Archive de l’étiquette Tesla

Comme chacun le sait, le constructeur américain Tesla aime faire les choses différemment des autres. C’est pourquoi Elon Musk veut produire le Cybertruck, un pick-up électrique ultra-moderne qui ne laisse pas indifférent. Il devrait d’abord être commercialisé aux Etats-Unis d’ici 2022. Retour sur le Tesla Cybertruck.

Le concept design du Tesla Cybertruck
Le concept design du Tesla Cybertruck

Les performances techniques du Cybertruck

Tout d’abord, le design démesuré du nouveau pick-up ne plaira pas à tout le monde. Avec ses 6 mètres sur 1m90, le Cybertruck se place déjà dans les stars de sa catégorie. Le principal atout de ce modèle réside avant tout dans sa robustesse : d’après Tesla, son exosquelette en acier résistant pourrait même résister aux tirs de certaines balles. De plus, ses performances sont assez incroyables pour un véhicule si imposant : 484km d’autonomie et des pointes jusqu’à 209km/h pour la version la plus sportive. Le nouveau Cybertruck sera en effet disponible en trois versions différentes : la première à deux roues motrices, la deuxième bimoteur à 4 roues motrices et enfin la version trois moteurs pour des performances maximales.

Prix et commercialisation

Le pick-up de la marque Tesla est particulièrement attendu par les américains qui plébiscitent ce type de véhicules. Mais une sortie en France à l’horizon 2022 est envisagée. Pour vous offrir ce bijou de technologie, il faudra compter entre 39 900$ et 69 900$ selon la version que vous avez choisi. Enfin, il y a un dernier point sur lequel le Tesla Cybertruck impressionne. Son vitrage métal transparent utilise une technologie encore jamais vu pour créer un pare-brise plus résistant que jamais.

Chez OuiGlass Cosne sur Loire, nous voulons nous aussi vous proposer des produits de la meilleure qualité possible pour votre pare-brise. Un pare-brise plus résistant, c’est assurer votre sécurité et celle de vos passagers sur la route. Vous avez un impact ? un bris de glace ? Alors n’hésitez pas à faire appel à nos spécialistes du vitrage automobile. De plus, nous nous occupons de toutes les démarches administratives pour vous et nous vous prêtons un véhicule de courtoisie le temps de l’intervention. Prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 03 86 27 69 91.

ParOuiGlass Cosne-sur-Loire 436 vues

La marque mythique allemande a connu énormément de changements au cours de son histoire. Mais depuis le Dieselgate, tout s’enchaîne. Volkswagen doit faire face à une baisse de confiance des consommateurs. Découvrons comment Herbert Diess, le nouveau patron de Volkswagen, compte transformer le constructeur.

La Volkswagen ID 3 amorce la transition vers l'électrique
La Volkswagen ID 3 amorce la transition vers l’électrique

Devenir le principal acteur de la mobilité électrique

Herbert Diess a une idée en tête : faire de Volkswagen la marque leader sur le segment de la mobilité électrique. Historiquement positionné sur le segment stratégique du diesel, le constructeur a compris la nécessité d’investir massivement dans la transition électrique après le scandale du Dieselgate. 100 milliards d’euros pourraient être investis dans les dix prochaines années pour le développement de véhicules électrique et l’innovation technologique. Ses ambitions passent par l’expansion des capacités de production sur trois continents, en vue de parvenir à proposer 50 modèles électriques et 30 hybrides d’ici 2025. De plus, Volkswagen crée aussi des partenariats stratégiques avec des acteurs comme FAW pour profiter du vaste marché chinois, le plus propice au développement de la mobilité électrique.

Investir dans le développement logiciel

Pour soutenir cette transition, le patron de Volkswagen souhaite aussi miser sur la partie logiciel. Face à la part de plus en plus importante du software dans le développement d’un véhicule, le constructeur allemand souhaite créer ses propres systèmes d’exploitation pour ne pas dépendre des fournisseurs tiers. Cela va également être central dans l’avènement de la voiture autonome, et donc connectée au cloud en permanence. La part des logiciels développés en interne doit passer de 10% à 60% d’ici 2025, notamment via la création du système d’exploitation VW.OS.

Rivaliser avec l’américain Tesla

Grâce à cette course aux innovations, Volkswagen espère pouvoir rivaliser avec son concurrent nouvellement désigné : Tesla. Pour le moment, la valorisation boursière de Tesla pèse toujours plus de dix fois celle du constructeur allemand.

