obligatoirement figurer dans le contrat. Alors prenez le temps de prendre connaissance des conditions du contrat avant de signer quoi que ce soit. Par exemple, le nombre de sinistres au cours d’une année est souvent un point de contentieux : certains assureurs en tolèrent deux ou trois sur deux années d’exercice quand d’autres ne le permettent pas.

Le choix du bon contrat d’assurance auto est essentiel pour tout automobiliste. Chez OuiGlass, nous prenons en charge votre véhicule quel que soit votre assureur ou votre type de contrat. En cas de dommage ou de dégradation sur vos vitrages automobiles, n’hésitez pas à faire appel aux services de OuiGlass Thionville. Nos experts seront ravis de vous aider à remplacer votre pare-brise sans avance de frais. De plus, la franchise vous est offerte ! Alors prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 03 87 82 51 14.

ParOuiGlass Thionville 633 vues

Les actes de vandalisme semblent se multiplier en France. De nombreux médias relayent des cas de personnes qui se seraient faites casser leur pare-brise. Dans une telle situation, il peut être difficile de savoir quoi faire. Voici un guide en cas de vandalisme sur vos vitrages automobiles.

Un pare-brise après un acte de vandalisme
Un pare-brise après un acte de vandalisme

Pour l’assurance auto

La première question qui vous vient sûrement en tête est celle de l’assurance auto. Rassurez-vous, la garantie bris de glace auto permet d’être indemnisé en cas de sinistre sur n’importe laquelle des parties vitrées de votre véhicule. Quand cet acte est commis par un tiers intentionnellement, avec pour but d’endommager votre voiture, alors la garantie vandalisme peut vous couvrir. Souvent comprise dans les formules d’assurance tous risques, la garantie vandalisme permet de requalifier un bris de glace en acte de vandalisme. Dans ce cas, toutes les dégradations associées sont couvertes par la garantie et pas seulement les parties vitrées. Si le bris de glace a été commis en vue d’un vol dans votre véhicule, vous pourriez alors être couvert par une autre garantie dite « Garantie Vol ». Pour faire valoir vos droits auprès de votre assureur, pensez à porter plainte dans un commissariat de police et à contacter votre assureur dans les deux jours suivant l’incident.

Pour la réparation de vos vitrages

Après la question du dédommagement vient la question du remplacement. En général, un acte de vandalisme impose un passage chez un professionnel pour remplacer vos vitrages endommagées. Même dans le cas où vous n’auriez subi qu’un impact, il est préférable de faire appel à un professionnel avant que cet impact ne se transforme en fissure béante.

Pour la réparation et le remplacement de vos vitrages automobiles, nous vous recommandons l’équipe de OuiGlass Clermont-Ferrand. Professionnels et à l’écoute, ils sauront prendre en charge votre véhicule pour le remettre à neuf. De plus, vous pouvez obtenir la franchise ou 100€ en cas de changement de pare-brise. Alors prenez rendez-vous sur le site web ou par téléphone au 04 73 27 76 39.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 2 691 vues

Les caméras embarquées sont de plus en plus nombreuses à bord des véhicules. D’abord utilisées principalement par les taxis et VTC, les caméras à bord ont tendance à se multiplier ces dernières années. C’est notamment un bon moyen de savoir qui est responsable en cas d’accident. Quels sont les principaux avantages de ces dispositifs? On fait le point avec vous.

Des caméras embarquées sur un pare-brise
Une caméra embarquée sur un pare-brise

Pourquoi installer une caméra embarquée

Une caméra embarquée, aussi appelée « dashcam » est une caméra montée sur le pare-brise ou le tableau de bord du véhicule. Lorsque vous allumez votre véhicule, la caméra s’active et commence à enregistrer ce qui se passe devant vous. Les caméras de tableaux de bord sont les plus communes : elles filment ce qui se passe devant vous mais pas derrière vous. Certains modèles plus évolués peuvent en revanche filmer à la fois devant et derrière vous. Les caméras embarquées sont un moyen très efficace pour déterminer la responsabilité en cas d’accident. De plus, si jamais vous tombez en panne, la caméra peut aider les services d’urgence à vous trouver grâce à la localisation. Il faut savoir que la police utilise systématiquement ces caméras à bord de leur véhicule pour s’en servir comme preuves.

