Archive de l’étiquette Environnement

Le dispositif BlueMotion lancé par Volkswagen a pour rôle de diminuer la consommation de carburant des véhicules et de les rendre moins polluants. De nos jours, la plupart des modèles de la marque Volkswagen sont dotés de BlueMotion.

A quoi correspond le dispositif BlueMotion ?

L’appellation BlueMotion a été lancée par la marque Volkswagen dans un but écologique. En effet, la gamme est développée pour faire en sorte de limiter la consommation de carburant et le rejet de CO2.

Par ailleurs, la gamme de véhicules BlueMotion de Volkswagen garantit des véhicules respectueux de l’environnement et économisant du carburant. Aussi, leurs performances et leur confort de conduite n’est pas lésé.

Aujourd’hui, plusieurs voitures de la marque ont un modèle répondant à la désignation BlueMotion : la Polo, la Touran, la Golf, etc. Ils sont identifiables grâce à leur nom contenant la dénomination BlueMotion et au badge apposé.

Apparition et développement du BlueMotion

C’est en 2006 que l’appellation BlueMotion fait son apparition et ses débuts sur la Polo. Par la suite, les changements présents sur le véhicule ont été mis en place sur les autres véhicules de la marque. Auparavant, il s’agissait d’un package sous forme d’options payantes.

Actuellement, presque l’ensemble des véhicules Volkswagen sont dotés de BlueMotion, excepté ceux dont le moteur n’est pas compatible avec cette technologie. A titre informatif, la marque Hyundai propose l’équivalent de ce dispositif dénommé Blue Drive.

Fonctionnement du dispositif Bluemotion

Le BlueMotion consiste à mettre en œuvre la technologie dans le but de diminuer les émissions de CO2 et la consommation d’une auto sans dégrader sa performance énergétique. Ainsi, divers éléments subissent une modification :

  • Moteur équipé d’un système Start & Stop : pratique pour les arrêts fréquents (embouteillages, stops, feux…). Cela permet de faire des économies d’énergie.
  • Batterie rechargée via un système de freinage qui se régénère et soulage le frein moteur.
  • Pneumatiques à faible résistance au roulement : cela permet une économie de carburant et une réduction de pollution.
  • Moteur TSI ou suralimenté : permet des économies de carburant et des performances similaires à un gros moteur.
  • Passages de rapports optimisés via une boîte de vitesses à double embrayage boostant l’efficacité du moteur.
  • Aérodynamisme amélioré (abaissement du châssis, modification des grilles d’aération…).
  • Système de dépollution : filtre réduisant les émissions de particules et système SCR réduisant les composés chimiques et les oxydes d’azote émis par la combustion du moteur.

Par conséquent, ces modifications permettent la réduction des forces de frottement qui augmentent la consommation du carburant et les émissions néfastes.

En conclusion, le BlueMotion est un dispositif dédié aux véhicules Volkswagen permettant de réduire la consommation de carburant d’un véhicule en le rendant moins polluant pour l’environnement. Toutefois, d’autres constructeurs ont adopté ce type de dispositif.

Par ailleurs, chez OuiGlass Pamiers, nous nous intéressons également à la protection de l’environnement et à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons se recycle systématiquement. En cas d’impact ou un bris de glace, nous garantissons la pose de votre pare-brise pour tous les modèles de véhicules. N’hésitez pas à faire appel à nos professionnels en prenant rendez-vous sur notre site ou en nous appelant au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Pamiers 735 vues

L’AdBlue est un concentré liquide dont le rôle est d’évacuer une grande part des oxydes d’azote provenant de la combustion du gazole. En effet, les constructeurs automobiles équipent les véhicules diesel de l’AdBlue pour les rendre plus respectueux vis-à-vis de l’environnement et respecter les normes anti-pollution. Il s’agit d’alternatives récentes afin de diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

L’AdBlue : c’est quoi ?

Il s’agit d’une solution fluide et liquide élaborée principalement pour les voitures qui roulent au gazole. Cette dernière est conçue avec 67.5% d’eau déminéralisée et 32.5% d’urée.

En effet, il permet de transformer l’émission par les moteurs diesel d’oxyde d’azote en eau et azote. Ainsi les composants émis sont non nocifs pour l’être humain ainsi que l’environnement.

Depuis 2006, les dispositifs employant l’AdBlue sont obligatoires pour les poids lourds qui roulent au diesel. De nos jours, nombreux sont les constructeurs auto proposant des véhicules dotés de réservoir à AdBlue.