Chez OuiGlass Rouen Rive Gauche, nous faisons de votre sécurité et de celle de vos passagers une priorité absolue. C’est pourquoi quel que soit le véhicule que vous conduisez, nous vous proposons de remplacer votre pare-brise sans aucune avance de frais. Savez-vous que conduire avec un pare-brise endommagé gêne votre visibilité sur la route et augmente le risque d’accidents? Ne prenez aucun risque avec nos experts de OuiGlass Rouen Rive Gauche. Prenez dès maintenant rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 02 79 91 20 23. Vous pouvez aussi continuer à vous rendre à notre centre situé à la ZAC du Bois Cany – Rue Antoine Laurent de Lavoisier.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 479 vues

Interrogés sur les moyens de transport de demain, plus de la moitié des français se disent prêts à adopter la voiture autonome dans les années à venir. En revanche, du côté des constructeurs, l’enthousiasme est beaucoup moins fort. La voiture autonome ne fait pas vraiment partie de leurs priorités.

Un homme au volant de son véhicule autonome
Un homme au volant de son véhicule autonome

Les français se sentent prêts

Pour une majorité de français, l’arrivée des voitures autonomes s’apprête à transformer positivement notre expérience de conduite. En effet, ils sont plus de la moitié à penser que la voiture autonome est un mode de transport fiable. Ainsi, bien que la majorité des français n’aient encore jamais expérimenté la voiture autonome, celle-ci dégage une image de sécurité et de confiance. La voiture autonome est aussi associée à des avancées positives comme le respect de l’environnement. Les français sont même persuadés que la voiture autonome sera nécessairement écologique et redonnera de la mobilité aux personnes qui ne peuvent pas conduire.

Mais les constructeurs restent prudents

À l’opposé, les constructeurs se montrent plus méfiants vis-à-vis des véhicules autonomes. Elon Musk, le patron de Tesla, nous avait promis les premières voitures autonomes sur le marché dès 2020 mais force est de constater que les constructeurs doivent aujourd’hui revoir leurs promesses. Trop coûteuse en investissement et peu rentable, la voiture autonome est délaissée au profit de l’électrification du parc de véhicules. De nombreux projets sont gelés et la voiture autonome ne devrait finalement pas arriver avant cinq ou dix ans. Les français devront donc attendre encore un peu avant de pouvoir conduire un véhicule sans les mains.

Chez OuiGlass Cosne sur Loire, nous prenons en charge tous les types de véhicules. Peu importe la technologie, il est essentiel de maintenir vos vitrages automobiles en bon état pour votre sécurité. Un micro-impact sur votre pare-brise peut rapidement se transformer en fissure béante s’il n’est pas bien traité. Si votre impact ne dépasse pas la taille d’une pièce de deux euros et qu’il n’est pas situé dans le champ de vision du conducteur, nos experts de OuiGlass s’engagent à le réparer gratuitement. Alors pour toute intervention, prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 03 67 21 31 40.

ParOuiGlass Cosne-sur-Loire 448 vues

Bien que les constructeurs étrangers se fassent encore discrets sur le podium des véhicules les plus vendus en France, certains savent bien tirer leur épingle du jeu. En particulier, Toyota et Volkswagen sont souvent désignés parmi les constructeurs préférés des français. Voyons ensemble quels sont les constructeurs étrangers les plus vendus en France.

La Mercedes Classe A reste la voiture de marque étrangère préférée des français
La Mercedes Classe A reste la voiture de marque étrangère préférée des français

Toyota, le leader en volume global

Toyota n’a certes aucun modèle qui apparaît dans le top 20 des plus vendus dans l’hexagone mais en nombre de modèles et de voitures, le constructeur japonais remporte sans peine la première place du podium. En particulier, le succès de la Toyota Corolla ne se dément pas avec des ventes en hausse sur la dernière édition. De plus, sa citadine Yaris, désormais disponible en hybride, maintient elle aussi son cap. Et Toyota propose également des SUV de grande qualité comme le Rav-4 et le C-HR. L’arrivée prochaine de la nouvelle Yaris 4 devrait l’aider à prolonger son succès en France.

Volkswagen, en perte de vitesse

Si Volkswagen est en peine depuis le scandale du Dieselgate, son SUV Tiguan tire son épingle du jeu avec plus de 3000 véhicules vendus en 2019. Deux autres modèles se partagent le reste du classement : il s’agit de la citadine Volkswagen Polo VI et du SUV compact T-Roc. Cela correspond quand même à une nette baisse puisque Volkswagen plaçait cinq modèles dans le classement français en 2019. Pour cette année, la nouvelle déclinaison de la Golf devrait donner le coup d’envoi du 100% électrique.