Quelques idées d’utilisation pour votre caméra

Contrairement à ce que certains peuvent penser, avoir une caméra embarquée a peu de chances de faire baisser votre prime d’assurance. Toutefois, votre assureur pourra utiliser votre caméra à titre de témoin pour attribuer la faute en cas d’accidents. Si vous êtes un jeune conducteur, utiliser une caméra embarquée peut permettre de surveiller votre conduite et de vous améliorer. Cela peut aussi être utile aux parents qui souhaitent surveiller leurs enfants aux volants. Enfin, les caméras peuvent également vous servir en cas d’infraction. La majorité des caméras ont une option qui permet d’activer automatiquement la caméra en cas de détection de mouvement dans ou autour du véhicule, même en mode veille. Vous pourrez ainsi garder une trace des malfaiteurs et fournir la preuve à la police.

Installer une caméra embarquée dans votre véhicule pourrait vous permettre d’apporter des preuves en cas d’accident. Mais ces dispositifs ne sont pas suffisants pour assurer votre sécurité. Vérifier l’état de votre pare-brise est une règle d’or qui s’applique en toutes circonstances. Si vous remarquez un impact ou un bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts de OuiGlass Saint-Jean-d’Illac sur leur site web ou simplement par téléphone au 05 56 87 95 30 .

ParOuiGlass Saint-Jean-d'Illac 591 vues

Tous les automobilistes ayant déjà souscrit à un contrat d’assurance auto connaissent la notion de « bris de glace ». Mais ils sont peu nombreux à bien connaître ce que cette garantie couvre exactement. Quels sont mes droits en cas de sinistre ? Nous allons vous permettre d’y voir plus clair.

Bris de Glace
Un Bris de Glace

Pourquoi une garantie « bris de glace »?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’une garantie bris de glace n’est pas automatiquement incluse dans tous les contrats d’assurance auto. En revanche, les formules tous risques et la plupart des formules tiers étendues contiennent presque toujours une clause bris de glace. Il convient de vérifier avec votre assureur que vous êtes bien couvert par la garantie « bris de glace ». En effet, collision, accrochage, vandalisme ou encore projections de cailloux : les risques pour votre pare-brise sont partout. Sans assurance bris de glace, le budget à prévoir pour un remplacement de pare-brise peut se compter en centaines d’euros.

Que couvre la garantie « bris de glace »?

La garantie bris de glace ne couvre pas que le pare-brise ! Elle s’applique aussi aux vitres latérales, à la lunette arrière et parfois également aux optiques avant, aux feux arrière et même aux miroirs de rétroviseurs. De quoi vous assurer une tranquillité d’esprit maximum dans l’entretien de votre voiture.

Indemnisation lors d’un sinistre

Après constatation d’un sinistre, vous disposez alors de 5 jours ouvrés pour déclarer un dégât vitrée à votre assurance. Vous devrez ensuite vous rendre chez un professionnel de la réparation de vitrage automobile. Le montant de la facture est ensuite transmis à la compagnie d’assurance. Bon à savoir : depuis la loi Hamon de 2014, les contrats d’assurance doivent laisser la possibilité à l’assuré de choisir le professionnel auquel il souhaite recourir.

Grâce à votre assurance bris de glace, la réparation ou le remplacement de votre pare-brise est entièrement pris en charge. Alors, si vous êtes victime d’un bris de glace, n’hésitez pas et faîtes confiance aux experts de OuiGlass Dinan situé au 1 Rue de l’Aubépine à Lanvallay près de Dinan. Vous pouvez également les contacter au 02 96 85 49 24.

ParOuiGlass Dinan 706 vues

Vous avez certainement travaillé dur pour acheter votre propre véhicule et vous ne voudriez certainement pas que quelqu’un se contente de le voler. Suivez notre guide simplifié pour éviter toute sorte de vol de voiture.

