Archives de catégorie Constructeur Automobile

Xiaomi SU7

Xiaomi lance sa première voiture électrique

Le tout premier véhicule de Xiaomi est enfin disponible en Chine. Sortie le 28 mars dernier, cette berline qui a fière allure, contient les espoirs du constructeur pour sa quête de devenir l’un des plus grands constructeurs automobiles au monde. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le modèle.

Le premier véhicule électrique de Xiaomi

Le projet a finalement abouti. Après des années d’attente, Xiaomi a fini par sortir son tout premier véhicule électrique. Le jeudi 28 mars dernier, le géant chinois a fait découvrir aux fans de bolides la Xiaomi SU7. Un modèle à l’apparence d’une voiture de sport, et dont le design n’a rien à envier aux plus grandes marques.

En effet, la Xiaomi SU7 (« Speed Ultra » 7) est une berline qui a tout pour rendre fou un amateur de véhicules électriques. Disposant d’une sonorisation qui « recrée le frisson de la conduite d’une voiture de sport », elle comporte également diverses fonctionnalités utiles et pratiques pour faciliter la conduite.

En ce qui concerne l’autonomie, la SU7 serait également capable de tenir 625 kilomètres en une recharge en cycle mixte. Une performance que l’on peut saluer puisqu’elle dépasse largement celle de la Tesla Model 3 propulsion. Le modèle étant limité à 554 kilomètres.

Il y a donc de grandes chances que la Xiaomi SU7 fasse sensation auprès des acheteurs européens sur la durée. Ceux-ci étant réputés pour favoriser la performance chez une voiture électrique. Mais avant d’attaquer ce marché, Xiaomi devra d’abord confirmer en Chine. Les résultats obtenus à domicile lui permettront alors de voir si son objectif de devenir l’un des cinq premiers constructeurs mondiaux est effectivement à sa portée.

Un défi de taille pour le constructeur

Lei Jun, le patron de Xiaomi a conscience de la difficulté de percer dans le milieu de l’automobile. C’est pourquoi, il a déclaré sur le réseau social X mettre sa réputation en jeu en se confrontant à ses concurrents chinois.

En effet, ce n’est pas la première fois qu’une grande entreprise chinoise veut s’imposer dans l’automobile. Plusieurs ont essayé avant Xiaomi, mais la plupart ont rendu les armes face à l’impétuosité du marché. C’est notamment le cas d’Evergrande NEV. Après avoir percé dans l’immobilier, cette entreprise aujourd’hui criblée de dettes a voulu devenir le constructeur “le plus puissant” au monde. Un objectif dont elle s’est malheureusement éloignée peu à peu, car fragilisée par les ventes difficiles.

Alors, Xiaomi réussira-t-elle là où les autres ont échoué ? L’avenir nous le dira. Pour l’instant, on ne peut que suivre l’évolution de ce premier projet plein d’attente.

Pour information, le prix de la première voiture électrique sortie par Xiaomi est de 215 900 yuans, soit environ 27 620 euros. Un tarif loin d’être abordable, et qui positionne le géant chinois sur le terrain des constructeurs comme Tesla ou Zeekr.

Votre véhicule a besoin de se faire décalaminer ? Faites appel aux experts d’OuiGlass pour réaliser l’opération. Nous nous engageons à rétablir les performances de votre voiture en enlevant la saleté du moteur. Et ce, en un temps record. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous. Nous serons ravis de vous accueillir.

ParOuiGlass 18 vues
Image de ArthurHidden on Freepik

Le temps qui passe a fait de ces véhicules des pièces de collection très convoitées. Dans ce classement regroupant les 10 voitures de collection les plus recherchées au monde, nous vous proposons de revoir des modèles historiques qui se sont distingués de par leur beauté ou leur performance.

1. Citroën 2CV : une des plus belles voitures de collection

Ce véhicule fait partie des voitures françaises les plus vendues de tous les temps. Depuis sa sortie dans les années 60, plus de 5 millions d’exemplaires ont été écoulés partout dans le monde. C’est donc logiquement que la Citroën 2CV intègre ce classement des voitures de collection les plus prisées. 

2. Ford Mustang I : la puissance incontestée

Ce modèle sorti par Ford fait également sensation auprès des collectionneurs. Stylé et robuste, il compte parmi les véhicules les mieux équipés de sa génération. En effet, la Ford Mustang I est une pièce rare que les collectionneurs s’arrachent. Aujourd’hui, son prix atteint les 60 000 euros.

3. Austin Mini : un véhicule intemporel

Cette petite voiture d’une longueur d’à peine 3 mètres est très appréciée des collectionneurs. Un attrait fortement lié au succès rencontré à sa sortie. Devenue une icône de sa génération, l’Austin Mini fait fureur auprès des fans de bolides. Son fabricant a réussi à en vendre plus de 5 millions d’exemplaires jusqu’en 2 000, soit un peu moins de 40 ans après sa sortie.

4. Volkswagen Coccinelle : un modèle indémodable

Cette voiture n’est plus à présenter aux amateurs d’automobiles tant sa renommée est grande. Vendue à plus de 21 millions d’exemplaires, la Volkswagen Coccinelle fait partie des plus belles voitures de collection. En effet, ce véhicule historique s’est démarqué par sa longévité et son accessibilité. Pendant longtemps, il a porté l’étiquette de l’automobile populaire par excellence.

5. Citroën Méhari : parfaite pour les promenades

C’est la deuxième Citroën de notre classement, mais elle n’a pas connu le même succès que la première. Sortie en 1968, la Citroën Méhari est loin derrière la 2CV en termes de ventes. En effet, le fabricant a à peine réussi à en vendre 150 000.

Malgré cela, ce modèle reste une pièce de collection très recherchée. En France, on en trouve encore sur les routes.

6. Porsche 911 : classe et sublime à la fois

Ce modèle en a fait rêver plus d’un. Son succès est tel qu’il est devenu une vraie pièce de collection. D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2017, le constructeur allemand a fêté le millionième exemplaire de la voiture. Un record mérité pour un véhicule historique.

7. Citroën DS : un véhicule de prestige

Encore une Citroën dans ce classement des voitures de collection les plus recherchées au monde. Décidément, le constructeur a marqué l’histoire de l’automobile grâce à ses produits intemporels. La Citroën DS fait partie des véhicules révolutionnaires de son époque. Son succès est surtout lié à ses composants qui à l’époque étaient des innovations.

8. Volkswagen Combi : la classe d’une marque allemande

Sortie dans les années 60, la Volkswagen Combi a connu un succès mondial et immédiat. Elle a fait sensation auprès des grands voyageurs qui l’utilisaient pour se déplacer sur de grandes distances. Les collectionneurs sont nombreux à rechercher ce modèle. Il se vend très cher, car le constructeur a arrêté sa production dans les années 90.

9. Triumph TR6 : la plus élégante des voitures de collection

Bien que peu connue, la Triumph TR6 est une voiture de collection très convoitée. Elle n’a pas vraiment réussi à séduire à sa sortie. Malgré tout, elle est maintenant un modèle recherché. Pour information, moins de 100 000 exemplaires de TR6 ont été vendus dans le monde.

10. Alpine A110 : une des voitures de collection les plus classes

Cette berlinette sportive des années 60 est une voiture de collection magnifique. Elle se démarque par sa vitesse et sa robustesse. En effet, l’Alpine A110 peut rouler jusqu’à 220 km/h et est très performante sur les trajets longue distance.

OuiGlass Lorient vous propose de remplacer votre pare-brise brisé ou fissuré. De par notre expertise, nous vous donnons satisfaction en effectuant tous les travaux en un minimum de temps. N’hésitez pas à nous contacter via ce numéro : 02 90 73 57 43. Nous vous offrons également la possibilité de fixer un rendez-vous via le site.

ParOuiGlass Lorient 14 vues

L’industrie automobile est en passe de franchir un nouveau cap. Lors du CES de Las Vegas, un véhicule capable de voler a été présenté par XPeng Aeroht. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette voiture volante.

La nouvelle invention de Xpeng Aeroht

Les voitures volantes ne sont plus qu’une fiction. Elles existent bel et bien. Lors du CES de Las Vegas qui a eu lieu en janvier 2024, le constructeur XPeng Aeroht a dévoilé le tout premier véhicule capable de voler.

Baptisée Aeroht eVTOL Flying Car, l’invention a fait sensation auprès du public. Elle s’est démarquée des nombreux autres modèles grâce notamment à ses grandes hélices déployables, et son style imposant, mais classe.

Notons que peu d’informations concernant cette voiture ont été partagées par XPeng Aeroht. On sait seulement qu’elle peut rouler et se déplacer dans les airs. En effet, l’Aeroht eVTOL Flying Car a été conçu pour faciliter la vie des conducteurs. En cas de bouchon, celui-ci a la possibilité d’appuyer sur un bouton pour entamer un décollage.

