Archive de l’étiquette Ecologie

L’éco-conduite appelée également « conduite écologique » consiste à adopter une conduite souple et responsable vis-à-vis de l’environnement. En effet, cela passe également par le choix de votre moyen de locomotion, son entretien ainsi que votre conduite. Tous ces éléments déteignent sur notre environnement. De nos jours, l’éco-conduite et le permis de conduire sont liés dans le but de protéger la planète. Voici ci-dessous ce que vous devez savoir sur l’éco-conduite.

Eco- conduite et éco-mobilité

L’éco-mobilité concerne tout le monde sans exception. En effet, environ 40 % des trajets parcourus par les usagers sont de moins de 2 kilomètres en ville. Ainsi, afin d’encourager les gens à ne plus utiliser leur véhicule pour une centaine de mètres, les communes ont débloqué un budget en faveur de l’éco-mobilité.

Par conséquent, de nouveaux moyens de locomotion ont vu le jour tels que des lignes de bus, des trottinettes électriques, des métros, des tramways, des pistes cyclables et des espaces piétons. Tous ces moyens de transport ont été mis en place au profit de l’éco-mobilité et de l’environnement.

Par ailleurs, l’éco-mobilité passe également par l’initiative de partager vos trajets en faisant du co-voiturage de temps en temps.

En effet, dans les grandes agglomérations, les places de parking manquent et les bouchons affluent. La voiture n’est ainsi pas la solution la plus efficace pour se déplacer. A titre d’exemple, vous mettez entre 8 et 10 minutes en voiture pour faire 1 km selon la circulation et les places disponibles pour vous garer. À contrario, vous parcourez 10 minutes à pied, 5 minutes à vélo, voire 4 minutes en utilisant les transports en commun.

Enfin, il devient de plus en plus commun de prendre un moyen de transport. Par exemple, la plupart des conducteurs garent leur véhicule dans un parking à tarif préférentiel et utilisent transports en commun pour aller au centre-ville.

Eco-conduite

Si l’éco-mobilité ne vous est pas possible, une alternative permettant de protéger l’environnement est l’éco-conduite.

L’éco-conduite a 3 grands bénéfices :

  • Diminuer votre consommation d’essence ou gasoil.
  • Réduire l’usure de votre voiture.
  • Diminuer les gaz à effet de serre ainsi que la pollution.

Voici quelques conseils pour adopter une éco-conduite :

  • Ne faites pas tourner votre moteur avant de démarrer mais conduisez lentement les premiers kilomètres.
  • N’accélérez et ne freinez pas brusquement.
  • Roulez moins vite et à allure stable.
  • Ne tardez pas à passer vos vitesses car les premiers rapports consomment beaucoup plus.
  • Coupez le moteur si l’arrêt dure plusieurs secondes.
  • Préparez à l’avance vos trajets en évitant les heures de pointe.
  • Ne surchargez pas votre voiture et retirez les éléments extérieurs tels que le porte vélo ou la barre de toit qui ne font qu’accroitre la consommation de carburant.

Entretien de la voiture

  • Choisissez votre voiture en fonction de votre besoin 

Une voiture de nouvelle génération émet moins de C02 et revient moins chère à l’utilisation qu’une ancienne. Ainsi, lorsque vous achetez un véhicule, vous devez définir votre utilisation principale. Que vous désiriez un véhicule familial ou une citadine, les marques innovent pour répondre aux consignes gouvernementales.

Par ailleurs, les lampes à LED sont considérablement résistantes et consomment moins d’énergie que les feux halogènes. Les pneumatiques possèdent une étiquette indiquant l’adhérence, la consommation ainsi que le bruit de roulement. Enfin, le bruit est également un élément polluant réglementé et fait partie de la conduite économique.

  • Esthétique et mécanique de la voiture 

Une voiture mal entretenue consomme 25% de carburant en plus et des pneus mal gonflés en consomme jusqu’à 10%. Par conséquent, il est nécessaire d’accorder de l’importance à l’entretien de votre véhicule. Respectez également le carnet d’entretien ainsi que vos rendez-vous à chez le garagiste.

Par ailleurs, il est primordial de changer les pièces sollicitées et qui s’encrassent telles que le filtre à air ou les bougies. Enfin, la longévité de votre voiture passe également par un nettoyage régulier. En effet, la carrosserie est infestée de polluants qui tombent parterre ainsi que dans les nappes phréatiques.

En conclusion, en tant que conducteur conscient et respectueux de l’environnement, il est nécessaire de repenser vos moyens de locomotion, être conscient de ce qui pollue l’atmosphère et choisir de nouvelles énergies afin de le préserver.

Chez OuiGlass Saint-Dizier, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est systématiquement recyclé. Si vous avez un impact ou un bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes. Vous pouvez dès à présent nous joindre par téléphone au 06 13 24 18 72 ou prendre rendez-vous via notre site web.