Vol de voiture

Utilisez le système de sécurité de votre voiture au complet

Si vous possédez un véhicule moderne, vous disposez certainement de dispositifs de sécurité très performants. Vous pouvez aussi avoir une alarme sonore, un système anti-démarrage et une protection anti-incendie. Nous vous conseillons de toujours consulter le manuel de votre voiture, afin de connaître toutes les options dont vous disposez et la manière de les utiliser. Pour prévenir efficacement le vol de voiture, il faut savoir vous servir des technologies de sécurité.

Si vous pensez que vous manquez de dispositifs de sécurité, nous vous conseillons d’installer un appareil antivol visible et aussi un système d’alarme supplémentaire pour effrayer les voleurs. Si vous pouvez investir un peu plus, installez également un signal de suivi GPS dans votre voiture.

Ne laissez pas votre voiture déverrouillée

Cela peut sembler évident, mais il arrive que vous descendiez de votre voiture juste pour une minute pour aller chercher quelque chose que vous avez oublié par exemple. Il peut sembler inutile de couper le moteur, mais un opportuniste peut voler votre voiture à tout moment. Veillez à toujours couper le moteur et à verrouiller votre voiture, même si vous êtes pressé.

L’étendue de votre assurance automobile

C’est de loin le cas le plus négligé. En effet, la plupart des conducteurs supposent que le fait de se faire voler sa voiture signifie que vous bénéficierez d’une assurance. Il y a toujours des situations et des clauses où votre assureur ne vous couvrira pas pour l’incident. En d’autres termes, assurez-vous de tout savoir sur les clauses de votre contrat concernant le vol de voiture.

Aujourd’hui, les voleurs de voitures sont de plus en plus malins dans leur tentative. Cependant, la plupart des cas d’échec se soldent par un bris de glace. Si vous êtes victime d’un tel incident ou si vous avez simplement besoin de changer votre pare-brise, vous pouvez faire confiance à l’expert OuiGlass Calais situé au 44 Rue Hagueneau. Vous pouvez également les contacter au 09 73 11 23 37.

ParOuiglass Calais 569 vues

Vous pensez sans doute que la loi Hamon s’applique que dans l’univers auto. Détrompez vous! cette loi entrée en vigueur depuis Janvier 2015 touche vos vies bien plus que vous ne l’imaginez.

La loi Hamon accompagne au quotidien

Que ce soit l’achat de vos lunettes, celui de frigo ou autre. Aujourd’hui, la loi Hamon touche beaucoup nos habitudes d’achats au quotidien. Si vous vous demandez pourquoi ? sachez que bon nombre de personnes se sont déjà avoir auparavant suite à une mauvaise transparence durant un achat de produit ou de service. C’est là que vient la loi Hamon intervient pour vous protéger en stimulant la concurrence chez les entreprises et l’information chez leurs clients. Un consommateur plus informé est un consommateur mieux protégé.

En effet, la loi Hamon vient pour favoriser le pouvoir d’achat simplement en stimulant indirectement la concurrence entre les divers entreprises à travers plusieurs leviers. Concrètement, si on prend l’exemple des brosses à dents que vous trouviez auparavant uniquement en pharmacie, vous pouvez aujourd’hui les voir facilement dans les rayons de votre supermarché.

Le consommateur et l’assurance automobile

La loi Hamon

Protéger le consommateur est la raison d’être de la loi Hamon. Notamment dans le cadre de l’assurance automobile, sachez qu’aujourd’hui après 1 an de contrat avec votre assureur, vous avez la liberté totale de résilier votre contrat à n’importe quel moment. Une démarche emblématique car certaines assurances se prennent pour David contre Goliath devant le consommateur informé. Ainsi, les compagnies d’assurances sont poussées à être plus compétitives et concurrentes au niveau des services proposés, ce qui vous bénéficie au niveau des tarifs.

Que ce soit pour l’assurance auto ou un autre domaine, la loi Hamon est aujourd’hui plus ferme que jamais contre la fraude. Donc, quand un assureur auto essaye d’escroquer le consommateur, il sera sanctionné pour fraude économique. Une sanction qui pourra lui coûter jusqu’à 10% de son chiffre d’affaire.

ParOuiGlass Vannes 774 vues