Évidement, ce véhicule possède des hélices qui se déploient au moment où la voiture quitte le sol. Ce sont ces hélices qui permettent à la voiture de se maintenir dans les airs. Puis, lors des déplacements au sol, il est possible de les replier en actionnant la commande.

Pour information, la voiture volante de XPeng Aeroht n’a pas encore la capacité de parcourir les grandes distances. Pour l’heure, elle ne peut se déplacer dans les airs que pendant quelques minutes seulement. Par ailleurs, son endurance dans les airs ne dépasserait pas les 20 kilomètres. Lors des déplacements aériens, l’altitude maximale qu’elle peut atteindre serait également de 100 mètres au-dessus du sol.

Plus de détails sur la voiture volante

L’Aeroht eVTOL Flying Car de Xpeng est une voiture totalement électrique. Bien que peu endurante, elle est apte à se déplacer dans les airs à une vitesse de 60 à 70 km/h. 

Notons que ce véhicule n’est pas un prototype. Son fabricant en a construit plusieurs et entend bien procéder à une mise sur le marché d’ici quelques années. D’ailleurs, plusieurs tests ont déjà été effectués pour garantir la fiabilité du produit. Vous l’aurez compris, nous sommes en passe de franchir un nouveau palier dans l’industrie automobile.

Ainsi, XPeng entend vendre son véhicule à l’échelle mondiale. Pour ce faire, il compte l’améliorer autant que possible. Puis, il passera à la production de masse. Cette étape nécessite cependant le respect de certaines dispositions. Pour augmenter sa production, le fabricant de la voiture volante Aeroht eVTOL Flying Car de XPeng doit s’assurer que les conditions politiques, réglementaires et les scénarios d’utilisation soient idéaux.

À titre informatif, XPeng annonce également la sortie d’un véhicule volant modulaire appelé Land Aircraft Carrier. Il sera composé de six roues et devrait être disponible en précommande dès fin 2024.

Votre pare-brise a besoin d’une rénovation ? Faites appel à OuiGlass Villefranche-sur-Saône. Avec notre équipe de professionnels, nous nous engageons à réaliser les travaux dans les plus brefs délais. OuiGlass Villefranche-sur-Saône est joignable au 04 69 17 32 25. Vous pouvez également prendre rendez-vous sur le site.

ParOuiglass Villefranche 26 vues
Image by wirestock on Freepik

L’année 2024 verra la sortie de nombreuses modèles de voitures thermiques, hybrides et électriques chez les grands constructeurs. Nous vous présentons les modèles les plus attendus chez les constructeurs grand public du marché français.

Renault 5 E-Tech

Après des mois d’attente, le modèle qui va remplacer la Zoé sortira en 2024. Il s’agit d’un modèle supermini électrique équipé d’une batterie de 50 kWh, sur la même plateforme que la Clio. C’est un petit gabarit à petit prix qui a gardé le style qui a fait son charme dans les années 80. Le design présenté par le constructeur reste assez fidèle au concept dévoilé début 2021.

Chez Renault, le Captur devrait aussi être restylé en 2024.

Volkswagen Tiguan – 3ème génération

Le modèle Volkswagen qui marche le mieux au monde est revisité pour la 3ème fois en 2024. Le design est légèrement changé et se veut plus mature et plus imposant, surtout au niveau du coffre. La 3ème génération de Tiguan est équipée d’un système innovant de gestion du chassis et de la plateforme du MQB Evo. Ce modèle sera disponible en essence, diesel et en hybride.

Les autres modèles Volkswagen attendus en 2024 sont la Passat, la Golf VIII et l’ID.7.

Citroën C3 Aircross

Après la sortie de la C3 en octobre de cette année, la version Aircross sera dévoilée au printemps 2024. Grâce à un partage de composants plus important entre les deux modèles, des options revues à la baisse et un équipement millimétré, le constructeur est beaucoup plus compétitif en termes de prix. Le C3 Aircross sera proposé en électrique et en thermique.

Les autres modèles Citroën prévus pour 2024 sont l’Ë-C3 et probablement un nouveau style pour la C4

Tesla Model Y 2024

Il n’y aura pas eu de fuite chez le constructeur en ce qui concerne le design de ce véhicule, bien qu’on s’imagine que le modèle Y 2024 ressemblera physiquement à ses prédécesseurs. C’est à l’intérieur que des changements sont confirmés. La motorisation sera en propulsion pour le Standard Range et en 4×4 pour le Long Range. La sortie et les spécifications de la version Performance sont à venir. Tesla prévoit également le Model 3 et le Cybertruck en 2024.

Audi Q6 E-TRON

La version 100% électrique du SUV Q6 reprendra la même technologie que l’A6 E-TRON. On lui retrouvera ainsi un à deux moteurs électriques, la technologie 800 V, une puissance de charge maximale de 270 kWh et une batterie de 100 kWh. On note également que le Q6 E-TRON sera équipé d’une plateforme 100% électrique PPE. C’est à l’intérieur que les changements sont le plus visibles, avec un habitacle alliant technologie et innovations. Le Q8 E-TRON serait également prévu pour 2024.

Chez OuiGlass nous sommes spécialisés dans le remplacement et dans la réparation de pare-brise en France. Nos équipes sont également spécialisées dans la rénovation optique de phare et le décalaminage de moteur. Pour bénéficier de notre expertise et de notre savoir-faire, n’hésitez pas à prendre rendez-vous ou en vous rendant dans l’un de nos centres pour la prise en charge rapide et pour la vérification de votre pare-brise par nos experts.

ParOuiGlass 51 vues
Image by azerbaijan_stockers on Freepik

Un rendez-vous à marquer dans son calendrier. Cette année encore, le salon de l’auto de Lyon revient pour une 40e édition. Un événement à ne surtout pas rater pour les amateurs de voitures. Voici tous les détails.

Un événement incontournable570

La 40 édition du Salon de l’auto de Lyon se déroulera du 28 septembre au 2 octobre 2023. Devenu un événement emblématique, ce rendez-vous à ne surtout pas rater pour les amateurs de voitures, sera certainement très attendu.

En effet, le Salon de l’auto de Lyon va accueillir près de 65 000 visiteurs. Lesquels auront le plaisir de découvrir les dernières nouveautés des marques les plus célèbres. Pour information, une quarantaine de marques présenteront leurs nouvelles créations au cours de cet événement. Un événement qui se déroule sur une surface de 55 000 mètres carrés.

Seront présents au Salon de l’auto de Lyon cette année : 

Des marques incontournables telles que Ferrari ou Mc Laren présenteront également leur création durant l’événement. Ils seront localisés dans une zone spécifique baptisée « Espace Prestige ». Les seuls grands absents du Salon de l’auto de cette année sont le groupe JLR et Bugatti.

Évidemment, la présence en nombre des constructeurs est un plus pour les visiteurs de cette année. En effet, cela va leur permettre de découvrir plusieurs modèles jamais exposés en France. Ils y trouveront même des créations qui n’ont jamais été dévoilées en Europe.

Les nouveautés

Au salon de l’auto de Lyon 2023, les quelques quarantaines de marques présentes dévoileront leurs modèles les plus récents. Voici ce qui attend le public. 

Le constructeur Aiways va profiter de l’événement pour exposer son tout nouveau SUV-coupé U6. Lancé cet été, le véhicule fait partie de ses créations les plus récentes.

De son côté, Alfa Romeo fera également le show. Le constructeur mettra en avant les modèles de sa gamme actuelle. Mais si vous espériez admirer la magnifique 33 Stradale, ce ne sera pas pour cette fois. En effet, Alfa Romeo ne va pas exposer ce modèle. Par contre, il vous sera possible de découvrir les nouvelles Stelvio Quadrifoglio et Giulia.

Par ailleurs, le constructeur Alpine a confirmé la présence du concept A290_β au salon de l’auto de Lyon 2023. Un modèle qui annonce la future petite sportive électrique de la marque. En outre, le constructeur prévoit également d’exposer l’Alpenglow. Un supercar hydrogène révélé un an plus tôt durant le Mondial de Paris 2022.

Enfin, BMW mettra en avant la version restylée du SUV X5 au Salon de l’auto. Elle présentera par la même occasion la nouvelle génération de Série 5 (G60).

Vous souhaitez rénover le pare-brise de votre véhicule ? Contactez OuiGlass. Avec notre équipe d’experts, nous effectuerons l’ensemble des travaux dans les plus brefs délais. Pour fixer une date, prenez rendez-vous dans le centre le plus proche de chez vous sur notre site. Vous ne serez pas déçu(e).

ParOuiGlass 66 vues
Image by Freepik

À partir du 28 septembre 2023, le Salon Auto de Lyon revient pour 5 jours d’exposition à Euroexpo. Cette nouvelle édition se concentre sur 5 grands univers de l’automobile : les véhicules neufs, les véhicules d’occasion, le sport automobile, l’écomobilité et les services.