Tesla, le nouveau venu

Tesla fait une percée fracassante dans le classement des véhicules les plus vendus en France. Le boom des véhicules à motorisation électrique profite pleinement à la firme d’Elon Musk qui parvient à placer sa Tesla Model 3 dans le classement. Celle-ci se place deuxième dans la catégorie des 100% électrique juste derrière la Zoe de Renault et confirme son statut de dauphine des berlines électriques.

Que vous soyez adepte de voiture française ou étrangère, il est essentiel de veiller à maintenir vos vitrages automobiles en bon état. Chez OuiGlass Vénissieux, nous nous chargeons de réparer ou remplacer tous types de vitrages sans avance de frais. N’oubliez pas qu’un pare-brise endommagé peut nuire à votre sécurité et celle de vos passagers en diminuant la visibilité sur la route. Alors si vous remarquez une fissure ou un bris de glace, prenez rendez-vous sur notre site web ou par téléphone au 04 83 43 54 43. Vous pouvez continuer à vous rendre dans votre centre situé au 6 Rue Marius Martin muni de votre attestation.

ParOuiGlass Vénissieux 589 vues

Dans une annonce très attendue, le patron de Tesla Elon Musk a déclaré que ses véhicules électriques proposeront bientôt la conduite 100% autonome. Cependant, cette fonctionnalité sera d’abord disponible pour les utilisateurs membres de la version beta. Elle ne nécessitera aucune intervention de la part du conducteur.

Tesla : l'Autopilote 100% autonome
L’Autopilote 100% autonome de Tesla

Le déploiement de l’Autopilote 100% autonome

Pour le moment, les voitures Tesla ne seront pas encore entièrement autonomes. Il s’agit bien d’une version beta et les automobilistes devront garder les yeux sur la route en toutes circonstances. En effet, le pilote automatique devrait pouvoir avancer, accélérer et freiner de manière autonome mais la supervision du conducteur reste absolument nécessaire. Elon Musk, qui a déjà testé la version Alpha de l’Autopilote, semble lui convaincu par ce nouvel Autopilote : « Je peux aller de chez moi au travail sans aucune intervention, malgré des travaux et des situations très variées« . Les utilisateurs inscrits au programme beta Early-Access aux Etats-Unis seront les premiers à y avoir accès dès le 20 Octobre 2020.

Les potentiels dangers de la technologie 100% autonome

Des accidents de voiture survenus à bord de Tesla semblent montrer un relâchement des conducteurs en présence de l’Autopilote 100% autonome. Par exemple, au Canada, un conducteur s’était endormi avec le siège en position allongé à bord de sa Tesla Model S à près de 140km/h sur l’autoroute. C’est une manœuvre très dangereuse qui lui vaudra de comparaître pour crime. Un autre incident similaire a été rapporté en Arizona aux Etats-Unis. Afin de prévenir ce genre de comportement, Tesla impose désormais aux conducteurs de garder les mains sur le volant à travers le logiciel du véhicule.

Que vous conduisiez une Tesla ou tout autre modèle de véhicule, vérifier l’état de votre pare-brise est une règle d’or qui s’applique en toutes circonstances. Si vous remarquez un impact ou un bris de glace, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec nos experts de OuiGlass Dieppe sur leur site web ou simplement par téléphone au 02 32 81 86 36 .

ParOuiGlass Dieppe 589 vues

Le constructeur américain Tesla a dévoilé une nouvelle batterie dont la composition lithium-ion et la structure lui permettront de réduire sensiblement les coûts de production. Son nouveau modèle gagne également en autonomie et en puissance. Elon Musk promet l’arrivée de ce modèle entrée de gamme d’ici trois ans.

La nouvelle batterie Tesla
La nouvelle batterie Tesla

Le rendez-vous incontournable du Battery Day

Le Battery Day est pour Elon Musk chaque l’année l’occasion de dévoiler les dernières innovations de sa firme Tesla. Cette année, le milliardaire en a profité pour présenter la dernière génération de batteries lithium-ion 4680. Bien que le processus chimique ne soit pas révolutionnaire, puisqu’il s’agit toujours de lithium-ion, cette nouvelle gamme de batteries promet des gains de performance significatifs. En effet, les ingénieurs de Tesla sont parvenus à supprimer les languettes de connexion entre l’anode et la cathode. Ainsi, cela permettra d’éviter une étape chronophage de fabrication et donc d’en réduire le prix de revient.