Fonctionnement

Quand une voiture diesel roule, le dispositif transmet l’AdBlue en amont du SCR (Réduction Catalytique Sélective). Ainsi, l’urée se transforme en dioxyde de carbone et en ammoniac. L’ammoniac provenant de la conversion de l’AdBlue va traverser le catalyseur SCR puis réagir grâce au processus de combustion avec le rejet des oxydes d’azote. Par conséquent, de la vapeur d’eau et de l’azote sortiront du catalyseur au lieu du dioxyde de carbone et de l’ammoniac.

Enclenchement du voyant AdBlue sur le tableau de bord

Le voyant AdBlue s’enclenche lorsque son réservoir est bientôt à sec. En effet, le voyant avec la mention « AdBlue », « UREA »  ou l’affichage d’une pompe à essence qui devient rouge s’allume.

Lorsque le voyant s’allume, cela signifie qu’il reste en moyenne 2400 km dans son réservoir avant qu’il ne soit réellement à court. Par ailleurs, si ses réserves sont totalement vides, il sera nécessaire d’ajouter 5 litres au minimum dans votre réservoir pour que votre voiture démarre.

Faire le plein d’AdBlue

Le véhicule consomme 1litre d’AdBlue lorsqu’il parcourt 1000 km. En règle générale, les voitures sont dotées de réservoir contenant environ 20 litres, ce qui leur permet de rouler jusqu’à 20000 km avant de faire le plein d’AdBlue à nouveau. Toutefois, il est nécessaire de faire le plein dans son réservoir spécifique pour les véhicules diesel.

En conclusion, il permet l’évacuation d’une grande partie des oxydes d’azote qui proviennent de la combustion du gazole des véhicules diesel. De plus, il permet la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Prudence tout de même car, l’AdBlue n’est pas un complément du diesel. En effet, vous ne devez en aucun cas le mélanger avec le carburant.

Chez OuiGlass Terres-De-Caux, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est systématiquement recyclé. Si vous avez un impact ou un bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes. Vous pouvez dès à présent nous joindre par téléphone au 02 35 16 29 26 ou prendre rendez-vous via notre site web.

ParOuiGlass Terres de Caux 751 vues

La nécessité de réduire les émissions de carbone est de plus en plus cruciale pour les constructeurs automobiles. C’est la base même du lancement de la batterie électrique dans l’univers automobile. Toutefois la technologie électrique est loin d’être parfaite, si l’on considère le taux de CO2 généré lors de la phase de production de ses batteries. Voici comment le carburant synthétique change la donne.

carburant synthétique

Qu’est-ce que le carburant synthétique ?

Le carburant synthétique peut vous paraître être un produit polluant et néfaste pour l’environnement. Cependant c’est tout le contraire : le carburant en question est une nouvelle invention saine, neutre en carbone, capable de sauver le moteur à combustion et peu coûteuse. Cette nouvelle solution est produite en extrayant le CO2 de l’atmosphère par un procédé nommé « captage direct de l’air ».

Il est vrai que la combustion du carburant synthétique libère du CO2 dans l’atmosphère. Cependant, comme il peut être reproduit et réutilisé de manière continue, selon les experts, il peut réduire les émissions de 10 milliards de tonnes de carbone annuelles. De plus, il produit moins de particules, moins de saleté et n’engendre aucune trace de soufre.

Que disent les constructeurs automobiles ?

De plus en plus de constructeurs automobiles commencent à considérer le carburant synthétique. Chez McLaren en particulier, cette alternative est une technologie en cours de développement et un prototype sera bientôt introduit selon M. Jens Ludmann, directeur d’exploitation.

Du côté de Porsche, le constructeur est plus réticent dans le sens où il est trop tôt pour déterminer si l’option est applicable. Toutefois, selon le PDG, M. Oliver Blume, l’option sera plus normalisée dans une dizaine d’années.

Le constructeur Allemand Mercedes s’est montré plus tranchant sur la question : le carburant synthétique est inadéquat pour les véhicules selon eux. Leur discours s’appuie sur le fait que la transformation de l’énergie verte en carburant engendrera pour le véhicule une grosse perte d’efficacité.