Ce salon est une nouvelle opportunité pour les marques de vraiment faire du business. Il accueillera plusieurs constructeurs automobiles, dont 90 % d’entre eux ont déjà confirmé leur présence.

Le Salon Auto de Lyon : Le rendez-vous annuel des marques pour faire du business

Si de son côté Munich organise l’IAA Mobility du 5 au 10 septembre 2023, Lyon propose également son événement auto à Euroexpo le 28 septembre au 2 octobre.

Anne-Marie Baezner, la directrice du Salon Auto de Lyon, confirme la présence de toutes les marques, soit 49 participants. Face à un tel engouement, Baezner annonce d’ores et déjà qu’il n’y a plus d’espaces disponibles pour davantage d’exposants.

La patronne insiste sur le fait que le Salon Auto de Lyon est un rendez-vous consacré au business. En effet, il a pour objectif de faciliter la vente de voitures, sans mettre en avant une marque en particulier, car les stands seront identiques.

Lors de la précédente édition, le Salon Auto a attiré plus de 65 000 visiteurs et comptait près de 1 800 véhicules neufs et d’occasion vendus.

Le Salon Auto de Lyon 2023 : Cinq thèmes, cinq univers

Les véhicules neufs

Le premier thème est consacré aux voitures neuves et couvrira une surface de 20 000 m².

Toutes les marques seront regroupées, que ce soit les généralistes ou les luxueuses.

Un centre d’essai sera mis à disposition à proximité de ces halls d’exposition, ce qui facilitera la prise en mains des véhicules. Selon les informations reçues, plus de 350 modèles devraient être disponibles à l’essai pour les visiteurs du Salon Auto.

Les véhicules d’occasion

Le deuxième univers rassemble les véhicules d’occasion.

Cette partie du Salon Auto de Lyon est animée par les distributeurs de la région, et ils offrent aux visiteurs un large choix de modèles disponibles dans l’immédiat.

L’écomobilité

Le troisième thème est celui consacré à l’écomobilité.

Cette zone regroupe les automobiles douces qui pourront être testées sur une piste de 50 mètres.

De plus, des experts Ecomouv seront présents sur place pour accompagner les visiteurs dans leurs essais avec conseils à la clé en matière de sécurité et de protection.

Les professionnels de la mobilité électrique feront partie de cet univers.

Le sport automobile

Le quatrième espace est dédié au sport automobile et il s’étendra sur 5 000 m². Plusieurs circuits français seront accessibles durant cet événement et ils exposeront quelques modèles de compétition de diverses disciplines.

Un espace sera d’ailleurs réservé au personnage de BD « Michel Vaillant ».

Les services et accessoires

Cet univers accueillera tous les produits, services et innovations relatifs aux voitures. Quelques animations viendront compléter cet espace.

Le prix d’entrée au Salon Auto de Lyon sera maintenu à 7 € en réservation internet, avec des formules intéressantes pour les familles et les personnes à mobilité réduite.

Ceux qui repartiront avec une nouvelle voiture pourront faire confiance à OuiGlass Strasbourg pour l’entretien de leur auto. Chez OuiGlass, nous proposons par exemple une prestation de décalaminage moteur par hydrogène afin d’aider les véhicules d’occasion à retrouver leurs performances d’origine. La prise de rendez-vous se fait en ligne ou par téléphone au 03 69 71 99 50.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 43 vues
Image by rawpixel.com on Freepik

L’intelligence artificielle est désormais bien présente dans le secteur automobile. De la production à la conduite, elle offre une infinité de possibilités aux concepteurs. Mais alors, à quoi pouvons-nous nous attendre de plus dans les années à venir ? Dans cet article, nous allons voir ce qu’il reste à exploiter dans ce domaine.

Le futur de l’IA dans le secteur automobile

L’IA ou intelligence artificielle connaît un développement rapide ces dernières années. Intégrée dans divers secteurs, elle apporte des avantages non négligeables partout où elle passe.

En effet, l’automatisation des tâches par l’IA offre une aide significative aux fournisseurs. Aujourd’hui, le potentiel de l’intelligence artificielle est tel qu’elle peut aisément réaliser une infinité de tâches en un laps de temps extrêmement court.

Dans le secteur automobile notamment, l’IA joue un rôle essentiel. Utilisée dans la conception, elle est aussi intégrée dans les voitures pour assurer une conduite confortable et sécuritaire.

En effet, les scanners automobiles se servent de l’IA pour assister au mieux le conducteur. Grâce à leurs capacités d’analyse et de recherche, ils peuvent reconstituer digitalement l’environnement extérieur. Cette capacité qu’ont ces scanners de récolter différents types d’informations représente une aide précieuse. En plus d’élargir considérablement le champ de vision du conducteur, elle aide à anticiper les potentiels obstacles.

Ces dernières années, le secteur automobile s’appuie de plus en plus sur l’IA pour automatiser la récupération des informations. Ayant la capacité de contrôler la mécanique des voitures, l’intelligence artificielle peut fournir un diagnostic avancé en un temps record.

Ainsi, on peut s’attendre à ce que l’intelligence artificielle atteigne son apogée d’ici quelques années. Actuellement, les fournisseurs travaillent sans relâche pour la maîtriser et exploiter tout son potentiel.

Selon les prévisions, les ventes de véhicules autonomes représenteront près de 12 % à 17 % des ventes totales de véhicules d’ici 5 à 7 ans.

Où en sommes-nous actuellement ?

Même s’il reste encore à développer tout son potentiel, l’intelligence artificielle occupe d’ores et déjà une place à part dans le secteur automobile. De par ses nombreuses compétences, elle représente le futur de cette industrie.

Pour information, il existe cinq niveaux d’automatisation chez les voitures. Actuellement, nous sommes proches du niveau quatre. C’est-à-dire, l’automatisation est poussée, mais pas entièrement exploitée. Pour accéder au cinquième et dernier niveau, il faudrait maîtriser parfaitement l’automatisation.

En outre, les avantages de l’intelligence artificielle, même imparfaite, sont loin d’être négligeables. Actuellement, les systèmes avancés d’aide à la conduite prouvent que l’IA joue un rôle clé dans l’industrie automobile.

À titre informatif, les systèmes avancés d’aide à la conduite ou ADAS sont un ensemble de dispositifs visant à offrir au conducteur confort et sécurité. Ils comptent différentes catégories, et ont chacun leur rôle.

Pour maintenir les performances de votre véhicule, vous devez effectuer régulièrement un décalaminage du moteur. En effet, cette opération s’avère essentielle pour prévenir les pannes et autres déconvenues routiers. L’équipe de OuiGlass Lorient propose des services de décalaminage. Si vous souhaitez enlever la calamine de votre véhicule, n’hésitez pas à vous rendre dans nos garages. OuiGlass Lorient peut être joint au 02 90 73 57 43. Par ailleurs, il vous est possible de prendre rendez-vous directement sur le site.

ParOuiGlass 63 vues
Image by standret on Freepik

Après plusieurs années de forte augmentation, les prix des voitures neuves devraient très prochainement être revus à la baisse.

Cette nouvelle stratégie a été annoncée par les constructeurs en vue de permettre l’accès aux véhicules neufs à plus de consommateurs. En effet, en 20 ans, le prix d’une automobile neuve s’est tellement envolé que seulement 2 % des ménages français pouvaient se le permettre en 2020.

Baisse des prix des voitures neuves : un résumé de la situation

De nombreux constructeurs automobiles ont enregistré des bénéfices très intéressants au cours de ces derniers mois.

Ceux-ci ont vendu moins de voitures, mais à des prix beaucoup plus élevés que la normale. Suite à des problèmes de logistique qui ont freiné la production, les acteurs du secteur automobile ont en effet préféré mettre l’accent sur leurs modèles les plus rentables, notamment les modèles les plus haut de gamme.

Les constructeurs auto ont donc fortement augmenté leurs tarifs, malgré une hausse constante depuis environ 5 ans. L’inflation des prix des voitures neuves en 2023 est d’ailleurs deux fois plus rapide que l’inflation entre 2000 et 2020 dans l’Union européenne.

Sans oublier que le passage à l’électrique, avec ses composants très chers, n’a pas arrangé les choses. Il faut savoir qu’un véhicule électrique coûte près de 10 000 € de plus que son équivalent thermique.

Baisse des prix des voitures neuves : Tesla lance une guerre des prix

Tesla a lancé une guerre de prix dans l’électrique dès le printemps 2023. En effet, alors que la concurrence chinoise se montre agressive, le constructeur américain a compris les besoins des consommateurs en opérant un virage tarifaire très audacieux. Tesla va notamment proposer des baisses de prix pouvant aller jusqu’à 10 000 €.