Parsaintdizier 394 vues

Les publicités auto devront très prochainement mettre en avant un message qui encourage à utiliser des solutions alternatives. Selon le type de produit, les messages obligatoires sur diverses publicités ne manquent pas, excepté en automobile. Du coup, le ministère du transport et le ministère de la transition écologique ont pris la décision de rajouter un message de prévention pour encourager les citoyens à utiliser les mobilités actives.

Promotion de différents moyens de transport

La publicité pour les véhicules va bientôt connaître une évolution. A partir du 1er mars 2022, les publicités auto devront promouvoir la mobilité active, les transports en commun et le covoiturage. Selon la publication du Journal officiel du mercredi 29 décembre, la promotion comportera des messages suivant le modèle « évitez de manger trop sucré, trop gras, trop salé » obligatoires depuis 2007 dans les publicités alimentaires.

À partir du 1er mars 2022, la réclame pour les voitures à moteur devra contenir l’un de ces messages :

  • « Pour les trajets courts, privilégiez le vélo ou la marche ».
  • « Pensez au covoiturage ».
  • « Au quotidien, privilégiez les transports en commun ».

Selon un arrêté du ministère de la Transition écologique, ces messages publicitaires devront obligatoirement être diffusés à la télévision, à la radio, sur internet, au cinéma, sur les supports imprimés ainsi que sur les écrans publicitaires.

Obligations et risques encourus en cas de non-respect de la mesure

Le message publicitaire devra obligatoirement s’accompagner de la mention « se déplacer moins polluer » sur tous les supports publicitaires, hormis à la radio.

En cas de non-respect ou manquement, l’annonceur court les risques suivants :

  • Exposition à une mise en demeure.
  • Amende pouvant atteindre 50 000 euros par diffusion.

Cette mesure au sujet des annonces automobiles a été décidée par la loi d’orientations des mobilités en décembre 2019.

À partir de début mars 2022, la classe d’émissions de dioxyde de carbone des voitures promues devra apparaitre. En outre, cette nouveauté visant les constructeurs a été décidée en avril par les députés au sein de la loi climat. Par conséquent, les constructeurs ne respectant pas ou oubliant ces détails se verront écoper d’une amende atteignant plus de 10 000 euros.

Globalement, dès le 1er mars 2022, les publicités concernant les voitures à moteur seront obligatoirement accompagnées d’un message encourageant à l’usage d’alternatives et mobilités plus écologiques.

Chez OuiGlass Le Havre, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est automatiquement recyclé. En cas de bris de glace ou d’impact, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts et par téléphone au 02 32 92 08 32. Lors du changement de votre pare-brise, nous en profitons pour nettoyer votre véhicule. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100€.

ParOuiGlass Le Havre 332 vues

Le dispositif BlueMotion lancé par Volkswagen a pour rôle de diminuer la consommation de carburant des véhicules et de les rendre moins polluants. De nos jours, la plupart des modèles de la marque Volkswagen sont dotés de BlueMotion.

A quoi correspond le dispositif BlueMotion ?

L’appellation BlueMotion a été lancée par la marque Volkswagen dans un but écologique. En effet, la gamme est développée pour faire en sorte de limiter la consommation de carburant et le rejet de CO2.

Par ailleurs, la gamme de véhicules BlueMotion de Volkswagen garantit des véhicules respectueux de l’environnement et économisant du carburant. Aussi, leurs performances et leur confort de conduite n’est pas lésé.

Aujourd’hui, plusieurs voitures de la marque ont un modèle répondant à la désignation BlueMotion : la Polo, la Touran, la Golf, etc. Ils sont identifiables grâce à leur nom contenant la dénomination BlueMotion et au badge apposé.

Apparition et développement du BlueMotion

C’est en 2006 que l’appellation BlueMotion fait son apparition et ses débuts sur la Polo. Par la suite, les changements présents sur le véhicule ont été mis en place sur les autres véhicules de la marque. Auparavant, il s’agissait d’un package sous forme d’options payantes.

Actuellement, presque l’ensemble des véhicules Volkswagen sont dotés de BlueMotion, excepté ceux dont le moteur n’est pas compatible avec cette technologie. A titre informatif, la marque Hyundai propose l’équivalent de ce dispositif dénommé Blue Drive.