Par ailleurs, Tesla a apporté d’autres changement notables aux batteries. Le graphite est par exemple remplacé par du silicium, moins cher et plus abondant. La cathode sera aussi déclinée en différents matériaux selon les besoins du constructeur : fer pour les modèles moins onéreux, nickel-manganèse pour le haut de gamme et nickel pur pour la Tesla Semi.

L’impact sur le prix des véhicules

Cet ensemble de changements va permettre à Tesla d’offrir un rendement énergétique excellent. En effet, cette nouvelle batterie offrirait cinq fois plus d’énergie et un gain d’autonomie de 16% par rapport à l’ancienne génération. Elon Musk a aussi annoncé l’arrivée d’ici trois ans « d’une voiture totalement autonome à 25 000$ », soit 10 000$ de moins que la Tesla Model 3 actuellement. C’est une bonne nouvelle pour les amateurs de Tesla qui pourront mettre la main sur un de leurs véhicules à prix réduit.

Quelle que soit la voiture que vous conduisiez, maintenir votre sécurité à bord constitue notre priorité. Pour cela, il est essentiel de contrôler l’état de vos vitrages automobiles. En cas d’impact ou de bris de glace, nos experts de OuiGlass Strasbourg vous accueilleront avec plaisir dans leur centre de remplacement de pare-brise. Prenez rendez-vous directement sur notre site web ou par téléphone au 03 69 73 05 37.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 703 vues

Le constructeur automobile Lucid Motors veut affronter Tesla non seulement sur le marché des véhicules électrique mais aussi dans la technologie de la conduite autonome. En voici les détails.

Lucid Motors

Lucid DreamDrive : Une technologie d’auto-conduite à haute capacités

En effet la technologie Lucid Dream Drive pourra prendre en charge 19 fonctionnalités distinctes et sera disponible dans la voiture électrique Luxe Air. Ces fonctions comprennent notamment, la reconnaissance des panneaux, un contrôle de conduite somnolente, un régulateur de vitesse, le stationnement automobile et autres. Le constructeur a aussi annoncé que le système disposera de mise à jour qui permettra de rajouter 8 autres options à ces fonctions.

D’un point de vue technique, Lucid Dream Drive dispose de 32 capteurs qui incluent principalement des caméras, des radars et un lidar. C’est aussi le tout premier système d’auto-conduite construit sur un anneau Ethernet à haut débit. Celui-ci permet aux systèmes des capteurs de disposer de sources d’énergie et de voies de communication indépendantes et redondantes, tout en effectuant des calculs qui évitent les pannes du système.

La différence entre Dream Drive et Tesla

La plus grand différence entre la technologie Dream Drive et Tesla réside dans le Lidar. Dans ce sens, Elon Musk a annoncé que le Lidar n’est pas une nécessité et que les caméras et les radars suffisent pour la conduite autonome.  

D’un autre côté, Lucid Motors va collaborer avec les géants Continental et Bosch ainsi que l’entreprise de cartographie Here pour le matériel. En ce qui concerne le software, il sera entièrement réalisé en interne. Dream Drive marquera ses débuts dans la berline Lucid Air et sera dévoilé durant le mois de septembre.

Le centre OuiGlass Terres-de-Caux, spécialiste en remplacement et réparation de vitrage automobile, intervient pour tous les types de voitures, sans exception. Réservez votre rendez-vous dès maintenant au 02 35 16 29 26 ou simplement via notre site web.

ParOuiGlass Terres de Caux 925 vues

Lorsque vous pensez aux voitures électriques, votre esprit a tendance à se tourner vers des options futuristes, alimentées par batterie surpuissantes, et des conceptions qui méritent d’être présentées dans un film de science-fiction. Cependant, l’histoire et les faits réels nous montrent bien le contraire. C’est pourquoi nous vous présentons un bref aperçu des voitures électriques et de leur évolution.

voitures électriques

Voitures électriques vs Les chevaux

En effet, les premières voitures électriques n’avaient pas de gros moteurs à combustion comme principaux rivaux. C’était en fait une forme de transport plus respectueuse de l’environnement, les chevaux.

Bien que les équidés aient été le principal moyen de transport des hommes au 19ème siècle. L’introduction des voitures électriques et des moteurs à combustion a mécanisé la vie quotidienne de tout le monde. Selon l’histoire, Thomas Edison a été le premier à développer des voitures à batterie. Les premiers modèles devinrent rapidement populaires auprès des entreprises et particuliers dans les villes surpeuplées.

Ford bouleverse le monde automobile

Par la suite, au cours de la décennie suivante, les voitures à batterie ont connu une énorme popularité et commencent ainsi à apparaître partout aux États-Unis d’Amérique. À tel point que même la ville de New York dispose d’une grande flotte de plus de 60 taxis électriques.