Lors de l’annonce de ses résultats financiers, Elon Musk a renouvelé son souhait de maintenir une politique de prix agressive dans un contexte d’inflation constante dans le monde entier. Le patron de Tesla est même prêt à rogner un peu sur ses marges afin de respecter sa politique.

Jusqu’ici, Tesla et Volvo sont les seules marques à évoquer clairement une baisse de leur prix d’achat.

De leur côté, Renault et Stellantis ont également fait part de leur opinion sur le sujet. Luca de Meo, patron de Renault, a affirmé qu’il ne souhaitait pas entrer dans une guerre de prix. Il rassure néanmoins qu’une légère réduction des prix est prévue pour 2024, tout en veillant à toujours améliorer leurs marges.

Chez Stellantis, le constat est similaire. En effet, la maison mère de Peugeot, Jeep et Fiat veut avant tout protéger ses marges tout en continuant de réduire ses tarifs. Carlos Tavares, patron de Stellantis ajoute en disant que si les concurrents souhaitent amener le marché sur une guerre des prix, ils vont se mettre en difficulté avant Stellantis.

Conclusion sur la baisse des prix des voitures neuves

Grâce à cette stratégie reposant sur un contexte de déflation et de forte concurrence, les consommateurs pourront désormais envisager l’acquisition de véhicules neufs en concession.

Afin de garantir la longévité de leur automobile, les particuliers peuvent solliciter OuiGlass Rouen Rive Gauche. OuiGlass est connu pour ses services de remplacement de vitres, de rénovation d’optique de phares, de réparation d’impacts, de calibrage de systèmes ADAS ou encore de décalaminage de moteurs. Pour prendre rendez-vous, il suffit de se rendre sur le site ou d’appeler au 02 79 91 20 23.

ParOuiGlass Rouen Rive Gauche 54 vues
Image by azerbaijan_stockers on Freepik

Selon les dernières informations, les prix des voitures neuves pourraient bientôt baisser. En effet, à cause de la pénurie et des problèmes de logistique, les prix se sont envolés au cours de ces dernières années. Mais les prix devraient fléchir d’ici la fin de l’année 2023.

Baisse des prix des voitures neuves : Résumé de la situation

Apparemment, tout ce qui est rare est cher. À cause de ce principe, les prix des voitures neuves ont fortement augmenté au cours de ces dernières années.

De nombreux constructeurs comme GM, Renault, Stellantis ou Ford ont par ailleurs enregistré des bénéfices substantiels, malgré la baisse des ventes de véhicules. Ils ont compensé la baisse des ventes par des prix plus élevés.

Heureusement, la pénurie des semi-conducteurs et des autres pièces auto semble s’atténuer. Le nombre de véhicules neufs disponibles en concession a ainsi augmenté, laissant entendre une baisse des prix d’ici fin 2023.

Une guerre des prix lancée par Tesla en vue de la baisse des prix des voitures neuves

Printemps 2023, Tesla annonce la guerre des prix pour le marché des voitures électriques. Pour ce faire, le constructeur américain propose des réductions exceptionnelles allant jusqu’à 10 000 €.

Cette démarche a surpris les concurrents qui ont rapidement dû revoir toutes leurs stratégies tarifaires. De plus, lors de la présentation des résultats financiers, seuls Tesla et Volvo ont laissé entendre clairement une baisse des prix.

En revanche, tous les constructeurs reconnaissent que les prix élevés n’ont plus raison d’être. Certaines marques, comme le groupe Stellantis, envisagent même de proposer des prix plus abordables pour 2024, tout en assurant l’amélioration de leurs marges.

Baisse des prix des voitures neuves : un possible retour de la bonne vieille négociation commerciale

Malgré la présence de quelques ratés encore, il existe déjà bel et bien une amélioration de la production, et donc des délais de livraisons des véhicules. Logiquement, le prix des voitures, plus disponibles, devrait alors baisser.

Cependant, en économie, les choses ne sont pas aussi simples. Il est très rare de voir des prix qui chutent considérablement en si peu de temps. On pourrait, à la place, assister au retour des rabais et des promotions plus conséquentes.

La négociation commerciale pourrait aussi faire son retour. Cela fait que le tarif affiché pourrait être revu à la baisse sur plusieurs points lors de la signature du bon de commande. Toutefois, la règle économique qui veut qu’un prix ne baisse plus n’a peut-être plus de raison d’être depuis qu’Elon Musk a décidé de faire varier le prix des Tesla selon ses envies.

Face à ce constat, les autres marques pourraient : soit suivre l’exemple de Tesla, soit se contenter de laisser des marges de manœuvre à leurs commerciaux.

Malgré la fin de la pénurie et de la reprise de la production, la baisse des prix ne pourrait pas rivaliser avec l’inflation subie par le marché au cours de ces 2 dernières années. Aujourd’hui, les constructeurs doivent avant tout viser une amélioration de leurs marges tout en assurant la satisfaction des consommateurs.

Pour garantir la longévité de votre véhicule neuf, faites appel à un centre OuiGlass. Nous disposons de plusieurs prestations telles que la rénovation des optiques de phares, le changement de vitres et de pare-brise, la réparation d’impacts, entre autres pour garder votre véhicule dans un état optimal et assurer sa performance et sa sécurité sur la route. Pour prendre rendez-vous, rendez-vous directement sur notre site. 

ParOuiGlass 72 vues
Image by Freepik

Le secteur automobile connaît un développement rapide grâce aux progrès de l’intelligence artificielle (IA). Alors que de plus en plus de modèles sont créés, les dernières avancées risquent de transformer considérablement le quotidien des automobilistes. Découvrez le rôle que joue l’intelligence artificielle dans le monde automobile d’aujourd’hui.

Des véhicules contrôlés par l’IA

Depuis quelques années, l’IA joue un rôle clé dans le développement de l’industrie. Grâce aux avancées technologiques, il fait maintenant partie intégrante de plusieurs modèles de véhicules.

Actuellement, l’une des applications les plus prometteuses de l’intelligence artificielle dans le secteur automobile est l’évolution des véhicules autonomes. Ces véhicules sont de plus en plus convoités, et les principaux acteurs n’hésitent pas à investir des sommes colossales dans les recherches.

Des grosses écuries comme Tesla ou encore General Motors bataillent aujourd’hui pour sortir un véhicule autonome performant. Cette course vers l’autonomie fait que de plus en plus de modèles voient le jour, notamment en Europe.

D’ici 2030, les experts prévoient en effet une augmentation considérable du nombre de véhicules autonomes. Selon les statistiques, au moins 95 % des nouvelles voitures vendues dans 10 ans ou 15 ans seront en partie ou totalement autonomes.

Certainement, cette augmentation aura un impact positif sur la circulation routière en général. Le fait est que les véhicules alimentés par l’IA ont le potentiel pour réduire considérablement le nombre d’accidents de la route. Si les chercheurs parviennent à parfaire ce concept de véhicule futuriste, les accidents provoqués par l’erreur humaine disparaîtront.

L’IA pour améliorer le processus de production

L’intelligence artificielle joue également un rôle important dans le processus de fabrication. En effet, de plus en plus de constructeurs automobiles utilisent des machines alimentées par l’IA pour améliorer leur production.

Et ce n’est pas tout. En ayant recours à l’intelligence artificielle, ses constructeurs s’assurent de rationaliser parfaitement leur activité.

Actuellement, l’intelligence artificielle est suffisamment développée pour pouvoir apprendre de ses erreurs. Capable de se développer, elle peut s’adapter à de nouvelles situations, et faire mieux à chaque essai.

Il va sans dire que cela aide les constructeurs. Grâce au développement de l’IA, ils sont plus à même de concevoir des véhicules de haute qualité, et de répondre aux demandes changeantes du marché.

En outre, l’IA trouve également une utilité dans l’entretien des véhicules. Elle a la capacité de faire ce qui est couramment appelé la “maintenance prédictive”. Grâce à cette compétence, les constructeurs automobiles peuvent résoudre les problèmes de manière proactive. Les temps d’arrêt, et les coûts de réparation se voient ainsi considérablement réduits.

Enfin, l’IA a aussi un rôle à jouer dans l’expérience de conduite globale. De nos jours, la majorité des véhicules sortis sont dotés de systèmes d’aide à la conduite. Ces systèmes sont alimentés par l’intelligence artificielle et ont pour fonction d’assister le conducteur lors de la conduite.

Il est important d’enlever la calamine du moteur pour maintenir la performance de son véhicule. Chez OuiGlass Valence Nord, nous maîtrisons les différentes techniques de décalaminage. Si vous notez une consommation anormalement élevée ou une perte de puissance, faites un tour dans notre garage. Nous nous engageons à décalaminer votre voiture dans les plus brefs délais. N’hésitez pas à nous contacter au 09 83 35 70 90 ou prendre rendez-vous directement sur le site.