Chez OuiGlass Vénissieux, l’environnement est au centre de nos préoccupations. C’est pourquoi, nous recyclons tous les pare-brise remplacés, sans exception. Vous avez un bris de glace, un impact ou autre ? Nous sommes à votre disposition au 04 83 43 54 43.

ParOuiGlass Vénissieux 884 vues

S’il y a bien un segment automobile dont le succès ne se dément pas en France, c’est celui du SUV. En effet, leurs ventes ont augmenté de manière exponentielle jusqu’à représenter 41% des ventes de véhicules neufs en Septembre 2020. Comment expliquer le succès continu de ces véhicules sur le marché hexagonal?

Le SUV le plus vendu en France : Peugeot 2008
Le SUV le plus vendu en France : Peugeot 2008

Un succès qui dure

Le SUV a d’abord fait son apparition aux États-Unis dans les années 1960 avec le Jeep Wagoneer. Alors que leur succès est déjà foudroyant de l’autre côté de l’Atlantique depuis plusieurs décennies, les SUV ont longtemps peiné à s’imposer sur le Vieux Continent. Néanmoins, depuis 2008, leur part de marché en Europe est passé de 5% à 37%. Cela est souvent attribué aux campagnes publicitaires très agressives des constructeurs pour leur offre SUV, toujours plus fournie et également plus rentable pour ces derniers.

Les SUV présentent également de nombreux avantages sur les citadines ou les berlines qui séduisent les consommateurs. En particulier, leur physique imposant et la sensation d’élévation au volant font partie des facteurs les plus convaincants pour les consommateurs. Les SUV sont aussi largement plus confortables que les plus petits modèles grâce à leurs sièges spacieux et leur coffre volumineux.

Une menace pour l’environnement

Cependant, la carrure des SUV est aussi un défaut en ce qui concerne la consommation de carburant. Plus lourd, plus puissant, un SUV consomme en moyenne 20% plus de CO2 qu’une citadine. C’est un problème majeur pour atteindre les objectifs en matière de réduction des émissions à effet de serre que la France s’est fixée. Ainsi, la croissance du segment des SUV est le premier responsable de l’augmentation des émissions de CO2 en Europe devant l’aérien. Pour contrer la croissance inexorable de ce segment automobile, WWF et d’autres ONG demandent au gouvernement de renforcer le dispositif du malus écologique. L’idée est de pénaliser davantage le choix d’un SUV et de favoriser à l’inverse le choix d’un véhicule électrique ou peu polluant.

Quel que soit le véhicule que vous conduisez, veillez à maintenir votre pare-brise et votre vitra automobile en bon état pour assurer votre sécurité. En cas d’impact ou de bris de glace, contactez nos experts de OuiGlass Thionville via leur site web ou par téléphone au 03 87 82 51 14 .

ParOuiGlass Thionville 616 vues

Les voitures électriques constituent un marché en pleine expansion et sont considérées comme la solution pour résoudre les problèmes d’environnement. Cependant, il existe une autre alternative appelée e-fuel et le constructeur automobile américain Porsche veut en faire partie.

E-fuel

Pourquoi Porsche s’intéresse-t-elle à l’e-fuel ?

Pour Michael Steiner, directeur de la recherche chez Porsche, le monde de l’automobile continuera à être dominé par le moteur à combustion. Après tout, la voiture électrique a encore de nombreux défis à relever. C’est pourquoi, l’entreprise américaine souhaite investir dans l’e-fuel.

L’e-fuel le plus connu est l’Oxyméthylène éther ou OME. Ce produit peut être produit à partir des carburants habituels essence ou diesel. L’un des aspects les plus fascinants est qu’il peut être créé à partir du CO2, dans un processus qui le combine avec de l’hydrogène généré à partir d’énergies renouvelables comme les parcs éoliens ou solaires.

Ainsi, le produit obtenu peut être distribué en utilisant les infrastructures existantes pour le carburant normal. Cependant, le véritable défi consiste à produire l’hydrogène nécessaire pour rendre l’e-fuel commercialement disponible au grand public.

Quelle est la vision de Porsche ?

Aujourd’hui, Porsche recherche des partenaires pour construire des usines pilotes afin de monter le processus complet et d’établir une nouvelle norme dans le monde de l’automobile. L’entreprise veut prouver que les carburants classiques ne présentent aucun inconvénient et qu’il est possible de répondre aux problèmes environnementaux, sans nuire aux performances des voitures.