En 1900, la voiture électrique est à son apogée, en prenant  plus d’un tiers de toutes les formes de transports. Les ventes n’ont fait que croître et s’améliorer à travers le monde entier.

Cependant, tout a changé lors de la venue de la nouvelle Ford T. Un nouveau véhicule combustible offrant une accessibilité inégalée et un prix imbattable. Ce fut le début de l’effondrement des voitures électrique, notamment les concurrents qui suivent Ford et les prix du pétrole qui chutent à grandes échelles. C’était la fin des voitures électriques qui disparaissent complètement en 1930.

L’avenir est électrique

Un nouveau constructeur électrique entre sur la scène et change à jamais le cours de l’histoire de l’automobile en 2006. Originaire de la Sillicon Valley, Tesla ne ressemble guère aux autres constructeurs concurrents. Le principe du nouveau géant américain est simple mais ingénieux, proposer un seul modèle mais diffèrent de la concurrence. Ainsi, l’entreprise Tesla produit la première roadster Tesla, un véhicule électrique avec une autonomie impressionnante de 244 miles.

Alors que Tesla continue de prendre d’assaut le monde entier, c’est en 2010 que tout change pour le nouveau marché électrique. Notamment avec la venue de la Chevy Volt et la Nissan leaf, qui se sont révélée être des best-sellers sur le marché automobile.

Que vous aimiez les voitures combustibles, hybrides ou électriques. Chez OuiGlass Rouen Rive Gauche, nous remplaçons et réparons toutes sortes de vitres pour toutes sortes de voitures. Alors n’hésitez pas à nous rejoindre, Rue Antoine Laurent de Lavoisier – ZAC du Bois Cany 76120 ou simplement à prendre rendez-vous via notre site internet.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 811 vues

Pour la toute première fois, Ford vient de dévoiler un SUV avec la désignation unique de Mustang. Le modèle est 100% électrique et a le potentiel d’attirer les amateurs de hautes performances vers l’univers de la voiture électrique. Découvrez la Mustang Mach-E GT.

Mustang Mach-E GT

La Mustang Mach-E GT, un véhicule aux sensations fortes

Selon Ford, le nouveau SUV électrique ne manquera pas à apporter l’expérience de conduite qui fait la réputation de la marque Mustang. La Mustang Mach-E GT dispose notamment, de 459 chevaux, d’une capacité d’accélération de 0 à 100km en 3,5 secondes. Tout en ayant une vitesse impressionnante de 490km.

D’un autre côté, le système de communication interne SYNC marquera ses débuts dans ce nouveau SUV. Ce qui veut dire que le cockpit aura un écran tactile de 15,5 pouces, contenant les diverses commandes d’informations, divertissements ainsi que les fonctions du SUV.

Le marché des SUV électriques

Il est vrai que le marché du SUV électrique est de plus en plus concurrencé. Notamment avec le modèle X de Tesla, La E-Tron Audi et La I-Pace Jaguar. Toutefois, la Mustang Mach-E GT pourra largement rivaliser avec ses concurrents que ce soit au niveau des options, de la performance. Et même de l’autonomie avec Tesla.

Finalement, la Mustang Mach-E GT sera disponible fin 2020 avec deux versions. Une avec une batterie électrique standard et l’autre avec une batterie longue durée. En ce qui concerne les livraisons, elles débuteront dès le printemps 2021.

Que vous soyez amateur de voiture électrique, hybride ou autre. Il est vital pour vous d’être proactif concernant l’état de votre vitrage automobile. En cas de souci, vous pouvez visiter les spécialistes du centre OuiGlass Saint-Avold sur le 41 Rue Général Mangin. Ou simplement prendre rendez-vous au 03 87 82 51 14.

ParOuiGlass Saint Avold 746 vues

Décidément, Tesla ne laisse rien au hasard quand il s’agit de technologie automobile. La dernière cible de la compagnie de Elon Musk est le siège chauffant automobile.

siège chauffant

Un siège chauffant et refroidissant au liquide

Une fuite récente d’un brevet de Tesla, suggère que le constructeur souhaite refroidir et chauffer à l’aide d’un seul et unique liquide. Simplement, au lieu d’utiliser un système de chauffage et refroidissement séparés, le concept est d’utiliser un liquide unique pour cette option. Le brevet nommé « Siège de véhicule avec système de contrôle de la température intégrée » stipule qu’un ensemble de conduits feront circuler le liquide via la base ainsi que les dossiers du siège.