ParOuiGlass Valence 42 vues
©BYD

BYD veut s’imposer sur le marché européen. Alors que la concurrence est rude entre les grands de l’industrie automobile, la marque chinoise a décidé de lancer une nouvelle gamme de voitures particulières.

BYD élargit sa gamme

BYD ou Build Your Dreams est passé à la vitesse supérieure. Dans son offensive pour l’Europe, ce géant de l’industrie automobile a décidé d’élargir sa gamme de voitures particulières.

En effet, le constructeur chinois travaille actuellement sur un projet alléchant. Elle prévoit de sortir d’ici quelques mois, un SUV électrique de taille moyenne, le Seal U.

Ce nouveau modèle débarquera bientôt sur les routes européennes, est déjà en vente en Chine. Il y est proposé sous le nom de BYD Song Plus EV, et présente une variante hybride rechargeable avec des fonctionnalités high-tech très pratiques.

Pour l’heure, toutes les caractéristiques techniques du Seal U ne sont pas encore connues. Mais si l’on se base sur le modèle commercialisé en Chine, il faudrait s’attendre à voir un véhicule performant doté d’une technologie de pointe.

En ce qui concerne la taille, le Seal U va faire 4 785 mm de long et proposera cinq places. Il devrait être aussi imposant que la Tesla Model Y ou encore la CUPRA Tavascan.

Pour information, la Song Plus Ev dispose de deux groupes motopropulseurs. Il est équipé d’une batterie de 71,8 kWh et d’un moteur développant 150 kW (204 ch) et 310 Nm de couple maximal. Il s’agit d’un véhicule assez endurant. Son autonomie est de 520 kilomètres.

Plus de détails sur le Seal U

BYD a décidé de conserver le style de la Song Plus pour concevoir le Seal U. En effet, ce nouveau modèle va également intégrer une calandre fermée, une ligne de capot inclinée, et des phares triangulaires. 

Côté design, l’habitacle du Seal U suivra également celui de Song Plus. Il va contenir un écran rotatif de 15,6 pouces, un volant à trois branches, et un tableau de bord LCD.

Et ce n’est pas tout. BYD y a également intégré un sélecteur de vitesse rétractable ainsi que toutes sortes de gadgets. La seule différence notable avec l’habitacle de la Song Plus est sa couleur. Une nuance de noir qui colle parfaitement à l’aspect futuriste et high-tech du véhicule.

À noter, BYD prévoit de lancer officiellement un nouveau SUV électrique le Seal U fin 2023 ou, au plus tard, début 2024. Ainsi, le modèle devrait faire sa première apparition en public au Salon de l’automobile de Munich en septembre.

Pour l’heure, le prix exact du Seal n’a pas encore été révélé. Néanmoins, la rumeur évoque un tarif compris entre 45 000 et 50 000 euros. Reste à voir si elles sont fondées.

Vous souhaitez remplacer votre pare-brise en mauvais état, mais ne savez pas où vous tourner ? OuiGlass Strasbourg vous propose ses services. Confiez-nous la tâche et obtenez satisfaction. Disposant d’une équipe de professionnels, nous nous engageons à réaliser les travaux dans un délai court. Intéressé ? Appelez-nous au 03 69 71 99 50. Par ailleurs, vous pouvez aussi prendre rendez-vous directement sur le site. Nous serons ravis de vous accueillir dans notre garage.

ParOuiGlass Strasbourg Nord 58 vues
Image by azerbaijan_stockers on Freepik

La démocratisation des véhicules électriques a considérablement bouleversé le marché de l’automobile. En effet, si les leaders dans ce domaine ont toujours été les Européens, les Chinois gagnent actuellement de plus en plus de terrain. En France, nous sommes d’ailleurs de plus en plus nombreux à adopter les voitures issues de l’Empire du Milieu. Malheureusement, cet essor se fait au détriment des marques locales qui y voient une certaine forme de concurrence déloyale. Mais qui sont ces marques chinoises qui font tant parler d’elles ? Ces nouveaux arrivants représentent-ils réellement un danger pour les entreprises françaises ? Et surtout, quelles sont les mesures adoptées par le gouvernement de l’Hexagone pour freiner leur expansion ?

Quelques chiffres sur le marché de l’exportation automobile en Chine

S’ils étaient quasiment invisibles jusque-là, les marques automobiles chinoises émergent désormais de terre et se font une place sur le marché mondial. D’ailleurs, leur croissance est fulgurante avec une hausse des exportations de près de 75 % au début du semestre 2023.

Pour s’en faire une idée, le pays a exporté un total de 2,14 millions de véhicules au cours de cette période. Parmi eux, on compte environ 535 000 voitures électriques avec une prédominance importante des marques BYD et MG Motors. Si on se réfère aux données de l’an passé, on découvre une croissance d’exportation de plus de 150 % pour les voitures à fonctionnement écologique chinoise.

Des marques chinoises de plus en plus présentes sur le marché

Parmi les labels automobiles les plus cotés en France, il est impossible de passer à côté de noms tels que BYD, Great Walls Motors, Seres Aiways ou encore Wey. Après une entrée en scène impressionnante au Mondial de l’Auto, ces derniers ont considérablement marqué les esprits avec leurs pouliches haut de gamme.

BYD est d’ailleurs la marque qui a le plus fait sensation avec la présentation de 3 modèles conçus exclusivement pour le marché européen : Han, Tang EV et Atto 3. Bien qu’elle soit déjà une véritable référence en termes de voiture électrique à l’échelle internationale (2e producteur de voitures électriques derrière Tesla), ce géant chinois semble vouloir s’implanter durablement dans le parc automobile de l’Hexagone.

Les voitures chinoises sont-elles une menace pour les entreprises automobiles françaises ?

Grâce à l’évolution rapide de leurs technologies de batterie et de motorisation, les Chinois sont capables de produire des véhicules puissants et économes à moindre coût. Avec une autonomie pouvant atteindre les 500 km et des prix avoisinant les 30 000 euros pour les modèles en milieu de gamme, les géants chinois risquent d’étouffer les constructeurs européens. Ces derniers enregistrent effectivement un retard important sur tous les plans.

Bonus écologique 2024 : à quoi faut-il s’attendre ?

En réponse aux méthodes de conquête agressives des firmes automobiles chinoises, le gouvernement français a décidé de prendre quelques mesures pour protéger les marques locales. Ainsi, grâce aux projets liés au bonus écologique, les voitures électriques polluantes (notamment celles utilisant de grandes quantités de CO2) se verront fortement pénaliser.

D’un point de vue économique, cela risque de mettre en péril leur accès au marché français à partir de 2024. Par conséquent, malgré leur prix de base attrayant, les taxes imposées peuvent ainsi les rendre trop coûteuses pour les standards actuels.

Chez OuiGlass, nous nous sommes entourés d’une équipe d’experts et d’équipements de haute précisions pour garantir votre sécurité. Spécialisés dans la réparation et dans le remplacement de tout type de vitrages. Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous.

ParOuiGlass 51 vues
Image de wirestock on Freepik

Petits et grands écrans, les voitures mythiques du cinéma et de la télévision revisitées tiennent une place importante dans la mise en scène. Elles ont aussi une place incontournable en culture populaire. Les véhicules mythiques sont généralement attribués au rang de vedette ou de héros. Nous vous sélectionnons quelques voitures mythiques du cinéma et de la culture populaire inoubliables et qui ont marqué les esprits des cinéphiles.

La trilogie Fantômas

C’est une voiture mythique qui a bercé la culture populaire dans les années 60. La trilogie Fantômas était attribuée à Louis de Funès. En 1965, à la fin de Fantômas se déchaîne », le véhicule était un incroyable Citroën DS 19. La berline aux chevrons déploie ses ailes avant de prendre son envol sur une piste d’aviation.

L’incontournable SAGA de Taxi

Cette voiture a enflammé le Box-office français entre 1998 et 2007. Peugeot 406 puis 407, le plus célèbre des chauffeurs marseillais prend actuellement les commandes de l’actuelle Peugeot 508 pour un prochain épisode.

Ford Mustang Shelby de Steve McQueen

Le Ford Mustang Shelby était la voiture mythique de Steve McQueen en 1968. Il déboula à toute vitesse dans les rues de San Francisco, pour l’une des courses poursuites les plus mémorables de l’histoire du cinéma.

Renault Safrane

La magnifique Renault Safrane est conduite par Christian Clavier et Valérie Lemercier dans « Les Visiteurs ». Suite à une explosion d’un talisman maléfique, la tôle prend la forme d’un chou-fleur.

Le Transporteur de Jason Statham

C’est la voiture incarnée Audi A8 à plusieurs reprises par Jason Statham. Elle serait certainement échanger contre le modèle A7 Sportback.

Les Mini de Mr Bean

D’un concept plus jovial avec un amour inconditionnel de Coccinelle, les Mini de Mr Bean reprendrait du service au travers de modèles contemporains.