Finalement, Porsche veut plus que jamais, s’engager dans le projet de ce nouveau carburant. Le constructeur prévoit que, 50% de ses ventes d’ici 2025, soient des voitures électrique. Dont, 40% de voitures électriques et 10 % de voitures hybrides rechargeables.

Consultez les experts du centre OuiGlass Calais pour le remplacement ou la réparation de votre pare-brise. Que vous conduisiez une électrique, hybride ou autre, nous intervenons pour tous les types de véhicules et nous collaborons avec toutes les assurances. Visitez notre atelier au 44 rue Hagueneau ou contactez-nous au 09 73 11 23 37.

ParOuiglass Calais 603 vues

L’univers automobile est en pleine mutation avec les préoccupations majeures de l’environnement, la fluctuation des prix du pétrole et l’avènement de la technologie électrique automobile. Le changement est aujourd’hui une réalité plus que jamais pour les constructeurs. Dans ce sens, nous explorons le fonctionnement de la voiture à hydrogène.

Voiture à hydrogène
Audi H-Tron, Une voiture à hydrogène

La voiture à hydrogène, c’est quoi exactement ?

Tout d’abord ce que vous devez savoir c’est que la voiture à hydrogène est avant tout un véhicule électrique. Beaucoup de conducteurs et fans automobiles associent la voiture électrique à un véhicule équipé d’une batterie.

Néanmoins, le véhicule électrique est tout un segment qui inclus, les hybrides rechargeables, les hybrides classiques, les piles combustibles ainsi que les batteries électriques. Ce qui est fascinant dans la voiture à hydrogène, c’est qu’elle utilise des piles à combustibles et elle est fonctionne aussi à l’électricité.

En quoi est-elle différente ?

Une voiture électrique conventionnelle tire son énergie soit, d’une batterie rechargeable ou, dans quelques cas d’un panneau solaire. Ainsi, elle n’utilise aucune réaction chimique et puise dans le courant de la batterie chargée afin de faire fonctionner le moteur automobile. Donc, aucun combustible n’est nécessaire.

D’un autre côté, la voiture à hydrogène utilise l’hydrogène gazeux sous pression dans le réservoir et une pile à combustible, afin de fusionner l’hydrogène avec l’oxygène. Cette réaction chimique produit de l’électricité qui sera envoyée directement au moteur automobile. C’est un processus tellement écologique que le tuyau d’échappement ne produit aucune substance toxique.

Finalement, l’industrie automobile électrique est entravée par deux principales préoccupations. Le temps de recharge des batteries électrique et aussi la distance parcourue par la voiture relativement courte. Les véhicules à hydrogènes n’ont aucun de ces soucis. Puisque vous pouvez faire le plein en un temps record et avoir une autonomie bien plus importante.

Peu importe le type de voiture que vous conduisez. Il est vital pour vous d’empêcher les dégâts sur votre pare-brise de s’aggraver. Les techniciens hautement qualifiés du centre OuiGlass Vannes sont à votre disposition au 02 90 73 57 43 et à l’adresse 56 Rue Marcelin Berthelot.

ParOuiGlass Vannes 684 vues

Prometheus Fuels est une entreprise qui a pour ambition d’éliminer complètement le dioxyde de Carbone ou CO2 de l’atmosphère et le transformer en essence. Un concept si ingénieux que la multinationale BMW décide d’investir dans le projet.

Prometheus Fuels

Quelle est l’idée de Prometheus Fuels ?

Prometheus fuels a récemment produit un essence synthétique à zéro carbone net. En d’autres termes, un carburant qui n’ajoute aucun carbone supplémentaire dans l’atmosphère.

Il est vrai, que cette essence produit encore du CO2 lorsqu’elle brûle dans le moteur à combustion, comme l’essence traditionnel. Cependant, il est fabriqué à partir de CO2 qui se trouve déjà dans l’atmosphère. Par conséquent, les émissions sont effectivement annulées.

Il est facile de voir l’attrait des carburants synthétiques. Prometheus affirme que son carburant fonctionnera dans n’importe quelle voiture à essence existante sans une once de modification. L’objectif final étant de réduire les émissions des voitures déjà en circulation, avec moins d’efforts qu’une conversion complète à l’électricité.

Il est facile de voir l’attrait d’une telle perspective pour l’environnement de la planète. C’est pourquoi, le constructeur automobile a décidé d’investir dans le projet et plus précisément la branche d’investissement de BMW « i ventures ». Prometheus a déclaré récemment que le constructeur mène un cycle de financement dans leur projet à une valeur de 12,5 millions de dollars.