Fonctionnement du dispositif Bluemotion

Le BlueMotion consiste à mettre en œuvre la technologie dans le but de diminuer les émissions de CO2 et la consommation d’une auto sans dégrader sa performance énergétique. Ainsi, divers éléments subissent une modification :

  • Moteur équipé d’un système Start & Stop : pratique pour les arrêts fréquents (embouteillages, stops, feux…). Cela permet de faire des économies d’énergie.
  • Batterie rechargée via un système de freinage qui se régénère et soulage le frein moteur.
  • Pneumatiques à faible résistance au roulement : cela permet une économie de carburant et une réduction de pollution.
  • Moteur TSI ou suralimenté : permet des économies de carburant et des performances similaires à un gros moteur.
  • Passages de rapports optimisés via une boîte de vitesses à double embrayage boostant l’efficacité du moteur.
  • Aérodynamisme amélioré (abaissement du châssis, modification des grilles d’aération…).
  • Système de dépollution : filtre réduisant les émissions de particules et système SCR réduisant les composés chimiques et les oxydes d’azote émis par la combustion du moteur.

Par conséquent, ces modifications permettent la réduction des forces de frottement qui augmentent la consommation du carburant et les émissions néfastes.

En conclusion, le BlueMotion est un dispositif dédié aux véhicules Volkswagen permettant de réduire la consommation de carburant d’un véhicule en le rendant moins polluant pour l’environnement. Toutefois, d’autres constructeurs ont adopté ce type de dispositif.

Par ailleurs, chez OuiGlass Pamiers, nous nous intéressons également à la protection de l’environnement et à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons se recycle systématiquement. En cas d’impact ou un bris de glace, nous garantissons la pose de votre pare-brise pour tous les modèles de véhicules. N’hésitez pas à faire appel à nos professionnels en prenant rendez-vous sur notre site ou en nous appelant au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Pamiers 630 vues

Fastned est un réseau de stations de recharges pour véhicules électriques. Elle complète l’offre Total Energie et Ionityt. En effet, c’est sur les autoroutes françaises A31, A39 et A36 qu’elle a inauguré ses 4 premières stations. Au premier abord, 4 stations avec 4 bornes peuvent paraître insuffisantes. Toutefois, Ionity avait démarré son réseau avec deux stations et compte aujourd’hui plus de 72 stations sur le territoire français.

Inauguration de 4 stations Fastned et 5 à venir

Le 30 Novembre, 4 stations ont été inaugurées par Fastned. En effet, ces dernières ont vu le jour suite à la réponse à un appel d’offre lancé par le réseau APRR. Aussi, ce dernier a été remporté par l’opérateur pour l’implantation des recharges rapides sur les différentes aires d’autoroute. Par conséquent, les premières stations Fastned sont localisées sur le territoire français de la façon suivante :

  • Pont Val de Saône (Autoroute 39, Dole)
  • Écot (Autoroute 36, Montbéliard)
  • Gevrey-Chambertin Ouest (Autoroute 31, Dijon)
  • Pont Chêne d’Argent (Autoroute 39, Dole)

Dans les prochaines semaines, 5 autres stations s’ajouteront aux 4 premières. Concrètement, elles seront réparties sur l’Autoroute 6 entre Dijon et Paris, puis Lyon et Dijon, ainsi que sur la route conduisant vers la Suisse. Finalement, le fait d’avoir remporté cet appel d’offre a permis à Fastned de gagner l’exploitation des stations de recharge pour une durée de 14 ans.

Quant au réseau APRR, il annonce que d’ici fin 2022, 100 % de leurs aires de services devraient disposer de stations de recharge électrique à haute puissance soit 150 à 350 kW.

Finalement, Fastned a pour ambition de devenir un opérateur important de la recharge rapide des voitures électriques. Effectivement, le réseau devrait déployer son maillage sur plusieurs concessions d’autoroute, en s’installant aussi au niveau des grandes villes.

L’histoire de Fastned

Tout d’abord, Fastned est une entreprise indépendante des constructeurs autos et se base à Amsterdam. Dès 2012,  l’opérateur débute l’implantation du réseau de recharge au Pays-Bas avec une haute visibilité. Aussi, il dispose de 120 stations de recharge fonctionnelles.

Parallèlement, le territoire français est le 6ème pays où s’implante Fastned. En effet, l’entreprise est déjà installée en Allemagne, au Royaume-Uni, en Suisse et en Belgique où elle détient un réseau de 177 stations pour recharge rapide. A titre informatif, le développement du réseau à l’international a été possible grâce à une levée de fond d’un montant de 150 millions d’euros.

Les offres pour les automobilistes

Le 30 novembre 2021, 4 stations Fastned ont été inaugurées en France. Aussi, ces dernières présentent les caractéristiques suivantes :

  • 4 bornes de recharge Combo CCS dotées d’une puissance allant jusqu’à 300 kW.
  • Repérables grâce à leur teinte jaune au-dessus.
  • 4 connecteurs CCS comportant une borne AC 22 kW et un connecteur CHAdeMO (50 kW).
  • Toit équipé de cellules photovoltaïques.
  • Energie 100 % renouvelable (solaire et éolien).
  • Tarif standard de recharge fixé à 0,59 euros par kWh.