Le Batmobile : la voiture mythique du cinéma

Le Batmobile est certainement une voiture mythique qui prend une place indispensable. À chaque nouvelle génération de l’homme chauve-souris et à chaque réalisateur, le Batmobile connaît une restructuration. À la télévision comme au cinéma, ce véhicule a aussi connu des versions différentes.

Dans la série Batman de 1966, la voiture du justicier est du concept car Lincoln Futura et affiche une couleur noire au liseré rouge. Au cinéma, la Batmobile de la trilogie The Dark Knight par Christopher Nolan, a également marqué les esprits. « The Tumbler » a un côté militaire quasi réaliste.

Par ailleurs, la Batmobile la plus iconique est certainement celle du film de Tim Burton. En compagnie de Michael Keaton et Jack Nicholson au casting, Burton a créé une Batmobile au design époustouflant. Elle est équipée d’un long capot noir mat, des ailes de chauve-souris et de son canon central. Du point de vue technique, cette voiture mythique n’est pas en reste non plus car elle est dotée d’un moteur Corvette. 

Chez OuiGlass Lorient, nous vous proposons de rénover les phares et le pare-brise de votre véhicule pour garantir votre sécurité. N’hésitez pas à solliciter nos services si vous prévoyez de faire un long trajet. Pour obtenir plus amples informations, contactez-nous au 02 90 73 57 43. Il vous est également possible de prendre rendez-vous directement sur notre site.

ParOuiGlass Lorient 72 vues

La voiture intelligente Google Car fait partie du projet Waymo. C’est une petite voiture électrique sans pédales d’accélérateur, de freins ni de volant. Actuellement, cette voiture autonome peut circuler dans des États américains avec un conducteur à son bord.

La « Google Car », une voiture sans chauffeur aux multiples avantages

L’automatisation touche de plus en plus de secteurs, notamment celui du transport. En effet, le concept du véhicule autonome de Google est de développer un système de conduite autonome, permettant à la voiture équipée de rouler sans conducteur. Le développement des véhicules automatiques de ce type présente de nombreux avantages. Ce programme de pilotage propose une conduite sans chauffeur. Il permet également moins, voire pas d’accident mortel à cause de la fatigue ou d’une faute d’inattention. Entre autres, les voitures connectées réduisent considérablement tous les risques liés à la conduite humaine.

La technologie de la voiture connectée de Google

La voiture autonome de Google est équipée d’un système de pilotage automatique : Lidar. Elle est aussi dotée d’une caméra à 360 degrés, des radars, un GPS ainsi que de plusieurs capteurs. Pour que le véhicule puisse fonctionner en toute autonomie, il est géré par une intelligence artificielle, qui traite toutes les données reçues par les systèmes de la voiture. Cette IA s’en sert afin de prendre les décisions liées directement au pilotage du véhicule.

Pour circuler en toute autonomie, Google a ainsi équipé ses voitures autonomes d’un ordinateur de bord. Ce dernier va analyser toutes les informations et prédire les mouvements aux alentours. L’équipe en charge du projet a misé sur la conduite en ville où le trafic est plus dur et contraignant. Outre la simple détection de mouvements, la Google Car peut aussi distinguer les usagers sur la route grâce à ses caméras. Elle peut différencier les piétons, les cyclistes, les voitures, les camions ou même les bus. L’ordinateur de bord a la capacité de détecter plus de cents mouvements simultanément.

Par ailleurs, la voiture autonome Waymo a aussi ses propres limites, ce qui n’échappe pas à la nouvelle technologie. En fait, son système de pilotage n’a pas encore la possibilité de comprendre à tous les signaux d’un policier de la circulation en cas d’accident. En plus, aucun test n’a encore été effectué avec les conditions météorologiques.

Waymo One de Google : l’application de taxis autonomes

Outre ses fonctionnalités, le véhicule autonome de Google peut aussi mettre en place un système de taxis autonomes pouvant être utilisés à tout moment, sans avoir à dépenser ses carburants que pour une heure. Évidemment, la théorie est toujours aussi simplissime, toutefois, la pratique est toute une autre histoire. En effet, il faut un taxi pour chaque foyer, ce qui serait une construction de véhicule autonome assez démentielle. Le premier test de Waymo One a été lancé en 2018, pour ramener les utilisateurs à leur destination, en utilisant la voiture électrique et autonome de chez Google. L’absence de chauffeur dans la voiture autonome et le mode de recharge électrique permet une réduction forte des coûts et un déplacement plus écologique.

Confiez votre véhicule à un expert en rénovation de vitres, et conduisez en toute quiétude. Chez OuiGlass Vannes, nous nous soucions autant de la qualité de votre pare-brise que vous. De fait, nous nous engageons à vous le rendre comme neuf si vous nous le confiez. Intéressé(e) ? Pourquoi ne pas discuter face à face ? Vous pouvez prendre rendez-vous sur notre site ou visiter l’un de nos garages pour obtenir plus de renseignements sur nos prestations. Nous répondrons également avec plaisir à vos questions au 02 90 73 57 43. N’hésitez surtout pas à appeler.

ParOuiGlass Vannes 85 vues

La voiture a subi de grandes évolutions depuis sa création. Aujourd’hui, elle est un symbole de mobilité et de modernité. Elle a su s’adapter aux besoins de la société en se perfectionnant constamment. Les constructeurs automobiles ont rivalisé d’ingéniosité pour proposer des modèles toujours plus performants, plus sûrs et plus écologiques. L’apparition des technologies embarquées a permis d’améliorer considérablement la façon de conduire. Des systèmes de freinage d’urgence aux écrans tactiles en passant par les assistants à la conduite, la voiture ne cesse de se réinventer. 

Évolutions de la voiture : le design et l’aérodynamisme de la carrosserie 

Au fil des ans, les voitures ont subi des changements considérables en termes de conception. Depuis les voitures classiques à la carrosserie carrée et anguleuse des années 60 et 70, les designers automobiles ont considérablement évolué en créant des modèles plus élégants et aérodynamiques. Cela a permis de réduire la résistance à l’air et d’améliorer la performance globale.

Les concepteurs de voitures ont également utilisé de nouvelles techniques pour réduire le poids de la carrosserie en utilisant des matériaux comme la fibre de carbone. La forme de la carrosserie est devenue plus fluide, avec des lignes plus lisses et des courbes plus douces pour améliorer encore plus l’aérodynamisme. 

Des exemples de voitures emblématiques qui ont vu des améliorations significatives de leur design et de leur aérodynamisme incluent la Lamborghini Countach, la Ferrari Testarossa et la Porsche 911. Aujourd’hui, les fabricants de voitures continuent de travailler sur de nouvelles techniques pour améliorer la carrosserie. Notamment en utilisant des modèles de simulation informatiques pour optimiser la forme de la carrosserie et réduire la résistance à l’air.

Évolution technologique de la voiture : les appareils embarqués

L’évolution de la voiture est un sujet fascinant qui témoigne de la constante amélioration des technologies embarquées dans les véhicules. Les appareils embarqués sont des exemples clés de cette évolution. Les systèmes de divertissement à bord sont de plus en plus sophistiqués, offrant des fonctionnalités telles que des lecteurs Blu-ray, des points d’accès Wi-Fi et une compatibilité avec Android. Les écrans tactiles et les interfaces de commande vocale sont devenus courants.

Enfin, les voitures connectées sont une autre avancée technologique majeure. Elles offrent des fonctionnalités de conduite avancées telles que l’assistance de conduite avancée (ADAS). Les voitures connectées peuvent communiquer avec d’autres véhicules et avec l’infrastructure de la route, ce qui peut aider à réduire les accidents et à améliorer l’efficacité du trafic. Certains des modèles de voitures qui embarquent la technologie ADAS incluent la Mercedes-Benz Classe S, la BMW Série 7 ou la Tesla Model S.

Par ailleurs, la technologie embarquée nécessite des vérifications régulières pour garantir la sécurité de votre conduite. Si vous constatez un dysfonctionnement de votre assistance de conduite, il est impératif de la faire réparer pour garantir la sécurité sur la route. Notre centre OuiGlass Nevers est un spécialiste de l’entretien et de la réparation de la technologie ADAS. Nos techniciens possèdent l’expertise et les outils nécessaires pour remettre votre système embarqué en bon état de fonctionnement. Pour cela, nous vous invitons à nous contacter directement sur le 03 86 58 33 63 ou prendre un rendez-vous en ligne.

ParOuiGlass Nevers 57 vues

Tous les ans, des millions de véhicules font l’objet d’un rappel pour des raisons de sécurité. Vous ignorez ce que c’est qu’un rappel de véhicule ? Ce petit guide vous permettra de tout comprendre.

Un rappel de véhicule, c’est quoi ?

Les constructeurs font de leur mieux pour concevoir des véhicules performants et dépourvus de défaut. Malheureusement, les erreurs ne sont jamais bien loin. Et quand un modèle présente une anomalie, le fabricant est contraint d’en informer les acheteurs. Une procédure de rappel de véhicule est alors lancée.