Une vision réaliste pour BMW

BMW est aujourd’hui plus que jamais engagé en faveur de l’environnement afin de réduire les émissions globales. Cependant, le directeur de i ventures M.Greg Smithies reste réaliste par rapport au carburant synthétique.

Selon Smithies, un véhicule moyen reste sur la route pendant plus de huit ans. Ce qui veut dire que même si tous les conducteurs de la planète passent à la voiture 100% électriques dès maintenant. Il va falloir environ dix ans pour que les effets de la voiture à carburant soit éliminés complètement.

De nombreux défis sont à relever dans cet aspect. Néanmoins, cela ne perturbe en rien la volonté de BMW de continuer son engagement vers le marché électrique et confirme la production prévue pour ses nouveaux modèles.

Prometheus fuels prévoit de commencer à vendre son carburant dans les stations durant l’année 2020 avec un prix égal à celui du carburant classique. L’entreprise appliquera aussi le même principe pour les carburants des avions.

Le centre OuiGlass Le Havre est engagé envers un service de haute qualité, tout en respectant l’environnement. C’est pourquoi, nous recyclons tous nos pare-brises remplacés et assurons à vie, la pose du nouveau vitrage. Nous sommes à votre disposition au 02 32 92 08 32 ou directement sur notre site-web.

ParOuiGlass Le Havre 871 vues

Dans l’univers de la technologie, les indicateurs sont toujours en faveur du changement, voir de la révolution constante. À ce propos, nous prenons aujourd’hui l’exemple de l’exceptionnelle Fisker Ocean, une voiture de grande taille, sportive et au style brillant.

Fisker Ocean

Fisker Ocean, une autonomie exceptionnelle

La première chose que vous remarquerez chez ce nouveau SUV électrique est son toit solaire impressionnant. En effet, le toit solaire de la Fisker Ocean permet au véhicule de générer plus de 1500Km de conduite supplémentaire par année. Sans parler de l’autonomie du moteur électrique qui à son tour fournit presque 500Km de conduite et ce, avec un temps de recharge rapide à 80% en 30 minutes.

Il est vrai que les constructeurs automobiles tels que Toyota ont déjà expérimenté avec la recharge solaire. Néanmoins les efforts n’ont pas apporté leurs fruits en matière de résultats. Chose que Fisker réussit aujourd’hui avec son nouveau modèle.

L’environnement au premier plan

La conception de la Fisker Ocean utilise entièrement des matériaux recyclés, ce qui est une première dans la fabrication automobile et un avantage pour l’environnement.

Par ailleurs, quand vous passez d’une voiture à combustible vers un véhicule électrique, il y a toujours un compromis à faire. Votre chargeur doit toujours produire de l’énergie d’une manière ou d’une autre. En d’autres termes,  conduire sur une distance de 100Km durant la journée est bien plus difficile et surtout prend plus de temps.

Les longs trajets sont en effet, un défi pour les voitures électriques si vous considérez les arrêts et le temps de recharge. D’où l’ingéniosité de la Fisker Ocean, avec laquelle vous pouvez consommer l’énergie de votre moteur mais aussi transférer une énergie pure au moteur grâce au toit solaire.

C’est le véritable avenir de la conduite respectueuse de l’environnement : être capable d’utiliser et de collecter de l’énergie simultanément. La voiture en question arrivera en 2022 sur le marché européen avec une estimation de prix d’environ 35.000 Euros.

Finalement, au fur et à mesure de l’évolution de la technologie automobile, le constructeur proposera des solutions matérielles intégrées avec un meilleur rendement énergétique et plus de kilomètres produits par an.

Chez OuiGlass Le Havre, nous sommes aussi respectueux de l’environnement. Chaque pare-brise remplacé est entièrement recyclé. N’hésitez pas à nous contacter pour tout type d’intervention en vitrage automobile.

ParOuiGlass Le Havre 818 vues

Outre la dimension environnementale, les tendances à travers le monde sollicitent les conducteurs à opter de plus en plus pour des véhicules électriques. Aujourd’hui nous posons la question, comment fonctionne une voiture électrique ? Quelles perspectives pour le futur ?

voiture électrique

Le concept de la voiture électrique

Considérez la voiture électrique comme les voitures de jouets des enfants. En d’autres termes, elles disposent de batteries, de transmissions, de roues en caoutchouc et naturellement d’un moteur électrique. Par ailleurs, d’un point de vue purement technique, les véhicules électriques modernes comme la Tesla model X ou la Audi E-Tron sont plus bien plus complexes.