Enfin, le nombre de points de recharge continuera probablement d’évoluer avec le temps afin de satisfaire la demande des conducteurs. Ils pourront ainsi s’étendre en passant de 4 à 12 points de charge.

En conclusion, 4 stations de recharge Fastned ont déjà été inaugurées le 30 novembre et 5 autres ne devraient pas tarder à voir le jour dans les semaines à venir. Finalement, Fastned a d’ores et déjà fait une entrée ne laissant pas indifférente la concurrence dans l’écosystème de la recharge de véhicules électriques.

Que vous rouliez en voiture électrique, hybride ou classique, il est essentiel de garder un œil sur votre vitrage auto. Chez OuiGlass Thiers, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise remplacé se recycle systématiquement. D’ailleurs, en cas d’impact ou de bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante. Ainsi, vous pouvez dès à présent  joindre notre équipe de professionnels par téléphone au  04 63 01 63 63 ou prendre rendez-vous sur notre site web.

ParOuiGlass Thiers 212 vues

La circulation différenciée est une mesure dont le rôle est la réduction de l’affluence de certains véhicules dans une zone spécifique. En effet, d’importants pics de pollution résultent d’une forte concentration des conducteurs en milieu urbain. Ainsi, quelques mesures ont été mises en place afin de limiter la hausse de pollution.

Principe de la circulation différenciée

La circulation différenciée est une action mise en place par les autorités compétentes afin de diminuer l’affluence des véhicules polluants dans une zone particulière. D’ailleurs, ce type de mesure est imposé en cas d’importants pics de pollution.

La circulation différenciée est une mesure temporaire et a ainsi deux intérêts :

  • Limitation de la circulation des véhicules polluants.
  • Réduction de l’impact de la pollution sur la population.

D’autre part, cette mesure est applicable pour une durée déterminée décidée et annoncée par le préfet. Ainsi, il est important de distinguer la circulation différenciée de la zone de circulation restreinte qui s’inscrit de manière permanente.

Mise en place de la circulation différenciée

En cas d’épisodes de pollution importants, le préfet décide de la mise en place de la circulation différenciée en se basant sur les certificats de qualité de l’air. En effet, la décision lui revient quant au périmètre d’application de cet acte et au choix des véhicules concernés. D’autre part, il définit les horaires de la circulation différenciée.  

Selon le niveau de pollution, le préfet adapte les mesures :

  • Niveau d’alerte : Ce cas annonce un risque pour la santé de la population et pour l’environnement.
  • Niveau d’information : Ce cas informe la population des risques que la pollution présente pour quelques personnes sensibles (effets limités).

Qui est concerné par cette mesure ?

Plusieurs voitures ont l’interdiction de circuler lorsque cette mesure est mise en place :

  • Les véhicules ne disposant pas du certificat de qualité d’air.  
  • Les voitures dont le certificat correspond aux catégories polluantes (catégorie 3, 4 et 5).

Par ailleurs, le nouveau dispositif est plus stricte pour les véhicules de catégorie 3, et leur interdisant de rouler en période de circulation différenciée.

Sachez que la collectivité est obligée de mettre en place une zone à faibles émissions. En effet, Cette obligation est mise en place si les normes de qualité d’air ne sont pas respectées régulièrement. D’ailleurs, les départements qui présentent des risques sont concernés.

Enfin, afin d’être au courant des communes concernées, suivez les médias (journaux, radio ou télévision). À défaut, n’hésitez pas à vérifier les mesures à suivre sur le service « Vigilance atmosphérique ».

Vignettes pour conduire en circulation différenciée

Afin de conduire en circulation différenciée, vous devez absolument vous munir d’une vignette collée sur le pare-brise. En effet, il s’agit de la vignette Crit’Air servant à classer les voitures selon leur degré de pollution. Cette dernière est accessible en 6 couleurs indiquant la catégorie à laquelle appartient le véhicule.

Voici les vignettes vous permettant de rouler en circulation différenciée :

  • Verte (Crit’Air 0) : les voitures électriques ou hybrides sont concernées.
  • Violette (Crit’Air 1) : les hybrides rechargeables, les voitures gaz et les autos essence immatriculées depuis le 1er Janvier 2011 aux normes Euro 5 et 6 sont concernés.
  • Jaune (Crit’Air 2) : il s’agit des voitures essence immatriculées entre 2006 et 2010 et des véhicules Diesel de Janvier 2011 (Euro 5 et 6).