La procédure de rappel a pour but de protéger les conducteurs. C’est un communiqué officiel à destination des propriétaires de véhicules présentant une anomalie.

N’importe quelle partie d’un véhicule peut faire l’objet d’un rappel. Le problème peut tout aussi bien provenir des pneus que d’un siège ou des freins.

À noter aussi : les rappels ne se limitent pas aux nouveaux véhicules. Une voiture qui date de plusieurs années peut être rappelée si le constructeur découvre sur le tard un nouveau problème.

Pour votre sécurité, il faudra bien vous renseigner avant d’acheter un nouveau véhicule. Faites des recherches pour vous assurer de sa conformité. Si vous n’êtes pas sûr à 100 %, n’achetez pas.

Comment savoir si son véhicule est concerné par un rappel ?

Quand un modèle est concerné par un rappel, son constructeur est tenu d’envoyer une lettre aux acheteurs. En effet, la loi l’oblige à partager l’information pour des raisons de sécurité. Un fabricant qui n’effectue aucun rappel en cas d’anomalie aura affaire à la justice. Il peut écoper d’une amende ou d’une peine plus sévère.

Dans certains cas, les propriétaires de véhicules d’occasion peuvent ne pas recevoir de lettre de rappel. C’est ce qui se produit quand ils ne figurent pas dans la liste d’envoi du fabricant. En effet, un constructeur n’enregistre que celui qui lui a acheté le véhicule. Si entre-temps, la voiture a été vendue à un autre, il n’en saura rien. Par conséquent, ce sera toujours le premier acheteur qui sera signalé s’il y a un rappel.

En général, un fabricant doit avoir envoyé une lettre dans les 60 jours après l’annonce du rappel. Un propriétaire de véhicule qui n’a pas reçu de lettre devra procéder à une vérification.

Pour confirmer le rappel d’un véhicule, deux options lui sont offertes. Il peut se rendre sur le site web du constructeur dans la rubrique dédiée au rappel ou consulter directement la base de données du gouvernement.

En effet, le gouvernement tient une liste détaillée des voitures concernées par une procédure de rappel. N’hésitez surtout pas à aller voir en cas de doute. Chez OuiGlass Vannes, nous vous proposons de rénover les vitres ainsi que les phares de votre véhicule. Notre équipe d’experts s’engage à vous offrir des résultats optimaux.  Désireux d’offrir un nouveau souffle à votre véhicule ? Prenez rendez-vous sur notre site. Vous pouvez également nous joindre au 02 90 73 57 43.

ParOuiGlass Vannes 66 vues
innovation de l’automobile

Depuis la création de la voiture, l’industrie automobile a connu de nombreuses évolutions. Ces dernières années, les changements touchent particulièrement la conception de voitures plus sûres et plus efficaces sur le plan énergétique. En même temps, les innovations de l’industrie automobile ont permis de répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux actuels. Les plus significatifs sont la diminution des émissions de gaz carbonique et l’enrichissement de la sécurité sur les routes.

La voiture électrique : l’une des innovations majeures dans l’industrie automobile

L’électrification des véhicules représente une innovation marquante de l’industrie automobile. Cette technologie consiste à utiliser l’électricité comme source d’énergie pour propulser les véhicules. Elle a été mise en place pour répondre aux enjeux environnementaux actuels. Les avantages de l’électrification sont nombreux : 

  • Réduction de l’émission de CO2
  • Conduite plus confortable
  • Moteur silencieux
  • Économie de carburant.

Cependant, l’électrification présente également des inconvénients, notamment en ce qui concerne l’autonomie et la durée de charge des batteries. Malgré cela, l’industrie automobile a connu une croissance significative ces dernières années en matière de voitures électriques. Des exemples tels que la Tesla Model S ou la Renault ZOE ont connu un grand succès auprès des utilisateurs. Ces modèles ont également contribué à accroître l’adoption des voitures électriques.

Innovations de l’industrie automobile : la voiture hybride

L’hybridation est une technologie qui combine deux sources d’énergie pour alimenter une voiture : un moteur électrique et un moteur à explosion. C’est l’une des technologies de l’industrie automobile qui offre de nombreux avantages sur le plan énergétique et environnemental. En effet, les véhicules hybrides ont une consommation de carburant inférieure à celle des voitures fonctionnant à l’essence. En même temps, la technologie hybride réduit considérablement les émissions de CO2 et les coûts de carburant pour les conducteurs. 

Les voitures de cette catégorie produisent également moins de bruit et de vibrations, offrant une expérience de conduite plus silencieuse et confortable. Des exemples de voitures hybrides populaires sur le marché automobile comprennent la Toyota Prius, la Ford Fusion Hybride et la Honda Accord Hybride. Les consommateurs qui souhaitent réduire leur empreinte carbone et économiser sur les carburant ont optez pour ces modèles. 

La dernière innovation de l’automobile : la conduite autonome

L’industrie automobile ne cesse de progresser avec des innovations qui révolutionnent la conduite. L’une des plus récentes innovations dans ce domaine est la conduite autonome, qui utilise les technologies ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) pour offrir une expérience de conduite plus sécurisée et plus pratique. 

La conduite autonome permet aux voitures de fonctionner de manière autonome, en utilisant des capteurs, des caméras et des logiciels avancés pour prendre des décisions en temps réel et éviter les collisions. Cette technologie offre de nombreux avantages, notamment en termes de sécurité routière, car elle peut réduire considérablement le nombre d’accidents liés à des erreurs humaines.

Si vous venez d’acquérir, une voiture équipée de la technologie ADAS, il est fortement recommandé de faire des maintenances régulières. Dans cette optique, notre centre OuiGlass Clermont Ferrand met à votre disposition notre expertise pour entretenir ou réparer le système ADAS de votre voiture. Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous appeler au 04 73 27 76 39 ou consulter notre site pour prendre un rendez-vous.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 55 vues
modèles de voitures

L’industrie automobile a considérablement évolué depuis la sortie du tout premier véhicule. Tant de modèles ont été créés que les conducteurs se surprennent aujourd’hui à avoir l’embarras du choix. Des premiers véhicules motorisés aux véhicules électriques nouvelle génération, découvrons ensemble les chefs-d’œuvre qui ont révolutionné leur époque et le monde de l’automobile.

Benz Patent-Motorwagen

Considérée comme la toute première voiture au monde, la Benz Patent-Motorwagen a été construite en 1885 par Carl Benz.

Cette voiture ressemble d’un point de vue esthétique à une calèche. Imposante mais rapide pour sa taille, elle est dotée d’un moteur à combustion interne à un cylindre. Ce moteur est associé à des équipements que l’on retrouve encore sur des automobiles modernes :

  • Un allumage électrique
  • Un radiateur à eau
  • Un carburateur
  • Un châssis en acier

La Benz Patent-Motorwagen a été officiellement présentée au grand public en 1886. Elle a permis l’éclosion de la marque Mercedes-Benz.

Ford model T

Surnommée Flivver aux États-Unis, la Ford model T a été conçue de 1908 à 1927. C’est une invention de la Ford Motor Company qui, à sa création, était dirigée par Henry Ford.

La Ford model T fait partie des automobiles qui ont révolutionné l’histoire, car elle est considérée comme le tout premier véhicule accessible au peuple.

Ce véhicule révolutionnaire était doté d’un moteur 4 cylindres en ligne 177 po3 (2,9 l) 95,2 x 101,6 mm à soupapes latérales. Il pouvait produire jusqu’à 20 hp (14,9 kW) à 1800 tr/min. En effet, la Ford model T avait une vitesse maximale de 45 km/h. Ce qui à l’époque était assez respectable.

Mini

La mini est une voiture d’entrée de gamme fabriquée par l’ingénieur anglo-grec Alec Issigonis. Vendue sous plusieurs marques, elle a connu un succès fulgurant dans les années 60.

Le véhicule a une vitesse maximale de 145 km/h et ne consomme que peu d’essence.

Volkswagen Type 1

La Volkswagen Type 1 aussi appelée Volkswagen Coccinelle est l’un des véhicules les plus vendus de tous les temps. Créé par le constructeur du même nom, il est sorti officiellement en 1938.

Pour la petite histoire, la Volkswagen Type 1 a été construite à l’initiative du chancelier allemand Adolf Hitler. Le « führer » voulait concevoir une automobile du peuple. Alors, il a fait appel à l’ingénieur autrichien Ferdinand Porsche pour l’aider à réaliser son projet.

Citroën 2CV

S’il y a bien une voiture qui a connu une renommée internationale, c’est la « deux chevaux ». Construit par la société Citroën, ce véhicule populaire français a été vendu à plus de 5,1 millions d’exemplaires. En fait, il est l’un des véhicules français les plus vendus de l’histoire.