L’avantage assez évident de la technologie réside dans l’optimisation de la fonction de chauffage et refroidissement. En d’autres termes, c’est comme passer du ventilateur à un véritable climatiseur.

L’approche Tesla, efficace ou du déjà-vu ?

Le siège automobile climatisé classique comprend un élément chauffant à l’ancienne qui se trouve à la base du siège. Cependant, selon les experts, l’approche des ingénieurs de Tesla pourrait impliquer un fonctionnement plus complexe et potentiellement plus lourd pour le véhicule.

Le refroidissement liquide en soit, n’est pas vraiment une nouvelle approche. On le retrouve dans plusieurs composants électroniques, notamment, les PC Gaming, les tablettes ainsi que les Smartphones. Plus récemment, elle est utilisée dans les batteries des voitures électriques. Toutefois, Tesla est le leader incontesté de ce marché et connaît très bien les rouages de la technologie électrique. Donc, il est difficile de croire que le géant Américain va créer quelque chose de moins efficace que ce qu’il y a sur le marché.

Au-delà du confort automobile, lorsque vous conduisez, vous avez besoin d’une sécurité absolue. C’est pourquoi, OuiGlass Boulogne-sur-mer propose un remplacement et une réparation du pare-brise de la plus haute qualité. Vous pouvez, dès à présent, prendre votre rendez-vous au 09 73 11 23 37.

ParOuiGlass Boulogne-sur-Mer 626 vues

Tesla a déposé récemment une demande de brevet pour un balai d’essuie-glace électromagnétique. Cette nouvelle technologie serait à la fois plus efficace, plus performante et offrirait une longévité supérieure à celles des essuie-glace classiques. Voici ce que vous devez savoir.

essuie-glace électromagnétique

En quoi l’essuie-glace électromagnétique est-il différent ?

Contrairement à une installation typiquement moteur-essuie-glace que l’on trouve généralement sur les nouvelles voitures et qui repose sur une technologie obsolète, le brevet de Tesla de son côté propose d’installer la base des essuie-glace sur des blocs qui se déplaceraient d’avant en arrière sur des rails de guidage. Ainsi, le courant circulant dans les bobines des blocs de montage activerait des électroaimants. Par conséquent, ces blocs se déplaceraient le long des rails avec un frottement presque nul.

Par ailleurs, le brevet décrit les avantages de cette approche par un système relativement simple. D’abord, l’essuie-glace électromagnétique serait exempt de pertes parasites courantes que l’on trouve dans les installations classiques. La puissance est après tout dépensée pour produire le mouvement des composants de l’essuie-glace dans les moteurs eux-mêmes.

Ensuite, le système électromagnétique n’aurait nul besoin de la puissance nécessaire pour surmonter le frottement dans ces composants. Les blocs sur lesquels ces modèles d’essuie-glaces sont montés flotteraient principalement sur les rails de guidage, plutôt que de frotter contre eux.

La vision de Tesla

Tesla est aussi optimiste en ce qui concerne la longévité. En particulier, l’absence de frottement signifie une usure moindre au fil du temps, ce qui se traduit par un fonctionnement plus prévisible et plus précis tout au long de la durée de vie du véhicule. C’est particulièrement important pour le futur des voitures électriques de Tesla, qui seront plus avancées et nécessiteront une excellente visibilité afin que les caméras fonctionnent efficacement.

Par ailleurs, maintenir une excellente visibilité sur la route est vital pour la sécurité du conducteur. C’est pourquoi il est important de ne pas courir de risques inutiles avec un bris de glace ou un impact sur son pare-brise. Le centre OuiGlass Saint Herblain se met à la disposition des conducteurs pour tout remplacement ou réparation de pare-brise automobile.

ParOuiGlass Saint Herblain 661 vues

Tesla s’apprête à introduire au cours de l’année une batterie électrique nouvelle et révolutionnaire. Plus durable et moins coûteuse, cette batterie que l’on nomme familièrement « batterie à un million de kilomètres » en référence à sa durée de vie, est développée en collaboration avec le géant chinois Contemporary Amperex Technology. Elle a été conçue en partie par des experts en batteries recrutés par le célèbre PDG de Tesla, Elon Musk.

batterie électrique

Le compromis de la batterie électrique

Tout d’abord, il faut savoir qu’il y a un compromis entre la densité énergétique et la durée de vie des batteries électriques. Si vous voulez plus de densité énergétique, vous obtiendrez une plus courte durée de vie. Toutefois, le groupe responsable a pu réaliser l’impossible avec cette nouvelle batterie. Il est aussi intéressant de noter que les matériaux utilisés ne sont pas les mêmes que ceux des modèles classiques.