Voici les vignettes pour lesquelles les restrictions sont valables :

  • Orange (Crit’Air 3) : elle concerne les véhicules essences immatriculés entre 1997 et 2005 avec les normes Euro 2 et 3 et les Diesel aux normes Euro 4 entre 2006 et 2010.
  • Bordeaux (Crit’Air 4) : pour les voitures Diesel immatriculées entre 2001 et 2005 aux normes Euro 3.
  • Grise (Crit’Air 5) : pour les véhicules Diesel lancées entre 1997 et 2000 aux normes Euro 2.

En effet, il vous est interdit de conduire en circulation différenciée avec ces 3 vignettes.

Cependant, des dérogations sont possibles. En effet, les autos prioritaires, les taxis et les véhicules qui transportent des personnes à mobilité réduite ont la possibilité de bénéficier de ces dérogations. Ils peuvent ainsi circuler librement en dépit des restrictions imposées.

Sanctions en cas de non-respect des restrictions

Il est obligatoire de respecter ces restrictions en vérifiant les informations concernant votre zone et en vous assurant que vos vignettes sont à jour. Dans le cas contraire, le non-respect des restrictions peut engendrer des sanctions.

  • Contravention de 4ème classe.
  • Amende forfaitaire de 68 euros + majoration en cas de retard de paiement.
  • Amende pouvant atteindre les 450 euros.

En conclusion, en cas de pic de pollution trop élevé, le préfet peut prendre des mesures telles que la circulation différenciée. Ne pas respecter ces restrictions vous expose à une sanction et au paiement d’une amende pouvant pouvant atteindre les 450 €. Par conséquent, votre voiture doit absolument être munie d’une vignette Crit’Air conforme.

Quel que soit le type de véhicule que vous conduisiez, OuiGlass Villefranche-sur-Saône est à votre disposition pour tout remplacement de vitrage automobile. De plus, nous vous offrons la franchise ou 100 euros en chèque. N’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne avec nos experts ou à nous contacter au 04 69 17 32 25 pour toute intervention.

ParOuiglass Villefranche 227 vues

Trouver un véhicule éco-responsable répondant à vos besoins peut s’avérer être un réel défi enter les différents choix qui s’offrent à vous. En effet, les fabricants ont conçu divers modèles qui s’adaptent à tous les modes de vie. On peut citer à titre d’exemple les SUV ou les camions. Ainsi, en suivant les étapes ci-dessous, vous pourrez plus simplement choisir le véhicule éco-responsable vous correspondant.

Carburant et Véhicule éco-responsable

Une voiture écologique permet de réaliser des économies de carburant en utilisant du biocarburant. Toutefois, il est nécessaire d’avoir suffisamment de combustible afin de conduire votre véhicule dans de bonnes conditions.

Dans cette optique, le carburant doit être accessible. Les énergies les plus courantes pour les véhicules écologiques sont : le biodiesel, le diesel et l’électricité. D’ailleurs, ce sont les plus efficaces.

Quant au biodiesel, il est conçu à base de ressources renouvelables comme l’ancienne huile de cuisson. Toutefois, son inconvénient réside dans le fait qu’il n’est pas facilement accessible. Sachez néanmoins que vous pouvez créer votre propre biodiesel.

Concernant les voitures électriques, elles nécessitent une station de recharge pour recharger la batterie. Il est ainsi important de vous assurer que vous avez suffisamment de charge pour rouler sans problème.

Calcul de la distance à parcourir

Si votre choix tend vers une voiture éco-responsable, vous devez absolument vous assurer d’avoir assez de carburant pour tout votre trajet. Pour cela, voici quelques étapes à suivre :

  • Calculez le point le plus éloigné de votre zone de départ en prenant en considération chaque arrêt afin de connaitre la distance maximale que vous devez parcourir.
  • Doublez cette distance afin de déterminer le kilométrage du trajet aller-retour.
  • Ajoutez une marge d’environ 20 % (en cas de détours) afin d’avoir une assurance en plus.
  • Calculez votre consommation de carburant en fonction de ces chiffres en fonction du modèle de véhicule éco-responsable que vous désirez acheter.
  • Si vous manquez d’énergie, assurez-vous d’en trouver sur la route.

Fonctionnalités nécessaires à votre véhicule 

Pour bénéficier d’un confort, le véhicule éco-responsable que vous désirez acquérir doit posséder les fonctionnalités indispensables à votre bien-être. En effet, quels que soient vos trajets, votre voiture doit pouvoir s’y adapter tout en étant écologique.

En outre, pour conduire sur l’autoroute, il convient de vous assurer que l’auto est bien adaptée. En effet, certaines autos citadines ne sont pas conçues pour être conduites sur des grandes voies. Par conséquent, pensez à choisir un véhicule qui pourra vous accompagner lors de vos diverses activités.

A ce sujet, des voitures éco-responsables puissantes sont actuellement en vente sur le marché. D’ailleurs, elles sont adaptées aux virées à la campagne, aux campings ou encore aux activités en plein air.