Les véhicules utilisent l’énergie stockée dans la batterie pour démarrer et se déplacer sans aucune combustion ou pollution de l’environnement. Contrairement à la voiture classique qui fonctionne au gaz, à l’hydrogène, à l’essence ou le diesel.

Sont-elles toutes identiques ?

Non. Il existe divers types de voitures électriques, certaines purement électriques et d’autres ayant les deux fonctionnements. Notamment :

Véhicule électrique rechargeable : comme son nom l’indique, fonctionne uniquement à l’électricité et reçoit toute son énergie dans le stockage de la batterie. Nul besoin de carburant et donc aucune émission provenant du moteur.

Hybride rechargeable : très semblable au véhicule électrique rechargeable, elle fonctionne en grande partie avec l’électricité mais dispose en bonus d’un système de combustion qui utilise le gaz comme énergie pour le moteur. En gros, si vous êtes à court de batterie dans votre voiture, elle passera automatique au gaz.

Hybride électrique : dispose aussi d’une batterie mais dépend bien plus de l’essence ou du diesel que l’électricité. Généralement, vous trouverez un bouton  »EV » permettant de passer du mode électrique au mode carburant.

Pile à combustible : pour faire simple, ce véhicule dépense de l’hydrogène qui est transformé en énergie électrique à l’intérieur du moteur et permet de recharger la batterie. C’est un modèle de voiture électrique assez récent certes mais très important pour lutter contre la dépendance aux véhicules de carburants.

Verdict, l’innovation propulse l’industrie de l’automobile électrique durant le dernier siècle. L’année 2020 enregistre une révolution stratégique nouvelle des constructeurs automobile. Aujourd’hui, il n’y a pas un seul constructeur qui n’envisage pas de concevoir un véhicule électrique. Les modèles actuels sont en effet, plus rapide, plus technologique, et plus robuste.

Que vous ayez une voiture électrique, hybride ou classique, le centre OuiGlass Strasbourg vous prendra en charge pour tout remplacement ou réparation de pare-brise. Consultez notre équipe via le 03 69 73 05 37.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 866 vues

Si vous avez pour habitude de verser le liquide de refroidissement dans les égouts. Sachez que vous entraînez de graves dangers pour la qualité de l’eau, pour la santé publique et pour les animaux. Voici comment recycler votre liquide de refroidissement de façon simple et écologique.

liquide de refroidissement

Pourquoi le liquide de refroidissement est important ?

Comme son nom l’indique, le liquide de refroidissement permet de refroidir les parties internes de votre moteur. Sans ce liquide, les soupapes et les cylindres qui ne supportent pas la température de 30°C finiront par s’abîmer très rapidement. Cela risque de réduire les capacités de votre véhicule ou pire, de l’immobiliser définitivement.

D’un autre côté, le liquide en question comprend des métaux lourds. Comme le plomb, le cadmium ou le chrome. Ces métaux sont des déchets nocifs pour l’environnement.

Comment recycler ?

Il faut savoir qu’un professionnel du domaine de l’automobile recycle le liquide de refroidissement en utilisant des machines qui extraient les métaux. Si vous souhaitez effectuer ce procédé par vous-même :

  • tout d’abord commencez par recycler le liquide dans un récipient,
  • assurez-vous que le récipient est propre et ne contient pas d’autres produits chimiques,
  • mettez un entonnoir dans le récipient pour pouvoir le sceller et l’étiqueter convenablement,
  • emportez le récipient scellé vers un réparateur automobile ou une usine de recyclage,
  • de plus, référez-vous auprès de la mairie de votre ville pour connaitre les lieux et les conditions particulières à respecter pour se débarrasser de ces déchets.

Dans le centre OuiGlass Dinan nous mettons l’accent sur la qualité des prestations automobile. Étant spécialiste du remplacement et de la réparation de pare-brise. Nous assurons des prestations à la pointe et un résultat garanti. Pour votre rendez-vous, contactez-nous dès maintenant sur le 02 96 85 49 24. Ou venez nous voir dans notre centre au 1 Rue de l’Aubépine, 22100 LANVALLAY.

ParOuiGlass Dinan 1 711 vues