L’augmentation considérable des performances a été obtenue notamment grâce à l’optimisation d’ingrédients de batterie déjà courants et à la modification de la nanostructure de la cathode de la batterie afin d’augmenter sa puissance tout en préservant sa densité.

Quel avenir pour la nouvelle batterie ?

La batterie devrait permettre de réduire le coût du kilowattheure (i.e. l’unité d’énergie la plus couramment utilisée pour mesurer la capacité des batteries des véhicules électriques modernes) à moins de 100 dollars américains. De nombreux experts estiment qu’atteindre ce seuil permettrait à Tesla ou d’autres constructeurs automobiles de vendre des véhicules électriques au même prix que les véhicules à essence. Cela rendrait ainsi la voiture électrique beaucoup plus accessible sur le marché.

Tesla, qui est déjà le leader du secteur, prend largement les devants en ce qui concerne l’augmentation de l’autonomie des batteries dans les voitures électriques. Le géant américain devrait en révéler plus sur cette nouvelle technologie lors du prochain ‘’ Battery Day’’ début 2021.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 617 vues

Tesla s’est toujours démarqué par sa volonté de donner vie à des inventions automobiles dignes des films de science-fiction. Parmi les dernières avancées du constructeur automobile Américain, un brevet sur le nettoyage du pare-brise aux rayons laser se démarque.

nettoyage pare-brise

Le nettoyage du pare-brise au laser, plus efficace que les produits ?

Tesla a déposé un brevet pour le « nettoyage par laser pulsé des débris accumulés sur les articles en verre des véhicules et des assemblages photovoltaïques ».

Plus simplement, le brevet en question décrit un moyen plus efficace et plus performant pour nettoyer le pare-brise que les produits aqueux que vous trouvez en magasin. Le système en question fonctionne grâce à caméras minuscules qui peuvent détecter tout type de saleté ou débris sur le pare-brise et les vitres automobiles. Ainsi, lorsque ces caméras repèrent ces débris, le laser commence à les éliminer jusqu’à ce que la surface vitrée soit entièrement propre.

Application de la technologie

Les ingénieurs de Tesla s’accordent sur le fait que le nettoyage au laser sera mieux optimisé dans les voitures à conduite autonome. En effet, une illustration dans le brevet montre la Tesla S avec un laser installé sur le capot et son aile. Celui-ci garantit que les caméras du système de l’auto-conduite disposent d’une vue plus vaste sur la route.

D’un autre côté, si vous n’êtes pas friands à l’idée de voir des lasers sur votre pare-brise automobile, Tesla y a aussi pensé. C’est pourquoi le verre du pare-brise sera couvert d’une couche d’oxyde d’indium pour protéger le conducteur.

Finalement, rien ne garantit que le nettoyage du pare-brise au laser se retrouvera un jour dans nos voitures. Toutefois, c’est un signe de l’importance que les constructeurs automobiles accordent à l’innovation, même dans le vitrage automobile.

Chez Ouiglass Pamiers, notre priorité est votre sécurité routière et celle de vos passagers. Pour tout remplacement ou réparation de pare-brise, prenez rendez-vous dès aujourd’hui au 05 34 02 12 48.

ParOuiGlass Pamiers 825 vues

Auparavant reléguée dans des livres et des films de science-fiction, la voiture autonome est aujourd’hui une réalité. La nouvelle technologie futuriste circule déjà sur les routes et voici 3 choses à retenir sur ces véhicules.

Voiture autonome

La technologie omniprésente

La voiture autonome utilise un grand nombre de lasers, de caméras et de capteurs afin de suivre le mouvement sur la route et l’environnement extérieur. Les données qu’elle reçoit sont surveillées et traitées en continue par un ordinateur intégré. Par conséquent la voiture prend instinctivement les décisions sur la route en fonction des conditions de la circulation.

La technologie de ces véhicules créent et maintiennent une map de l’environnement en se basant sur une variété de capteurs integrés. Notamment :

  • Des capteurs radar surveillent la position des voitures à proximité;
  • Des caméras vidéo pour détecter les feux de circulation et lisent les panneaux de signalisation, suivent les autres véhicules et repèrent les piétons;
  • Les capteurs Lidar qui font rebondir des impulsions de lumière sur les alentours pour mesurer les distances, détecter les bords de route et identifier le marquage des voies de circulation;
  • Des capteurs à ultrasons dans les roues détectent les bordures de trottoir et les autres véhicules lorsqu’ils se garent;
  • Un algorithme qui traite toutes ces données et envoie les instructions aux actionneurs du véhicule, à savoir l’accélération, le freinage et la direction.