Enfin, si vous avez besoin d’une remorque, il est préférable d’opter pour un véhicule répondant à votre besoin. Vous pouvez ainsi choisir un SUV hybride ou encore un véhicule qui roule avec du diesel.

Voiture éco-responsable et places nécessaires

Afin d’acheter la voiture idéale, il est important de définir le nombre de places dont il dispose et voir s’il est adaptable à vos habitudes. Pour cela, vous devez savoir combien de passagers vous transportez généralement.

Par conséquent, si vous êtes un couple, vous pouvez simplement choisir un véhicule pour 2. Si par contre vous avez un enfant, il vous faudra absolument installer un siège bébé dans votre véhicule écologique. Evidemment, il en va de même pour les personnes dont la mobilité est réduite.

En conclusion, le nombre de voitures hybrides ou électriques proposées par les constructeurs autos n’a jamais été aussi élevé. En effet, le but est de devenir un conducteur éco-responsable en évitant les émissions polluantes. Ainsi, vous l’avez compris, pour bien choisir votre véhicule éco-responsable, vous devez vous assurez qu’il détient les critères recherchés.

Chez OuiGlass Saint-Maximin, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est systématiquement recyclé. En cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts de OuiGlass Saint-Maximin en prenant rendez-vous sur leur site web ou par téléphone au 03 44 67 27 46.

ParOuiGlass Saint-Maximin 338 vues

Vous possédez une voiture électrique et vous ne savez pas quel abonnement EDF choisir ? En effet, il existe une multitude d’offres. Cela peut paraître compliqué d’estimer par vous-même les différentes offres se trouvant sur le marché. Voici ci-dessous les démarches à suivre pour l’ouverture de votre compteur et l’abonnement le plus approprié à votre véhicule électrique.

Voiture électrique et abonnement EDF : démarches à suivre

  • Choix de l’offre EDF :

Si vous êtes propriétaire de voiture électrique, EDF vous offre la possibilité de choisir un abonnement adapté à votre véhicule. En effet, cette offre se nomme « Vert Électrique Auto ». Elle vous donne la possibilité de souscrire un abonnement à la fois pour la recharge de votre auto, mais également pour alimenter votre foyer en électricité.

De plus, l’offre s’adapte à vos besoins vous permettant de recharger votre véhicule en électricité depuis chez vous.

Par ailleurs, plusieurs fournisseurs d’énergie proposent ce type d’offre dite « verte » assurant un engagement de l’abonnement en faveur de la transition écologique.

  • Processus d’ouverture de compteur :

Après avoir choisi votre offre, la prochaine étape est l’ouverture du compteur. Concernant l’offre EDF “Verte Électrique Auto”, il est nécessaire de justifier votre statut de particulier ainsi que la possession d’une voiture hybride ou électrique sous un délai de 3 mois. C’est ainsi que vous confirmerez la validation de votre abonnement et amorcerez le processus d’ouverture de votre compteur.

Par ailleurs, l’ouverture de compteur ou mise en service est indispensable pour tout abonnement de gaz ou d’électricité. « Fournisseur-energie.com » spécifie qu’elle sera effectuée par un distributeur et non par votre fournisseur.

Néanmoins, pour la demande de mise en service, le fournisseur s’occupe de faire la demande auprès du distributeur. Par la suite, des spécialistes interviennent chez vous pour l’installation du compteur.

Compréhension et examen des offres d’énergie

Selon le site de « Fournisseur-energie.com », il n’est pas évident de faire votre choix d’offre de gaz ou d’électricité. Posséder un véhicule électrique ne veut pas forcément dire que vous devez choisir une offre telle que celle d’EDF. En effet, vous devez prendre en compte d’autres éléments tels que la nature du fournisseur ou le tarif.

Par conséquent, le prix du KwH est à distinguer du prix de l’abonnement. Selon votre consommation d’électricité, le montant du kWh peut faire grimper votre facture à la fin du mois. Lors de votre choix, il est important de prendre en considération le prix du kWh qui vous est proposé.

Cela est important, notamment si vous avez une automobile électrique, puisqu’elle implique une consommation d’électricité. Vous pouvez également ajuster votre offre avec des options tarifaires comme l’option heures pleines / creuses. En effet, cela influe sur le montant du kWh que vous aurez à régler et peut être profitable si vous ne consommez pas aux heures pleines.

Enfin, la possession d’un véhicule électrique vous conduira probablement à la souscription d’un abonnement “Vert”. Toutefois, il existe d’autres possibilités d’abonnements attractives. Si vous souhaitez mesurer votre consommation quasiment en direct, une offre centrée sur votre consommation ainsi que la digitalisation de votre contrat vous conviendra davantage.