En concevant la « deux chevaux », Citroën a permis aux fermiers de troquer leurs calèches contre un véhicule motorisé. La sortie de ce véritable bijou a marqué l’histoire de l’industrie automobile.

Toyota Prius

On ne peut parler de révolution automobile sans évoquer la Toyota Prius. Le premier véhicule hybride à avoir été présenté au monde.

La Toyota Prius a été créée dans les années 90. C’est une automobile combinant un moteur à essence avec deux moteurs générateurs électriques. Depuis cette première création et jusqu’à aujourd’hui, quatre générations de Prius sont sorties.

GM EV1

Il s’agit de la première voiture entièrement électrique. Conçue par General Motors, elle n’a jamais été commercialisée.

Pour tester sa fiabilité, son concepteur l’a loué à des conducteurs en Californie et en Arizona. Son but était de recueillir un maximum d’informations pour améliorer l’invention.

Puis, sans donner d’explication, il a procédé au rapatriement de tous les véhicules. Des rumeurs disent que les lobbies pétroliers ont joué un rôle dans cette décision.

Chez OuiGlass Nevers, nous proposons diverses prestations. Notre équipe d’experts à la capacité et le savoir-faire nécessaire pour rénover tous les types de vitrages, décalaminer et réparer les impacts. N’hésitez pas à prendre rendez-vous sur le site si vous désirez faire appel à nos services. Vous pouvez également nous joindre en composant le 03 86 58 33 63.

ParOuiGlass Nevers 49 vues
automobile du XIXe siècle

L’automobile est aujourd’hui un moyen de transport incontournable, mais cela n’a pas toujours été le cas. Les débuts de l’automobile remontent à la fin du XIXe siècle. À cette époque, les premiers modèles ont vu le jour grâce à des pionniers de l’industrie automobile. Ces premiers modèles étaient encore très différents des voitures d’aujourd’hui. Cependant, ils ont posé les bases de cette industrie en constante évolution. Découvrez dans cet article l’histoire de l’automobile, ses premiers modèles, ainsi que des personnalités qui ont contribué à leur développement.

Les débuts de l’automobile : quels sont les premiers modèles de voiture ?

Les débuts de l’automobile remontent au XIXe siècle, période durant laquelle les premiers modèles de voitures ont été conçus. En 1885, Karl Benz a inventé la Benz Patent-Motorwagen, qui est considérée comme la première automobile à essence. Ce modèle a été suivi en 1886 par la première voiture de Gottlieb Daimler, la Daimler Motorized Carriage. Ces premiers véhicules étaient assez rudimentaires par rapport aux voitures d’aujourd’hui. Toutefois, ils ont défini les fondations de l’industrie automobile moderne. 

Les fabricants automobiles ont poursuivi l’amélioration et l’expansion de leurs gammes de modèles au fil des années. Par la suite, l’avancement de la technologie a permis la conception de voitures plus rapides, plus efficaces et plus sûres. À partir du début du XXe siècle, les voitures ont commencé à être plus accessibles financièrement pour le grand public. Cela a ouvert la voie à une explosion de l’industrie automobile.

Les débuts de l’automobile : qui sont les précurseurs de cette industrie ?

Aux débuts du XIXe siècle, de nombreux inventeurs, tels que Nicolas-Joseph Cugnot et Étienne Lenoir, ont travaillé sur des prototypes de véhicules à moteur à vapeur ou à gaz. Cependant, c’est l’invention de la voiture à essence par Karl Benz en 1885 qui a véritablement marqué les débuts de l’industrie de l’automobile telle que nous la connaissons aujourd’hui. 

Peu de temps après, d’autres constructeurs automobiles ont commencé à émerger, tels que Gottlieb Daimler, Henry Ford et Louis Renault. En somme, les débuts de l’automobile ont été marqués par des pionniers visionnaires. Ces personnalités ont permis à cette industrie de se développer et d’évoluer en une force motrice de la technologie moderne. 

Évolution de la technologie automobile : le système ADAS

Aujourd’hui, l’industrie a parcouru un long chemin, de la production de modèles de base à la conception de voitures sophistiquées dotées de technologies de pointe telles que la conduite ADAS (Advanced Driver-Assistance Systems). Cette technologie permet aux conducteurs de bénéficier d’une assistance en matière de sécurité, de confort et de commodité tout en conduisant. Par ailleurs, si le système ADAS de votre voiture est défectueux, il est conseillé de le réparer rapidement auprès d’un professionnel. Notre centre OuiGlass Clermont Ferrand vous propose un service de qualité sur tout ce qui concerne cette technologie. Contactez-nous dès maintenant au 04 73 27 76 39 ou visitez notre site web pour prendre un rendez-vous.

ParOuiGlass Clermont-Ferrand 61 vues

Le nom attribué aux véhicules est hors du commun, mémorable et parfois même original. En effet, certains se sont même vus attribuer des noms d’animaux. Les constructeurs automobiles ne manquent pas d’inspiration. D’ailleurs, la faune en a inspiré plus d’un pour commercialiser leur véhicule.

Volkswagen la Coccinelle 

Volkswagen est une marque allemande signifiant la “voiture du peuple”. En 1936, le constructeur automobile met en avant le concept de la voiture Coccinelle. En effet, le nom attribué au véhicule « Coccinelle » a pris le dessus en 1938 alors que ce n’était qu’un surnom.

La Ford Mustang ou cheval sauvage 

C’est en 1964 que Ford sort la voiture Mustang. D’ailleurs, la puissance maximale de ce véhicule variait entre 101 et 375 chevaux. D’autre part, la marque affichait le logotype d’un cheval sauvage galopant vers la gauche, faisant allusion à la conquête de l’Ouest américain.

La Suzuki Alto Lapin 

C’est en 2013 que le constructeur auto japonais commercialise un véhicule assez “girly”. Concrètement, il s’agissait d’une réponse destinée à son ennemi ayant connu un grand succès avec la commercialisation de la Daihtasu Mira Cocoa.

En effet, la Suzuki Alto Lapin se dote d’un verre anti-infrarouge et anti-UV pour son pare-brise et ses vitres avant afin d’éliminer de façon efficace les fortes agressions du soleil. En fait, les japonais ne supportent pas le soleil et cherchent à s’en protéger. D’autre part, au Japon, le teint clair représente la bienséance. Enfin, un témoin indiquant la conduite éco comporte de petits lapins animés en référence à l’animal.

La Porsche, le crocodile féroce

La Porsche Cayman est un véhicule de sport né en 2005 et conçu par un constructeur auto allemand. En effet, le nom attribué à ses véhicules représente une espèce de crocodile rapide, féroce et agile. D’ailleurs, à titre informatif, le jour même où la Porsche Cayman est arrivée chez les concessionnaires, Porsche s’est rendu au zoo de Wilhelma de Stuttgart afin d’adopter 4 caïmans.

La Lamborghini, le taureau

Ferruccio Lamborghini a penché pour le taureau comme animal pour le logo de ses voitures. D’ailleurs, il s’agirait tout simplement de son signe du zodiaque. C’est ainsi que sont nées Jarama, Diablo ou encore Islero.

La Chevrolet, nommée Impala

C’est en 1958 que General Motors commercialise la Chevrolet Impala. Définie comme étant une voiture prestigieuse et accessible au citoyen moyen, le véhicule était gracieux et rapide tel une antilope.

Le véhicule Fiat Panda

Dévoilée en 1980, la Fiat Panda a connu un succès rapide et immédiat ayant duré presque 23 ans. En ce qui concerne le nom Panda, Fiat souhaitait un changement au niveau des noms de ses modèles, qui jusqu’alors attribuait des numéros aux véhicules. Par conséquent, le constructeur automobile a décidé d’attribuer un nom d’animal original et simple à retenir au modèle. D’ailleurs, Fiat a promu une version “Cool” à 6.290 euros en juin 2020 en profitant de la prime à la conversion.

La FIAT 500 Topolino ou « petite souris » en italien

La petite Fiat a tout d’abord reçu le nom de « Topolino » (petite souris en italien) pour sa première version conçue dans les années 30. En 1957 la Nuova 500 est commercialisée en tant que voiturette destinée à la ville et passe-partout. D’ailleurs, le succès phénoménal qu’elle a connu dans les années 1960 a faut d’elle un des symboles de l’Italie.

Quelle que soit la marque ou le type de véhicule que vous conduisez, il est primordial de maintenir vos vitrages automobiles en excellent état. Chez OuiGlass Castelnaudary, le réseau de spécialistes en remplacement et réparation de vitrage automobile, nous garantissons votre pare-brise à vie pour tout type de véhicule. Alors en cas d’impact ou de bris de glace, n’hésitez pas à faire appel à nos experts en réservant un rendez-vous sur notre site ou en nous contactant par téléphone au 04 83 43 36 44.

ParOuiglass Castelnaudary 587 vues