L’avenir pour les constructeurs automobiles

En effet, l’avenir est en marche pour les grands constructeurs du marché automobile. Tesla, BMW, Audi, Volvo , Toyota, Nissan, Honda et même Google travaillent tous sur la production des véhicules autonomes. Par exemple, Tesla a pris les devants du marché en incluant cette option dans tous ces véhicules depuis Avril 2019.

Tesla se distingue grandement des autres constructeurs automobiles par la façon dont sa direction continue de faire des déclarations audacieuses sur la trajectoire de la technologie des voitures. Le PDG Elon Musk prédit qu’une Tesla serait capable de conduire de Los Angeles à New York sans avoir à toucher le volant.

Bien que plusieurs constructeurs automobiles n’aient pas directement revu leurs prédictions quant à la date à laquelle leurs véhicules seront autonomes. La date la plus ancienne parmi ces prédictions reste 2021. D’autres ont récemment prédit qu’il faudrait encore plusieurs années.

Le mode manuel toujours inclus

Chaque voiture autonome inclut un mode manuel qui permet au conducteur de prendre le relais à tout moment. Cette décision a été prise par tous les constructeurs automobiles, en attendant que la responsabilité légale soit plus claire pour les législateurs.

En ce moment si la voiture est en mode autopilote et qu’elle provoque un accident suite à un dysfonctionnement. Le conducteur est toujours considéré comme fautif et en assumera la responsabilité.

Il est vrai que la voiture autonome semble quelque chose d’extraordinaire. Toutefois, des outils  comme l’assistance au stationnement, le régulateur de vitesse adaptatif, et caméras rétroviseurs sont des facettes de la technologie autonome. Ce qui prouve que les conducteurs accueillent à bras ouvert le progrès pour préserver leur sécurité.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 636 vues

Outre la dimension environnementale, les tendances à travers le monde sollicitent les conducteurs à opter de plus en plus pour des véhicules électriques. Aujourd’hui nous posons la question, comment fonctionne une voiture électrique ? Quelles perspectives pour le futur ?

voiture électrique

Le concept de la voiture électrique

Considérez la voiture électrique comme les voitures de jouets des enfants. En d’autres termes, elles disposent de batteries, de transmissions, de roues en caoutchouc et naturellement d’un moteur électrique. Par ailleurs, d’un point de vue purement technique, les véhicules électriques modernes comme la Tesla model X ou la Audi E-Tron sont plus bien plus complexes.

Les véhicules utilisent l’énergie stockée dans la batterie pour démarrer et se déplacer sans aucune combustion ou pollution de l’environnement. Contrairement à la voiture classique qui fonctionne au gaz, à l’hydrogène, à l’essence ou le diesel.

Sont-elles toutes identiques ?

Non. Il existe divers types de voitures électriques, certaines purement électriques et d’autres ayant les deux fonctionnements. Notamment :

Véhicule électrique rechargeable : comme son nom l’indique, fonctionne uniquement à l’électricité et reçoit toute son énergie dans le stockage de la batterie. Nul besoin de carburant et donc aucune émission provenant du moteur.

Hybride rechargeable : très semblable au véhicule électrique rechargeable, elle fonctionne en grande partie avec l’électricité mais dispose en bonus d’un système de combustion qui utilise le gaz comme énergie pour le moteur. En gros, si vous êtes à court de batterie dans votre voiture, elle passera automatique au gaz.

Hybride électrique : dispose aussi d’une batterie mais dépend bien plus de l’essence ou du diesel que l’électricité. Généralement, vous trouverez un bouton  »EV » permettant de passer du mode électrique au mode carburant.

Pile à combustible : pour faire simple, ce véhicule dépense de l’hydrogène qui est transformé en énergie électrique à l’intérieur du moteur et permet de recharger la batterie. C’est un modèle de voiture électrique assez récent certes mais très important pour lutter contre la dépendance aux véhicules de carburants.

Verdict, l’innovation propulse l’industrie de l’automobile électrique durant le dernier siècle. L’année 2020 enregistre une révolution stratégique nouvelle des constructeurs automobile. Aujourd’hui, il n’y a pas un seul constructeur qui n’envisage pas de concevoir un véhicule électrique. Les modèles actuels sont en effet, plus rapide, plus technologique, et plus robuste.

Que vous ayez une voiture électrique, hybride ou classique, le centre OuiGlass Strasbourg vous prendra en charge pour tout remplacement ou réparation de pare-brise. Consultez notre équipe via le 03 69 73 05 37.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 813 vues