En conclusion, le recours à un comparateur d’offres est toujours utile dans cette prise de décision. En fin de compte, c’est à vous de décider de ce que vous mettez en priorité dans votre choix, d’où l’utilité de bien vous renseigner.

Que vous ayez une voiture électrique, hybride ou classique, il est important de garder un œil sur votre vitrage auto. Quel que soit le véhicule que vous conduisiez, n’hésitez pas à faire appel à nos experts de OuiGlass Thiers en cas d’impact ou de bris de glace. En effet, des vitrages automobiles en mauvais état pourraient vous mettre en danger et vous rendre passible d’une amende allant jusqu’à 375€. N’hésitez pas à prendre rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 04 63 01 63 63.

ParOuiGlass Thiers 1 135 vues

Nous dirigeons-nous vers une disparition progressive des moteurs essence ? Les décisions politiques européennes, notamment en France font suite à l’accord de Paris qui s’est déroulé fin 2015. En effet, elles poussent les constructeurs dans la voie des véhicules électriques. Pour cela, il faudra que chacun fasse des efforts considérables pour réduire les émissions de carbone. La date à laquelle cette fin des moteurs essence pourrait intervenir semble se rapprocher bien plus vite que prévu.

La fin des moteurs essence dès 2026 : quels dispositifs ?

De nombreuses décisions d’interdire les voitures diesel et essence ont été annoncées un peu partout en Europe, orientées vers une démarche plus écologique et une mobilité mieux pensée.

Les moyens de transport se doivent d’être plus responsables tout comme les solutions de stationnement qui doivent s’adapter à ces nouveaux modes de déplacement.

Voici les dispositifs prévus :

  • Les normes Euro 7 entreront en vigueur en 2025
  • Les propositions du Consortium de la Commission européenne pour les très faibles émissions des véhicules pourraient sonner le glas des moteurs tels que nous les connaissons, y compris ceux des véhicules hybrides.
  • De plus, il a également été proposé que les véhicules thermiques soient équipés d’un système de diagnostic embarqué qui surveillerait le moteur pour s’assurer qu’il reste conforme aux réglementations sur les émissions pendant 250 000 km.
  • De nombreuses villes ont ainsi planifié de mettre fin à la circulation des véhicules diesel et essence. 
  • Le développement de solutions de parking en dehors des centres-villes en corrélation avec le déploiement de transports communs contribue également à limiter ces émissions.  

Contraintes de ces dispositifs

  • Presque impossible à utiliser dans les petites voitures.
  • Difficile à intégrer dans les architectures actuelles.
  • Ils entraîneraient une augmentation des prix des voitures thermiques.
  • De même, les solutions techniques conçues pour respecter des limitations très strictes de NO2 et NH3 seront très coûteuses et extrêmement compliquées. 

La fin de la commercialisation norvégienne d’automobiles diesel est, quant à elle, prévue pour 2025. De leur côté, les Pays-Bas sont quelque peu en avance.

Amsterdam est depuis 2013 une ville sans diesel. L’objectif de son gouvernement est de supprimer les voitures diesel sur les routes d’ici 2025 et de viser pour 2030 le : « 0 émission de carbone ».
D’ici 2050, « presque » toutes les nouvelles voitures, camionnettes, bus et poids lourds devraient être sans émission à l’échappement. 

En France, l’arrêt définitif de la commercialisation de véhicules à moteurs thermiques est prévu en principe pour 2040. Quant à la fin des véhicules essence, elle est prévue pour 2030 au plus tard.

Chez OuiGlass Terres-De-Caux, nous nous intéressons également à la transition écologique. En effet, chaque pare-brise que nous remplaçons est systématiquement recyclé. Si vous avez un impact ou un bris de glace, n’attendez pas que celui-ci se transforme en fissure béante pour prendre rendez-vous avec nos spécialistes. Vous pouvez dès à présent nous joindre par téléphone au 02 35 16 29 26 ou prendre rendez-vous via notre site web.

ParOuiGlass Terres de Caux 326 vues

La CCC, Convention Citoyenne pour le Climat, décide d’arrêter la commercialisation des voitures thermiques dans plusieurs pays européens d’ici 2030. Les véhicules à moteur qui dépassent le seuil de 123 g/km de CO2 (cycle WLTP) seront strictement interdits dès le 1er janvier 2030. Sous peu, le verdict final sera présenté au Conseil des ministres le 10 février puis à l’Assemblée nationale. Quant aux véhicules qui utilisent des énergies fossiles, ils seront interdits d’ici 2040 (Loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019).

Des restrictions fermes pour les voitures thermiques

La convention citoyenne pour le climat a pris des restrictions fermes au sujet des voitures thermiques:

  • À l’exception des véhicules qui sont destinés à des usages spécifiques lorsque leurs caractéristiques le nécessitent
  • Leur volume ne doit pas excéder 5% de l’ensemble des ventes annuelles de voitures particulières neuves.
  • Cela concerne les voitures exotiques ou sportives.
  • D’après le gouvernement : « cette mesure permet d’envoyer un signal fort à l’ensemble des acteurs en faveur d’une décarbonation rapide du secteur et de poser un jalon en donnant de la visibilité aux acteurs de la filière professionnelle ».
  • La France envisage la fin de la production du charbon en 2022.

Des interdictions à partir de 2025

  • Pour le moment, les pays européens n’ont pas tous actés la fin des véhicules thermiques.
  • On peut toutefois constater que les engagements s’échelonnent sur une interdiction entre 2025 et 2040.
  • L’interdiction en Norvège devrait intervenir dès 2025. Il faut dire que le pays est déjà bien engagé dans la mobilité propre.
  • Actuellement, il s’agit de l’état comptant le plus de véhicules électriques et hybrides par rapport au nombre d’habitants. La mise en circulation de ces voitures représente la moitié du marché du neuf et l’électricité est à 95 % d’origine hydraulique.

Un assouplissement demandé par la France

  • Les véhicules utilitaires légers peuvent éventuellement conserver un traitement similaire aux voitures pour les particuliers.
  • La prise en compte des conditions météo obligeant les constructeurs à obtenir les mêmes émissions de particules polluantes par tous les temps est abandonnée.
  • Les conditions sur les routes et en laboratoire évaluées de manière plus tolérante.
  • Malgré ces quelques négociations, les constructeurs automobiles n’échappent pas aux restrictions d’émissions de polluants.
  • Pour l’heure, la liste noire de ces polluants n’est pas encore fixée.
  • En France, malgré le développement sur le marché du véhicule électrique , ces motorisations représentent encore plus de 94 % des immatriculations.

Pour la France comme pour le Royaume-Uni, 2040 sera au plus tard la date fatidique où ne seront plus commercialisés les véhicules neufs à motorisation thermique.

Chez OuiGlass Saint Herblain, nous prenons en charge tous les types de véhicules. Que vous rouliez en électrique, diesel ou essence, maintenir ses vitrages automobiles en bon état est une règle d’or à ne pas oublier. Vous avez un bris de glace ? un impact ? Prenez rendez-vous avec nos spécialistes par téléphone au 02 28 06 24 23.

ParOuiGlass Saint Herblain 387 vues

En 2020, les ventes de voitures équipées de moteur GPL se sont littéralement envolées. Plus écologique et au prix très attractif, le GPL séduit de plus en plus de consommateurs. 1650 stations-service en France proposent désormais le GPL à la pompe. Mais alors comment fonctionne ce nouveau carburant ? Et quels sont les avantages et inconvénients de rouler au GPL?

Voitures GPL

Le GPL : un carburant pas ordinaire

GPL est un acronyme qui veut dire gaz de pétrole liquéfié. Il s’agit donc en réalité d’un mélange de plusieurs hydrocarbures dont le propane et le butane. Ces véhicules sont particuliers dans le sens où ils fonctionnent à bi-carburation : une base à moteur essence et un deuxième réservoir pour le gaz et le GPL. Le véhicule est ensuite capable de basculer sur un carburant ou l’autre de manière totalement fluide.

Des économies d’argent

Comme il s’agit d’un carburant plus écologique, le GPL bénéficie d’une taxation plus souple. Il en résulte un prix très attractif : 0.83€ en moyenne le litre en 2020 contre 1.25€ pour le gazole. Toutefois, ces moteurs entrainent souvent une surconsommation de carburant non-négligeable (environ 20%). Cela reste malgré tout bien plus avantageux que l’essence ou le diesel. Un autre problème se pose : seules 1650 stations-service en France distribuent du GPL, ce qui peut être un frein si vous habitez à la campagne.

Mais un entretien particulier

Si les véhicules de ce type ne demandent pas un entretien plus fréquent, il faut néanmoins garder un oeil attentif sur les éléments suivants :

  • Le filtre à gaz (tous les 30 000km)
  • la soupape de sécurité
  • le bouchon
  • les durites
  • le vapodétendeur
  • sans oublier vos vitrages automobiles!

De plus, le garagiste qui examine le véhicule devra être certifié professionnel du GPL.

Chez OuiGlass Villefranche-sur-Saône, nous faisons de votre sécurité et de celle de vos passagers notre priorité. Peu importe la motorisation de votre véhicule, celui-ci a besoin d’un entretien d’expert. En particulier, des vitrages automobiles en mauvais état pourraient vous mettre en danger et vous rendre passible d’une amende allant jusqu’à 375€. Alors n’hésitez pas à prendre rendez-vous en ligne ou à nous contacter au 04 69 17 32 25 pour toute intervention.

ParOuiglass Villefranche 594 vues